Pourquoi l'Argentine peut gagner la Coupe du monde dans 4 ans
Pourquoi l'Argentine peut gagner la Coupe du monde dans 4 ans

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Coupe du monde 2015. Comme en 2007, l'équipe d'Argentine a signé un très beau parcours en atteignant les demi-finales. Mais leur progression ne devrait pas s'arrêter là...
Avouez-le, c'était votre deuxième équipe de cœur lors de cette Coupe du monde 2015. En l'espace de quelques semaines en Angleterre, l'équipe d'Argentine a séduit toute la planète ovale. Un jeu spectaculaire, des essais à la pelle, une belle résistance face aux All Blacks, une victoire impressionnante face à l'Irlande en ¼ de finale... la bande à Agustin Creevy a largement contribué à rendre ce Mondial passionnant.

Si quelques observateurs semblaient être surpris de retrouver les Argentins à un tel niveau, le beau parcours de cette équipe ne doit rien au hasard. Depuis qu'ils ont entamé la structuration de leur rugby national en 2009, ils ne cessent de progresser. Et alors que certaines équipes semblent stagner, voire même régresser (suivez notre regard...) nous sommes prêts à parier que l'on retrouvera les Pumas au plus haut niveau dans 4 ans au Japon. Et même qu'ils pourront viser la victoire finale, cette fois.
On vous explique pourquoi...

Une jeune génération qui va prendre le pouvoir

Pour pouvoir prétendre à gagner une Coupe du monde, il faut de l'expérience. La preuve avec la Nouvelle-Zélande, qui possédait avec 1484 sélections cumulées le squad le plus aguerri avant le début de la compétition. Du côté argentin, le sélectionneur Daniel Hourcade a toujours misé sur le long terme et n'avait pas hésité à se débarrasser de certains cadres trentenaires comme Patricio Albacete, Santiago Fernandez, Eusebio Guinazu ou Gonzalo Camacho, à son arrivée à la tête de l'équipe.

Un pari qui présentait des risques (l'inexpérience argentine s'est clairement ressentie face à l'Australie en demi-finale) mais qui a permis de révéler de nombreux jeunes joueurs talentueux, à l'instar de Santiago Cordero, qui a explosé au cours du Mondial. Voyez par vous-même l'âge d'une partie de l'équipe des Pumas :

Tous ces jeunes joueurs très prometteurs arriveront à maturité en 2019 lors de la Coupe du monde au Japon, et avec eux, il y a fort à parier que les Pumas pourront encore viser le dernier carré de la compétition.

La franchise argentine en Super Rugby va faire émerger d'autres talents

La belle Coupe du monde de l'Argentine doit sans doute beaucoup à Agustin Pichot, qui a oeuvré pour intégrer les Pumas au Tri Nations en 2012, et qui a été l'instigateur du plan « Pladar » (Plan de Alto Rendimiento) qui a permis de révéler de nombreux joueurs par l'intermédiaire du Pampas XV, une équipe 100% argentine engagée dans la Vodacom Cup, équivalent du championnat de deuxième division en Afrique du sud.

À partir de l'année prochaine, le rugby argentin va franchir une nouvelle étape avec l'intégration d'une franchise dans le Super Rugby, qui comportera désormais 18 équipes. L'UAR a investi beaucoup d'argent pour réussir à rapatrier une grande partie de l'équipe nationale au pays : des joueurs confirmés comme Creevy, Sanchez, Hernandez, Leguizamon ou Tuculet seront présents dans cette équipe, mais aussi les jeunes talents comme Cordero, Lavanini, Guido Petti, Isa, Matera, Desio ou Moroni. De quoi leur permettre de continuer à progresser. Gageons que d'autres talents émergeront encore en prenant part à ce nouveau Super Rugby, qui n'est peut-être pas #LeMeilleurChampionnatDuMonde, mais dont les joueurs ont visiblement plus de chance de devenir #ChampionsDuMonde.
Pourquoi l'Argentine peut gagner la Coupe du monde dans 4 ans VIDEO. Argentine : les images d'archives de Santiago Cordero, pépite de la Coupe du monde

Sur le plan du jeu, les Pumas ont tout compris

Alors que certaines équipes comme la France ou l'Afrique du sud ont opté pour un jeu minimaliste qui a vite affiché ses limites, l'Argentine a entamé une révolution offensive depuis quelques années. Fini les 32 chandelles et les 11 tentatives de drop de Juan-Martin Hernandez à chaque match. Les Pumas ont adopté un style porté vers l'attaque, avec un gros volume de jeu. Un choix payant puisque les directives de World Rugby sur l'arbitrage ont désormais tendance à favoriser les équipes qui gardent le ballon.

Contre les Wallabies, les Argentins ont d'ailleurs dominé sur le plan de la possession (55%) et de l'occupation (65%). Ils ont également franchi à 13 reprises, contre 7 pour leurs adversaires, et se sont montrés très disciplinés (6 fautes contre 12). La mêlée a également été dominatrice. Sans ces 14 points donnés bêtement en début de match, et avec plus d'efficacité offensive et moins de turnovers concédés, il n'aurait finalement pas été illogique de les voir s'imposer.

Le supplément d'âme argentin

Du talent à tous les postes, un jeu ambitieux, une conquête solide... évidemment, pour avoir une belle équipe, c'est une bonne base. Mais là où les Argentins ont peut-être un petit truc en plus, c'est au niveau de l'état d'esprit. Il suffit de voir leurs visages au moment de leur hymne national pour comprendre que pour ces joueurs, porter le maillot Ciel et Blanc est quelque chose d'unique. Cette capacité à se transcender sur la scène internationale, et encore plus lors des Coupe du monde, c'est ce qui peut permettre aux Pumas de battre des équipes plus talentueuses sur le papier.

Selon vous, l'Argentine peut-elle continuer à progresser et viser le titre de champion du monde en 2019 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Désolé pour les argentins mais dans 4 ans ça sera pour la France cette foutue Coupe du monde. On y a droit comme les autres à point c'est tout, non mais ...

Il faudrait qu'ils chialent un peu moins pendant les hymnes et qu'ils soient plus "tueurs" sur le terrain. Que d'occasions gâchées de leur côté, alors qu'ils offrent 2 essais à l'Australie...!

  • to7
    16564 points
  • il y a 6 ans

Par contre creevy aura 34 ans imhoff aussi aura dépassé la trentaine et el mago approchera la quarantaine. Mais c'est sur que si avec leur franchise ils ont une équipe nationale qui joue tout le temps ensemble ça va leur donner un avantage sérieux sur la concurrence.
C'est une des rares choses sur lesquelles je donne raison à psa les irlandais et les écossais ont un gros avantage à venir de très peu de clubs différents. L'époque du french flair c'était peut être aussi un peu l'époque ou toute la ligne arrière venait su stade toulousain, ou je me trompe.

@to7

Tu te trompes pour le french flair mais effectivement réunir les internationaux en peu d'équipes peut être un avantage

  • Manu
    15844 points
  • il y a 6 ans

Depuis la branlée du Coq (perché sur un tas de fumier) face aux Blacks, on nous explique ici et là que le calendrier est trop chargé, qu'il n'y a pas assez de plage de travail collectif pour l'équipe nationale, qu'il y a trop de joueurs étrangers dans notre championnat ...

Pourtant, les argentins sont dans la même situation en terme de cadences puisque 11 des 15 titulaires contre les australiens jouaient en France ou en Angleterre ces dernières années et donc enchaînent TOP14 ou Premiership + Hcup + 4 Nations.

Le problème se situe ailleurs : au niveau de l'amour du maillot albicéleste. D'un autre coté, comment les joueurs du XV de France peuvent-ils avoir un rapport charnel avec leur pays au moment où celui-ci est dirigé par des chiques-molles?
Puis, maintenant que la majorité des argentins quittent le TOP14 pour leur nouvelle équipe du Super18, faut en profiter pour les remplacer par de jeunes talents français ...

Une idée que j'avais eu, mais qui poserait énormément de soucis, serait la création de franchises franchisées en Coupe d'Europe. Dans l'idée du naming des clubs japonais.

On sait que le gros soucis ici est l'argent. On ne bougera rien tant que ce soucis ne sera pas réglé.

On monte 4 franchises Françaises. 100% Françaises, que des joueurs éligibles à l'EDF, qui disputeront la Coupe d'Europe.

Les joueurs étrangers vont râler de ne pas jouer la CE et ne viendront plus en masse en Top14. On règle ce "soucis" au passage. (Grosse perte pour le Top14 mais si il faut en passer par là, je sacrifie mon couple préféré du rugby, Giteau & Mitchell)

Pour payer le salaire de ces joueurs, naming de l'équipe par une entreprise. C'est moche, mais à un moment il faut faire des sacrifices. Au pire on prend que des marques de bières !

On redéfinie les plages CE, avec joueurs à dispo des franchises les semaines de CE.


Bref, une idée comme ça, réagissez, j'ai loupé plein de trucs. Un coup à ce qu'une journée de CE se chevauche avec le VI Nations. 🙂

Quand on voit comme ils ont progressé en seulement trois ans de tournoi avec les "grandes nations" du sud , avec 4 années supplémentaires et deux franchises en super rugby ils ont de très grandes chances de viser le titre

Je suis moi aussi convaincu que l'Argentine fera des progrès hallucinants (déjà que la base est supérieure à notre XV, alors s'ils progressent)
Cette Franchise avec beaucoup de membres de l'équipe nationale va faire mal, très mal pour leurs adversaires.
Les jeunes vont engranger une expérience de malade, 4 ans d'automatismes, ...
Mais de là à être champions... peut-être pas, les autres nations ne vont pas rester à ne rien faire.

Qu'ils nous fassent une finale, ca serait sympa, un pallier de plus.

A un degré moindre, les Japonais sont dans la même optique, sauf qu'ils partent de plus bas.

Effectivement s'ils continuent sur cette dynamique, ils vont être de sérieux clients pour le prochain mondial.
Mais surtout, si ils alignent en Super Rugby une équipe similaire à celle qui joue la CDM, ils ont aussi de grandes chances de le remporter !

  • FRLab
    57219 points
  • il y a 6 ans

" Sans ces 14 points donnés bêtement en début de match, et avec plus d'efficacité offensive et moins de turnovers concédés, il n'aurait finalement pas été illogique de les voir s'imposer."

ah bah oui là c'est sûr sans tout ça l'Argentine aurait gagné 😉

  • vinano
    5159 points
  • il y a 6 ans
@FRLab

Oui je suis bien d'accord, vu comme ça c'est ridicule. Toutefois l'auteur aurait du s'arrêter aux 14 points en début de match car en effet c'était vraiment naïf de leur part et facilement évitable.

  • vevere
    66013 points
  • il y a 6 ans

Moi qui croyait qu'avec Guy Novès on allait être champion du Monde en 2019...on m'aurait menti? 😊

Les rédacteurs de l'article ne mentionne pas le nom d'un jeune ouvreur prometteur ..qui a signé à Clermont ..Patricio "Pato" Fernandez..à ne pas confondre avec Camille Lopez de Chéraute ( et pas un des fameux "Lopez de Clermont" ) donc qui n'est pas argentin..mais pataud quand même..enfin un peu..

@Johnny Rep

ne mentionnent ...

Et puis Diego Maradona dans les tribunes en trance c est mieux que Serge blanco qui digère son cassoulet !!!

  • to7
    16564 points
  • il y a 6 ans
@pasquouette

je ne sais pas le coté ancienne star devenu obèse avec blanco c'est un des rares domaines
où on peut rivaliser avec ces argentins

@pasquouette

je pense même qu'il y a foutu dans son verre du MDMA...

En una villa nacio, fue deseo de dios, vivir y sobrevivir!!!
...
Diegooooo, Diegoooo!!

@pasquouette

et qui cache son verre de Fernet Coca quand la camera se pose sur lui...
Grande D10s!!

Moi ce que je vois surtout, c'est que les Argentins ont une stratégie, un plan, une ambition. Et qu'ils se donnent les moyens de réaliser celle-ci.

Et aussi, qu'ils ont su mieux prévoir l'évolution du rugby que nos têtes pensantes.

PSA avait parié sur une évolution minimaliste du jeu, avec moins de jeu, et plus de puissance. Et il s'est allégrement planté là-dessus.
Mais peut être que la CDM 2019 sera 100 fois moins belle que celle-ci à cause des matchs cadenassés et des ambitions réduites au plus bas de la plupart des équipes.
Pour moi, cette coupe du monde était la plus jolie que j'ai vu (donc depuis 1995).

À en croire les spécialistes rugby (Canal, Rugbyrama, Rugbynistère etc.. ), lors de la CdM 2019, voici les nations potentiellement capable de passer les poules :

- le Japon
- l'Argentine

et les incontournables :

- la Nouvelle-Zélande
- l'Australie
- l'Afrique du Sud
- l'Angleterre
- le Pays de Galles
- l'Irlande

Donc la France, l'Ecosse, l'Italie, les Samoa, Fidji vont devoir cravacher pour se qualifier...

Que dire de la Roumanie, du Canada, etc qui ont fait une coupe du monde correcte ?

Vivement 2019. (bon ok vivement la semaine pro, Blacks - Wallabies ça paye aussi !!!)

@Les TROIPOINTS

Alors bon... Ok, mais tu retire Rugbyrama des spécialistes ^

Moi ce qui m'as fait le plus plaisir a voir c'est les 28 chisteras/match de Juan Martin El Mago Hernandez 😉

@PimPon Canard Gras Gersois

Il en fait helas une en trop qui n'arrive pas a destination sinon...
Sinon on réécrit la CDM!!

Vamos Pumas!

Si j'ai tout bien compris :

- il n'y a pas de ligue professionnelle en Argentine,
- au lieu d'importer des joueurs étrangers, ils préfèrent rapatrier leurs bons joueurs,
- ils misent sur le "jeu" et les jeunes,
- ils ont donné les clés du camion à un ancien joueur à la forte personnalité.

Ils sont fous, ces argentins !

Heureusement que nos instances sont plus raisonnables. Manquerait plus qu'on les imite !!!!

@Blair Condor

Et alors ? Nous aussi on a donné les clés du camion à deux anciens Grands joueurs, et Grandes personnalités : PSA et Blanco, ca a juste un tout petit peu moins bien marché... (Mais on était presque au niveau des plus grands comme dirait l'autre)

Idée pour notre fédé : prendre sous contrat nos meilleurs joueurs, créer une franchise avec eux et demander gentiment si on peut nous aussi jouer dans la cour des grands en intégrant le Super Rugby.

Je n'étais pas convaincu par le titre à la base, mais à la lecture de vos arguments, on se dit qu'effectivement ça serait possible. Même s'il est trop tôt pour commencer à pronostiquer sur une compétition qui commence dans 4 ans, il est clair que l'Argentine devrait bien partir

Mais comment ça, ils n'ont pas choisi de placer leurs joueurs dans les équipes du #LeMeilleurChampionnatDuMonde ?...
Dans ce cas, aucune chance qu'ils soient un jour Champion du Monde !

Moi, ce que je note dans l'article, c'est le supplément d'âme au moment des hymnes... le seul qui chialait et se donnait comme un mort de faim, c'est Nyanga ! Et qu'ont fait les deux pipes à la tête de l'EDF depuis 2007 ?
Ils l'ont relégué sur le banc ou en chair à canon pour les stages de Marcoussis, avant de le renvoyer à Toulouse !
Alors certes, Nyanga a pu accumuler des miles, mais quel manque de respect pour un joueur qui a tout donné, tout le temps ! De même à Toulouse... le laisser filer au Racing est une honte !

  • Dich67
    20461 points
  • il y a 6 ans

Avec l'arrivée de la franchise Argentine dans le Super 18, on ne peut que s'attendre à une progression constante du rugby argentin. De plus le fait que l'ossature de l'équipe nationale va évoluer ensemble toute l'année et un atout indéniable.

L'autre certitude, c'est que le XV de France va devoir regarder ces Argentins comme un adversaire supérieur...

@Dich67

Et quand on voit ce qu'il va y avoir comme équipes et comme joueurs en super rugby, je me demande ce qui nous retient encore d'aller habiter en Nouvelle-Zélande ou en Australie !

@Dich67

Au même titre que le Japon !
On n'en parle que très peu, mais ils vont aussi intégrer une franchise (si je ne dis pas de bêtise) et pouvoir continuer à progresser...
Il va falloir que la France réussisse sa mutation au plus vite pour ne pas avoir à se satisfaire d'une qualification directe aux prochaine CDM. Car les adversaires qui peuvent se sentir supérieurs vont être légion :
NZ, Australie, AfSud, Argentine, Angleterre, PdG, Irlande, Ecosse et Japon... ça pousse au portillon !

  • Thm
    4011 points
  • il y a 6 ans

Moi j'y vois une raison d'espoir pour le XV de France !
L'Argentine a réussi une mutation particulièrement spectaculaire et réussie. Bien sur, les maux argentins ne sont pas les mêmes que les maux français mais on pourrait peut-être se pencher sur ce qu'ils ont fait et essayer de les imiter ?
En tout cas, ils montrent que contrairement à ce que disent certains, pas forcément besoin de 20 ans pour révolutionner un système.

  • Thm
    4011 points
  • il y a 6 ans
@Thm

C'est vrai, autre exemple à imiter !

  • Chams
    7097 points
  • il y a 6 ans
@Thm

Cheika (et Ledesma dans le domaine de la mélée) l'a fait en bien moins que ça.

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos