Rugby à XIII - L'international des Dragons Catalans Tony Gigot suspendu deux ans malgré un contrôle négatif
Dragons Catalans - Tony Gigot est sous le choc.
Le joueur des Dragons catalans, Tony Gigot, a été surpris d'apprendre qu'il avait été suspendu par la la FFR XIII en dépit d'un contrôle antidopage négatif.

C'est une nouvelle que l'international français a du mal à digérer. "Je suis sous le choc de cette décision injuste et disproportionnée", a indiqué le joueur via sa page Facebook. Même son de cloche chez les Dragons Catalans, qui jouent leur premier match de la saison de Super League face à Warrington ce samedi : "nous sommes abasourdis par cette sanction pour un joueur contrôlé dont les résultats sont négatifs." Ce qui surprend en effet dans cette affaire c'est que Tony Gigot n'a pas été épinglé pour dopage (cf. image du rapport publié par le joueur) mais parce qu'il aurait eu un comportement inapproprié vis-à-vis des contrôleurs de l’Agence Française de Lutte contre le Dopage.

Crédit image : L'Indépendant

Les faits remontent au 5 octobre dernier lorsqu'il était en stage au Barcarès (Pyrénées-Orientales) avec l’équipe de France de rugby à XIII et donc en dehors des activités du club des Dragons Catalans.
"Ce jour-là, je ne sais pour quelle raison, il chahute le contrôleur, le chambre mais c'est du deuxième degré, raconte son avocat Me Capsié via L'Indépendant. Par contre, l'agent a pris ses propos à la lettre." Il décrit Gigot comme un garçon qui plaisante tout le temps et prend tout à la dérision. Visiblement, tout le monde ne partage pas son humour et cela pourrait lui coûter cher.Crédit vidéo : France 3 

"Il m'est reproché une attitude désinvolte et arrogante envers les contrôleurs qui ont mal interprété mes propos". Amenés à parler devant une commission le 1er février dernier, ces derniers ne se sont pas présentés. Envoyant simplement leur décision par fax. La FFR XIII a désormais quatre mois pour statuer. Mais Tony Gigot, qui a passé tous les contrôles avec succès depuis des années, compte bien se battre et faire appel.

Crédit image : L'Indépendant
 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai retrouvé le communiqué de Marc Palanques concernant les cas de dopage relevés. Le voici en intégralité :
En ma qualité de Président de la Fédération Française de Rugby à XIII, j’ai été informé des décisions prises par la commission de discipline de lutte contre le dopage à l’encontre de plusieurs joueurs et j’en ai pris acte.

Je tiens à rappeler que les membres des commissions disciplinaires de la FFR XIII se prononcent en toute indépendance et ne peuvent recevoir d’instructions.

Ce principe ne souffre d’aucune exception et est commun à toutes les fédérations sportives.

Les élus de la FFR XIII ne peuvent donc avoir aucune ingérence au sein de ces commissions.

Depuis qu’elles sont connues, ces sanctions provoquent de vives réactions.

Je comprends l’émotion de toutes et tous et suis moi-même stupéfait de la lourdeur des sanctions prononcées.

Toutefois, il me semble évident qu’au regard de la gravité des sanctions, les joueurs concernés vont interjeter en appel.

Derniers articles

Transferts
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News
News