Le Top 5 / Flop 5 du week-end (3/05 au 5/05)
Castres a assuré son barrage à domicile face au Racing Métro

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Le Pays D'Aix qui retrouve la Fédérale 1, Castres qui assure son barrage à domicile, la retraite de Felipe Contepomi ou les 73 points encaissés par Oyonnax à Pau, voici le Top 5 / Flop 5 du week-end
De la prestation majuscule de Martin Bustos Moyano à la déconvenue des Scarlets de Llanelli en passant par le dernier match de Felipe Contepomi et la relégation d'Aix-en-Provence, voici le Top 5 / Flop 5 du week-end.

LES TOPS

Martin Bustos Moyano

Pour son dernier match à Du-Manoir sous le maillot de Montpellier, le buteur argentin a brillé lors du large succès face à l'USAP (50-22). Non conservé par son club, le futur Bayonnais a inscrit samedi la moitié des points de son équipe. Une manière de se relancer avant les phases finales ? Peu utilisé par son entraîneur cette saison, l'ailier subit l'éclosion de Yohann Artru alors que Timoci Nagusa, le meilleur marqueur du club, semble intouchable. Si son dernier match remontait à fin mars face à Mont-de-Marsan, Bustos Moyano a montré qu'on pourrait compter sur lui. Fabien Galthié n'a sans doute pas oublié qu'il avait été le héros du dernier barrage remporté par le club montpellierain. C'était il y a deux ans, à Pierre-Antoine face à Castres. Un signe ?

Castres

Une défaite qui a des allures de victoire, c'est possible et les Castrais l'ont prouvé samedi face au Racing Métro. Un point de bonus défensif suffisait aux joueurs du duo Travers-Labit pour s'assurer un match de barrage à domicile et le CO a bien failli repartir avec les quatre points de la victoire... Pourtant, c'est le club francilien qui dominait largement la 1ère mi-temps pour virer à la pause avec seize points d'avance ! C'était sans compter sur la détermination d'un groupe castrais qui s'était promis de disputer un barrage à domicile pour la troisième année consécutive. Emmené par ses deux internationaux tricolores, Claassen et Dulin, Castres a fait preuve de caractère et prouvé qu'il faudra compter sur le club lors des phases finales.

Geoffrey Palis

Si La Rochelle venait à Albi dans l'espoir d'accrocher une demi-finale à domicile, c'est raté. La faute à de valeureux Albigeois, vainqueur (34-21), et leur arrière, Geoffrey Palis. Pour son dernier match avec le SCA, le futur Castrais a été élu homme du match. Parfait sous les chandelles, usant d'un jeu au pied précis et puissant, l'ex international des -20 a illuminé la rencontre de sa classe et a tenu à saluer, comme le rapporte Midi Olympique, les supporters et son entraîneur, Henry Broncan. « Je voulais absolument quitter le club et ces supporters sur une bonne note. Je ne voulais pas d'un match moyen. Je ne voulais pas décevoir Henry. » Le plus dur commence pour Geoffrey Palis qui découvrira l'an prochain le Top 14. S'il est capable d'évoluer à l'aile, il devra tout de même se défaire de la concurrence de Brice Dulin la saison prochaine.

Auckland Blues

Belle victoire des Blues face aux Stormers de Bryan Habana qui n'en finissent pas de décevoir cette saison, avec une piteuse quatrième place de la conférence sud-africaine. Les Blues ont eux confirmé leur net regain de forme grâce à leur ouvreur, Chris Noakes, auteur au pied des 18 points de son équipe. Côté Stormers, c'est le capitaine Jean De Villiers qui a brillé, en inscrivant un doublé, sans pour autant empêcher la nouvelle défaite de son équipe.

Exeter

Pour la dernière journée de Premiership, le spectacle était de mise lors de la victoire d'Exeter face à Gloucester (40-39). Dans leur stade de Sandy Park, les Chiefs ont assuré leur place en H Cup pour la deuxième saison d'affilée. Exeter a notamment pu compter sur son buteur Gareth Steenson. De leur côté, malgré la défaite, les Cherry and Whites ont également validé leur billet pour la prochaine Coupe d'Europe. C'est Bath, seulement 7e cette saison, qui disputera le Challenge Européen l'an prochain.

LES FLOPS

La blessure de Contepomi pour son dernier match

Fin de l'aventure pour le légendaire ouvreur argentin. Si du côté biarrot, la suspension de Benoît August avait privé le talonneur d'une dernière sortie avec les honneurs, il y avait bien un joueur qui disputait son dernier match au plus haut niveau sur la pelouse d'Aguiléra. Felipe Contepomi, très peu utilisé cette saison et souvent touché par des blessures, effectuait ses adieux. Mais nul doute que le joueur du Stade Français espérait une autre fin que cette lourde défaite (52-17) et cette énième blessure, une entorse de la cheville suite à un plaquage de Wenceslas Lauret, qui l'obligea à quitter ses partenaires à la mi-temps. A presque 36 ans, l'Argentin termine donc son aventure en Europe, lui qui porta les couleurs de Bristol, du Leinster et de Toulon avant de rejoindre le club de la capitale en 2011. Son dernier défi ? Disputer une dernière fois le Four Nations avec les Pumas.

Aix-en-Provence

C'est donc le PARC qui accompagnera Massy l'an prochain en Fédérale 1. Défaits à domicile par Brive (25-30), les Aixois n'ont pu sauver leur place dans le monde professionnel. Auch, vainqueur de Dax (15-6) et Béziers, victorieux d'Aurillac (24-18) ont eux sauvé leurs peaux en Pro D2. Après quatre saisons dans ce championnat, le Paix d'Aix devra se relancer dès la saison prochaine s'il ne veut pas végéter en Fédérale.

Oyonnax

Un champion de France qui perd de presque 80 points, c'est possible, et Oyonnax l'a prouvé... Certes, le vainqueur du Pro D2 édition 2012/2013 ne s'est pas présenté avec ses meilleurs joueurs au Hameau mais la prestation n'était pas à la hauteur du standing de l'équipe. Face à Pau, Oyonnax a encaissé dix essais pour finir sur l'une des défaites les plus larges de la saison (73-27). L'expulsion de Lassalle à la demi-heure de jeu n'excuse en rien la défaite d'un groupe qui avait clairement besoin de vacances avant de découvrir le Top 14. Les Palois, en confiance, accueilleront eux La Rochelle en demi-finale.

LOU

Face à Carcassone, le LOU a connu une nouvelle défaite. Une défaite qui paraîtrait presque anecdotique tant la saison des coéquipiers de Lionel Nallet fut décevante. Battu 52 à 12, les Lyonnais perdent même une place au classement au profit de leur adversaire du jour, et finissent à une piteuse 8e place, bien loin des ambitions du début de saison. Il faudra du changement si le club ne veut pas connaître une nouvelle saison blanche. L'arrivée de Tim Lane est-elle la solution tant attendue? A suivre...

Scarlets

Battus à domicile par les Italiens de Trévise (17-41), les Gallois de Llanelli sont le flop de la dernière journée de la Ligue Celte. Face à une belle équipe de Trévise, qui confirme à chaque match les progrès effectués, les Scarlets n'ont pas vu le jour. Inquiétant avant de se déplacer en Ulster pour une demi-finale qui s'annonce à sens unique face à la province irlandaise. Trévise finit à une belle 7e place cette saison.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • lol
  • il y a 8 ans

Comment on peut mettre Castres dans les Tops ? ils ne doivent leur bonus défensif qu'à un arbitrage malhonnête... deux essais complètement invalides, ça fait quand même largement de quoi perdre un bonus défensif.... N'importe quelle équipe est capable d'obtenir des bons résultats s'ils partent avec des points bonus...

  • valentinjack
  • il y a 8 ans

Petite pointe d'humour:
"Henry Broncon" c'est la combinaison de Henry Broncan et Alessandro Troncon?

Derniers articles

Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News
Transferts
News