K-O de Florian Fritz - Le Stade Toulousain non sanctionné « car le règlement ne le prévoit pas »
K-O de Florian Fritz – Le Stade Toulousain rappelé à l'ordre.
Suite au K-O de Florian Fritz en Top 14, le Stade Toulousain va recevoir un courrier pour lui rappeler les obligations liées au protocole commotion.
« Il y a eu d’autres cas dans la saison, donc il n’y a pas de raison de sanctionner un club parce que ça s’est passé sous le feu des projecteurs plutôt qu’un autre. » Alors que le rapport d’expertise de la commission d’enquête mandatée par la LNR a conclu que le Stade Toulousain n’avait pas appliqué le protocole commotion cérébrale « comme il aurait dû l’être », celui-ci ne va donc recevoir qu’un courrier adressé à son président « pour lui rappeler les obligations qu’il y a au niveau du protocole », a commenté mardi le président de la Ligue nationale de rugby, Paul Goze. Ce rappel à l’ordre fait suite au retour sur la pelouse du centre international Florian Fritz après ce qui avait semblé être un K-O lors du match de barrage de Top 14 contre le Racing-Métro le 9 mai dernier. Une scène qui avait fait le tour de la planète ovale puisque le Toulousain, visage ensanglanté après un choc violent au front, avait dans un premier temps refusé de quitter la pelouse.



Pour la LNR, ce n’est pas parce que « le cas Fritz a été extrêmement médiatisé » que le club doit être sanctionné. Tout en précisant que le règlement ne prévoit pas de sanction dans ce genre de cas. Une déclaration qui devrait en surprendre plus d’un alors que la Ligue a mis en place en août dernier une série de mesures pour renforcer la sécurité des joueurs et durcir le ton vis-à-vis des commotions cérébrales. Avec notamment la présence d’un médecin indépendant lors de chaque rencontre de phases finales de Top 14 et de Pro D2, de manière à ce que le personnel soignant ne soit pas influencé par les entraîneurs ou par une autre personne liée à l’un des deux clubs. En cas de faute avérée lors des matchs aller, un médecin indépendant sera également et systématiquement désigné pour tous les matchs retour, et ce, à la charge du club.

En mai dernier, les images du retour de Fritz sur la pelouse avaient en effet poussé au questionnement, puisque l’on y voyait le manager Toulousain Guy Novès dans les vestiaires demander à ce que son joueur face son retour rapidement : « S'il ne rentrait pas comme je l'ai fait rentrer, il aurait été éliminé et comme la mi-temps arrivait, j'ai demandé à ce qu'il rentre rapidement en attendant de faire un point à la pause », avait-il déclaré à l’époque des faits.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

C'est une blague, cette LNR ! Honteux !

  • Khris
    19611 points
  • il y a 5 ans

Goze : un Ko ? comment ça un KO ??? il a encore toutes ses dents.
Canal+ : promit la prochaine fois on filmera pas, Ca sera BeinG Sport.
Noves : Tu vas recevoir un recommandé, l'ouvre pas ca sert a rien, c'est pour les doublons.
Fritz : ça vas mieux je recommence à marcher sans faire de fausse passe.
Poitrenaud : ptin t'es con, on a eu peur, on a cru que t'était mort, heureusement que tu saignais sinon on y aurait cru.

Soyons clairs: la LNR se moque du monde. Pour rester poli.

  • Harry
  • il y a 5 ans

Tout le pb vient en réalité de l'instauration de ce protocole commotion unique au monde (comme la règle des bonus ).La directive du board est pourtant très claire et bien plus protectrice :"quand il y a suspicion ( de part de l'arbitre ,médecin ou soigneur)de commotion cérébrale le joueur doit immédiatement être sorti de l'enceinte de jeu et ne doit pas reprendre le jeu".Le protocole frenchy permet d'assouplir cette directive en autorisant de fait un coaching d'un nouveau genre (remplacement temporaire par un joueur frais) ) ...Et en plus on fait croire que ce protocole protègerait la santé des joueurs,comme si une sortie provisoire était plus sécurisante et prudente q'une sortie définitive obligatoire !!

"- Eh les gars, j'ai un joueur qui s'est foutu à poil en plein match et qui a fait l'hélicoptère devant un joueur adverse qui tapait une pénalité, on fait quoi ?
- ...
- ...
- Bon ben on a regardé, le règlement prévoit pas ce cas-là donc laisse tomber, on fait rien."

  • Fanch
    19883 points
  • il y a 5 ans

La LNR tutoie le sublime. elle reconnait qu'il y a eu une affaire Fritz, uniquement parce qu'il y avait des caméras. Encore un effort et ce sera la faute de Canal... Messieurs les dirigeants de Bein, c'est le moment de faire donner l'artillerie lourde.
Puis l'aveu sidérant: on fait des règlements, mais si on ne les respecte pas, il n'y a pas de sanction. Actuellement donc, les 3/4 sont à 4,90m de la mêlée, il y a pénalité, mais un joueur semi-inconscient rentre sur le terrain au risque d'aggraver son trauma, on... envoie une lettre 5 mois après au président de son club... Même Kafka n'y aurait pas pensé. Et en plus Fritz n'était pas le 1er. Quand il y en aura un qui sera définitivement amoché la ligue se fendra d'une lettre recommandée avec accusé réception? On tremble déjà...

  • Maubec
    3989 points
  • il y a 5 ans

@Zaazooz : il est grand temps de changer de comité directeur de la LNR.

il est grand temps de changer le règlement !

  • Patxu
    54115 points
  • il y a 5 ans

Ce scetch la LNR !! Il y aurait de quoi faire un bêtisier en fin d'année.

  • Loyam
    37059 points
  • il y a 5 ans

Quand je vois l'amateurisme pur et dur de la LNR, il faut vraiment être passionné de chez passionné grand-père, père et fils, de rugby pour continuer à suivre le rugby français. Notre Top 14.

Après les doublons, les tests-matchs, qui ne servent à rien et autres incohérences, place à des règles, qui ne sont mêmes pas terminées, pour ne pas employer le terme de bâclées.

"le règlement ne prévoit pas de sanction dans ce genre de cas."

Je suis étourdi par tant d'inconséquence...

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
Transferts
News
News
News
News
News