RUGBY. Du pré à Smackdown, l’incroyable histoire du rugbyman catcheur Ridge Holland
S'il n'était déjà pas très docile sur le pré, Ridge Holland l'est encore moins depuis qu'il est sur le ring.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

De la Super League à la WWE, la carrière sportive de cet Anglais de bientôt 34 ans ferait rêver plus d’un enfant.

Luke Menzies ou Ridge Holland, le nom dépend de la discipline. Au début, Luke est un rugbyman passionné. Fervent pratiquant de Rugby à XIII, il signe pour les Hull Kingston Rovers en 2007. Quelques mois plus tard, il connaît sa première apparition dans le très haut niveau européen en 2008. S’il ne reste dans ce club que quelques mois, le natif du Yorkshire écume bon nombre d’écuries anglaises avant de traverser l’océan en 2017. Cette année-là, il rejoint la (très) ambitieuse écurie des Toronto Wolfpack au Canada. Ce club accueillera notamment Sonny Bill Williams dans ses rangs quelques années plus tard. Mais une fois passé par-dessus l’Atlantique, Luke Menzies se découvre une nouvelle passion : le catch.Pour ses débuts en WWE, la star de la NRL Daniel Vidot affronte une légende du catch [VIDÉO]Pour ses débuts en WWE, la star de la NRL Daniel Vidot affronte une légende du catch [VIDÉO]

Des crampons à la troisième corde

Dès son arrivée sur le nouveau continent, cet ancien pilier (de XIII, s’il faut préciser) de 1 mètre 85 pour 115 kg se forme pour sa nouvelle carrière. Son ambition ? Devenir catcheur professionnel, ni plus ni moins. Après une année d’entraînement, il y parvient et signe avec la WWE, célèbre entreprise américaine organisant des combats de catch. Médiatiquement, Luke Menzies disparaît alors et laisse la place à Ridge Holland. Le 29 août 2018, il fait ses débuts à la télévision américaine. L’occasion de mettre à profit toutes ses années de tampons et de charge à l’épaule sur un adversaire en l’air développé comme treiziste.Vidéo. Amateur. Fan de catch, sur un ballon chaud, il se télescope contre le poteau !Vidéo. Amateur. Fan de catch, sur un ballon chaud, il se télescope contre le poteau !

Mais à cette époque, le showman n’est pas encore connu sous son nom de scène. Il faudra attendre novembre 2019 pour le voir parader sur les rings avec son nom de scène. Ce qui reste toujours moins long que la période qu’il aura fallu attendre avant de voir un commentateur de Top 14 se mouiller à prononcer le nom de Waisea en entier. Depuis cette période, l’ancien rugbyman n’a plus mis de pied sur le pré. À plus de 30 ans, il préfère désormais enfoncer son coude dans les flottantes d’un ennemi. Sans que cela lui vaille un carton jaune bien sûr. Au début du mois d’avril 2022, il participe à la 38ème édition du prestigieux WrestleMania. Accompagné de Sheamus, un autre lutteur qui a fait de Holland son protégé, il gagne le sixième match du dimanche 3 avril. Cela fait un an qu’il a intégré le “championnat” SmackDown et affronte les plus grands catcheurs du globe.

S’il n’est qu’au début de sa carrière, le Goliath anglais semble être en bonne voie pour s’épanouir sur le ring. À présent coiffé d’un béret, paré d’un imper’ et habillé de son plus beau slip, l’ancien pilier s’éclate outre-Atlantique. Pour le média britannique Joe, il a décrit sa nouvelle vie. Dans un premier temps, il aime à rappeler que “les gens pensent que le ring est un matelas moelleux avec des oreillers. C'est du bois et du métal, quand on tombe dessus, ça fait mal.” Ensuite, l’ancien rugbyman évoque une superbe reconversion offerte par le catch. Il déclare : “On écoute les supporters et tout ce qu’on veut, c’est produire un spectacle divertissant et que les gens y réagissent. Je pense que j’ai vraiment eu beaucoup de chances d’avoir cette opportunité quand ma carrière dans le rugby s’est terminée.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
Arbitrage
Vidéos
News
News
Vidéos