RUGBY. Le 15 de France féminin renforce son staff avec l'arrivée de Sylvain Mirande avant le 6 Nations
RUGBY. Le 15 de France Féminin renforce son staff avec l'arrivée de Sylvain Mirande avant le 6 Nations.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ancien entraîneur des 3/4 d'Agen Sylvain Mirande rejoint le staff du 15 de France féminin de David Ortiz et Gaëlle Mignot en vue du Tournoi des 6 Nations.

XV de France féminin. Qui prendra la relève de Thomas Darracq à la tête des Bleues ?XV de France féminin. Qui prendra la relève de Thomas Darracq à la tête des Bleues ?Suite au départ du sélectionneur-entraîneur Thomas Darracq, le 15 de France féminin est désormais mené par David Ortiz et Gaëlle Mignot. En vue du Tournoi des 6 Nations, il fait encore renforcer le staff. Via L'Equipe, on apprend que l'ancien entraîneur des 3/4 d'Agen, Sylvain Mirande, sera en charge des lignes arrières tricolores. Comme joueur, ce dernier a porté les couleurs d'Agen puis Montpellier sans oublier Dax et de Mont-de-Marsan au poste de centre. Il ne devrait cependant pas être le seul à rejoindre l'encadrement dans les mois à venir "On souhaite prendre le temps de construire notre staff, indique Gaëlle Mignot. On veut apprendre à connaître les personnes avec qui l'on va travailler, pour voir si tout colle." Le staff officiel et définitif ne sera annoncé que début juillet, après le Tournoi.

Le calendrier du 15 de France féminin :

  • 9 et 10 janvier  : Séminaire à Toulouse
  • 13 au 17 février  : stage sportif à Capbreton
  • 13 au 20 mars  : stage sportif (lieu non défini)
  • 21 mars au 30 avril  : Tournoi des Six Nations 2023
    1. 26 mars  : Italie – France au Stadio Sergio Lanfranchi, Parme
    2. 1 avril  : Irlande – France au Musgrave Park, Cork
    3. 16 avril  : France – Ecosse au Stade de la Rabine, Vannes
    4. 23 avril  : France – Pays de Galles au stade des Alpes, Grenoble
    5. 29 avril  : Angleterre – France à Twickenham, Londres

D'ici là, Mirande va pouvoir prendre ses marques. C'est ça première mission au sein du rugby féminin. Il sera épaulé par Ortiz, qui lui sera en charge de la défense et de la touche, tandis que l'ancienne numéro 2 Gaëlle Mignot s'occupera notamment de la mêlée et du projet de jeu offensif. A l'instar du 15 de France masculin, le staff vise la première place mondiale. Mais il est conscient que ça demandera du temps. "On va faire des essais, se baser sur un jeu d'initiatives en se servant des qualités de nos joueuses. On va surtout insister sur l'initiative, le mouvement, laisser un peu de liberté aux joueuses dans un cadre de fonctionnement", explique Mignot. L'objectif semble être clair : être champion du monde en 2025. Pour l'heure, la France est classée à la troisième place mondial derrière la Nouvelle-Zélande et l'Angleterre. Si les Bleues ont déjà battu les Black Ferns, elles peinent encore à dominer régulièrement les Anglaises. Il y a donc un cap à franchir pour se hisser sur le toit du monde.

La liste des 32 joueuses sous contrat FFR jusqu’en juin 2024

  1. ANNERY Julie (Stade Bordelais)
  2. BANET Cyrielle (Montpellier Hérault Rugby)
  3. BERNADOU Rose (Montpellier Hérault Rugby)
  4. BERTHOUMIEU Axelle (Blagnac Rugby Féminin)
  5. BOUJARD Caroline (Montpellier Hérault Rugby)
  6. BOULARD Émilie (Blagnac Rugby Féminin)
  7. BOURDON Pauline (Stade Toulousain Rugby)
  8. BOURGEOIS Morgane (Stade Bordelais)
  9. BROSSEAU Yllana (Stade Bordelais)
  10. CHAMBON Alexandra (FC Grenoble Amazones)
  11. DESHAYE Annaëlle (Stade Bordelais)
  12. DOMAIN Célia (Blagnac Rugby Féminin)
  13. DUPOUY Marie (Blagnac Rugby Féminin)
  14. ESCUDERO Charlotte (Blagnac Rugby Féminin)
  15. FALL Madoussou (Stade Bordelais)
  16. FELEU Manae (FC Grenoble Amazones)
  17. FILOPON Maëlle (Stade Toulousain Rugby)
  18. FORLANI Audrey (Blagnac Rugby Féminin)
  19. GROS Emeline (FC Grenoble Amazones)
  20. HERMET Gaëlle (Stade Toulousain Rugby)
  21. JOYEUX Clara (Blagnac Rugby Féminin)
  22. KHALFAOUI Assia (Stade Bordelais)
  23. LINDELAUF Coco (Blagnac Rugby Féminin)
  24. LLORENS Mélissande (Blagnac Rugby Féminin)
  25. MENAGER Marine (Montpellier Hérault Rugby)
  26. MENAGER Romane (Montpellier Hérault Rugby)
  27. QUEYROI Lina (Blagnac Rugby Féminin)
  28. RIFFONEAU Élisa (Stade Rennais Rugby)
  29. SOCHAT Agathe (Stade Bordelais)
  30. TOUYÉ Laure (Montpellier Hérault Rugby)
  31. TRÉMOULIÈRE Jessy (ASM Romagnat Rugby Féminin)
  32. VERNIER Gabrielle (Blagnac Rugby Féminin)
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La nouvelle c'est plutôt l'annonce de la liste des 32 joueuses sous contrats non ?

Et donc à ce sujet il est rassurant de voir que Banet et Boujard sont de retour, de même que Forlani. Disons que ça augure mieux.
Reste qu'on est en reconstruction après un épisode de sabotage auto-infligé et les départs en retraite de quelques joueuses qu'on a pas sur retenir, probablement faute de moyens. Je pense ici évidemment à Sansus notamment.
On a donc une charnière en chantier avec en demi de mêlée Pauline Bourdon, que je trouvais mieux à l'ouverture, qui sera associée à une toute jeune demi d'ouverture (Queyroi ?) puisque Drouin (qui, je sais, ne fait pas l'unanimité) est en partance pour le 7. À moins que l'on réinstaure Trémoulière à ce poste, ce qui alors laisserait probablement Boulard comme titulaire à l'arrière puisque Chloé Jacquet est-elle aussi en partance pour le 7. Et franchement Boulard n'a pas du tout fait un bon mondial et a encore tout à prouver.
Bref, j'espère qu'après avoir gâché le mondial en jouant aux alchimistes du dimanche au dernier moment, on va commencer par essayer de remporter le prochain 6 nations en capitalisant sur l'expérience de nos meilleures joueuses plutôt que de faire un pari sur la jeunesse et les soit disant pépites parce que c'est la mode.

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 2 semaines

Enfin ce n'est pas le fait le plus marquant pour les filles

On avait vu que le sélectionneur Thomas Darracq avait rejoint la DTN pour « des raisons familiales » et non pas suite à ce magnifique audit commandé par Bernie....

Mais pas que

Parce que même si on n'en pas parlé ici ,( sauf omission de ma part) Annick Hayraud a annoncé le 31 décembre qu'elle quittait ses fonctions de manageuse du XV de France Féminin

Donc les deux ont sauté et Hayraud, bien qu'ancienne colistiere de Bernie ne sera pas ,elle , recasée à la FFR

Avec un final aussi larmoyant dans la presse que celui de PSA à l'époque...

Ce qui va laisser la place à un tout nouveau organigramme plus tourné vers le terrain que vers le haut de la FFR

Enfin on l'espère pour les filles qui ont joué ce coup à la perfection démontrant que moins de testostérone et plus de neurones était un gage de plus grande réussite ...

  • etutabe
    35664 points
  • il y a 2 semaines
@Yonolan

Et qu'est-ce tu penses de " l'éviction" de Gaëlle Hermet du capitanat ?

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 2 semaines
@etutabe

je pense que ce qui sera plus significatif de ce nouveau duo Mignot-Ortiz sera l'attitude qu'ils auront vis-à-vis de Jessie
Elle les avait dézingués dans la presse à son retour de la CDM
Il y a eu des entretiens ensuite
Donc à suivre

  • Yonolan
    155169 points
  • il y a 2 semaines
@etutabe

Pour le moment je m'en tien à la déclaration de Mignot
" On souhaite construire un projet et une nouvelle identité. Et cela implique un peu de renouveau,
Évidemment, il n'y a rien contre la personne de Gaëlle mais l'idée, c'est aussi de construire notre capitaine, qu'elle émerge à l'aube de la Coupe du monde 2025. »

« Dans l'idée de vouloir reconstruire, cela paraît naturel que Gaëlle (Hermet) reparte sur la ligne de départ, au même titre que les autres »
« Mais ça ne veut pas dire que celle qui sera désignée ( pour le T6N) sera la capitaine lors de la Coupe du monde
Et ça ne veut pas dire non plus que Gaëlle ne postule pas pour être capitaine par la suite.
Mais, dans l'idée de vouloir reconstruire, cela paraît naturel que Gaëlle reparte sur la ligne de départ, au même titre que les autres. »

@Yonolan

En effet, On ne sait pas trop quelles séquelles ont pu laisser les choix aberrants faits par le staff précédent. Il y a peut-être des leaders qui ont émergé au cours de cette tempête, puisqu'on a vu les filles plutôt soudés en fin de mondial...

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos