Premiership. Les Saracens veulent supprimer le salary cap pour concurrencer le Top 14
Premiership. Les Saracens veulent supprimer le salary cap.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
La signature de Dan Carter au Racing-Métro a provoqué des remous outre-Manche. Les Saracens veulent supprimer le salary cap pour concurrencer le Top 14.
La signature de Dan Carter au Racing-Métro, largement commentée dans l'hexagone, a également provoqué des remous outre-Manche. Dans un communiqué publié sur son site internet, les Saracens ont appelé ce vendredi à une suppression du salary cap. Le but est bien évidemment pour les clubs anglais de Premiership d'être compétitif sur le marché des transferts face aux clubs français du Top 14 après la Coupe du monde 2015 où de nombreux internationaux chercheront à se vendre au plus offrant. « Le salary cap a atteint du but, explique le patron des Sarries Edward Griffiths. Il est temps de saisir une occasion en or de développer notre sport, afin d'assurer un haut niveau de jeu en Europe et construire la ligue la plus forte dans le monde du rugby tout en permettant aux joueurs gagner des salaires en rapport avec le marché. » À l'heure actuelle, le plafond salarial imposé aux clubs anglais avoisine les 7 millions d'euros contre 10 millions d'euros pour leurs homologues français. « Il faut enlever le pied du frein et enfoncer l'accélérateur. Nous devons être capables de rivaliser avec les clubs irlandais et français qui dépensent deux à trois fois plus que nous pour recruter. »

Griffiths de transposer la situation au football : « Vous vous imaginez si Arsenal ou Manchester United devaient affronter le Bayern ou le Real Madrid dans ces conditions. » Mais c'est justement pour ne pas ressembler à la Premier League (le championnat de football de première division en Angleterre) que plusieurs clubs s'opposent actuellement à la suppression du plafond salarial « Si nous enlevons le frein à main comme le souhaite Griffiths, la voiture va dévaler la route et être incontrôlable », estime le président du conseil d'administration d'Exeter Tony Rowe dans The Telegraph, et ce, alors qu'il est favorable à une revalorisation du salary cap. Outre les Chiefs, les Wasps, Gloucester, les Harlequins et Sale se sont d'ores et déjà prononcés contre le projet des Saracens. « Le niveau de jeu actuel est raisonnable, mais sans le salary cap, la victoire reviendrait aux clubs avec le plus gros chéquier. » Soit à l'heure actuelle, Bath, Leicester, Northampton, ou encore Bristol (2e division) et son propriétaire millionnaire, alors qu'il est très peu probable que les Newcastle Falcons, le London Irish, le London Welsh et Worcester suivent les Saracens.

Ce qui complique sérieusement la tâche d'Edward Griffiths. En effet, pour qu'un changement du salary cap soit accepté dans les mois qui arrivent, il faudrait que 75 % des actionnaires de la Premiership votent à sa faveur lors de la réunion prévue le 4 février prochain. « Nous comprenons que certains clubs craignent que la suppression du plafond salarial fasse grimper les salaires. Mais en réalité, ils augmentent déjà à cause des clubs français. Nous pouvons soit nous asseoir et de devenir une ligue de seconde zone ou nous pouvons prendre les devants. » Un discours similaire à celui tenu récemment par le président du Rugby Club Toulonnais Mourad Boudjellal pour que la LNR augmente le salary cap. L'objectif étant de faire face aux offres des clubs japonais mais aussi anglais qui, dès l'année prochaine, pourront engager deux joueurs dont le salaire ne sera pas pris en compte que dans le calcul de la masse salariale. Un avantage énorme qui ne semble visiblement pas satisfaire Edward Griffiths.

Lequel pourrait revoir son discours alors que le Dailymail rapporte que la ligue anglaise enquête sur de possibles infractions au salary cap de la part de son club et de Bath. Si celles-ci sont avérées, les sanctions pourraient être très importantes d'un point de vue financier mais aussi comptable. Cela va du retrait de 4 points pour un dépassement de 95 000 euros à 40 points pour un dépassement de 319 000 euros au-dessus de la limite. Quant aux amendes, elles sont calculées selon un principe très simple : 3 euros pour chaque euro au-dessus du salary cap et jusqu'à 10 euros en cas de récidive. Ce qui peut coûter très cher.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Utopique, mais pourquoi les nantis des ligues françaises, anglaises et Irlandaises (vu que l'on ne parle que d'eux) ne se mettent pas d'accord sur un salary cap européen ?

Le dialogue n'est-il pas la meilleure façon d'avancer sue le sujet ?

  • dom666
    44014 points
  • il y a 6 ans

Ceci dit, S'ils ont effectivement un salary cap moins haut qu'en France, ils ont aussi la possibilité de sortir 2 joueurs dudit salary cap. Et ces deux joueurs peuvent être payés à n'importe quel salaire. Donc l'argument "Carter en France" n'y est pour rien.

Le Salary Cap oblige surtout les clubs les plus huppé à remettre en question chaque saison ou presque le travaille qu'ils accomplissent et permet de ne pas cacher la pauvreté du jeu juste grâce à au talent de leurs meilleurs élément répartie dans 2/3 grands clubs sur le continent comme on peu le voir avec (un exemple comme ça) le foot ou une dizaine de club en Europe (pour un sport aussi populaire c'est dingue quand même) ce partagé les 100/150 meilleurs joueurs au monde.

Il permet également d'empêcher tout endettement "joueur" (Brive plus petit budget du Top 14 dépenserait 73% de son pécule pour payer un Salary Cap plein) et ainsi de permettre aux clubs une pérennité économique n'obligeant à AUCUN club de vendre des joueurs pour bouclé leurs budgets comme au ... foot.

Pour une fois que le Rugby à une raison viable de dire qu'il travaille mieux que son cousin de sport de manchot c'est surtout pas le moment, même pour les club les plus riches, de vouloir casser mettre à mal cette règle même si il apparait évident que le Salary Cap doit suivre également la capacité des clubs à lever des fonds pour construire des budgets solides (10M€ de Salary Cap quand le plus petit budget de Top14 sera de 20M€ sera contre productif).

PS : Ce que je dit est valable également pour les Anglais (mais je connais pas trop les budgets c'est plus compliqué pour argumenter).

Cette guerre contre l'argent, c'et un peu hypocrite, non ? Ou c'est pour que les dirigeants de la fédé et de la ligue gardent la plus grande part du gâteau ?

Pour un championnat équilibré et spectaculaire, il faut peut-être réfléchir à une meilleure répartition des revenus, notamment des droits TV.

Ils sont marrants les sarries, évidement qu'ils veulent supprimer le salary cap, c'est le club le plus friqué d'Angleterre et ils en ont encore sous la pédale... Les petits et moyens clubs doivent être un peu moins contents eux!
Et puis, faut pas oublier qu'en France on a un salary cap (plus haut que le leur il me semble), donc ils veulent plutôt nous passer devant vu comme c'est partit...

A leur place je ferais attention car les academy pourvoyeuses de talents sont sacrées là-bas. Le XV d'Angleterre serait une victime collatérale de certains clubs avides de gros sous... Ils n'ont pas vu ce qui s'était passé au foot, avec une Premier League écrasant la sélection nationale

Quand on voit le niveau moyen du Premiership s'ils enlèvent le salary cap, le meilleur championnat du monde a du soucis à se faire !!!!

  • TPhib
    52396 points
  • il y a 6 ans

@CEVEN : Merci pour ces précisions. Je vais compléter l'article.

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

"Il faut enlever le pied du frein et enfoncer l'accélérateur"...
Euh... réfléchissons...
Comment ceci va t'il impacter la probabilité d'aller dans le mur ?!

  • CEVEN
    176129 points
  • il y a 6 ans

Pour compléter l'article, Saracens & Bath seraient (?) l'objet d'une enquête de la part des instances du Premiership pour dépassement du Salary Cap.
Soupçonnés de dissimuler une part des salaires versés....

Cf : dailymail.co.uk/sport/rugbyunion/article-2881134/Saracens-Bath-face-heavy-fines-point-deductions-alleged-breaches-salary-cap-regulations.html

Derniers articles

News
Vidéos
Transferts
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos