Rugby à XIII - Suspendu 2 ans, l'international tricolore Tony Gigot peut rejouer
Tony Gigot avait eu du mal à digérer sa suspension.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
L'international tricolore à XIII et ancien joueur des Dragons Catalans Tony Gigot a vu sa suspension suspendue par le Conseil d'Etat.

Rugby à XIII - L'international des Dragons Catalans Tony Gigot suspendu deux ans malgré un contrôle négatifSa suspension pour deux ans par l'Agence Française de Lutte contre le Dopage l'an passé avait fait beaucoup de bruit. Et pour cause, l'international tricolore n'avait pas pu participer à la Coupe de rugby à XIII en 2017. Mais ce qui avait fait le plus de bruit, dépassant les frontières de la discipline, c'est la raison pour laquelle le joueur des Dragons Catalans avait été suspendu. À savoir, un comportement inapproprié lors d'un contrôle antidopage - par ailleurs négatif - réalisé en 2016. Sanctionné par l'AFLD, il avait vu sans suspension réduite en appel mais la décision n'avait pas été validée par l'Agence antidopage.
Rugby à XIII - L'AFLD rejette l'appel de l'international Tony Gigot et confirme sa suspension de deux ansSelon L'Indépendant, le Conseil constitutionnel a récemment "contraires à la Constitution les compétences disciplinaires de l'Agence antidopage, juge et partie". Un fait qui a pesé très lourd lors de l'audience Tony Gigot devant le Conseil d'Etat ce jeudi. Ce dernier a finalement rendu son verdict : l'international est libre de jouer après que la sanction a été suspendue.XIII. Suspendu jusqu’en avril 2019, Tony Gigot se confie : ''j'ai toujours tout donné pour le rugby''Suspendu depuis près d'un an, Tony Gigot n'est désormais plus sous contrat avec la formation catalane. Les Dragons ont cependant réagi à cette annonce via leur site officiel : "Nous sommes très heureux de cette décision, surtout après ce premier match de la saison à Widnes, avec toutes les mauvaises nouvelles qui ont suivi. Le club a toujours soutenu et cru en Tony et nous sommes très heureux de l’issue de cette histoire." Il pourrait très prochainement retrouver une place dans l'effectif à condition que le club en ait les moyens financiers et qu'il le souhaite. La fin d'un long feuilleton...sauf si l'AFLD décide de ne pas en rester là.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • tropico
    14647 points
  • il y a 2 ans

en gros il s'est fait suspendre le temps de la fin de la saison (qui a été cruciale pour les Dragons) et la coupe du monde...

  • ced
    100168 points
  • il y a 2 ans
@tropico

sa présence n'aurait pas changé grand chose

  • PIPIOW
    41362 points
  • il y a 2 ans

si ca vous interresse
https://www.franceculture.fr/societe/pourquoi-le-rugby-nest-pas-epargne-par-le-dopage

Que celui qui contrôle ne soit pas celui qui punisse ne me choque pas. Une séparation des pouvoirs est nécessaire pour éviter les abus d'autorité ou de pouvoir.
Après tous L'AFLD est compétente pour initier les contrôles en toute liberté mais qu'un autre organisme juge et condamne me semble plus juste.
Je ne connais pas ce Gigot là mais qu'une agence qui contrôle le dopage se permette de mettre deux ans de suspension a un joueur non dopé pour un comportement incorrect semble exagéré. Apres tout un outrage à un agent de police ou a un gendarme ne vous prive pas de vos droit pendant deux ans.
Une suspension de 100 jours, a défaut d'ail, aurait mis un peu de plomb dans la tête de Gigot. On peut rire de tout mais pas avec tout le monde et l'AFLD n'est pas tout le monde

@Droitdevant

Une instance indépendante pour sanctionner serait plus juste, mais le souci c'est qu'il n'y a pour l'instant aucune autre instance qui semble vouloir réellement sévir sur le sujet du dopage et l'AFLD se trouve obligée de faire le gendarme seule.

Par contre depuis le début de cette affaire je ne comprends pas pourquoi tout le monde semble minimiser la tentative de corruption en parlant de "comportement incorrect". Le gars a tenté d'acheter un contrôleur pour éviter un contrôle, c'est encore pire que d'être dopé puisqu'à au critère "dopé" on ajoute le critère "magouille pour échapper à la sanction" (sans compter le fait qu'il est assez con pour tenter d'acheter un contrôleur pour éviter de se faire prendre à une substance qui n'est pas contrôlée). On réclame des sanctions exemplaires pour les dopés, mais pour un mec qui explique au contrôleur qu'il a peur d'être contrôlé positif parce qu'il a pris de la coke la veille et qu'il peut lui filer du fric pour arranger l'affaire on réclame de la clémence... je n'arrive pas à suivre, c'est quoi le message : "Ne vous dopez pas, ou alors faites-le mais payez les contrôleurs"?
Et pour le parallèle avec les forces de l'ordre, l'outrage à agent va jusqu'à 1 an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende. Mais l'outrage à agent est caractérisé par des insultes ou des menaces, cela n'a rien à voir avec le cas de Gigot. La corruption envers un membre de l'administration publique (dont fait partie l'AFLD il me semble) est quant à elle punissable de 10 ans de prison.

  • vevere
    50966 points
  • il y a 2 ans

Il peut rejouer...car la sanction est "suspendue" 😊 😊 😊

Pathétique...y compris la communication du club.

@vevere

J'attends de voir mais je serais surpris si l'AFLD en restait là. Les accusations sont graves et le conseil constitutionnel flingue la crédibilité de l'AFLD avec cette décision. Leur interdire de sanctionner sur un tel sujet parce qu'ils sont "juge et partie" c'est autoriser n'importe quel sportif a tenter le coup de la corruption : si ça marche tant mieux, si ça rate l'AFLD ne pourra pas les sanctionner et vu que les fédérations sportives protègent leur image avant leur intégrité ce n'est pas de là que viendront les sanctions. C'est juste affligeant.

  • breiz93
    55654 points
  • il y a 2 ans

2 ans pour avoir chambré lors d'un contrôle antidopage! Heureusement qu'il était négatif, sinon c'était déportation aux iles du salut.

  • PIPIOW
    41362 points
  • il y a 2 ans
@breiz93

je suis d accord avec toi le veritable probleme est la lourdeur de la sanction il en a pris autant que s il avait ete positif au controle
bien sur qu il meritait une sanction (pour chambrage ou corruption )mais si elle avait ete juste peut etre que l affaire ne serait pas parti en appel et encore moins devant le conseil constitutionnel qui a décidé qu un organisme de controle ne pouvait pas etre en meme temps etre celui qui sanctionne
ce qui invalide la sanction
certainement que d autre sportifs pourront beneficier de cette " faille' juridique
aprés pour le joueur il n'a pas joué pzndant pratiquement 1 an je pense qu il a compris certaines choses d autant plus qu'il va avoir droit à une attention particuliére (ce qui me parait logique)

@breiz93

Le "chambrage" c'était la version du joueur, enfin une de ses versions. La version de l'officiel c'est "tentative de corruption".

  • Dambaz
    96 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Bizarre ! Corruption de quoi puisque tout ces contrôles sont négatif !

  • ced
    100168 points
  • il y a 2 ans
@Dambaz

ce jour là on ne cherchait pas la cocaïne mais ça il ne le savait pas

@Dambaz

Un contrôle négatif ne veut pas dire que l'athlète est propre, seulement qu'on a rien trouvé sur ce contrôle. Par exemple Lance Armstrong a été contrôlé des centaines de fois avec un résultat négatif.

Pour l'histoire de Gigot, les officiels ont rapporté que lors du contrôle (sur un stage de l'équipe de France) le joueur avait commencé par leur demander si les tests pouvaient révéler des traces de cocaïne parce qu'il en avait pris la veille, puis leur avait proposé de l'argent en liquide qu'il avait dans sa voiture pour que l'un des agents prenne sa place pour le test avant de s'y soumettre. Les tests ne portant pas sur la recherche de drogue, ils n'ont pas révélés la présence de cocaïne (la coke est substance dopante seulement en compétition, tu ne peux pas la tester sur ce critère hors compétition).
Quand l'affaire est sortie Gigot a d'abord parlé de chambrage pour expliquer la charge de "comportement inapproprié", avant de reconnaitre avoir proposé de l'argent aux contrôleurs mais affirme que c'était "une plaisanterie".
www.lindependant.fr/2017/09/22/dragons-catalans-le-conseil-d-etat-deboute-tony-gigot-suspendu-deux-ans,3053860.php

Chacun se fera son avis mais perso entre les histoires de coke chez les treizistes catalans et les changements de version de la défense j'ai tendance à suivre la version de l'AFLD.

  • ced
    100168 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

sans compter que quelques temps auparavant 6 joueurs ont signé une rupture "amiable" avec le club, sans demander la moindre compensation financière, les pros sont trop généreux

@Dambaz

Un jour j'ai soufflé dans le ballon et j'ai pu repartir.
Pourtant j'étais plein !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos