Ecrit par vous !
[INTERVIEW] Top 14 - RCT. Ikpefan : ''On se tire une balle dans le pied à chaque match''
Daniel Ikpefan se sent bien sous ses nouvelles couleurs malgré les résultats.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Daniel Ikpefan évoque le début de saison du RCT, la vie du groupe, les sorties médiatiques et les objectifs pour la réception du Stade Rochelais ce dimanche

Que retenir du déplacement à Édimbourg ?

On savait que ça allait être compliqué mais on voulait gagner. Puis au final, on perd de plus de trente points. On est très déçus. On ne s'attendait pas à ce qu'ils jouent comme ça. On pensait qu'ils allaient envoyer beaucoup de jeu. L'arbitrage est aussi différent. Il y a plein de petites fautes qu'on siffle en Top 14 et qui ne sont pas comptées en Coupe d'Europe. Puis on passe d'un match à domicile où l'on perd d'un point à une grosse défaite à l'extérieur. C'est très frustrant et vraiment très décevant.RÉSUMÉ VIDÉO. Champions Cup - Pourquoi Toulon a-t-il sombré à Édimbourg ?

Qu'est-ce qui vous a manqué sur ce match ?

On a manqué cruellement de justesse technique ainsi que de compréhension entre nous. On a fait des passes quand il ne fallait pas, puis on ne les a pas faites quand on aurait dû. Lors des derniers matchs, même si on perdait, on commençait à développer du jeu, à montrer notre vrai rugby. Mais là, rien n'a fonctionné. On a manqué de densité devant. On a été nul en touche. On s'est fait voler tous nos ballons. Puis, on a été trop approximatif dans notre placement et nos transmissions. C'est vraiment dommage. Si on avait gagné, on serait passé sur une bonne dynamique.

Quel a été le discours de Patrice Colazzo dans le vestiaire ?

Il était très frustré et dépité comme nous tous. Il n'a pas crié. Au contraire, il est resté calme et a resserré les rangs. Il a dit qu'on allait se concentrer sur le Top 14, assurer le maintient, puis pourquoi pas aller chercher le top six. On a un bloc de matchs très importants qui peut nous permettre de remonter au classement. Puis ça m'énerve, car c'est un très bon coach, qu'il fait beaucoup de choses pour l'équipe et qu'on arrive pas à lui rendre la pareille. J'espère que ça viendra avec le temps.

Le RCT va donc laisser la Champions Cup de côté ?

Non. On va se concentrer sur le Top 14 qui est le principal, mais on peut vite revenir à notre niveau et pouvoir jouer les deux tableaux. Maintenant, dans notre tête, il y a seulement le match contre La Rochelle. On a envie de montrer à Patrice Colazzo qu'il ne doit pas regretter son départ de La Rochelle.

Y a-t-il du positif à retirer du début de saison ?

Lors du premier match amical, on était très bien parti. Puis, après je ne sais pas ce qu'il sait passé. Mais ça n'a plus fonctionné. Il y a eu un blocage dans l'engrenage. Je ne sais pourquoi. Contre le Racing, on avait peut-être un peur de notre jeu. Il nous manquait de la confiance et des automatismes. Mais depuis quelques matchs, on commence à se trouver. À ne pas jouer pour nous-même, mais pour l'équipe et les supporters. Mais je n'ai pas peur. On a une très bonne équipe et un jeu ambitieux qui se met en place. On est en progression et je pense qu'on va bien finir l'année.

Comment le groupe vit-il ce manque de résultats ?

On est très touchés et frustrés par cela. On s'en veut beaucoup. On se tire une balle dans le pied à chaque match. Il y a des matchs qui étaient à notre portée mais qu'on n'a pas su gagner. Mais ce sont ces petites erreurs et ces moments difficiles qui nous font grandir.

Malakai Fekitoa a déclaré que Mourad Boudjellal ne venait vous voir que pour vous féliciter ou pour taper du point. Est-ce vrai ?

Je ne trouve pas. Après je ne sais pas quelle relation il entretient avec lui. Je trouve Mourad Boudjellal très présent, il vient nous voir aux entraînement, à la cafétéria nous parler personnellement. Après c'est sûr qu'il a un fort caractère. Mais ça me convient.Découvrez les confessions de Malakai Fekitoa sur Boudjellal et son avenir à Toulon

Quel sont les objectifs du match contre La Rochelle ?

Gagner tout simplement. On veut passer très vite cette phase de défaite et ça commence ce week-end contre La Rochelle. Il va falloir s'attendre à voir un RCT très conquérant.

Personnellement, comment se passe votre nouvelle vie toulonnaise ?

Bien. J'ai quand même eu un moment d'adaptation. Mais c'est de mieux en mieux. Je commence à m'y faire. Puis au niveau de mon intégration au club. Je pensais que ça allait être plus difficile. J'arrivais dans un grand club avec beaucoup de stars. Mais tout s'est bien passé. Les joueurs sont très sympas. J'ai été très vite intégré.INTERVIEW. Top 14 - Daniel Ikpefan : ''J'ai tout à apprendre au RCT''

Qu'est-ce que ça vous fait de vous entraîner à côté de joueurs comme Savea ou Tuisova ?

Je progresse beaucoup à leurs côtés. Ils me conseillent et me corrigent. Je reçois aussi beaucoup de conseils de la part de François Trinh-Duc ou Fekitoa sur la vision du jeu. Puis c'était mon but en venant ici. Je suis venu à Toulon pour progresser. Mais je veux aussi, grâce à leur aide, pouvoir être aussi bon qu'eux voir meilleur.

BaptistePiquel
BaptistePiquel
Cet article est rédigé par BaptistePiquel, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Collazo calme dans les vestiaires ??? Ah ? Z'ont pas de glacière à Toulon ???

Il me plait bien ce gars. Mais, vu de l'extérieur, je crois que c'est la difficulté à Toulon : une somme de grands talents, venus d'endroits divers, présentés comme des super-stars et dont le "mix" est compliqué. Tous les coaches semblent s'être heurté à ce manque de cohérence et les changements de projet de jeu ne favorisent pas cette cohésion. La plupart n'ont pas eu le temps de "faire prendre la mayonnaise". S'ajoute à ça aujourd'hui une dynamique négative qui ne rend pas les choses faciles et un public qui est impatient. Il ne faut pas oublier que dans le Var il y a beaucoup d'ail dans la mayonnaise !

Pourtant il semble y avoir du mieux dans le discours des uns et des autres (au-delà de la déception). Il va falloir du temps, de la patience, du respect, de l'écoute, etc ...

Un grand club ne meurt jamais dit-on, moi j'y crois.

L'auteur devrait aller confesser ses fautes à l'abbé Cherelle.
8 pour Tuilagi, qui dit mieux ?

Qui peut penser qu'Ikpefan a quelque chose a apprendre de Savea ou Tuisova à part du rentre dedans? Pour le moment ces 2 mecs là n'apportent rien de chez rien. Auraient-ils même vraiment le niveau du top 14? Fatima qu'en pensez-vous?

@beberarverne

Savea n'est plus entouré par 14 All Blacks potentiels, les actes de brutalité gratuite et les en-avants sont sifflés, et les adversaires défendent pour de vrai.

@Le rugby est un jeu

La jalousie, te crèvera le coeur (air connu) !...

Avec une équipe moyennasse devant, sans véritable leader autre qu'un pauvre Guirado totalement rincé , une ligne de 3/4 sans vitesse sans automatisme, un 9 anodin, vous voulez faire quoi?

La sauce prend vraiment du temps à lier, Mourad n'a pas une patience infinie....

"si on avait gagné , on serait passé sur une bonne dynamique": en même temps c'est pas comme si ça c'était joué sur des détails coco, y à 30 points d'écarts au tableau!
Sans plaisanterie, j'aime bien ce gars, et j'aimerais le voir plus souvent, à la place de savea voire de tuisova puisque l'un et l'autre (et je resterai poli) ne sont pas en forme.

les sortis médiatiques
[des fautes] qui ne sont pas comptés
On a été nul
on a été trop approximatif
assurer le maintient
qu'on arrive pas
on été très bien parti
on avait peut-être un peur
ou pour taper du point
quelles relation
aux entraînement
c'est sur

Désolé pour cette minute "maître Capello", mais des fois ça pique un peu les yeux...

@Tuilagi Bouffi

Des fois ou parfois ? Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu...

@MARCFANXV

Vis d'air pur et d'eau fraîche, paraît que ça marche...

@MARCFANXV

Les deux, mon colonel.

Attention, article post-apéro+digeo : "taper du poing" à la place de "taper du point".

@Trainduc

Si c'etait la seule faute...
Mais comme tu dis, article post-apero

@Trainduc

C'était peut-être une référence subtile à leur nombre de points en coupe d'Europe.

@Team Viscères

Chacun son tour... La routourne finira par reroutourner

@Céréalekiller

L'année dernière on avait testé une méthode révolutionnaire au Stade pour éviter de se ridiculiser dans la grande coupe d'Europe : ne pas la disputer. Bon du coup on a quand même eu l'air ridicules, mais dans la petite coupe d'Europe. Objectif à moitié rempli.

Plus sérieusement, ça va se redresser par chez vous. On y est passé une année, même Clermont y est passé l'année dernière. Même par malheur pour vous si le réveil se fait trop tard pour rentrer dans les 6, le RCT a les reins assez solides pour supporter une absence de phases finales et une saison sans grande coupe d'Europe à suivre.

@Team Viscères

Pourvu que le futur te donne raison.. J'ai d'autres exemples en tête qui une fois la descente amorcée, n'ont pas réussi a redresser la trajectoire

@Team Viscères

C'est rigolo mais pas très confraternel !

@Trainduc

La partie "fraternel" ce n'est pas mon fort, mais je me rattrape sur l'autre partie.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News