RUGBY. Équipe de France. Pourquoi Daniel Bibi Biziwu fait lui aussi partie des ovnis chez les Bleus ?
Equipe de France. Daniel Bibi Biziwu va préparer le Tournoi des 6 nations.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le jeune pilier gauche de Clermont Daniel Bibi Biziwu va découvrir Marcoussis et l'équipe de France avant le Tournoi des 6 Nations.

RUGBY. Equipe de France. Qui sont les petits nouveaux du groupe pour le Tournoi ?RUGBY. Equipe de France. Qui sont les petits nouveaux du groupe pour le Tournoi ?Des quatre novices appelés avec l'équipe de France de rugby pour préparer le Tournoi des 6 Nations, Daniel Bibi Biziwu (1,85 m, 108 kg) est sans doute celui qu'on attendait le moins. Et pour cause, le très jeune pilier n'a joué que trois matchs cette saison en Top 14. Certes tous comme titulaire. Mais à un poste qui demande de l'expérience et de la technique, sa quinzaine de rencontres avec les pros en championnat pèse peu dans la balance face à certains joueurs rompus aux joutes de la Champions Cup et du Tournoi. Pourtant, Bibi Biziwu est bien présent dans le groupe des 42 joueurs retenus pour préparer le 6 Nations. Le staff a donc vu en lui le potentiel d'un futur international. Après Thibaut Flament ou encore Meylvin Jaminet avant lui, le Clermontois fait partie de ces ovnis que de nombreux supporters n'avaient pas vu arriver chez les Bleus si tôt. Mais comme dans le cas du Toulouse et du Catalan, Daniel Bibi Biziwu pourrait bien s'installer à Marcoussis si d'aventure on lui donne sa chance.RUGBY. Equipe de France. Connaissez-vous le nouveau processus de sélection des joueurs ?RUGBY. Equipe de France. Connaissez-vous le nouveau processus de sélection des joueurs ?Alors qu'on attendait le Rochelais Reda Wardi ou le Bordelais Thierry Paiva, appelé il y a un en vue du 6 Nations 2021, le Clermontois leur a coupé l'herbe sous le pied. Pourtant, il n'est pas non plus sorti de nulle part. Après avoir passé ses jeunes années de rugbyman à l'ES Viry-Châtillon puis à Massy, il a rejoint le centre de formation de Clermont en 2018 avant d'intégrer le Pôle France en 2020. Il sera notamment sélectionné avec les U17 ainsi que France U20 développement. Preuve que la FFR avait déjà un oeil sur lui. Il faut dire qu'il a un profil assez particulier. À l'instar de certains illustres talonneurs ou piliers, il jouait au sein des 3/4 dans sa jeunesse avant d'être repositionné dans le pack. Mais pas tout de suite en première ligne, mais dans la cage. "Je manquais d’un peu de technique et de vitesse pour jouer derrière, mais j’en ai gardé des qualités qui font que je suis un pilier disons… explosif", confiait-il au Parisien au début du mois. 

Des qualités qui font de lui un pilier moderne à la fois mobile et solide. Mais il a dû travailler et devra encore enchaîner les mêlées avant de redevenir pourquoi pas une référence au poste. C'est à Massy qu'il a changé de poste et découvert les joies du gainage et de la posture. Ça n'a pas été facile tous les jours pour Daniel, mais cela lui a ouvert des portes. Aurait-il été recruté par Clermont s'il n'avait opéré ce changement ? Partir en Auvergne a été un choix payant puisque de son propre aveu, il a énormément progressé. Ses 14 feuilles de match malgré son jeune âge n'y sont pas étrangères. "Je suis passé du haut niveau au très haut niveau." Désormais, c'est le niveau international qui l'attend à seulement 20 ans. Une nouvelle étape et non une finalité qui va l'obliger à redoubler d'effort. On peut compter sur William Servat pour lui prodiguer les conseils qui lui permettront de connaître sa première cape. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On ne peut pas dire que Bibi avance tout doucement...

Quand je repense aux commentateurs australiens qui se faisaient un plaisir d'hurler BAAAAAAAAAAAAAAAMMMMMMMMBAAAAA à chacune de ses prises de balle l'été dernier, j'attends avec impatience de voir ce qu'ils feront de Bibi Biziwu 😀

  • oli 30
    8745 points
  • il y a 4 mois
@Imanol votre idole

Faut dire qu'il a un nom de rock star ! (cf The Guardian)

@Imanol votre idole

Je ne me fais pas de soucis, le commentateur australien s'enflammait pas mal en disant Taofifeeeenuuuua 😉

Je ne pense pas que Bibi Biziwu soit un OVNI au sens où l'entend FG, dans la mesure où il a eu un parcours somme toute assez classique pour arriver chez les pros. Toujours est-il que je le trouve vraiment intéressant de ce que j'en ai vu. Il me fait un peu penser à Baille en plus explosif, pourquoi pas un candidat à la succession du Toulousain dans quelques années. Gros a certes pris de l'avance, mais avec son profil qui me semble assez complet, je trouve que Bibi Biziwu a une bonne tête de titulaire en 2027 s'il continue son ascension.

Au passage, encore un produit du RCME qui s'ajoute aux Camara, Macalou, Cancoriet, N'gandebe, Woki, Delbouis, Azagoh, Étien, Delhommel et autres Joseph. Les formateurs de ce club font vraiment un boulot remarquable. Si on ajoute le Racing qui a sorti Baubigny, Colombe, Kolingar, Gibert ou Palu entre autres ces dernières années, on peut dire que le vivier francilien est plutôt bien utilisé. Ça serait bien que des clubs tremplins vers le haut niveau puissent se développer comme ça dans d'autres régions moins historiques du rugby, en Bretagne/Normandie (peut-être le chemin qu'est en train de prendre Vannes ?), dans les Hauts-de France ou le Grand-Est notamment.

  • Luern63
    8166 points
  • il y a 4 mois
@MacAlouster

L'île de France c'est presque un cinquième de la population française et certainement la région la plus jeune de notre pays c'est une région également bien équipée en infrastructures sportives, donc il serait surprenant que ce ne soit pas une région qui produise de nombreux talents.
Et je pense que la proportion de joueurs issus d'île de France risque encore d'augmenter.
Massy fait effectivement un très bon boulot ils ont surtout eu la bonne idée de se positionner en Club tremplin pour les jeunes de la région parisienne.
Comme il est invité partout en France pour les tournois de jeunes le club de Massy devient terriblement attractif pour les meilleurs joueurs qui savent qu'ils vont pouvoir taper dans l'œil des plus grands clubs Français lors de ces tournois.
C'est gagnant gagnant pour Massy et ses recrues. Par contre il est évident que le club sait qu'il va voir partir ses meilleurs éléments dès 16 ou 17 ans la plupart du temps.

@Luern63

Je suis d'accord avec toi, dans l'absolu c'est normal qu'un bassin de population avec une telle démographie et aussi bien équipé en infrastructures puisse sortir autant de talents en quantité. Mais justement, je le souligne parce que j'ai l'impression que ça n'a pas toujours été le cas. Si tu remontes quelques années en arrière, à part la génération des Plisson, Danty, Burban, Slimani, Camara, Bonneval qui a soulevé le Brennus avec le SF en 2015 (sans oublier Bastareaud qui est dans la même tranche d'âge), finalement les clubs d'Île-de-France n'ont pas lancé grand-monde au plus haut niveau je trouve. Il y avait certes le PUC dans les années 2000 mais ce n'était clairement pas la même envergure que Massy aujourd'hui. J'ai l'impression que jusqu'au début des années 2010 il y a mine de rien beaucoup de joueurs issus de région parisienne, Fofana, les frères Bézy, Rattez, Diarra (paix à son âme), Millo-Chluski, Lamboley, plus loin dans le temps Betsen, qui se sont "exilés" pour éclore au plus haut niveau. Même des Missoup ou Hirèche qui ont débuté en pro en région parisenne sont finalement partis pour vraiment lancer leur carrière. Les mecs de Massy que je cite dans mon com précédent, à part Joseph et Bibi Biziwu, ils ont déjà du temps de jeu en haut de tableau de Fédérale 1 voire en PRO D2 au moment où ils arrivent à 19/20 ans dans un club de l'élite, peut-être que je me trompe mais je considère qu'ils sont déjà un minimum aguerris. Ceux du Racing qui débutent directement en TOP 14 ou en Coupe d'Europe je n'en parle même pas. Dans la nouvelle génération, peut-être que j'en oublie mais je ne vois que Tanga et Bamba qui ont découvert le haut niveau loin de l'Île-de-France finalement.

  • Luern63
    8166 points
  • il y a 4 mois
@MacAlouster

Les choses évoluent effectivement. Dans les années 70 le rugby francilien était surtout le fait des "exilés" venus pour bosser ou pour leurs études principalement du sud ouest ou d'autres régions où le rugby était implanté, par contre peu de joueurs étaient originaires de Paris et de ses environs.
Dans les banlieues les jeunes avaient surement du mal à s'identifier à un rugby dont les vedettes étaient des blancs issus majoritairement de la campagne.
Bourgarel puis Blanco Benazzi, Betsen, Marlu, Dussautoir, Nyanga ... ont permis progressivement aux jeunes issus de l'immigration de se rêver en joueur de rugby. Cette tendance n'en est à mon avis qu'à ses débuts surtout que désormais avec l'arrivée de joueurs venus de partout dans le monde le rugby est beaucoup plus à l'image de notre société multi culturelle.
Si cette équipe de France continue à progresser et si elle parvient à décrocher le graal avec des jeunes venus de tous horizons je pense que les écoles de rugby pourraient se remplir et plus encore en Ile de France où le potentiel est le plus important et cela au plus grand bénéfice du rugby Français.

@Luern63

Ton constat sur l'évolution du rugby en région parisienne est indéniable, mais je pense qu'il explique surtout la hausse de la pratique dans les quartiers en général (ça a pu bénéficier aussi à des mecs comme Fickou ou Haouas qui eux ne viennent pas d'Île-de-France). Après, peut-être que c'est lié et que j'ai tort de faire cette distinction, mais pour le coup je voulais surtout dire qu'au delà du fait qu'il y avait moins de joueurs issus des banlieues à l'époque, la proportion d'entre eux qui ont éclos en Ile de France était aussi moins importante qu'aujourd'hui. Je pointait surtout le fait que parmi les joueurs qui viennent de banlieue parisienne aujourd'hui, quasiment tous, à de rares exceptions près (pas des moindres certes), ont démarré en pro au Racing, à Massy et dans une moindre mesure au SF. C'est surtout par rapport à ça que je voulais saluer l'évolution de la formation francilienne 😉

  • Luern63
    8166 points
  • il y a 4 mois
@MacAlouster

On parle beaucoup de Massy mais le club de Sarcelles par exemple a vu démarrer des joueurs comme Slimani, Cancoriet, Macalou, Diallo et ces joueurs sont estampillés SF, Racing ou Massy n'oublions pas non plus Julie Annery ce qui fait tout de même 5 internationaux Français pour un club inconnu du grand public et qui viennent d'un club du Val d'Oise département cher à mon cœur puisque j'y suis né et que j'y ai découvert le rugby avant de retrouver mes racines familiales en Auvergne d'où vient toute ma famille.

Rien que pour entendre la compo je suis chaud ! "En première ligne : Bibi Baille Bamba."
Bon d'accord, je triche un peu.

@à l\'aile et bleu !

On avait l'occasion de faire des séquences de jeu "Parra, Baille à Bamba", "Danty Fritz" et autres joyeusetés sans jamais les offrir à Lartot. Depuis je ne crois plus en rien...

@à l\'aile et bleu !

Baille a déjà dépanné au talon en début de carrière, why not 😉

Je pense que le staff l'a surtout pris pour le voir à l'oeuvre aux entraînements "à haute intensité" même en cas de blessure de baille ou gros pas sûr qu'on le voit sur le terrain durant ce tournoi. En espérant qu'il se montrera à son avantage durant ce rassemblement à un poste où derrière baille il semble y avoir de la place (gros et kolingar n'ayant pas encore réellement totalement "explosé"). En tout cas, cela doit être super pour ce gamin de se retrouver dans le groupe france.

@Betsenthebest

Le staff a l'air de faire confiance à Gros en N°2, par contre en 3e choix, ils ont appelé :
Kolingar (ANC 2020 + T6N 2021), Paiva (T6N 2021 + Automne 2021) Neti (T6N 2021), Walcker et Forletta (Australie 2021), Priso (Automne 2021) et enfin Biwizu cette saison. Wardi semblait suivi mais n'a pas encore été appelé.
Kolingar semblait s'installer petit à petit, mais son début de saison n'a pas dû convaincre le staff, qui a préféré rappeler Paiva, puis Priso cet automne, et Biwizu pour ce tournoi. Il y a clairement une place à prendre derrière les 2 titulaires du poste, même si parfois il n'y a que 2 piliers gauches à la CDM...

  • Manu
    16705 points
  • il y a 4 mois
@Betsenthebest

Baille est en train d'exploser ...son maillot
Il semble avoir pris beaucoup de poids en fêtant tout l'été ses titres mais ne l'a pas reperdu depuis.
Cela se voit avec sa bedaine qui fait des vagues quand il se déplace et surtout il se déplace moins et moins vite.

La 1ere ligne d'onomatopées Biwizu - Chat - Bamba donnerait un beau panel de jeux de mots à Lartot 😀

  • Manu
    16705 points
  • il y a 4 mois

C'est un ovni parce qu'il a un patronyme qui commence par bibibi

et j'ai récemment croisé un être extra-terrestre qui essayait de communiquer avec moi en disant bibibip mais j'ai pas compris

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News