Murley, Coombes... Les pépites à suivre pendant le Tournoi des 6 Nations
Coombes et Murley découvriront-ils le 6 Nations cette année ?

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Alors que le 6 Nations approche à grands pas, on a décidé de vous parler de quelques cracks inconnus du grand public, qui pourraient se révéler pendant celui-ci.

Gavin Coombes (Irlande)

Certes, entre Caelan Doris et Jack Conan, l'Irlande tient là une paire de numéros 8 de très haut niveau international. Pour autant, un garçon se tient plus prêt que jamais à ce qu'on lui donne sa chance. Lui ? C'est Gavin Coombes, un nom que les supporters du Stade Toulousain doivent connaître, puisque ce gars a affronté Toulouse 4 fois ces 3 dernières saisons, pour autant de titularisations. Un grand 3ème ligne centre de 1m98, aux attributs exceptionnels en touche, forcément, mais également surpuissant et véritable fer de lance du Munster depuis la retraite de CJ Stander. Bon manieur de ballon également, rapide et intelligent, Coombes compterait déjà une bonne trentaine de capes à 25 ans s'il ne devait pas subir cette concurrence particulièrement raide. Pour preuve, il a inscrit 27 essais sur ses 3 dernières saisons avec la province de Limerick, dont déjà 8 depuis le début de l'exercice en cours. Allez Andy Farrell, donne lui sa chance, bon sang ! 

Cadan Murley (Angleterre)

La bombe des Harlequins aura-t-elle prochainement sa chance en sélection ? À l'heure d'écrire ces lignes, Murley ne semble pas en pole pour débuter le Tournoi en tant que titulaire, mais cet ailier compact (1m77 pour 92kg) possède en tous cas de nombreuses qualités pour enfin faire ses débuts sous le maillot anglais. Comme celle d'un un redoutable finisseur, en témoignent ses 26 essais inscrits en 49 matchs sur ses trois dernières saisons avec les Quins. Garçon très explosif, doté d'une grosse pointe de vitesse, Murley fait partie de ces profils très remuants que possédaient déjà les Anglais avec Adam Radwan, tout en étant peut-être un peu plus fiable sur les fondamentaux. Et puis Murley, 23 ans, a également pour lui de posséder une connexion privilégiée avec le génie Marcus Smith, qui s'avance comme le maître à jouer de l'équipe de Borthwick au moins pour le début de Tournoi (en l'absence de Farrell). Chose que ne possède pas Ollie Hassell-Collins, le gigantesque ailier des London Irish...

Chris Tshiunza (Pays de Galles)

VIDEO. Non mais c'est qui cette bête galloise de 2m et 120kg qui galope comme un pur sang ?VIDEO. Non mais c'est qui cette bête galloise de 2m et 120kg qui galope comme un pur sang ?

Lorenzo Cannone (Italie)

À seulement 21 ans, le numéro 8 italien a fait une sacrée impression durant les trois tests disputés par sa sélection au mois de novembre dernier. Puissant, vaillant, fort d'une grosse activité et de bonnes mains, Cannone représente d'ores et déjà l'avenir au poste de 3ème ligne centre. Cette saison, il a notamment inscrit 3 essais en 4 matchs de Challenge Cup. Suivez ce grand blond durant le Tournoi !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • gjc
    11928 points
  • il y a 4 jours

Bonne sélection, Coombes est excellent (quelle abondance en 3e ligne en Irlande!!), les autres sont intéressants aussi. Un autre espoir pour l'Angleterre au centre est Dan Kelly, avec une chance sérieuse d'être titulaire.

Côté Bleus j'aimerais bien voir Nolan Le Garrec que je trouve bluffant à 20 ans. Peut-être aussi Gailleton...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News