Les arbitres doivent-ils être encore plus vigilants sur les phases de ruck ? [VIDÉO]
La charge illicite de Setaphano sur Pienaar
Au stade des Alpes, l'engagement était présent pour la réception de Montpellier. Sûrement un peu trop, à l'image de cette charge de Steven Setephano sur Ruan Pienaar.

Samedi 22 décembre au stade des Alpes, Grenoble s'est imposé d'un petit point sur Montpellier, les éloignant légèrement de la zone rouge. Durant tout le match, l'engagement a été de la partie avec notamment Jacques Du Plessis repositionné au poste de numéro 8. Malgré le magnifique essai de Raymond Rhule sur une passe au pied, c'est un autre geste qui est venu ternir la partie dès les premières minutes.

À la 4ème minute, Ruan Pienaar doit sortir pour une commotion subie sur un déblayage illicite du troisième ligne aile grenoblois, Steven Setephano. Ce dernier s'est fendu d'une charge à l'épaule heurtant la tête du demi de mêlée montpelliérain. Pas exclu par l'arbitre de la rencontre, Thomas Charabas, il a cependant été cité par le commissaire désigné pour cette rencontre. Il comparaîtra devant la commission de discipline le jeudi 3 janvier 2019.

En attendant, il n'est pas suspendu pour la prochaine journée de Boxing Days. Le caractère volontaire du geste de Setephano reste à prouver, mais la conséquence est claire : Ruan Pienaar sort sur commotion cérébrale. Nous ne ferons aucune blague sur le "Setephano Show", mais nous avons contacté Thomas Charabas au sujet de cette action.

Il y a bien faute sur l'action. Je ne l'ai pas perçue à vitesse réelle et je n'ai pas vu le ralenti dans le stade. L'arbitre vidéo de ne m'a pas alerté sur la dangerosité du geste. Il y a au moins pénalité, et on peut monter au carton jaune avec la force et l'intensité du déblayage. En aucun cas, nous devons monter au carton rouge car la tête de Ruan Pienaar n'est pas touchée.

Point Arbitrage :

Les joueurs soutiens doivent arriver par leur camp et rester debout. Ils doivent maîtriser le poids du corps au moment de contester ou protéger le ballon. Les arbitres tolèrent l'ancrage sur le joueur au sol à condition que les épaules du joueur soutien soient au-dessus de la ligne des hanches. 

Durant cette 12e journée de Top 14, d'autres joueurs ont été convoqués devant la commission de discipline de la LNR : Judicaël Cancoriet (plaquage dangereux sur Maxime Mermoz), Mahamadou Diaby (plaquage dangereux sur Yannick Caballero et carton rouge à la 28e), Jody Jenneker (coup de poing à la 50e minute face à l'UBB). De plus en plus de gestes de ce type viennent ternir les rucks, à l'image de cette charge en Premiership entre les Sale Sharks et Bristol.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

A part MM Trainini et Descottes les autres devraient reprendre toutes les règles depuis le départ et rendre tous les pots de vin qui le sont reçu du rcouille

  • Cbobo
    578 points
  • il y a 5 mois

Même nous au stade, on était nombreux à penser qu’il allait prendre rouge. On n’a pas bien vu sur l’action sur le moment mais contrairement à ce que dit charabas, le ralenti est repassé dans le stade et on pensait au rouge (ou jaune minimum). Setephano, que j’aime bien au demeurant, laisse quand même souvent son cerveau dans le vestiaire. En début de saison, il piétine un rochelais on sait pas pourquoi sur une situation d’avantage dans leurs 5 mètres et nous coûte un bd voire un nul, et samedi il aurait encore pu nous coûter le match.

@Cbobo

Chez nous on Timani et surtout Kolelishvili

Quand on voit ce qui se passe au niveau international c'est pas demain la veille que cela sera sifflé.
Et si on venait en France a être plus sévère, sera t-on suivi par les autres ?

Quand a l’interprétation de Mr Charabas, peut être n'a t-il pas voulu faire en sorte que le FCG soit à 14 après 5 Mn ...

@virilmaiscorrect

Charabas est une pintade qui ny connaît rien par contre tu as entièrement raison au niveau international il ny aurai que la France qui lapliquerai.
Regarde le super rugby et le four nation

On voit ça dans tous les matchs professionnels, tous les weekends!! C'est juste monstrueux et ça fait froid dans le dos. Même en amateur on pénalise la perte d'appuis sans parler des "on est pas à la piscine" qui s'élèvent du bord du terrain, comment les arbitres peuvent laisser faire ça!!!

C'est clair : interdiction stricte de ce genre de déblayages de bourrins Duracel remontés comme des coucous... Le marquis de Charabas me fait bien marrer avec sa moitié de mea culpa... Pieenar est bien touché à la tête... Ça, les plaquages à 2 et les raffûts-atemis, proscrits def', ça ferait du bien au jeu, non ?...

@ginobigoudi

Ce qui me perturbe, c'est de me demander à quel moment on a laissé dériver à ce point. Le déblayage lancé est contraire au règlement (tout joueur doit se lier au ruck avant de pouvoir le disputer) pourtant aujourd'hui venir avec 10m d'élan pour percuter un joueur en position délicate (souvent dos/cou/tête exposé) est devenu normal. Les percussions offensives avec grand coup d'épaule dans la gueule n'est pas un geste prévu à la base (pour écarter un défenseur le règlement prévoit le raffut main ouverte mais ne mentionne rien d'autre) mais le geste est devenu tellement banal que lorsqu'on parle de l'interdire on entend que c'est s'attaquer "à l'essence même du rugby". Comme si une dérive devenait légitime si elle dure un peu trop longtemps...

Des comme ça y'en a à la louche 7 624 par match...Il faut baisser drastiquement le seuil de tolérance...C'est la gangrène de notre sport...

@MARCFANXV

Sans parler des mecs qui rentrent en travers, ça fait longtemps que c’est pourtant censé être interdit

@MARCFANXV

D'accord avec ça, les arbitres sont beaucoup trop laxistes la-dessus, on voit pas mal d'action de ce type à chaque match. C'est bien de vouloir laisser le jeu se dérouler mais il y a quand même des attitudes à bannir. La lutte oui, les kamikaze à la piscine non. Les dirigeants des instances nous expliquent que les statistiques des blessures sur les rucks restent faibles, ce genre d'attitude engendre forcément des traumatismes importants. On ne sort pas forcément blessés de ce genre d'action mais ça doit couiner sévère le lendemain

@Sébastien.451NXe

Oui, sans compter que la succession de chocs subis n'aide pas à avoir la lucidité nécessaire pour adopter l'attitude sécuritaire de circonstance dans les actions qui suivent...On focalise beaucoup sur "l'action" qui provoque un accident, une como etc...Mais on oublie que dans bien des cas c'est la conséquence d'un seuil de lucidité altéré...

La tête du joueur n'est pas touché ? Monsieur l'arbitre, regardez une nouvelle fois la vidéo ! L'épaule percute la tête qui percute le sol.

@Elliryc73

Touchée

  • Yoyo2a
    2019 points
  • il y a 5 mois

Quand va t on cesser de dénaturer notre sport ? Si le rugby veut ressembler au football américain c est non il y prend le chemin. Pour l heure les joueurs se relèvent plus ou moins bien mais faut il attendre un malheur pour qu enfin on se penche sur ce type d actions qui n amènent rien. Il faut interdire tout simplement les débrayages il en va de l intégrité physique des joueurs. Et surtout les plus jeunes font à l imitation et la le danger est bien réel. Que la fédé et les instances mondiales se penchent sur ce phénomène !

"Le caractère volontaire du geste de Setephano reste à prouver" ---> "Il y a bien faute sur l'action". Bon. Merci pour votre travail journalistique...

Effectivement monsieur Charabas il n'y a contact avec la tête.
Heureusement que Pienaar a mis sa joue en opposition sinon il prenait Setephano en pleine gueule ! !!!!!!

@math1907

Il faut revoir la vidéo. Il y a bien contact de l'épaule sur la tête. Et la joue ? Elle ne fait pas partie de la tête ?!?

@math1907

Il n'y a pas de coup direct à la tête, l'impact est au niveau de l'épaule/bras de Pienaar. Par contre la violence du choc fait que Pienaar a la tête secouée quand même, et en plus il se fracasse la tête par terre dans la foulée. Heureusement d'ailleurs que l'impact n'est pas directement à la tête, parce que vu l'absence de maîtrise du geste ça aurait pu être bien plus grave.



Je trouve Charabas très "gentil" parce que pour moi ça vaut rouge, mais pas besoin d'imaginer que ça a touché la tête pour coller le rouge. C'est rouge parce que c'est un attentat (aucune maîtrise, excès d'engagement) extrêmement dangereux, c'est largement suffisant pour sortir un joueur.

@Team Viscères

Clairement... Il faut aussi des cours d'anatomie aux arbitres pour qu'ils captent que la tête, donc le cerveau, peut être touchée de façon collatérale, même si l'impact n'est qu'à proximité...

  • ced
    95899 points
  • il y a 5 mois

les arbitres doivent-ils être plus vigilants sur les phases de ruck ?
autant que les médecins devraient l'être avec le dopage

  • breiz93
    33989 points
  • il y a 5 mois

Comme ne le dit pas LELINZHOU, on a plus besoin d'eux sur les rucks que sur des en avants de 3cm.

@breiz93

Ils font preuve de cohérence puisqu'ils ne sifflent plus les en-avant.

  • mche
    123244 points
  • il y a 5 mois

L'arbitre ose prétendre que la tête de Pienaar n'est pas touchée, alors qu'il sort avec une commotion cérébrale! Il serait temps qu'il prenne rendez-vous chez son ophtalmo ou que la commission de discipline le fasse pour lui. Il est aussi possible que Pienaar ait le cerveau plus bas que les Européens, n'oublions pas qu'il est Sud-Af.
Remarque: quand on a la même coupe que lui, il devrait être interdit de jouer sans casque.

@mche

D'ailleurs pourquoi ne pas prévoir la possibilité de citer des arbitres qui laissent passer ce genre d'attentat ?... Dans le même registre mais en ciblant d'autres responsabilités, ils devraient systématiquement refuser le retour sur le pré de joueurs commotionnés... Même après le simulacre de "protocole"... Lors du match ASM-ST, on a vu Mermoz touché à la tête très vite dans le match... Il a fallût attendre 3 ou 4 autres chocs, avec titubements, mains à la tête, guibolles chancelantes, pour que le joueur sorte, très tard dans la partie... Oh Mola !...

@mche

Excellent. Entièrement d'accord. Quand je lis plus haut dans un commentaire qu'il n'y a pas contact avec la tête parce qu'il met sa joue en opposition ???? Ah bon ??? La joue ne fait pas partie de la tête ???? Tiens donc ... étrange ?!? Certaines personnes devraient se relire avant de publier leur commentaire.

@mche

On peut pourtant subir une commotion cérébrale sans choc direct à la tête. La commotion cérébrale ce n'est pas le fait qu'on subisse un choc à la tête, c'est le fait que le cerveau soit secoué dans la boite crânienne. Un bon découpage haut des familles sur un joueur en pleine course ou relâché (genre Lawes sur Plisson) peut secouer suffisamment le joueur pour provoquer une commotion cérébrale sans qu'il y ait un impact à la tête.

Nkinsi à fait une entrée dans un ruck plein piston et pas sanctionné non plus, on est pas des anges mais deux grosses fautes non sanctionné dont une qui fait sortir un joueur, l'arbitre vidéo devait commander un sandwich

Et pourquoi ? Ah, bien sûr, s'il y avait des problèmes dans les rucks, il faudrait que les arbitres soyassent un chouïa plus vigilants. Mais tout va bien depuis longtemps, les joueurs ne plongent pas, on ne rentre pas dans le tas l'épaule ou la tête en avant, itou pareil pour les genoux. Certes, il arrive qu'on marche un peu sur une jambe, un bras, un pied voire une tête, mais c'est rarissime et purement accidentel. Donc les arbitres devraient plutôt se focaliser sur l'importance estimée de l'inertie dans les pitites en-avant de passe.

@lelinzhou

Tu as raison, c'est pas comme si c'était dangereux.... Pour que les phases de ruck soient sans danger, il faudrait rétablir tout de suite la catégorie Reichel..

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
Transferts