PRO D2. Le Lille Métropole Rugby assure avoir réuni les fonds nécessaires... mais n'est pas encore sauvé
Lille Métropole Rugby a réuni les fonds pour rester en Pro D2. / Crédit Photo : Twitter : SponsoriseMe
Le club nordiste, dont la montée en Pro D2 avait été invalidée par la DNACG, révèle avoir réuni les fonds pour combler son déficit.
Mais à quel étage du rugby français, le Lille Métropole Rugby évoluera-t-il la saison prochaine ? À l'heure actuelle, la situation des Nordistes est encore en plein flou, et la FFR a décidé de repousser au 18 juillet l'annonce des calendriers de la Fédérale 1, attendant de savoir qui de Lille ou de Dax évoluerait au niveau amateur à la rentrée. Pour rappel, Lille avait acquis sa promotion en Pro D2 sur le terrain, mais un déficit de 800 000€ avait contraint la DNACG à invalider cette montée... repêchant Dax par la même occasion.
PRO D2. Le Lille Métropole Rugby assure avoir réuni les fonds nécessaires... mais n'est pas encore sauvéPro D2. La DNACG ne valide pas la montée du Lille Métropole Rugby Pourtant, depuis le 23 juin dernier, les Lillois se battent pour sauver leur tête. Après avoir fait appel, voilà qu'ils tentaient de récolter 100 000€ grâce au financement participatif, un chiffre atteint par le LMR. Le président du club, Jean-Paul Luciani, a également dévoilé que le club avait reçu environ 70 000€ de dons. Néanmoins, avoir su trouver de l'argent n'est pas pour autant synonyme d'accession à la Pro D2. Ce jeudi, le LMR passera son audition devant la DNACG, et il faudra être en mesure de combler l'intégralité du déficit... ce qui est le cas d'après Luciani, qui s'exprime via Sud Ouest :

On est en rapport avec la DNACG depuis une semaine donc a priori il n'y a pas de problèmes, on a réuni les 800 000 euros. La région, le département, la communauté urbaine et même Martine Aubry nous ont donné un coup de main. Tout le monde est derrière nous, quelles que soient les étiquettes.

Quid de Dax ? Avec cette histoire, le club landais vit un été incertain. La situation est difficile à vivre selon Jean-Louis Bérot. Il s'exprime pour le Midol : « Nous avons fait le nécessaire pour que les comptes soient « clean » et nous sommes donc prêts à tenir notre rang en Pro D2. On a même étudié juridiquement la situation et les droits des Lillois. Parce qu'il ne faut pas accepter n'importe quoi. Nous n'avons pas fraudé l'USSAF, nous n'avons pas un million de déficit et encore moins faussé le championnat. […] Il faut être respectueux des règlements et des gens. Il est temps de savoir où l'on va. » Bérot - comme les Lillois - devrait y voir un peu plus clair cette semaine.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tous derrière les ch'tis et le LMR!

  • klakun
  • il y a 4 ans

Jean Louis Bérot a 100 % raison. C'est trop facile de dire que l'on est monté "sportivement" alors que l'on a menti sur son budget , que l'on a recruté plus que prévu et faussé le championnat.jipir
En plus , s'il y a eu des impayés à l'Urssaf , s'en sortir grâce à une aide des collectivités municipale départementale et régionale reviens à faire supporter aux...contribuables les manquements d'une entreprise vis à vis de l'Etat !
C'est comme déontologiquement scandaleux.

à croire que Dax est un habitué des repêchages par la DNACG... l'histoire se répète

  • indy
    23083 points
  • il y a 4 ans

De crois que les dirigeants Daquois ou pour le moins Berot vont un peu loin sans beaucoup de preuves...
Jusqu'à preuve du contraire Lille a gagné sa place en D2 sur le terrain comme Dax l'y a perdu; ensuite le trou de comptabilité aurait été comblé ...mais je comprend que l'US Dax d'abord alléché par la place libérée par la fusion Santa Barbara/Dallas puis par la possible relégation financière d'un de ces deux clubs basques elle aussi infirmée se rabatte sur son dernier espoir de maintien administratif.

Situation complexe, s'il en est.
J'espére voir Lille accéder à un championnat qu'elle a acquis sur le terrain. Pour Dax, je comprends la frustration.

Maintenant, la préparation de l'année risque d'être "short"...

Mi-juillet ils ne savent toujours pas où ils sont ???
ça pue l'année de merde !!!

Accusation de fraude ! .... Ca va loin cette histoire ! Dax Clean ?

Début mars, Gilbert Ponteins l’admettait dans une interview accordée au journal Sud-Ouest: "J'ai pris un risque en calculant un budget qui prévoyait des résultats tout autre que ceux que l'on a eu. On a actuellement 1,5 million de déficit. Cela fait trop longtemps que (l'US Dax) vit avec un budget supérieur à la réalité économique locale. Dax n'est plus un club riche. (...) Le discours des entraîneurs doit changer pour faire comprendre à l'équipe que l'USD va droit dans le mur. C'est avant tout la faute des dirigeants qui n'ont pas su voir que l'engagement et le management n'étaient pas à la hauteur de nos espérances. Et comme je suis le premier des dirigeants, c'est moi qui suis le premier fautif".

Derniers articles

News
Vidéos
Transferts
Transferts
News
News
Transferts
Transferts
News
Vidéos
Vidéos