RUGBY. Les 4 raisons de ne pas louper Nouvelle-Zélande/Irlande ce samedi matin
Les coéquipiers de James Lowe réussiront ils l'exploit ce samedi matin ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce samedi matin débutera la série de trois Tests entre la Nouvelle-Zélande et l'Irlande. Un choc XXL qui promet beaucoup.

Ce samedi matin, la planète rugby aura ses yeux rivés sur l'Eden Park d'Auckland, où se déroulera le premier Test de la série de trois matchs entre la Nouvelle-Zélande et l'Irlande. Une affiche de rêve entre deux rivaux du rugby international depuis plusieurs saisons. Même si les Bleus joueront dans le même temps le Japon, voici les quatre raisons qui font que vous ne devez pas rater cette rencontre alléchante.

Une rivalité naissante

Depuis l'exploit de 2016 à Chicago de l'Irlande face aux All Blacks (40 à 29), les coéquipiers de Jonathan Sexton ont réussi à devenir un adversaire à battre pour les Néo-Zélandais. Trois victoires lors des cinq derniers matchs pour les Verts face au pays du long nuage blanc, un exploit que très peu de nations peuvent se vanter d'avoir réalisé. L'Eden Park à guichet fermé témoigne de l'impatience du public kiwi d'affronter la bande à Andy Farrell, qui vient déterminée à réaliser un exploit historique en Nouvelle-Zélande. Les Irlandais n'ont jamais gagné chez les All Blacks. Est-ce l'année idéale pour écrire de nouveau l'histoire ?

Lowe v Reece

S'il y a un duel à retenir de cette confrontation, c'est bien évidemment celui entre les deux ailiers James Lowe et Sevu Reece. L'ailier du Leinster, né en Nouvelle-Zélande, connaitra forcément un match particulier face à l'ailier des Crusaders, né aux Fidji. Lowe, c'est un finisseur hors pair, capable de casser des plaquages par sa puissance naturelle. Sevu Reece, c'est l'explosivité sur les premiers appuis. Le genre de mec capable d'effectuer des cad-deb' dans une cabine téléphonique. Lowe possède l'avantage d'avoir également un excellent jeu au pied très long. Le duel entre ces deux monstres à l'aile vaudra le coup d'œil.

Test pour l'Irlande

Jusqu'ici, l'Irlande n'a pas eu de match référence à l'extérieur. Avec une courte défaite face à la France à Paris et une victoire à 15 contre 14 face aux Anglais à Twickenham dans le Tournoi des Six Nations 2022, les Irlandais ont réalisé un bilan plutôt honorable loin de l'Aviva Stadium de Dublin. Mais il en faudra plus pour espérer franchir le cap des quarts de finale de la prochaine Coupe du Monde en France. Les Irlandais se retrouvent pour la première fois dans un contexte de tournée et de défi à relever. Un challenge que le sélectionneur Andy Farrell a souhaité en y intégrant deux rencontres face aux Maoris All Blacks durant le séjour, afin de faire travailler à ses joueurs leur résilience. Car cela reste le premier critère primordial pour réussir dans une Coupe du Monde.

Laver l'affront 

La Nouvelle-Zélande reste sur deux défaites face à l'Irlande et la France en novembre dernier. C'est une situation évidemment inconcevable pour le pays du rugby. Critiqué et poussé à la démission à l'issue de l'année 2021, le sélectionneur Ian Foster devra prouver qu'il mérite sa place à la tête de la sélection des All Blacks, surtout avec des prétendants comme Scott Robertson qui a remporté tout les Super Rugby avec les Crusaders depuis 2017. Pour les joueurs également, il est question de se rassurer avant la Coupe du Monde en France et ce fameux match d'ouverture face au pays organisateur. Attention au réveil de la bête touchée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Reece est bien plus intelligent que Lowe il va gagner son 1v1 s'ils en ont l'occasion !

Pas besoin de 4 raisons...
Une seule me suffit
C'est la tournée à suivre de l'été...

tant pis pour la deuxième mi temps de la France mais ça va être effectivement à voir

@Rchyères

Pas de lecteur permettant la diffusion différée dans le Pays basque ?

Parce que c'est la Nouvelle-Zélande contre l'Irlande ?

@MARCFANXV

Parce que c' est la Nouvelle Zélande surtout et que tout le monde les attend au tournant

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos