Les 44 signes qui montrent que tu as joué au mythique Rugby 08
Tu sais que tu as joué à Rugby 08 quand...
Si Jonah Lomu Rugby (sur PS1 !) a lancé les jeux vidéo de rugby, la référence reste Rugby 08. Souvent copié, jamais égalé, même dix ans plus tard...
  • à chaque rentrée, tu guettes les nouveautés chez les jeux vidéos, en espérant que Rugby 08 ait (enfin) un successeur
  • d’ailleurs, tu sais que les Fifa sont surcôtés : le meilleur jeu EA SPORTS de l’histoire, c’est Rugby 08
  • quand tu lançais le jeu, tu disais forcément “EA Sports, tseuneugaïne”, sans vraiment comprendre
  • tu te rappelles de la jaquette avec Yannick Nyanga et Richie McCaw
  • tu as également saigné la version 06 sur PS2… ou sur PC, pour les plus audacieux
  • les commentaires de Philippe Sella et Eric Bayle restent gravés, et tu les connais toujours par coeur, comme cette punchline de Sella : “quand la défense est aussi perméable, la sanction est immédiate
  • d’ailleurs, au début du jeu, tu t’es d’abord testé sur le tutoriel où Sella t’a appris à faire des passes
  • avant chaque coup d’envoi d’un match opposant deux nations, un extrait de l’hymne national était joué

  • quand tu jouais avec les All Blacks, ces derniers faisaient le Haka avant chaque début de match

  • d’ailleurs, les joueurs néo-zélandais portaient tous les Baabaa II d’Adidas dans le jeu vidéo. Joli coup de pub de la marque aux trois bandes
  • le joystick est ton meilleur ami pour faire des cadrages-débordements de l’espace
  • tu abusais des touches L1 et R1 enfoncées, pour pouvoir faire des longues passes sautées...
  • … et la possibilité de faire des passes après-contact - en appuyant sur croix - a révolutionné le jeu, par rapport à l’édition 06
  • plus les caractéristiques de ton buteur étaient bonnes, plus la jauge était grande au moment de buter. Sans oublier le curseur, qui allait au ralenti. En revanche, si tu butais avec un avant, le curseur se déplaçait très (trop) vite

  • dans les paramètres, tu pouvais activer la ligne de hors-jeu, représentée en jaune fluo. Les joueurs susceptibles de se faire sanctionner par l’arbitre clignotait, ce qui aidait à éviter la faute
  • tu ne sais pas ce qui te rend le plus triste : ton premier chagrin d’amour ou l’absence de licences pour les équipes françaises
  • du coup, les maillots de l’USAP, de Toulouse ou du Stade Français ne ressemblaient pas à grand chose. Et ne parlons même pas du nom des joueurs...
  • mais bon, au moins, le nom des clubs étaient respectés. Pas comme pour Calvisano, rebaptisé Brescia.
  • le XV de France était épargné par le problème de licences, mais EA n’a pas eu le nez creux : écarté par Bernard Laporte en 2007, Florian Fritz a au moins pu disputer une Coupe du monde virtuelle !
  • tu pouvais jouer avec les vingt nations qualifiées pour la Coupe du monde, mais aussi l’Espagne, la Russie, l’Uruguay, les Pacific Islanders, les Barbarians et même les Juniors All Blacks
  • tu n’es pas forcément fan de rock alternatif mais tu connais encore par coeur la bande originale PAR-FAITE du jeu avec des groupes comme The Temper Trap, Deep Insight, Howling Bells ou Hushpuppies.

Crédit vidéo : Dew Process

  • tu connais un pote qui se disait “imbattable”, mais tu lui mettais quand même 40 à 0 en prenant le Japon…
  • en vérité, tu maîtrisais tellement le jeu que tu battais l’Afrique du Sud avec la Géorgie en niveau Elite
  • ta manette vibrait quand tu prenais un gros bouchon…
  • avant une mêlée ou une touche, tu pouvais prévoir quatre combinaisons avec tes ¾ en appuyant sur les touches directionnelles
  • quand un nouveau jeu de rugby sort, tu espères qu’il sera à la hauteur. Mais non, toujours pas, même dix ans plus tard !
  • le petit plus de cet opus, c’était la présence de “joueurs d’exceptions”, signalés par une étoile au-dessus de leur tête. O’Driscoll, Habana, Robinson, Henson, Rokocoko ou Umaga y avaient droit.

  • côté français, tu te souviens que Yannick Jauzion et Christophe Dominici étaient les meilleurs joueurs du jeu. Sans oublier Yannick Nyanga, bien sûr
  • le meilleur moyen de jouer sur une touche ? Volleyer directement sur le 9, grande course en travers et crochet pour prendre la défense en revers. Imparable !
  • quand ta mère t’appelait pour le dîner, tu lui disais que tu terminais ton match. Et tu recommençais une partie en douce… 
  • d’ailleurs, entre faire ton DM de mathématiques et jouer une Coupe du monde sur la console, le choix est vite fait 
  • le jeu était sorti pour le Mondial en France, et on pouvait bien sûr disputer la prestigieuse compétition, mais aussi les disparus Tri-Nations et Super 14. Et oui, tout ça a bien changé en dix ans !

On pouvait même jouer le 6 Nations et prendre l’Italie du légendaire Ramiro Pez...

  • il y avait également un mode défi, qui te faisait revivre les matchs historiques de la Coupe du monde : si tu le réussissais, tu pouvais en débloquer d’autres…
  • seule petite incohérence : tu pouvais jouer un match de 1995 avec les Blacks, mais avec l’effectif de 2007. On aime bien Sivivatu, mais ça ne vaut pas vraiment Lomu
  • tu pouvais placer un joueur à un poste qui ne lui correspondait pas, mais il avait tendance à faire des en-avants quand tu lui donnais le ballon
  • Sergio Parisse avait des cheveux
  • les blessures étaient rares, mais tu pouvais carrément activer un mode pour les éviter. Pratique, surtout en mode carrière !

  • parlons justement de ce mode carrière, appelé “Ligue internationale”. Les plus belles heures de ton enfance…
  • tu devais débuter ton aventure en prenant une équipe faible comme les Cats ou Trévise et commencer en dernière division, avec la moitié de ton effectif composé de joueurs crées par le jeu… et plutôt nuls, disons les choses
  • le marché des transferts était l’occasion d’échanger tes joueurs pour en avoir de meilleurs… Mais ATTENTION À LA MASSE SALARIALE ! En cas de problème, c’était la fin de ta partie
  • Avec un peu de chance et de bons résultats, on te proposait un job au sein d’une meilleure équipe la saison suivante
  • les joueurs étaient franchement bien modélisés, notamment les stars, qu’on reconnaissaient parfaitement. La patte EA, sans doute

  • tu as déjà créé un joueur en lui donnant ton nom. Comme par hasard, tu lui as mis 99 partout !
  • il t’arrive de relancer le jeu comme ça, juste pour le plaisir. Les graphiques piquent un peu, mais le plaisir est toujours là

Bon alors, qui lance une pétition pour qu’EA Sports se remette à l’ovalie ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Moi j'avais World Class Rugby sur mon Amstrad 6128. Et d'un coup je me sens vieux...

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
News