Dossier nouvelles règles - Eté 2017. Soutien offensif ne supporte pas le poids de son corps
Les Nouvelles règles disséquées.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dédé Puildébut lève le voile sur l'une des nouveautés mises en place cet été : le soutien offensif qui ne supporte pas le poids de son corps.
L’été 2017 a été riche en nouvelles règles / directives de la part de World Rugby. Le Rugbynistère et Dédé Puildébut ont disséqué les nouveautés point par point pour vous permettre de rentrer de plain-pied dans la saison 2017/2018 sans (trop) gueuler sur les arbitres qui ont eu pas mal de devoirs de vacances. Vous retrouverez en fin d’article les liens vers les autres articles du dossier.

Chapitre 2 : Les soutien offensif ne supporte pas le poids de son corps

Toujours moins regardant sur les équipes qui produisent du jeu, les arbitres devront resserrer les vis sur les comportements des soutiens offensifs. Un geste est désormais à bannir, c’est de se jeter après un plaquage. Très peu sanctionné jusqu’alors, World Rugby a estimé que les conditions de sécurité du joueur au sol et l’équité n’étaient plus respectées.

Point ArbitragE : Les joueurs ne doivent pas aller au sol sans enlever (déblayer) des défenseurs. On peut voir dans la vidéo suivante que le deuxième cas (Fidjien) est particulièrement dangereux alors que le 3e ne permet pas un contest équitable. L’arbitre a pénalisé avec les nouvelles directives.


Et aussi :

Dossier nouvelles règles - Eté 2017. Les protections en bordure de ruck



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Sinon on applique la règle qui dit qu'il faut se lier avant de pousser dans un ruck, et comme ça les mecs ne se jetteront pas en avant au moindre déblayage ?

Ou alors, pour faire plus simple, on dit qu'en cas de duel au plaquage, aucun autre joueur n'a le droit d'intervenir : c'est le premier qui se remet sur ses pattes, soit pour contester, soit pour enchaîner, passe ou course... Dès que l'un des deux au moins est debout, les autres joueurs peuvent intervenir, et sans ligne de hors-jeu...

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@ginobigoudi

Comment ça, " faire simple " ?!
Tu veux tuer le rugby ?

Mmm.. Les règles sont déjà parfois assez compliquées, ou peuvent prêter à trop large interprétation, pour que WR n'en rajoute pas dans la syntaxe poussive, bancale et embrouillée-embrouilleuse... "Les joueurs ne doivent pas aller au sol sans enlever des défenseurs"... ????.. Si on en croit les vidéos d'application, on peut se dire que WR fait référence aux joueurs qui déblaient-plongent sur le plaqueur au sol et ceux qui vont au-delà de la ligne de hors-jeu formée par le porteur de balle au sol, empêchant le contest... Il me semblait que ces règles existaient déjà, non ?.. En tout cas oui, des gestes à sanctionner.. Y compris d'ailleurs les mecs qui font le ménage autour du ruck en plaquant, tirant par le maillot, bousculant des défenseurs sans ballon, parfois très loin du porteur...

Au Rugby il est interdit de se jeter au sol délibérément...ceci est valable pour le porteur de balle comme pour le soutien offensif comme défensif...je pense que le corps arbitral serait inspiré d'ètre rigoureux sur cet aspect fondamental car nombre d'attitudes "tueuses de jeu" laissant à supposer déblayage ne sont en réalité que plongeons déguisés tant la potentialité que le mec reste sur ses 2 pattes tient du miracle...le passage au sol devrait strictement ètre la conséquence d'un placage, d'une lutte amorcée sur ses 2 pieds et pas en déséquilibre épicétou...

J'ai surtout l' impression qu'on est dans l'application des regles ou de l'esprit des regles plutot que de veritables changements

  • AKA
    49479 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Je te rejoint complètement, rien de nouveau à l' ouest; donc çà fait des années que des gars se baladent hors jeu où font des gestes d' anti jeu et des années que je m' arrache les cheveux à juste titre!!!

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 3 ans

Pour ce qui est de la clarté des explications de Dédé, ce qui serait pas mal serait de citer la règle concernée ; tel que je le comprends il s'agit ici d'une précision sur la 15.7(c) (règle 15 = tout ce qui concerne le plaquage) :
"Aucun joueur ne peut tomber sur ou au-delà des joueurs au sol à la suite d’un plaquage, avec le ballon entre eux ou près d’eux."

  • Iyhel
    22990 points
  • il y a 3 ans

Nan, vous voulez dire que les Irlandais (et à moindre échelle Écossais et Gallois) ne pourront plus se jeter 5 m devant le ruck ? Entre ça et la protection du 9 plus compliquée à organiser, ça va les obliger à inventer de nouvelles tactiques d'anti-jeu !

PS : voici une série d'articles autrement plus intéressants que des gifs 😉 (en plus, un sujet sur l'arbitrage, y a moyen de se faire sponsoriser par la Poste !)

@Iyhel

Ils vont faire comme d'habitude : poser la main sur le ballon pour empêcher le plaqué de mettre le ballon à disposition le plus loin possible de la zone de contest !

Mouais, ce n'est vraiment pas clair... Maestri dégage bien un adversaire, et même le Fidjien dans le cas N°2, même si son plongeon est dangereux, on peut considérer qu'il élimine l'Australien du ruck...
Je sens que ça va encore être une règle arbitrée "au p'tit bonheur la chance"...

Je comprends le concept de ne pas se jeter (les rucks-piscine sont insupportables), mais je ne comprends pas la précision de Dédé "Les joueurs ne doivent pas aller au sol sans enlever (déblayer) des défenseurs".

Si on prend le premier exemple de la vidéo, Maestri plonge allègrement mais son action permet d'enlever le défenseur sudaf qui essayait de se coucher sur Dulin. Du coup ce n'est pas très clair, on regarde l'attitude (le plongeon) ou l'effet (le déblayage)? Si c'est le premier, ce qui serait logique, je ne comprends pas trop la précision sur le fait d'enlever un défenseur ou non. Qu'il enlève ou non un défenseur, le joueur qui plonge est en faute.

  • sylche
    37658 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Est-ce que le fait de jarter un joueur d'un coup de bazooka peut-être considéré comme un déblayage ?
Comment la règle définit-elle un déblayage ?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

je crois que dans le cas de maestri, il a le droit de déblayer sans tenir ses appuis, parce qu il déblaye un joueur. mais il ne plonge pas comme fait le fidjien dans le 2e cas ou le mec plonge vraiment (les pieds décollent) pour déblayer, ce qui est particulièrement dangereux.
maestri perd ses appuis avec l'élan, mais ses jambes restent vers le sol et il est déja au contact quand il effectue sa poussée. en gros dans ce cas la il n est pas en faute.
maintenant prend le 3e cas, ou le soutien aussie se jette dès que son compère va au sol. il perd ses appuis, a l image de maestri, mais sans sortir d adversaire, le plaqueur étant déjà derrière lui. dans ce cas, il se doit de rester sur les appuis pour ne pas être pénalisé.

@dusqual

Ce qui me perturbe c'est que l'action de Maestri est décrite comme une faute dans la vidéo ("pénalité contre le 5 bleu"), mais le "point arbitrage" de Dédé décrit cette même action comme légale. Du coup je m'interroge, c'est la vidéo qui n'est pas bonne ou le "point arbitrage" de Dédé qui n'est pas clair?

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Le déblayage est peut-être considéré comme licite uniquement si on intervient sur un joueur en position de disputer le ballon ? Dans ce cas ça explique pourquoi Maestri est pénalisable dans cet exemple, où le joueur adverse est au sol et n'a pas le droit d'intervenir. Le problème qui se pose à ce moment est évidemment que si on interdit le déblayage à Maestri, il faut compter sur l'arbitre pour pénaliser éventuellement le joueur au sol s'il gêne la libération du ballon.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

ah oui, j avais pas fait gaffe. ah beh alors je suis tout autant confus que toi alors...

  • Olmo
    13114 points
  • il y a 3 ans

Le chapitre 1 était un peu plus clair...

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Olmo

en gros on pourra plus plonger pour protéger son coéquipier (cas n°3 de l australien sur la vidéo) s'il n y a pas quelqu un a déblayer. le soutien devra etre sur ses appuis sous peine d'être pénalisé.
maestri montre le bon exemple qui n est pas pénalisé cas n°1
le cas n°2 c est du n imp qui devrait mériter un carton a l image d une charge a l épaule...

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News