Le schéma plein d'humour qui envoie tous les joueurs gallois en Top 14
Le schéma plein d’humour qui envoie tous les joueurs gallois en Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
À travers un schéma plein d'humour, The Welsh Dalai Lama décrit la situation actuelle des joueurs gallois inéluctablement attirés par le Top 14.
Avec la signature récente du centre du Pays de Galles Jonathan Davies à l'ASM, le recrutement à venir du deuxième ligne gallois Ian Evans du côté du RCT ainsi que les rumeurs entourant Leigh Halfpenny, les provinces galloises ne sont pas au mieux. Un scénario qui pourrait aller en s'empirant si l'on en croit le schéma de « The Welsh Dalai Lama ». Selon lui, le principe est simple : pensez à un joueur. Est-il Gallois ? Si ce n'est pas le cas, tant pis pour lui, personne n'est parfait. Si oui, joue-t-il en France ? Si c'est le cas, et bien le Pays de Galles est dans la mer... Dans le cas inverse, le Dalai Lama préconise d'attendre 6 mois et de reposer la question. Un système qui représente de manière humoristique ce qui se passe actuellement.

Bien qu'attachés à leur pays et à leur équipe, les joueurs de talents semblent inéluctablement être amenés à partir pour le Top 14 ou ailleurs comme George North, aujourd'hui dans le club anglais des Northampton Saints. Il faut dire que les perspectives financières y sont meilleures au même titre que celles de remporter un titre national et européen. Une triste réalité pour ce pays décrite avec une pointe d'humour.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Aneto
    12914 points
  • il y a 6 ans

Pas mal le petit schéma!!

  • Synvan
    7147 points
  • il y a 6 ans

Le schéma est carrément vrai.. Malheuresement pour les clubs gallois qui ne sont pas au mieux déjà en H Cup par exemple, cela ne va pas les aider... Après ils pourront être appelés non? James Hook de Perpi fait la tournée d'automne avec le Pays de Galle..

  • jumisao
    20614 points
  • il y a 6 ans

@Mateo: On doit avoir la même logique, car j'ai déjà effectué cette comparaison ya quelques temps. Bien entendu, j'arrive à la même conclusion que toi.

  • Cap200
    11126 points
  • il y a 6 ans

En même temps, je comprends ce qui inquiète les Gallois: pas sûr que leurs joueurs reviennent meilleurs. Parce que si on regarde bien, la grande majorité des internationaux français joue en France et ça n'en fait pas les meilleurs du monde. Alors dire que les meilleurs se maintiennent au haut niveau chez nous...

@CedricH
"2. c'est quand même beaucoup plus stimulant que ne rien gagner"
je te rappelles qu'on a quand meme des gallois chez nous a l'ASM 😜

Un peu plus sérieusement je suis plutôt d'accord avec ce qui a été évoqué plus bas, certes le salaire entre en compte, mais avec les efforts de la fédé celte pour conserver ses joueurs un Halfpenny par exemple touche déjà quand meme quelque chose comme 400k par an, ce qui représente les salaires des gros joueurs de notre championnat... Mais c'est sur que chez nous le challenge sportif est aussi plus intéressant avec deux vrais compétition, alors que la ligue celte n'en n'est finalement pas une...

@Charlou
Ton raisonnement se tient, mais le problème ce n'est pas le nombre de joueurs dans ton réservoir mais plutôt la place que tu donnes à tes jeunes talentueux et la capacité de développement.
Prenons l'exemple des Gallois. Comme ils ont 70% de joueurs du pays, les jeunes qui explosent ils sont tout de suite mis au devant des équipes, on leur donne les clés du camion, en Club puis en équipe nationale (et cette année avec les Lions, le top du top).
C'est comme ça qu'un joueur prend de l'expérience et devient habitué au plus haut niveau, pas en essayant de se battre pour être titulaire un match sur 2 parce qu'il y a un autre international.
Quelques jeunes joueurs français arrivent à sortir du lot et être incontestable dans leur Club dès le plus jeune âge, tout en jouant dans un Club de premier plan (Parra, Picamoles).
Certains optent pour rester dans leur club formateur pour gagner cette expérience en étant les leaders dans des Clubs de second niveau plutôt qu'aller faire les doublures ailleurs (je pense à Trinh-Duc et Ouedraogo qui sont restés à Montpellier, qui à l'époque se battait pour être qualifié).


Pour étoffer mon argument, regardez les squads des équipes du dernier 6 Nations et comparez l'expérience à haut niveau des jeunes (moins de 25 ans)
Allez voir 2013 Six Nations Championship squads sur Wikipedia:
- Angleterre : 16 joueurs de 25 ans et moins, dont 6 avaient déjà au moins 15 sélections;
- France : 12 joueurs de 25 ans et moins, dont 1 seul a plus de 15 sélections (Parra);
- Galles : 18 joueurs de 25 ans et moins, dont 6 avaient déjà au moins 15 sélections.

La différence est encore plus grande si on prend ceux avec au moins 10 sélections (9 pour les Gallois, 3 pour les français).

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

C'est sûr. Mais on a quand même l'impression qu'ils se renouvellent assez régulièrement. Et surtout, le club n'a aucune pression : pas de relégation, pas de risque de ne pas jouer la HCup...

Par rapport à ce que tu dis à Virilmaiscorrect : à cela ajouter qu'en plus les mecs jouent avec d'autres supers joueurs, internationaux dans d'autres pays :
1. l'échange est riche
2. c'est quand même beaucoup plus stimulant que ne rien gagner voire prendre des taules à côté de mecs pas plus motivés que ça... Même sans titre à la clé, disputer des matches tendus, avec de l'engagement, aller chercher une victoire importante, c'est autre chose (ou alors j'ai une mauvaise idée du championnat "celte"😉.

@Virilmaiscorrect: pas que le salaire, le challenge sportif aussi. Jouer des titres est quand même très motivant. Même jouer le maintien a quelque chose de plus "attrayant" que de jouer rien comme c'est le cas en Ligue Celte pour beaucoup d'équipes.
@CedricH: les places libérées sont reprises par des jeunes certes, mais tout club ne peut pas fournir des pépites à la chaîne comme North. Si le réservoir se vide plus vite qu'il se remplit, amendonné on va pas aller loin (enfin les clubs gallois n'iront pas loin).

Et ouais c'est la loi du sport, l'ASM vient de prouver la réalité du tableau avec Davies ! 😊

  • leminet34
  • il y a 6 ans

Mr rov, moi le premier oups!!!

C'est la loi du marché professionnel, les joueurs vont là ou les salaires sont les plus élevés. Qui ne ferait pas pareil ????

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

@Charlou : par rapport à ton premier post, quelque part, il y a du positif dans ce constat :
- les meilleurs se maintiennent au haut niveau (en étant dans les meilleures équipes et en jouant les meilleures compets)
- les places libérées (vu que ce sont des franchises) reviennent aux jeunes : on assure donc la pérennité du réservoir de joueurs.

@ Matéo - Rugby Lover:
Faut arrêter avec les clichés qui n'apportent pas grand chose au débat et font tourner en rond. On ne peut pas comparer la situation galloise et la situation française. Bien sûr, les effectifs des franchises galloises sont gallois à 70%, mais il n'y a que 4 équipes, cela fait donc seulement 80 joueurs sélectionnables environ. Alors qu'en France, avec 14 clubs et 50% de l'effectif français on arrive à 210 joueurs sélectionnables!! Si on arrive pas à former un XV de France avec un "cheptel" de 210 joueurs, alors c'est un truc de dingue. Le problème n'est pas le nb de joueurs, c'est la formation qui pose problème, comme le soulèvent à juste titre Novès et JB Elissalde.

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Moi ca m'a fait marrer, mais chez les gallois il a dû se prendre un tas de pouces rouges !!!

C'est le cercle vicieux. Car si l'argent motive pour beaucoup le départ des joueurs, il y a aussi la raison sportive qu'il ne faut pas écarter. North joue des matchs bien plus intéressants avec les Saints qu'avec les Scarlets, les Saints ont des ambitions européennes et nationales, quand les Scarlets visent juste le top6 dans leur ligue celtique. Avec le départ chaque année de 2 joueurs de grande qualité dans chaque franchise, le niveau des équipes baissent, les stades se vident, les résultats s'étiolent et les joueurs qui résistaient à la tentation du départ se laissent convaincre par les propositions étrangères. North a quitté Llanelli l'an dernier, c'est au tour de Davies cette année et si Halfpenny quitte Cardiff alors Warburton partira l'an prochain.
Au final, les clubs gallois feront comme les écossais, ils formeront des jeunes pour laisser ensuite partir les meilleurs (Gray, Strokosch ou Evans pour l'Ecosse).

On pourrait en faire une autre :
Pensez à un jeune joueur français, n'importe lequel.
Est-il talentueux et prometteur ?
Si oui, joue-t-il dans un club de premier plan, jouant la Coupe d'Europe ?
Si non, donnez-y 6 mois et reposez la question ci-dessus
Si oui, est-il titulaire dans son Club ?
Si non, ben Merde on est mal barré en Équipe de France
Si oui, peut-on recruter à la place un vieux étranger qu'on n'a pas besoin de former et qui sera à disposition toute l'année ?
Un fidjien pour les ailiers, un kiwi pour les ouvreurs, un sud-africain pour les deuxièmes-lignes, un géorgien ou samoan pour les piliers...
Oui, et ben Merde on est mal barré en Équipe de France.

  • mr rov
    21375 points
  • il y a 6 ans

N’empêche que y'en a pas mal que ça doit pas faire rire...!

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
Réseaux Sociaux
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News