Dossier nouvelles règles - Eté 2017. Les protections en bordure de ruck
Les nouvelles règles expliquées par Dédé Puildébut.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Dédé Puildébut lève le voile sur l'une des nouveautés mises en place cet été : les protections en bordure de ruck.

L’été 2017 a été riche en nouvelles règles / directives de la part de World Rugby. Le Rugbynistère et Dédé Puildébut ont disséqué les nouveautés point par point pour vous permettre de rentrer de plain-pied dans la saison 2017/2018 sans (trop) gueuler sur les arbitres qui ont eu pas mal de devoirs de vacances.

Chapitre 1 : Les protections en bordure de ruck

Depuis plusieurs années, vous avez certainement entendu le mot “barrage”. Exprimé par les demis de mêlée qui souhaitaient dégager leur camp, ils demandaient à quelques avants de se positionner en bordure de ruck pour empêcher les joueurs adverses de venir contrer son jeu au pied. Une pratique interdite par la règle du hors-jeu dans le jeu courant mais qui était tolérée par les instances.

Dédé Puildébut : Voici les points sur lesquels vont être particulièrement sensibles les arbitres :

  • Les joueurs qui appartiennent au ruck doivent être clairement liés (épaule engagée)
  • Les joueurs n’appartenant pas à la zone de plaquage / ruck doivent être clairement derrière le pied le plus en arrière et ne doivent pas se lier entre eux.

Actions illégales :

Point Arbitrage :

Le comportement des Lions ci-dessous est accepté car il respecte les deux consignes édictées ci-dessus. L’inconvénient pour les Rouge est que cette méthode consomme pas mal de joueurs mais la queue-leu-leu réservée à la 3e mi-temps devrait faire son retour dans les deux premières quand on voit les recommandations de World Rugby

Action légale des Lions :


Et aussi : 

VIDÉO. Quelles nouvelles règles vont être expérimentées en Top 14 cette saison ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et pourquoi ne pas considérer la balle comme ligne de HJ ?
dans une mêlée ouverte(maul) qui progresse, il me semble que depuis cette saison le ballon doit reculer au fur et à mesure de l'alimentation de la mêlée ouverte(maul)
Pourquoi ne pas faire la même chose avec une mêlée ouverte bloquée au sol(ruck), les joueurs qui se lient doivent avoir une incidence sur la circulation du ballon vers le n°9 sinon c'est une obstruction.

Et l'écossais au bandeau à 4 pattes devant le ruck (dans la première vidéo) qui empêche l'italien de contester, quand est-ce qu'on le sanctionne ?

C'est une bonne chose même si c'est triste de devoir intervenir pour interdire une pratique qui était déjà interdite.

Par contre World Rugby aurait pu réfléchir par la même occasion sur comment interdire la queue-leu-leu qui est un détournement de l'esprit de la règle (réglementairement ces joueurs appartiennent au ruck, mais à moins d'être de mauvaise foi il est compliqué d'expliquer en quoi un joueur debout à 4m du ruck participe au ruck). Et le dernier Lion n'est absolument pas lié, encore un joueur de plus qui croit que poser sa main est une liaison...

  • Ahma
    94637 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Oh là, pas si vite ! Imagine un instant que dans un accès de folie, World Rugby décide soudain d'interdire tout ce qui est interdit !
Ce serait la panique générale, la plupart des joueurs arrêteraient leur carrière et on verrait des lynchages d'arbitres. Mieux vaut continuer à un rythme réaliste, et interdire chaque saison deux ou trois choses interdites.

@Ahma

IL est interdit de tout interdire ...

C'était toléré ça ? Parce que je le sanctionnais déjà !

Moue enfin si les liaisons vont etre regardées autant que celles des e3e lattes en mêlée .... on en a pas finit encore a qui un jour s est fait siflé 4 fois alors que l autre que 2 .... on se croie en politique française .... putin fait une règle et basta, soit tu est CLAIREMENT lié au ruck, soit tu est hors jeu. Parceque la ça va encore gruger ....

Enfin !!!
C'était quand même sacrément pénible de voir ces hors-jeu monstrueux tout le temps pendant les matchs (et pas qu'à la TV).
Ca ralenti le jeu (le temps que les gros viennent en marchant faire écran parce que bon, ils sont fatigués) et ca énerve les adversaires qui savent qu'ils se trouvent dans une position où ils n'ont aucune solution pour récupérer le ballon (où est l'équité ?) et qui règlent leur frustration a grand coups d'épaule... Et parfois ca dégénère à grands coups de marmites !
Berf, il était temps !!!

Derniers articles

News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News