RESEAUX SOCIAUX. Les hommages s'enchaînent suite à l'annonce de la retraite de Jonny Wilkinson
Top 14. Les hommages de tout le rugby à Sir Jonny Wilkinson.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Jonny Wilkinson a annoncé qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison, les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux pour honorer le joueur du RCT
Comme nous vous le disions hier , Sir Jonny Wilkinson a décidé de prendre sa retraite et ne portera donc pas le maillot du RCT l’an prochain. Même si on s’y attendait, cette nouvelle a quelque peu bouleversé la planète rugby. A commencer par Mourad Boudjellal, le président du RCT, qui, probablement submergé par l’émotion, a eu une idée un peu folle dans le monde du rugby : retirer le numéro 10 du jeu de maillot du RCT. Une idée calquée sur le sport américain, où les franchises retirent les maillots de leurs meilleurs joueurs. A une différence près, en sport US, les joueurs choisissent leurs numéros…
A l’image de son président, tous ceux qui ont côtoyé Jonny ne tarissent pas d’éloges à son sujet, son manager Bernard Laporte en tête : "J'aurais eu le plaisir d'entraîner Jonny Wilkinson. En arrivant, je ne m'attendais pas à découvrir un homme comme ça. C'est le joueur qui m'a le plus marqué dans ma carrière." Et Michael Claassens de rajouter que l’Anglais est le meilleur 10 de l’histoire du rugby. Une declaration qui va dans le sens de celle de Jean-Charles Orioli : “Il y a ceux qui auront joué avec Pelé et ceux qui auront joué avec Jonny.”

Il n’y a pas que les gens de son club qui l’honorent, mais ceux qui ont croisé le chemin de “Wilko” lui rendent également hommage. A commencer par Fabien Galthié qui considère que Johnny l’a envoyé à la retraite un match trop tôt : “Il m’avait mis trois drops et je n’avais rien pu faire”. Son compère à Montpellier Mario Ledesma est également un grand fan du joueur, comme toute sa famille : “Je le bade un peu. Toute ma famille le bade. Mon frère m’envoie toujours des textos dès qu’il joue : ‘il est énorme, regarde le drop’.".
Guy Novès, l’entraîneur du Stade Toulousain, plus souvent habitué à critiquer les doublons, a su trouver les mots pour décrire la classe du joueur qui a marqué le plus de drops au niveau international : “Il me donne l’impression d’avoir une classe supérieure aux autres dans tous les domaines."

Sur Twitter, les reactions s’enchaînent, son ancien coéquipier Tom May parle de l’influence qu’a pu avoir le deuxième meilleur marqueur de points de tous les temps sur les jeunes joueurs actuels :


“ Le rugby ne sera plus pareil sans Jonny Wilkinson. Il a changé le jeu, change la manière de plaquer des enfants. Tu vas nous manquer à tous. Ce fût un plaisir de jouer avec toi.“


Son ancien coéquipier à Toulon, Tanu Umaga, lui-même une légende du rugby, est fier d’avoir pu joueur au côté de celui que Mike Tindall a surnommé « le professionnel ultime. » :



" Une véritable légende de notre sport et j’ai eu le privilège de jouer à ses côtés quelques fois ! "


Benjamin Fall garde quant à lui une belle trace que Jonny lui a faite lors de la demi-finale du Top 14 gagnée par Toulon (16-06) :


Tous les hommages ont été faits, maintenant le joueur va se concentrer pour tenter de remporter un trophée qui manque à son palmarès : le bouclier de Brennus, et pourquoi pas s’offrir un doublé historique avec une victoire en finale de H Cup. Une manière parfaite de se retirer, avant de peut-être rejoindre le staff toulonnais la saison prochaine. Une situation parfaitement résumée par Bakkies Botha, qui n’oublie pas au passage son pote Danie Rossouw : "C'est une légende de ce sport qui arrête. Mais avant cela, nous avons encore deux gros matchs à jouer. Si on gagne des titres, ce sera important pour lui et pour ceux qui arrêtent comme mon ami d'enfance Danie Rossouw."

Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère)
Cet article est rédigé par Jean Tafernaberry (Le Rugbynistère), un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 6 ans

Jonny, le 1er joueur anglais que j'ai aime et celui que j'aimerais le plus. Je ne pense pas qu'on puisse en voir deux comme lui.
Allez le RCT pour gagner au moins le Brennus.

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

C'est pas un pedigree qu'il a ce mec, c'est un palmarès !

Clair que ça la fin d'une légende; mais sur la rade on n'oublie pas non plus (du moins ceux d'ntre nous qui supporte toulon depuis plus de 2 ans) que c'est aussi la fin de JVN a qui l'on doit énormément également. Il a toujours mouillé le maillot, et ça façon de rentrer sur le terrain en touchant son coeur et le muguet va me(nous) manquer.

J'ai rarement soutenu le RCT, mais là je supporterai pendant les 2 finales, juste pour que Sir Jonny parte avec le doublé, il le mérite !!!

EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET tout à fait!

On le répétera jamais assez, l'abus de l'alcool est dangeureux pour la santé

@PepitoMagico :

Comme le dit Lemansky, pas de coquille (pour une fois !), tu as juste mal lu. Concernant Rossouw, il a l'air un peu fou mais je ne crois pas qu'il soit schizo !"

@Pepito: si tu lis bien c'est ce qui est dit dans l'article

Coquille dans la dernière citation. A moins que Danie Rossouw soit skyzo et qu'il ait pour pote d'enfance lui même, mais c'est surement Bakkies Botha qui dit cela et non Danie Rossouw.

Sinon, Of course, Jonny est une légende! Allez minot! Ramène nous le métal européen et le bout de bois français!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News