Pro D2. Vannes et Agen en détresse, quelles équipes ont fait pire après six journées ?
Le SUA va-t-il se sortir de cette spirale négative infernale ?
Vannes et Agen s'affrontent ce week-end pour un match de la peur. Dernier et avant-dernier, les deux clubs sont bien loin de leurs ambitions. Mais avant-eux qui a fait pire après six journées ?

On le conçoit, on ne s'attendait pas à ça. Car en regardant le bas de classement de Pro D2, la surprise peut être grande à première vue, quand on remarque que Vannes et Agen occupent les 16e et 15e places après six journées disputées. Soit respectivement le dernier demi-finaliste de la précédente édition et un ancien pensionnaire du Top 14 qui vient de descendre à l'échelon inférieur. Surtout que les deux formations ne comptent que 2 et 4 points. L'un des pires débuts de championnat pour des équipes qui ne comptent en plus de cela aucune victoire et sont loin, très loin même de leurs statuts. On fait le point.

Pro D2. Rien ne va plus à Agen ! C'est terminé pour Sonnes et DeylaudPro D2. Rien ne va plus à Agen ! C'est terminé pour Sonnes et Deylaud

Vannes est donc bien loin de ses ambitions initiales de qualification avec cette dernière place au classement. Surtout que les Bretons réalisent l'un des pires débuts de saison de l'histoire de la Pro D2. Sur les dix dernières années, seul Massy a fait pire lors de l'exercice 2018/2019 avec seulement un petit point acquis. Les Massicois n'avaient d'ailleurs glané que cinq succès et étaient restés agglutinés à cette dernière place avec seulement 29 points décrochés. Valence Romans en 2019/2020 et Biarritz en 2015/2016 affichaient le même total que Vannes actuellement avec seulement 2 unités. Et le BO notamment, était parvenu à remonter jusqu'à la huitième place. La marche à suivre ? Sur les vingt dernières années en Pro D2, il est même assez rare de voir une équipe avec seulement 2 points au classement. En 2009/2010, Lannemezan n'avait décroché la moindre victoire après six journées et pointait à la dernière place avec seulement 1 point. Pire encore en octobre 2005, Tyrosse n'avait pas le moindre point après six matchs. Mais à part ça, la plupart des formations avaient au moins glané un succès. Bref, vous l'aurez compris, Vannes n'est pas à créditer du pire départ de l'histoire de la Pro D2 mais fait tout de même figure de mauvais élève. Mais les hommes de Jean-Noël Spiltzer sont loin d'être morts et on ne doute sur leur capacité à réagir.

Pro D2. Vannes dans la tourmente, ses supporters inquiets après un 5e revers d'affiléePro D2. Vannes dans la tourmente, ses supporters inquiets après un 5e revers d'affilée

De son côté Agen ne doit son avant-dernière place qu'à deux bonus défensifs acquis en plus que son homologue Vannetais. Car avec aucun succès au compteur et seulement 4 petites unités, les Agenais sont les pires quinzièmes de ces 10 dernières années. Anecdotiques, on vous l'accorde. Mais par le passé des clubs comme Narbonne, Colomiers ou Rouen derniers après six journées, totalisaient déjà plus de points (et de victoires) qu'Agen. Inquiétant ? Pas forcément car à l'heure actuelle, les Agenais ne comptent que 4 points de retard sur Bourg-en-Bresse, premier non relégable.

Bref, on tient là sûrement deux équipes qui totalisent les plus faibles points de l'histoire de la Pro D2 après six matchs joués. En revanche, les deux équipes s'affrontent ce week-end à la Rabine. Le vainqueur pourrait enfin lancer sa saison tandis que le perdant pourrait plonger (définitivement ?) dans une spirale négative. Malheur au vaincu donc. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • jojo7
    12234 points
  • il y a 2 ans

Je ne suis nullement concerné par ces deux équipes mais je ne reste pas indifférent .Agen reste pour moi une place forte du rugby avec de sérieuses références . Quant à Vannes , nouveau promu dans le monde professionnel , pour ne pas dire dans le rugby tout simplement , reste sur un parcours surprenant voire méritoire . Ainsi donc je serais enclin à souhaiter à ces deux équipes un meilleur classement . Mais laisser parler la fibre sentimentale n'est pas très logique au regard des 14 autres concurrents ! Ah que la vie est parfois difficile , même en sport !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
Transferts
News
News