RUGBY. ''Le contrôle de la charge d'entraînement et le bien-être du joueur, ils s'en foutent ici !'', lance Yannick Bru
Yannick Bru est dans le staff des Sharks.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Actuellement dans le staff de la franchise sud-africaine des Sharks, Yannick Bru explique pourquoi la préparation diffère de celle effectuée en France.

RUGBY. Top 14. UBB. Résultats, frictions ? Quelles raisons derrière le départ d'Urios ?RUGBY. Top 14. UBB. Résultats, frictions ? Quelles raisons derrière le départ d'Urios ?L'arrivée de Yannick Bru à la tête de l'UBB dès l'été prochain n'a pas encore été officialisée. Mais l'ancien entraîneur des Bleus et de Bayonne, a confié que le projet bordelais ne le laissait pas insensible et qu'il faudrait être fou pour ne pas être intéressé. Cependant, il a aussi indiqué qu'il avait d'autres propositions. Pour le moment, le technicien fait partie du staff des Sharks, qui ont battu les Girondins ce vendredi soir en Champions Cup. On peut imaginer que Bru avait un oeil particulièrement attentif sur le terrain. Peut-être a-t-il déjà pensé à ce qu'il pourra mettre en place si d'aventure il signe à Bordeaux-Bègles. Il n'est pas impossible qu'il applique en Gironde ce qu'il a vu en Afrique du Sud. "S'il y a quelque chose que je ramènerai en France, c'est ça !", a-t-il d'ailleurs lancé via L'Equipe avant ce match de Coupe d'Europe.VIDEO. CHAMPIONS CUP. Non mais c'est quoi cette prise de catch de Werner Kok sur Dubié ?!VIDEO. CHAMPIONS CUP. Non mais c'est quoi cette prise de catch de Werner Kok sur Dubié ?!"Ça" ? C'est l'état d'esprit des Sud-Africains : "Ce sont des gens déterminés et jusqu'au-boutistes, mais pas des bourrins. Si tu leur expliques de manière rationnelle, ils y vont à fond. Ils sont ennemis des paillettes, simples et efficaces." Ce n'est pas la seule chose qu'il a découverte depuis qu'il a intégré le staff des Sharks. On sait que le rugby sud-africain base une partie de son rugby sur le défi physique. A l'entraînement, ils ne lésinent pas sur l'intensité. Et ce, dès le début de la semaine. Si le lundi est consacré à la programmation de la semaine, "le mardi, c'est une journée à grosse intensité, où la charge va être importante. Le mot n'existe pas, mais ici, les joueurs sont d'une "entraînabilité"... Pour eux, le rugby est d'abord un boulot." Et ils se donnent à fond. "Le contrôle de la charge d'entraînement et le bien-être du joueur, un sujet important chez nous, ils s'en foutent ici !" Ils pourraient cependant revoir leur copie dans les années à venir. Désormais engagés dans la Coupe d'Europe et le United Rugby Championship, les Sharks comme les autres franchises vont jouer beaucoup plus de matchs qu'en Super Rugby. Attention donc à ne pas trop tirer sur la corde.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ben voilà un poste à proposer à Bernie ! Manager des Sud Afs ou président de la fédé Sud Af...

  • stef7
    89031 points
  • il y a 1 mois

Depuis quand doit on se soucier de la santé des joueurs en Af-Sud ??????? Le développement musculaire avant tout....

Pitain, ils vont regretter Urios les joueurs de l'UBB ! 😊 😄

La citation complète c'est : "« Le contrôle de la charge d’entraînement et le bien-être du joueur, un sujet important chez nous, ils s’en foutent ici ! Ce sont des gens déterminés et jusqu’au-boutistes, mais pas des bourrins. Si tu leur expliques de manière rationnelle, ils y vont à fond. Ils sont ennemis des paillettes, simples et efficaces. S’il y a quelque chose que je ramènerai en France, c’est ça ! »
Si j'étais Bordeaux, je réfléchirais à deux fois avant de proposer un boulot à un type qui déclare ça. Ou alors ils ont prévu d'agrandir l'infirmerie.

J'espere que Bru n'st pas parti pour apprendre ça...

Je ne sais pas si les commentaires de Bru sont sur le mode admiratif ou un constat plus neutre
mais ça fait moyennement envie comme description des entraînements : " le bien être des joueurs,... il s'en foutent ici " !

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos