Les 5 points à retenir du barrage entre Clermont et le Castres Olympique en Top 14
Les 5 points à retenir du barrage entre Clermont et Castres en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Après 77 matchs sans défaite à Marcel-Michelin, l'ASM est tombé au plus mauvais moment. Castres a validé son billet pour la demi-finale face au MHR.
Top 14 - Barrages - Clermont - Castres Olympique du 10/05/2014

L'exploit majuscule du Castres Olympique

Après 77 matchs sans défaite à Marcel-Michelin, l'ASM est tombé au plus mauvais moment. Le Castres Olympique, qui a failli ne pas se qualifier pour les phases finales, a réussi là où toutes les autres équipes du Top 14 avaient échoué jusqu'à présent. Outsiders comme l'était le Racing-Métro vendredi soir lors du premier match de barrage face au Stade Toulousain, les Castrais ont fait le match parfait. Plein de maîtrise, ils ont su faire le dos rond alors qu'ils évoluaient en double infériorité numérique en fin de première mi-temps, avant de marquer à l'heure de jeu après un temps fort grâce à un Rémi Lamerat omniprésent. Sous l'impulsion de Rory Kockott (parfait face aux perches) ou encore de Brice Dulin, excellent dans ses relances, Castres a fait douter son adversaire, l'a privé de ballons avec des avants durs au mal dans les rucks, tout en imposant une grosse défense.

Clermont n'avait pas les armes

À l'image de sa piètre prestation européenne face aux Anglais des Saracens, les Clermontois n'ont jamais semblé être en mesure de faire douter la défense adverse. Hormis cette belle contre-attaque à la 24e, l'ASM a été bien trop fébrile, a rendu trop de ballons et a subi comme rarement cette saison. À 15 contre 13 suite aux cartons jaunes de Capó Ortega et d'Evans, Clermont aurait pu prendre un avantage sérieux au tableau d'affichage, mais à pêché dans la finition et dans la précision (aucun franchissement dans le premier acte). On peut penser qu'à l'image de la défaite face aux Castrais l'an passé après le revers en finale de la H Cup, les hommes de Vern Cotter n'avaient sans doute pas récupérer mentalement de leur élimination face aux Anglais. Un nouvel échec notable après une bonne saison qui clôt un cycle du côté de Clermont qui va voir partir son entraîneur et certains de ses cadres après huit saisons.

Une réussite maximale pour le CO

À l'instar des Racingmen, les Castrais semblaient avoir toutes les réponses dans cette partie qui a mis du temps à se lancer (52 passes et 17 jeux au pied seulement de chaque côté à la 52e). Dominés en terme de possession, le CO est parvenu à rester au contact à la mi-temps tout en ayant concédé plus de pénalités que son adversaire (6 contre 4 pour l'ASM). Mais les Castrais ont aussi tenté d'envoyer du jeu, un peu à la manière des Clermontois dans un bon jour. S'ils ont mal exploité deux surnombres en fin de premier acte, cela ne leur a finalement pas porté préjudice. Les Tarnais ne se sont pas affolés, puis ont profité de l'indiscipline de Clermontois (4 pénalités en 10 minutes) dans le second acte pour capitaliser. Jusqu'à cette victoire à Marcel-Michelin, le CO n'avait gagné qu'à une seule reprise à l'extérieur face au MHR. Une réussite maximale.

Rory Kockott répond présent au meilleur moment

Plutôt discret tout au long de la saison, le demi de mêlée Sud-Africain du Castres Olympique s'est réveillé au meilleur moment, à l'instar de Jonathan Sexton vendredi face à Toulouse, pour aider son équipe à venir à bout de l'ogre clermontois. Durant plusieurs, mois, celui qui sera sélectionnable avec le XV de France en juillet, a été le centre de toutes les attentions à cause de son possible transfert à Toulon. Libéré de cette pression médiatique, ce bourreau de travail a répondu présent en marquant 17 des 22 points de son équipe. Clermont l'avait d'ailleurs ciblé comme en témoigne ce plaquage à retardement de Cudmore en début de rencontre, mais le Sud-Africain est resté dans son match en animant parfaitement le jeu castrais.

Le Castres Olympique, éternel outsider ou candidat déclaré ?

Grâce à sa victoire sur Clermont, le CO jouera sa place en finale face au MHR la semaine prochaine. Comme le Racing, Montpellier a mis du temps à se trouver avant de terminer en force. Si les deux matchs de barrage ont été tout de même assez cadenassés, le Racing et Castres ayant la lourde tâche de se déplacer chez leur adversaire, les demies à Lille pourraient (devraient ?) offrir plus de spectacle. Contrairement à l'ASM, Montpellier joue en effet avec l'esprit libre et cela se ressent sur le pré. Beaucoup placent une nouvelle fois Castres dans la position d'outsider, mais celui-ci semble armé pour aller défendre son titre. Et cela semble lui réussir à l'image du titre de l'an passé et de cet exploit en Auvergne. Dans un championnat qui n'aura jamais été aussi serré et disputé, il se pourrait bien que l'on ne soit pas à l'abri de nouvelles surprises.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

grosse deception nos cadre n ont pas reussi a eleve leur niveaux de jeu ce qui est necessaire en phase finale.parra et james n ont pas tenu la barraque au contraire de kockott et autre ortega qui eux ont fait un match enorme et ont pousser leur coéquipiè a se surpasser .pour etre champion il faut un gros mental et pas un gros melon .j espere que certain cadre vont se remettre en question au lieu de se regarder le nombril et chercher des excuse bidon .je sait que je vait prendre une volée de pouce rouge mais j en ais marre de subir de saison ou tu domine les match ou il n y a pas d enjeu et ou tu t effondre sur les match important .ont critique souvent toulon mais eux au moins il sont present sur les match important et ne lache rien

fin de cycle pour l'ASM. comme cela a pu arriver à biarritz et perpignan...........

De mon point de vue je ne comprends pas qu'on ai fait jouer sivivatu alors qu'il part à Castres l'année prochaine, voir son sourire en fin de match m'a rendu amer .. en plus pour mettre nakaitaci sur le banc alors qu'il est capable de percer la défense avec peu d'espace. Pour vous dire je n'ai jamais cru un instant à la victoire à part à la 76' et l'essai de Chouly.
Fin bon, bravo Castres
Go Montpellier now

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Au moins les mecs vont pouvoir rattaquer une saison sans avoir la trouille au ventre d'être l'équipe qui aura perdu au Michelin ! La série est finie, on va enfin arrêter d'en parler !

Sauf que, en début de saison, les journalistes sont foutus de nous dire "Ils restent sur une série 77 victoires hors phases finales, blablabla..."...

  • ced
    100447 points
  • il y a 6 ans

le nouveau staff de l'ASM fera le plus grand bien

  • jumisao
    21006 points
  • il y a 6 ans

J'ai passé un très bon aprem. Match plaisant à voir. J'ai pas vraiment pu regarder Castres cette année, je ne m'attendais pas tellement donc à ce qu'ils proposent un tel jeu. Le tournant du match, selon moi: la période à 15 contre 13 où l'ASM est incapable de mettre le moindre point. Faut quand même souligner le non match de pas mal de cadres de cette équipe, comme à chaque fois qu'ils arrivent en phase finale. Cotter a conçu un super système, où chaque joueur connait les combi, ... pendant la phase régulière, mais il met toujours la même équipe au final, or certains ont "😜ris la grosse tête" (ou ne supportent pas la pression, craquent mentalement). Certains petits "jeunes" ont apporté de la fraicheur physique et mentale, les Lacrampe, Nakaitaci, Debaty, ... qui restent les 2emes choix à leur poste, ont finalement été meilleur que les indiscutables Parra, Fofana, Sivivatu,..

  • gabach
    4451 points
  • il y a 6 ans

les clermontois ont envoyer pas mal de jeu je trouve mais avec beaucoup de dechet ,ils ont surtout manqué le coche a 15 contre 13 pour moi c est le tournant du match , pas un seul point marquer sur cette periode a ce niveaux la c est pas normal,jolie revolte a la fin mais la messe etait dite , encore une saison qui fait mal a la tete . j espere que le nouveaux staff va faire rebondir ce club qui avec le jeu de mouvement qu il propose merite de gagner des titres .

@Clém’s
Des supporters qui ont surtout sifflé le butteur adverse. Le folklore sans doute.

Je n'ai pas vu le match, comme un con j'ai cru que c'était le soir 😢
Mais a lire tout ce que j'ai lu, je me demande s'il n'y a pas eu le syndrome RCT qu'on a connu ces dernières années a savoir garder quasi toute la saison les memes joueurs et les users physiquement et surtout mentalement jusqu'a la corde ...

La question qui est restée sur pas mal de lèvres à la sortie du stade était : pourquoi avoir joué comme l'année passée seulement à partir de la 75ème? L'ASM a prouvé qu'il y avait une grosse usure mentale et non physique. Dommage.

Une defense faiblarde, une attaque très ( très très très très ) timide mais des supporteurs qui ont tout donnés ! Bravo Castres, Merci Vern et l'an prochain on commence une toute nouvelle aventure avec un tout nouveau staff !

Un match n'est jamais gagné avant la fin et quelles que soient les équipes. Une fois de plus le C.O a été impérial dans les ruck et a joué tous les coups a fonds. L'ASM a perdu je pense par manque de tactique surtout en évoluant a 13 contre 15 pas une seule attaque déployée.
Enfin je crois que Lamerat est quand même pas trop mal pour les bleus non ?? 🙂

Et personnellement je me suis pas fait chié cet après midi contrairement a hier soir !

Bonne chance au C.O.

  • Foxxy
    17804 points
  • il y a 6 ans

Marcel MICHELIN n'est plus une citadelle imprenable...
Et si finalement, c'était un mal pour un bien ?
Un nouveau staff va se mettre en place, un nouveau cycle commence et les médias vont enfin les lâcher avec ce record d'invincibilité et quand va-t-il tomber et blablabla et blablabla.
J'espère juste que demain l'ASM continuera de proposer ce jeu flamboyant qui faisait plaisir à voir et qu'ils franchiront ce blocage psychologique qui les paralyse dans les moments cruciaux.

  • Larych
    3834 points
  • il y a 6 ans

Fin des séries pour les barrages (20 demi, 77 match d'invincibilité).
Surement mon coeur de supporter mais j'ai apprécié ce match pour l'intensité et les coups de théâtre. Dulin a fait quelques relancent exceptionnelles. Je n'ai pas trouvé que le match fut une purge technique personnellement même si il y a eu peu d'envolé (et encore, les deux essais sont pas mal, le contre de clermont de 60m alors que le CO venait de manger deux surnombres consécutifs aussi).

Je ne pense pas que ce soit la fin pour Clermont, loin de la. Il pourront relancer la machine l'an prochain avec un nouveau coach sans avoir a regardé dans les finales perdues de l'an passé et j'espère qu'il continueront à illuminer le Top 14 avec leur jeu.

etant neutre, pour moi, ce match a été une vraie purge,les castrais avaient bien preparés leur coup, mais quel ennui...globalement, les 2 barrages c est 3 essais pour 160 minutes....esperons que les demies seront plus interessantes a regarder

Pour moi le seul point à retenir est la défaite à domicile. Vivement la saison prochaine pour qu'on sache s'ils sont capables de relancer la machine pour établir à nouveau une série d'invincibilité.
Bravo aux Castrais mais allez Montpellier, et François montre que tu mérites de porter un autre bleu que celui du MHR !

Un moins mauvais match que contre les Saracens, mais quand même : l’ASM est capable de faire 10 temps de jeu en balayant le terrain dans tous les sens sans jamais franchir la ligne d’avantage, même à 15 contre 13. Quelques percées, une bonne course de Chouly et c’est tout. Bravo au CO.

Malheureusement pour Clermont, ce que j'avais prédit dans un des mes messages précédents est arrivé.

Une équipe que Cotter utilise constamment sans jamais ou presque la laisser reposer, malgré le fait que certains ne soient plus les meilleurs à leur poste (Byrne, Sivivatu, Rougerie...), crevés (Domingo, Zirakashvili, Cudmore...). Résultat, cet équipe type n'avait plus les moyens de lutter contre une équipe de Castres très solide.

On est champion parce que l'on domine les phases finales, pas parce qu'on est champion d'automne. 26 matchs pour se préparer, 2 ou 3 pour gagner. Chose que n'a jamais compris le staff en refaisant les mêmes erreurs chaque année...

un match épouvantable de Clermont. seules les 10 dernières minutes sont honorables. incapables de marquer à 13 contre 15.
je hais Kockott mais il a été bon. Dulin a été brillant et Lamerat aussi. les 3eme lignes de CAstres monstrueux sur les rucks. Clermont n'a pas été bon dans les rucks. Je suis triste pour Vern Cotter. bon vent à lui avec l'Ecosse. J'espère que l'ASM saura tirer les conséquences de cette saison ratée et de celle de l'an passée puisque manifestement rien n' a été régjé.
bon vent à CASTRES, mais mon coeur ira pour Montpellier et Galtier!

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News