RUGBY. Grosse inquiétude pour Beauden Barrett après une énième commotion
Le meneur de jeu des Blues et des All Blacks a été touché à la tête face aux Highlanders ce samedi 26 mars à l'occasion de la sixième journée de Super Rugby Pacific.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le meneur de jeu des Blues et des All Blacks a été touché à la tête face aux Highlanders ce samedi 26 mars.

Il est peut-être le meilleur du monde. Mais depuis quelque temps, le Meilleur joueur du monde World Rugby 2016 et 2017 n’a plus l’occasion de le montrer. Touché à la tête en novembre dernier face à l’Irlande, il fait son grand retour ce 26 mars en Super Rugby. Face aux Highlanders, l’ouvreur des Blues devait de nouveau illuminer la pelouse d’Aotearoa. Mais son entrée dans le Super Rugby Pacific fut de courte durée, puisque le schéma glaçant se répéta en Nouvelle-Zélande. En début de deuxième période, un joueur des Highlanders rentre en contact avec le visage du All Black. Suite au choc, le joueur saignait abondamment du nez et de la lèvre. Il est rentré au vestiaire pour effectuer un protocole commotion et n’est pas revenu sur le terrain.Rugby. Nouvelle-Zélande. Beauden Barrett a pensé mettre un terme à sa carrièreRugby. Nouvelle-Zélande. Beauden Barrett a pensé mettre un terme à sa carrière

En février, le Néo-Zélandais s'est entretenu auprès du journal L’Équipe. Il y évoquait notamment la commotion qu’il avait subie à l’automne. De ses mots, il laissait planer une grosse inquiétude au sujet de cette blessure, il déclarait : “J'ai pensé que ça pouvait être la fin de ma carrière. Quand tu te sens vaseux 99 % de la journée, que tu essayes plusieurs pistes pour aller mieux, mais que rien ne marche, tu envisages le pire. Et puis tu entends parler de coéquipiers qui doivent mettre fin à leur carrière à cause de commotions, c'est de plus en plus fréquent. Je me suis dit que c'était mon tour.RUGBY. Santé. World Rugby invité à changer son protocole commotionRUGBY. Santé. World Rugby invité à changer son protocole commotion

Aujourd’hui, ce triste souvenir laisse planer un triste doute sur un retour prochain du champion du monde 2015. Le seul juge sera l’expertise médicale. En attendant, l’entraîneur des Blues, Leon Macdonald, a évoqué l’état de son joueur après la rencontre. Selon des propos rapportés par le New Zealand Herald, il déclare : “Nous n'allons jamais prendre de risques avec Beauden. Nous voulons prendre soin de sa santé et nous assurer qu'il va bien, c’est vraiment une condition obligatoire. J'espère que ce n'est rien de plus que ça, mais nous devons le suivre et voir comment il se présente.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Barrett... Tiens c'est curieux, la barrette était le nom du casque en cuir que les mineurs de fond portaient au début du siècle...

C’est bien triste pour ce joueur hors norme.
Mais pas d’inquiétude, pour faire face à tout ça, World Rugby crée une coupe du monde des clubs en plus du reste. C’est pitoyable. Jusqu’où va t on aller dans le sacrifice de la santé des joueurs?

@christobal

Jusqu'a ce qu'ils se révoltent...

  • AKA
    57364 points
  • il y a 1 mois

Pour une fois j' ai été devancé! En effet je voulais mettre un post en commentaire d' un des nombreux articles dithyrambiques sur notre Toto national pour redire encore mon inquiétude sur les cadences infernales du calendrier, les contacts de plus en plus violents, etc. Pour cela je voulais mettre en exemple le cas de Beauden, en effet il faut se rappeler qu' avant Toto c' était lui le diamant du rugby mondial!!! A méditer... d' autant plus que le jeu du Magnoacais est plutôt physique
https://www.nzherald.co.nz/sport/super-rugby-pacific-beauden-barrett-suffers-injury-scare-in-tense-blues-win/QAHXIXYAEYO3FMHHR5RVE5R24A/

@AKA

Je suis totalement s'accord avec ce post. La protection des joueurs ne suit pas la montée de l'intensité physique. A ce rythme là, les petits gabarits n'auront plus leur place. On se dirige vers du lourd et de l'intense de partout. Et des joueurs usés à 30 ans. Voir avant. Et la chasse aux demi est ouverte. Dupont il a, dit on été infiltré, a un genou, à 25 ans... Lorsque l'on sait que pour un homme normal c'est 2 infiltrations au même endroit dans une existence. Bien sur Dupont est presque "paranormal". Mais un corps c'est un corps.
Le rugby Us et les blocs qui défendent les meneurs de jeux en sont arrivés là pour ces meme raisons. 1m70 et 75 kg contre 1m85 et 100kg, 10 fois par match... c'est un peu du massacre.
Maintenant cela dit, qu'elle est la solution ?

  • dusqual
    34953 points
  • il y a 1 mois
@p.coutin

le petits gabarits y en a déjà beaucoup moins aujourd'hui qu'autrefois en pro...
quand tu vois comment certains enchainent les "pépins physiques" même avec des corps plus "adaptés" à la pratique d'un sport traumatique. je pense notamment à fall, mais y en a plein.
les petits risquent encore plus, lacroix y a laissé un genou, paillaugue aussi mais avant ça enchainait déjà les absences...
bref le rugby moderne est hautement maltraitant envers les organismes.
quand en plus tu sais à quel point les joueurs et préparateurs les poussent à atteindre leur potentiel max, tirant sur la corde jusqu'à effleurer la rupture, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'on arrive à ces extrèmes.
world rugby a mis en place la règle du 50-22, permettant d'aérer un peu le 1er rideau et poussant à jouer les intervalles. ce sont à mon avis des petites modifications de ce genre qui peuvent petit à petit ramener le rugby à un sport moins bulldozer.
ça peut passer aussi par des démonstrations comme ont fait les blacks il y a quelques temps avec une recherche de jeu total. ça incite les préparateurs à avoir des joueurs moins lourds pour supporter les enchainements de tâches, les courses. l'edf a en quelques sorte la possibilité (le devoir?) de donner une suite à cette manière de concevoir le rugby en gagnant la cdm.

mais quoi qu'il advienne, à haut niveau, les petits gabarits continueront de se faire rares. on en trouvera toujours quelques uns aux ailes et à la mélée et un temps, leur souplesse leur permettra souvent d'éviter les trop gros traumatismes, mais malheureusement, passé 25 ans, cette souplesse baisse considérablement et le risque grandit avec.

@dusqual

Je suis d'accord sur le constat. Je te rejoins sur l'idée que qqs aménagements sur la règle (qui elle-mm devrait avoir pour conséquence d'influer sur "l'esprit") peuvent pour partie redonner un peu d'oxygène à ce jeu. Mais j'ai bien peur que ça ne suffise pas à infléchir le sens de l'histoire ou simplement à la marge...C'est la conséquence du choix du professionnalisme il y a 30 ans avec pour objectif non-pas d'universaliser ce jeu (c'est ce qu'on voudrait nous faire croire.... mais je me souviens surtout qu'avant que le mur de Berlin ne tombe, un France-Roumanie : "Y'avait match" !!!) mais plutôt d'occuper au maximum les fenêtres télévisuelles (avec qqs rentes qui vont avec !).
Si le principe de ruissellement n'est pas, loin s'en faut, encore acté pour ce qui concerne l'aspect financier (je pense là au petit club amateur), il l'est pour tout le reste qui s'inscrit dans la rétine, la compréhension qu'ont les mômes du truc ! Voilà presque deux générations que le Rugbyman est biberonné à ce qui voudrait être une "norme". Aujourd'hui, sur les bords de terrain, les dernières générations qui ont vécu "l'autre Rugby" commencent à se faire de plus en plus rares. Ca signifie que l'idée qu'il faut nécessairement ressembler à un bibendum pour exister dans ce jeu est malheureusement immensément ancrée y compris parmi les encadrants. Le système s'autoentretient depuis la base (c'est d'ailleurs sur cette exclusive base que s'opère le tri entre les mômes à la préadolescence pour décider qui intègrera ou pas les filières dites : " de Haut niveau")...On est passé du : " Comment faire mieux avec ce qu'on a ?" à : " Comment rendre ce qu'on a autrement plus consistant ?" ( ça se mesure à la toise, au kilo et c'est à peu près tout)...Aujourd'hui chaque Club touchant de près ou de loin au professionnalisme à son ou ses Lomu de service quand hier c'était la notable exception.
Bref, la course vers le toujours plus à pris le pas sur le toujours mieux (que sont nos écoles de jeu devenues ?). Tu formes les mecs à prioritairement " Faire de la masse" ? Pas plus étonnant que ça qu'au bout du cursus tu retrouves ceux qui soutiennent le "plus" la comparaison sur ce seul aspect non ? Les qqs exceptions comme un A.Cappuozzo aujourd'hui sont devenus toutes aussi "exceptionnelles" que ne l'était l'exception Jonah Lomu hier !!!!! Ca signifie que l'exception aujourd'hui est empreinte de "normalité" quand l'exception d'hier tenait de 'l'anormalité"....

@MARCFANXV

Toujours plus... C'est avant tout le credo d'un "système" politique qui voit le monde par le prisme de "l'économie", mot vidé de son sens et remplacé en loucedé par tout ce qui touche à la finance, aux bourses, à la dérégulation, aux actionnaires... Le rugby n'y échappe pas...
Plus, encore et toujours, c'est un empilement, vertical... On parle d'homme "augmenté"... Les data sont l'or rouge de demain. Elles le sont déjà sans doute aujourd'hui... On appelle ça "modernité"...
Comment ne pas comprendre que le souci brûlant des commotions, mais aussi celui des prises de poids extra-ordinaires, des blessures récurrentes, des produits tabous, sont des boulets pour des clubs liés à leurs dirigeants-investisseurs-sponsors-fonds de pension, comme l'équipe nationale à la "start-up nation"... Macron a même été invité aux rencontres informelles de Marcoussis...
Changer ça ?... Montagne... Un effort colossal qui impliquerait jusqu'au public, amoureux du jeu, supporters, acceptant que ça aille un peu moins vite, moins fort, d'un côté, et mieux de l'autre...
Pas que je sois spécialement pessimiste, mais l'idée qu'un joueur fantastique comme BB soit obligé d'arrêter, pire, de subir plus tard les séquelles des chocs subis, ne me rend pas particulièrement gai...

@ginobigoudi

Oui, tu as raison. Mais j'ai envie de rajouter que si c'était un problème qui n'impactait QUE la crête de notre sport et plus particulièrement qqs figures charismatiques telles que B.Barrett ou J.Sexton on pourrait de manière un cynique considérer que c'est : " La rançon de la gloire" ! Oui mais voilà, force est de constater que les choses irradient toutes les strates de la pratique...Quand ça touche au sommet, ça tient de l'affaire " d'état" quand c'est qqs étages en-dessous, classé généralement sans suite au rayon " Pertes et (tous petits) profits" ! Show must go on...
Exemple on ne peut plus récent. Ce dimanche en périphérie Lyonnaise, j'ai assisté en spectateur neutre et attentif à "la journée des derby" sur un même site. Quatre matchs consécutifs concernant respectivement et par ordre chronologique : Fédérale B (réserves Fed2) puis Espoirs Fédéraux (sensé être réserve Fed1), puis Fédérale 2, puis Fédérale 1. En gros à chaque match, on grimpe d'une marche dans la hiérarchie sportive. Qu'est-ce que j'ai vu ? En étant synthétique et en résumé (à peine !) : à peu près 5 centimètres et 5 kilos supplémentaires en moyenne et par bonhomme à chaque marche franchie. Et c'est à peu près tout !!! (Allez on peut rajouter un peu plus de stress ambiant pour ce qui concerne l'environnement proche). Pour le reste, je n'ai vu aucune plus-value sportive particulière tant en terme de dextérité que de créativité, d'avancée ou d'innovation technique et/ou tactique à mesure qu'on montait d'un cran. Bref, la même chose, simplement en un peu plus lourd, un peu plus grand à chaque palier franchi. Dans quel autre sport voit-on cela ? Quelle autre pratique donne lieu à des prestations d'un mm niveau technique malgré 4 ou 5 rangs hiérarchiques séparant deux rencontres ?
Tu as raison de considérer qu'on touche à un pblm systémique qui va au-delà de notre seule pratique. Mais bon, on ne peut pas dire non-plus que ce qui constituait la signature particulière de notre sport à savoir une forme de résistance à un truc universel et prémâché trouve encore aujourd'hui sens ?
Je pense que plus que jamais que notre sport doit être revisité de fond jusqu'en combles pour retrouver ce qu'il n'aurait du avoir cesse d'être. A savoir, une espèce de bulle sanitaire qui permet de gentiment s'encanailler le dimanche à 15 heures...

  • dusqual
    34953 points
  • il y a 1 mois
@MARCFANXV

oui, comme tu dis, de toutes façons, ces petits gabarits sont devenus l'exception. et ton exemple de lomu est parfaitement parlant. à l'époque c'était un extra terrestre, aujourd'hui, combien d'arrières font 1,95 pour 110-120 kg? y en a un paquet.

maintenant, qu'il y en ai plus, c'est pas encore si problématique. on ne va pas empêcher un joueur de jouer à cause de son physique dans un sens comme dans l'autre.

le tout étant qu'il puisse s'opérer une transformation du jeu qui les rende moins nécessaires plus obsolètes. parce que si lancés, il peuvent atteindre des vitesses de fous, au démarrage, ils restent plus lent que les petits gabarits qui arrivent encore à faire la différence grâce à ça. ils restent aussi plus facile à arrêter dans les intervalles serrés ou les petits se faufilent bien plus aisément.
si la norme a changé, le jeu peut aussi changer les priorités.

et c'est aussi pour ça que je dis que le xv de france a le "devoir" de remporter la coupe du monde pour démontrer qu'avec des ailiers comme gabin vilière (1.80m, 93 kg), damian penaud (1.92m, 96kg), des centres comme gael fickou (1.90, 90kg)... on peut être sur le toit du monde.
bon c'est pas des "petits" non plus mais on s'éloigne pas mal de l'idée du golgoth tout de même...
et si tu regardes le reste des arrières, pareil, c'est pas des petits, mais c'est le même genre de gabarits, le seul à être compact, c'est danty.
ce sont des joueurs qui font la différence par leur vitesse d'exécution, leur niaque, par leur lecture du jeu, le fameux QI rugby.
c'est pour ça que pour moi, quelques modifications bien senties plus un exemple marquant peuvent créer un tournant dans l'image du joueur moderne.
après tout, kolbe est bien champion du monde...

@dusqual

@p.coutin
@AKA
personnellement j'aimerai des changement plus importants dans les règles.
on risque de me tomber dessus a bras raccourcis mais je pense que passer a 14 voire 13 joueurs ouvriraient pas mal d'espace et favoriseraient les profils plus légers et plus coureurs.
limiter le nombre de remplacements me semblerait aussi une bonne chose

  • oc
    27924 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

Pourquoi te tomber dessus ? Tu as le droit d'aimer le XIII !

@oc

ce n'est pas une question d'aimer le XIII ce qui ne me déplaît pas mais de réduire le nombre de joueurs et garder les règles de 15 les memes

  • oc
    27924 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

Oui mais là , au lieu de régler les problèmes de violences et d'impacts ( ce qui je pense , est possible ) , nous restructurons un rugby qui dénigrera une à deux morphologies ,un à deux types de gars qui composaient la complémentarité voulue dans le jeu et sa représentativité sociale ( peut être fantasmée , néanmoins revendiquée ) :
bref , frelater l'essence de ce jeu qui se voulait distributif au sein du collectif , un savoureux paradoxe au service de l'humain , non !
Moi , je rajouterai un à deux joueurs , si je devais réformer !!!

@oc

je ne pense pas non. on aurait toujours besoin d'avoir quelques gros tres puissants mais on n'aurait plus autant de mecs a 100-120kg, il y aurait plus d'espace et on réduirait les impacts. mais il faudra toujours caler ta melee, etre capable de jouer des mauls

  • oc
    27924 points
  • il y a 1 mois
@Le Haut Landais

C'est bien ce que je disais auparavant , même si je plaisantais sur les deux bonhommes supplémentaires .
Tu cherches à créer des espaces en retirant des joueurs alors que le but de ce jeux c'est de faire l'accordéon ; de créer des surnombres , des brèches ou des espaces dans la masse de gonzes d'en face qu'il faut balader un maximum , avec la technique , le talent et la filouterie que le réussite réclame ..En gros , si tu retires des gars pour t'éviter ce boulot là ; ben tu triches !!!

@oc

je ne le pense pas non. il faudra toujours faire la meme chose mais on aura des profils plus coureurs de maniere générale. on aura toujours des bourrins, des costauds, des petits malins, je ne pense pas que ca change l'essence du sport

  • AKA
    57364 points
  • il y a 1 mois
@dusqual

@p.coutin Je te rejoins sur le rôle des préparateurs lié au besoin de performances! Et les affres du doute me font appel du pied quand je pense à quelles pratiques douteuses cela mène...

BeauBeau la tête = J'arrête.

@La petite Huguette

C'eut été bien que tu ne commenças point, pour sortir une vanne aussi vaseuse ...

@Ledranob

Pardon.

@La petite Huguette

Bon, je te pardonne va !
D'autant que j'ai eu fait des vannes bien pires que la tienne ...
Bonne nuit quand même .

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos