Rugby. Comment se déroulerait une Coupe du monde des Clubs, qui verrait le jour en 2022 ?
La Coupe d'Europe va-t-elle survivre malgré la perspective d'une nouvelle compétition ?

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La Coupe du Monde des Clubs risque voir le jour en 2022. Mais comment cette dernière sera-t-elle organisée au milieu d'un calendrier infernal ?

C'est une hypothèse qui a pris de plus en plus d'ampleur au fil des derniers jours. Midi Olympique nous apprend que la création d'un Mondial des clubs n'est plus utopique. En effet, dans les colonnes du bi-hebdomadaire, Bernard Laporte avait émis le souhait il y a peu que cette nouvelle compétition voit le jour. Elle aurait lieu tous les ans. Ce qui est aurait alors causé la mort de la Coupe d'Europe. À Bernard Laporte de poursuivre pour Midi Olympique : ''Cette compétition européenne est magnifique, avec le RCT j'ai pu soulever par trois fois le trophée et je sais ce qu'elle peut représenter. Mais soyons francs, elle ne génère pas assez de revenus. Si on veut développer cette Coupe du Monde des clubs, il faut trouver des dates. Sans la Champions Cup, ce sont neuf dates qui se libèrent.'' Une compétition dans laquelle dans l'idéal du président de la FFR, on retrouverait les demi-finalistes du Top 14 et de la Premiership ainsi que les quatre premiers de la Ligue Celte. Ajoutez à cela le vainqueur du championnat Japonnais, le champion des Etats-Unis et les six meilleurs franchises de Super Rugby. La compétition se déroulerait sur six semaines, les 20 équipes seraient alors réparties en quatre poules de cinq équipes, avec ensuite des phases finales commençant en quart. 

La Champions Cup finalement sauvée ? 

En revanche, Midi Olympique note quelques légères évolutions depuis et affirme que la Champions Cup devrait sauver sa tête. D'abord, l'EPCR, l'organe directeur des deux coupes d'Europe auraient été choisi par le Top 14, la Premiership et la Ligue celte pour être la représentante du Vieux Continent concernant le dossier du Mondial des Clubs. Aux dernières nouvelles, le journal évoque que la compétition mondiale devrait voir le jour en 2022. Cependant, elle n'aurait lieu que les quatre ans ce qui permettrait à la Coupe d'Europe de continuer de se dérouler exceptée l'année de ce fameux Mondial des Clubs. Son importance serait même décuplée puisque les huit quart de finalistes seraient automatiquement qualifiés pour participer à la Coupe du Monde. Cette dernière devrait donc se dérouler au printemps, en Angleterre, aux dates laissées libre cette année là par la Coupe d'Europe. Si rien n'est officiel pour le moment, on semble se diriger tout droit vers la création d'une nouvelle compétition. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Quant on voit comment est gérer la coupe Europe il va de soit que la coupe du monde des clubs idee de BL devrait voir le jour dans pas longtemps.
Elle fait de plus en plus de fans cette idee au vu de l'équité des Anglo-saxons.
Ils n'auront qua faire leur coupe de Grand bretagne, je prefere de loin lidee de la CDM des clubs.

Si ça permettait de créer un vrai championnat domestique élite à côté avec 6 à 8 clubs maximum dont le contingent de joueurs non sélectionnables seraient grandement limité, pourquoi pas.
Nous joueurs élite ne joueraient que des gros matchs et il n'y aurait plus d'impasse.

Money money money 😐

Bravo a Bernard pour l'idée

#Jaimeles$$$

"Aucune nouvelle compétition ne sera lancée avant 2024"...ceci est tiré d'un communiqué de World Rugby que vous pouvez lire ici https://www.world.rugby/news/613851/rugby-united-in-approach-to-optimising-the-mens-international-calendar 😑

  • Caesar
    1980 points
  • il y a 5 mois

Mais quel projet fabuleux...
Vous avez aimé la saison 2020-2021 sans pouvoir aller au stade ?
Vous allez adorer voir votre club disparaître 6 semaines à l'autre bout du monde pour jouer des matchs avec décalage horaire en prime.
Vous aimez ne jamais voir jouer les internationaux pour cause de doublons ? Vous adorerez suivre leurs seuls matchs avec votre club à la télé.
Vous raffolez des impasses ?
Vous allez kiffer les années de coupes d'Europe qui ne qualifieront pas pour le mondial des clubs.
Vous trouvez que le bilan carbone de votre club laisse à désirer quand il ne se rend pas en bus au pays de Galles ? Attendez de voir tous les clubs prendre l'avion pour l'Australie...
Pour un monde du rugby plus mer...ique. Merci qui ? Merci Bernie !

@Caesar

Je suis loin de sauter au plafond pour cette compétence, maïs j'ai juste quelques doutes sur les arguments que tu avances !!!
J'ai le sentiment sur tous n'en sont pas vraiment !?

/ D'abord ce ne sera pas forcément toujours à l'autre bout du monde !?
/ Pourquoi il y aurait plus d'impasses qu'une saison avec coupe d'Europe ?
C'est pas aussi évident selon moi. Il y a des impasses aujourd'hui et il y en aura tant que le top14 finira par des phases finales, avec ou sans CE ou CDM des clubs.
/ Les bilan carbone !!!???
Mais les clubs se déplaceront avec des vols commerciaux qui voleront avec ou sans nos équipes à bord !!!!!!!!

  • gleps
    5370 points
  • il y a 5 mois
@Caesar

Pas mieux. Du grand n'importe quoi... A la limite une finale annuelle entre vainqueur de la champions cup et du super rugby mais plus n'a aucun sens.

Et d'ailleurs, qu'il m'explique le Berni, en quoi cela augmenterait réellement les gains!

@gleps

Je suppose qu'elle c'est une compétition qui va gérer bien plus d'argent du fait de concerner bien plus de nations, donc plus de.sponsors donc plus de gains pour les équipes participantes !?
À confirmer.

Il crois vraiment qu'une compétition qui ferait jouer les meilleurs clubs de l'hémisphère nord contre ceux de l'hémisphère sud avec des calendriers opposés va générer plus d'intérêt sportif et donc de revenus?

Je serais curieux de voir le PowerPoint du cabinet de consultant qui lui a vendu cette idée.

Qu'ils commencent déjà par organiser correctement les championnats domestiques avec les coupes d'Europe existantes, de manière à les valoriser comme elles le méritent, ça serait déjà une manière plus logique de générer de l'engouement et des revenus supplémentaires.
Construire des trucs plus ambitieux sur les mêmes bases pourries n'a jamais été une recette qui marche il me semble.

@Glas.Wegian

Les championnats domestiques professionnels sont Plutôt de la compétence des ligues professionnelles il me semble !?

@math1907

Oui, mais n'oublions pas que "La Ligue nationale de rugby (LNR) est une association qui a pour mission de gérer le secteur professionnel du rugby à XV, par délégation du ministère des Sports et de la Fédération française de rugby. ".

Ce qui explique notamment les menaces de Fédé envers la Ligue en fin d'année dernière. La Ligue doit des comptes à la Fédé, ce ne sont pas des entités séparées.

@Glas.Wegian

Oui je suis d'accord.

Mais si l'on veut évoquer l'organisation et des amélioration et/ou modifications des championnats de proD2 et top14, ce sera principalement vers la LNR qu'il faudra se tourner jeu pense.
La FFR serait essentiellement consultée en cas de recours de clubs concernés ou d'éventuelles interactions directes sur les championnats amateurs!????

@math1907

Exactement, et surtout le calendrier de rencontres internationales, qui pose plus problème que les championnat amateurs (vis-à-vis du calendrier).

C'est sur ce point que la FFR avait menacé la LNR, en s'appuyant sur les réglements de World Rugby, pour dire que tout joueur qui ne serait pas libéré pour les fenêtres internationales, ne pourrait être aligné en championnat.

Il faut noter, que si les menaces n'étaient pas suffisantes, le ministère peut en plus (comme cela s'est produit en début d'année) contraindre la LNR à se plier aux demandes de la FFR (par exemple annuler des matchs de championnat).

On peut imaginer qu'en cas de crise majeure, la FFR et le ministère ne menacent la Ligue de leur retirer la gestion du rugby pro, au profit d'une nouvelle organisation.

Il y a en fait, un réel levier de négociation. La tendance qui est à présenter la LNR comme un genre de contre-pouvoir à la FFR est en fait une fiction il me semble.

@Glas.Wegian

La délégation ne se retire pas si facilement que cela, que ce soit légalement (c'est comme la tutelle du ministère sur les Fédérations, entre le domaine du possible et le domaine du réalisable il y a un fossé), médiatiquement car ce serait difficile d'échapper à l'image "coup d'État/dictature") et surtout économiquement car la Ligue c'est le monde pro autrement dit le monde qui a le fric, ce qui fait des clubs pros un véritable contre-pouvoir à la FFR.

Le meilleur aperçu de l'équilibre réel des forces on le trouve dans les différentes négociations entre FFR et LNR, et en général on débouche sur des compromis. Si la LNR n'était pas assez forte pour représenter un réel contre pouvoir, cela ferait bien longtemps que la FFR aurait tout dégommé pour reprendre cette branche lucrative et s'épargner les accords coûteux.

  • CEVEN
    183970 points
  • il y a 5 mois
@Team Viscères

"La délégation ne se retire pas si facilement"
Exact.
Même si, sur ce point, Iznogoud -ivresse de la victoire aidant- s'est senti poussé les ailes d'un Che Guevariste d'opérette.
(⇒ https://www.lejdd.fr/Sport/Rugby/rugby-serge-simon-le-vice-president-qui-se-mele-de-tout-3590876)

Le retrait de délégation à la LNR ne peut reposer sur de vaseux/politiques motifs.
Un simple coup de menton ne suffit pas

La FFR n'est pas seule à la manœuvre, c'est son ministère de tutelle qui décide.
La mise "sous tutelle"de la FFSG récemment est là pour rappeler que c'est le (sous-) ministère des sports qui tient le volant.
Le Code du Sport est là pour le préciser ...

Et ça, la LNR le sait; d'où cet équilibre/consensus qui prévaut depuis des plombes entre 2 entités mal calibrées.

@Glas.Wegian

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, car il me semble que tu te bases sur une collusion Ministère-FFR qui est loin d'être évidente et je vois mal le Ministère retirer la gestion du rugby pro à la LNR "au profit d'une autre organisation" qui serait quoi?Une Ligue New look?Allons, allons cela ne ferait pas très sérieux et pour le coup on est vraiment dans la fiction!

@gilbertgilles

Je ne dis en aucun cas que c'est ce qui va se passer, mais que c'est la menace principale que peut faire peser la fédé sur la ligue.

Dans les faits c'est assez irréaliste, le ministère n'a aucun intérêt à s'en méler sauf comme je le disais en cas de crise majeure (une histoire en gros comme celle du président de la ligue de patinage artistique qui refusait de démissionner).

J'évoque néanmoins l'hypothèse, car la question du calendrier, fait en principe partie des raisons pour lesquelles un retrait d'agrément peut se produire :

"Article R131-29
Le ministre chargé des sports peut refuser la délégation pour l'un des motifs suivants :

1° Non-respect de l'une des conditions posées par les articles R. 131-26 et R. 131-27 ;

2° Non-respect de l'intérêt général qui s'attache à la promotion et au développement des activités physiques et sportives ;

3° Manquement, dans l'hypothèse où la fédération sportive était déjà titulaire d'une délégation, aux conditions auxquelles était subordonné son octroi."

(...)

"Article R131-26
Pour qu'une fédération sportive puisse bénéficier d'une délégation, son règlement intérieur doit prévoir :

1° La publication, avant le début de la saison sportive, d'un calendrier officiel des compétitions qu'elle organise ou autorise, ménageant aux sportifs le temps de récupération nécessaire à la protection de leur santé ;

2° L'organisation d'une surveillance médicale particulière de ses licenciés inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée à l'article L. 221-2 ainsi que de ses licenciés inscrits dans les filières d'accès au sport de haut niveau.

Article R131-27
Pour pouvoir bénéficier d'une délégation, la fédération qui a constitué en son sein une ligue professionnelle annexe à ses statuts un règlement particulier. Ce règlement détermine les compétences et la composition de la ligue ainsi que les règles et les modalités de désignation de ses membres.

Ce règlement particulier doit permettre que la majorité des membres de la ligue soit élue directement par les associations sportives membres de la fédération et par les sportifs professionnels."

  • mimi12
    87918 points
  • il y a 5 mois
@Glas.Wegian

C'est le même cabinet que celui de Jacques-Henri Eyraud ! 😉

Le cri du coeur de Lapeste : "elle ne génère pas assez de revenus." Tout est dit comme dirait Jones, l'avenir du rugby est entre les mains des épiciers en gros.

Hâte de voir un match entre le champion des USA et les Crusaders ...
Même avec l'équipe C, les néo-zed' leur planteraient 80 pions.
Mais bizness is bizness ! Laporte a l'honnêteté de le dire !

  • etutabe
    18219 points
  • il y a 5 mois
@Lalito30

il y a une antinomie dans ta dernière phrase : Laporte et honnêteté

@Lalito30

Laporte et honnêteté dans la même phrase, ça fait vraiment oxymore!

@gilbertgilles

Oxymore de rire ! Quelle tête de litote !

Derniers articles

News
News
Quizz
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos