DÉSINTOX. Japon : le nombre d’étrangers est-il vraiment en hausse depuis le Mondial 2015 ?
Le Japon utilise beaucoup de joueurs étrangers. Cliché ou pas cliché ?

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Selon certains, le Japon ne jouerait qu’avec des étrangers... Alors, cliché ou pas cliché ?

Info ou intox : les Brave Blossoms sont-ils vraiment une légion étrangère ? La question peut se poser, mais le terme est à reconsidérer. Ou du moins, à replacer dans son contexte : sur la planète rugby, il n’est plus rare de faire appel à des “étrangers” pour représenter le maillot de son équipe nationale. Le XV de France use de cette politique depuis l’ère Saint-André et le succès n’est pas nécessairement au rendez-vous…

Voilà pour le fond. Revenons maintenant au Japon, sensation de la dernière Coupe du monde avec cette victoire historique sur les Springboks, et futur organisateur de l’édition 2019. Désormais entraînés par Jamie Joseph, les Nippons font-ils comme par le passé la part belle aux joueurs nés ailleurs qu’au pays du soleil levant ? Est-ce un cliché, comme celui qui fait des All Blacks une équipe usant des joueurs nés et formés aux Fidji, aux Tonga ou aux Samoa quand le contraire serait en fait plus véridique ?

Sur les trente-deux joueurs convoqués pour la tournée de novembre japonaise (Tonga le 18 novembre ; France le 25 novembre), dix sont nés à l’étranger, et auraient pu représentés une autre équipe nationale. Tous seront sur la feuille de match face aux Bleus, soit… 43% de l’effectif. Un chiffre important, même s’il englobe notamment Kotaro Matsushima (né en Afrique du Sud mais formé en partie au Japon) et peut donc être relativisé.

Test-match. La composition du Japon face au XV de France

Les étrangers alignés face aux Bleus :

Asaeli Valu : pilier d’origine tongienne, il a connu sa première sélection face à l’Australie à Yokohama, avant d’affronter son pays d’origine la semaine passée à Toulouse. Valu évolue en Top League, aux Panasonic Wild Knights. Remplaçant face aux Bleus.

Koo Jiwon : né à Séoul et fils d’un international sud-coréen, le pilier droit (Sunwolves - Honda Heat) a été formé en partie au Japon puisqu’il est notamment passé par Nippon Bunri University et l’Université Takushoku, deux écoles du pays du soleil levant. Difficile de le considérer comme un “étranger”. Titulaire face aux Bleus.

Wimpie van der Walt : troisième-ligne de métier, il est convoqué pour la première fois avec la sélection dans cette tournée de novembre pour évoluer… au poste de 2ème-ligne “en raison des blessures et de la faible profondeur [au poste]” selon Japon Rugby. Joueur des NTT Docomo Red Hurricanes et notamment passé par les Bulls ou les Kings en Afrique du Sud, son pays natal. Titulaire face aux Bleus.

Michael Leitch : sûrement l’un des noms les plus connus de cette équipe, le 3ème-ligne des Chiefs est le capitaine de la sélection. Né en Nouvelle-Zélande, joueur des Toshiba Brave Lupus, Leitch est international depuis 2008, et est arrivé au Japon à l'adolescence. Titulaire face aux Bleus.

Amanaki Lelei Mafi : Lui aussi est un nom connu de la sélection, et lui aussi joue en Super Rugby, aux Melbourne Rebels. Né aux Tonga, il joue le Mondial U20 de 2009 avec les Îliens. Avant de filer dans une université japonaise et de choisir les Brave Blossoms en 2014. Titulaire face aux Bleus.

Fetuani Lautaimi : encore un Tongien au sein de cette équipe japonaise. Troisième-ligne de Toyota Verblitz (Top League), c’est un des nouveaux venus en sélection puisqu’il a été appelé par Jamie Joseph pour la première fois cet automne. Remplaçant face aux Bleus.

Lomano Lemeki : né en Nouvelle-Zélande, d’origine tongienne, l’ailier a inscrit un doublé face… aux Tonga, sur la pelouse d’Ernest-Wallon. Âgé de 28 ans, Lemeki joue au Japon depuis 2009, où il porte aujourd’hui le maillot du Honda Heat. Titulaire face aux Bleus.

Timothy Lafaele : Aligné au centre, Lafaele aurait pu jouer pour les Samoa. Pas encore international en 2015, il n’a donc pas participé au Mondial historique, mais c’est bien avec le maillot du Japon qu’il évolue au niveau international. S’il joue pour les Coca Cola Red Sparks en Top League, il fait partie de l’effectif des Sunwolves en Super Rugby. Sans vraiment casser la baraque, soyons honnête... Titulaire face aux Bleus.

Sione Teaupa : Encore un Tongien ! Déjà international japonais… à 7, Sione Teaupa évolue au centre et porte le maillot des Kubota Spears. Lui aussi est l’un des nouveaux visages de la sélection quinziste. Remplaçant face aux Bleus.

Kotaro Matsushima : avec un nom comme le sien, difficile de le placer dans la “légion étrangère”. Déjà présent lors du Mondial 2015, Matsushima est pourtant né en Afrique du Sud, où il a été formé en partie. Mais le polyvalent arrière est tout de même allé au lycée à Yokohama (où il a été champion du Japon), avant de rejoindre… le Stade Toulousain puis l’académie de Sharks et de les représenter en Vodacom Cup… Il a aussi été invité à un stage avec les Baby Boks en 2012 ! Titulaire face aux Bleus.

Avec vingt-deux joueurs nés au Japon dans le squad complet, on est donc loin de la légion étrangère citée par Salviac. On est également loin du cas de l’équipe nationale du Qatar en handball, même si la question de l’identification du public nippon par rapport à son équipe nationale peut se poser, à deux ans de la Coupe du monde. Et par rapport au Mondial 2015, le nombre d’étrangers est-il en baisse ou en hausse ?

Sur les 31 joueurs sélectionnés alors par Eddie Jones… onze étaient d’origine étrangère, si on compte à nouveau Kotaro Matsushima. Michael Leitch et Amanaki Mafi étaient déjà là. Luke Thompson, Hendrick Tui, Justin Ives, Michael Broadhurst, Koliniasi Holani, Male Sa’u, Craig Wing et Karne Hesketh avaient également pris l’avion pour l’Angleterre. Soit 35% de l’effectif, contre un total de 31% actuellement : la proportion d’étrangers au sein du squad complet n’est donc pas en augmentation.


Et aussi : 

VIDÉO. Japon : la démonstration et les essais des Brave Blossoms face aux Tonga (39-6)XV de France - Japon : à quoi faut-il s'attendre face aux Brave Blossoms ?XV de France - Japon : les 8 raisons de croire en une victoire nippone


Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

35% c'est quand même pas mal pour exprimer une vraie tendance

Désintox : le XV de France n'utilise pas les "étrangers" depuis l'ère St-André

Sans remonter à Allan Muhr, Benazzi, Melville, Marsh, Hall, Liebenberg, De Villiers , Van Heerden ont été sélectionnés avant.

@Dormeur 15

L'article ne parle pas d'utiliser des étrangers mais d'utiliser cette politique, à savoir la naturalisation importante et soudaine. Parce que si on a en effet une très ancienne tradition en la matière, il n'y a eu qu'un seul épisode où cela a été fait dans l'optique d'une véritable stratégie et non pas au cas par cas. Quand PSA et la FFR dressent une liste de 10 joueurs étrangers qu'ils envisagent de "recruter" et qu'en une saison ils en sélectionnent 5 (Spedding, Le Roux, Kockott, Atonio, Claassen), cela n'a pas grand chose à voir dans la forme avec par exemple De Villiers, Marsh et Liebenberg qui ont joué ensemble en sélection mais y sont arrivés séparément suivant leur parcours perso (respectivement en 99, 2001 et 2003).

  • AKA
    50457 points
  • il y a 3 ans

Pauvre Pierrot en tant qu' ancien candidat à le présidence de la FFR tu ferai bien de te poser des questions sur notre XV national et de balayer devant ta porte. On s' en tape de l' origine des joueurs Nippons; de toutes façons WR a besoin de la manne des Japonais et s' il faut qques étrangers dans leur XV national pour qu'il existe quelque peu tant pis...

Pourquoi donc cette équipe ne s'appellerai pas les Barbarians Japonais ???

Nan mais sans déconner, cette équipe est la preuve absolue de l'absurdité des règles de World Rugby.
Parce que derrière, Bill Beaumonts et ses amis vont vouloir aider la fédération samoane... Les pompiers pyromanes en fait.

Rien à voir avec le sujet, mais "Toyota Brave Lupus" ça me fait toujours penser à un (ou peut-être tous?) épisode de Dr House.

Bref je sors!

Compter Leitch alors qu'il à fait toute sa vie au japon...

  • Pianto
    36906 points
  • il y a 3 ans

Ces intellectuels de PMU me gavent.

Je suis légaliste. On ne reproche pas aux autres de respecter la loi. Chacun est libre de sélectionner qui il veut en fonction des règles et si on n'est pas d'accord, on travaille à faire changer la règle.

Perso, je serai de cet avis. (faire changer la règle)
Je trouverai plus logique que l'équipe d'un pays ne puisse être composée que de joueurs ayant le passeport du pays en question.

Et si Moustafa M'Boula a un passeport Groenlandais, il me parait légitime qu'il représente son pays. Cette considération sur les "noms" est moche et sans aucune logique.

@Pianto

Le Groenland appartient au Danemark...

  • Pianto
    36906 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

ils feront alors partie de l'équipe nationale du Danemark qui pourra rencontrer l'équipe du Royaume Uni.

Il va devenir court le tournoi.

  • Pianto
    36906 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

sauf qu'il est nul au rugby Moustafa donc il ne représentera pas le Groënland en 2023.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Pianto

non c est le groenland qui est nul et qui n'a aucune chance de se qualifier

@Pianto

Par contre il excelle en tonte de gazon taille moyenne, donc il a toutes ses chances pour les JO de GrOland.

  • Ahma
    95181 points
  • il y a 3 ans
@Marc Lièvre Entremont

L'équipe des Gros-et-lents ?
Je postule.

  • Iyhel
    23097 points
  • il y a 3 ans

Ah, Salviac... Je ne sais pas d’où vient cette tradition française d’avoir toujours des commentateurs sportifs à l’esprit rance.

@Iyhel

Roger Courderc... Meme s'il est tabou de dire quoi que ce soit, est a l'origine de ces commentateurs qui s'enflamment pour un rien. ultra chauvins et incompetents sur les sports qu'ils commentent

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Iyhel

arrête!!! ils vont encore nous mettre une compile de patrick montel...

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans

10 joueurs nés à l'étranger donc, mais soyons rassurés, selon les critères on peut faire éventuellement passer ce chiffre à 9, tout va bien.

Il faut être sérieux, 10 c'est trop, 9 c'est trop, 5, 4, 2... même 1 c'est trop si le joueur en question s'est pointé au Japon à 25ans.

Ca ne vous pose peut-être pas de problème que le Japon éclate les Tonga avec des joueurs tongiens sur le pré qui sont là - grosso modo - parce que le Japon a plus d'argent que les Tonga. Après tout, cela ne nous gêne pas pour les clubs alors qu'ils portent les noms d'un lieu géographique, mais il faut assumer jusqu'au bout alors, ne plus sélectionner mais recruter des équipes nationales, laisser les joueurs majeurs représenter à le pays le plus offrant, laisser les joueurs moyens se répartir dans les autres à leur guise.

Et ce n'est pas dirigé contre le Japon, la France fait PAREIL, l'Angleterre aussi, l'Australie, l'Italie et même la Nouvelle-Zélande aussi.

@Sissa

C'est vrai que tout le monde le fait, mais là, dans le cas des Japs, c'est caricatural.

@Sissa

Sauf que des mecs arrivés a 25 ans au japon pour représenter le japon, il y en a très peu au final, renseignes toi 😉

@Sissa

"noms d'un lieu géographique" un lieu est forcément géographique enfin bon... Sur le fond je suis en total désaccord avec toi, Les joueurs allant au Japon y vont parce qu'à certains postes les japonais n'ont que peu le choix, trouver un mec de 2m au Japon c'est plutôt rare non ? Ensuite sur "les étrangers", je pense que tant que le joueur est intégré au pays c'est à dire qu'il parle la langue, qu'il y fait ses études etc alors je trouve ça bien qu'il joue pour le pays. Ensuite, quand on parle de la France, nos fidjiens sont des français d'origine fidjienne, ils parlent français, ils sont même mariés avec des françaises il me semble non ? Alors quoi de plus normal de jouer pour notre pays ? En plus c'est un bon exemple de ce qu'est la France non ? Du fait qu'on puisse former pas seulement un joueur mais aussi un homme qui vit, mange, dort.
Maintenant de là à les comparer à l'équipe du Qatar je trouve ça malhonnête, le Qatar n'a rien à faire dans le sport car culturellement les joueurs qu'ils emploient sont eux de vrais mercenaires. Il y a plus différence culturelle entre un Qatari et un joueur de leur équipe qu'entre un un tongien qui a fait ses études, qui parle japonais, qui y joue et vit là bas !

@coupdecasque

Je serai bien curieux de connaitre le nombre de sachant parler couramment le japonais et encore plus de savoir combien de joueurs peuvent le lire !
Les consignes sont très probablement passés en anglais (comme chez les Allemands ; tiens quelle coïncidence ! (à prendre au 10e degré bien entendu 😉 )) et je trouve ça absolument scandaleux.

Je trouve par ailleurs la comparaison avec le Qatar très ressemblante.

  • Ahma
    95181 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Le Qatar n'avait pas d'équipe de hand, et s'en est acheté une ( assez forte pour atteindre une finale mondiale ) en naturalisant en bloc des dizaines de joueurs étrangers, dont beaucoup d'internationaux.
Le Japon compte un grand nombre de joueurs de rugby, et présenterait une équipe d'un bon niveau sans l'apport des étrangers ( dont aucun d'ailleurs n'avait de réputation au niveau international en arrivant au Japon ).
La comparaison est absurde.

@Ahma

Je serait bien curieux de voir le niveau japonais avec une équipe composé uniquement de joueurs locaux...
Après, effectivement, le Qatar en hand est l'exemple extreme. Mais le Japon en rugby n'est pas loin derrière, la comparaison est donc réductrice mais n'en demeure pas moins judicieuse.

  • Ahma
    95181 points
  • il y a 3 ans
@Vae Victis Brennos

Il y a beaucoup plus qu'une différence de degré.
Le Qatar compte quelques centaines de handballeurs, et son équipe nationale était totalement inexistante sur la scène internationale avant la vague de naturalisations.
Il y a environ 100 000 joueurs de rugby au Japon, dont seulement quelques dizaines d'étrangers.
Et au-delà des chiffres, la démarche elle-même est profondément différente : le gouvernement qatari a décidé de s'offrir une équipe nationale de hand de très haut niveau, rien de comparable au Japon, où ce sont des joueurs plus jeunes et moins réputés qui ont rejoint le pays à des périodes différentes, pour des raisons différentes, et non par une quelconque volonté étatique de constituer de toutes pièces une équipe nationale.

@Ahma

C'est pas faux

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

Et au passage, titrer "Desintox" alors que le contenu de l'article confirme clairement le fait que le Japon emploie des étrangers c'est moyen. Ah oui pardon, vous vous basez de l'augmentation de ces joueurs... sur 2 pauvres petites années (2015->2017), alors qu'en 2015 ça faisait déjà débat et qu'ils savaient bien avant ça qu'ils accueilleraient la cdm 2019, c'est d'une mauvaise foi absolue. Pour info, en 2003, je ne vois que 3 noms "non-japonais" dans le squad... mais vous avez raison, il n'y a pas vraiment d'augmentation depuis 2015 alors il n'y a sûrement pas de politique de recrutement d'étrangers.

@Sissa

Il serait bien de lire les titres en entier.

DESINTOX JAPON : LE NOMBRE D’ÉTRANGERS EST-IL VRAIMENT EN HAUSSE DEPUIS LE MONDIAL 2015 ?

Donc d'après la langue française, la question traité n'est pas le nombre d'étrangers mais son augmentation. Il pourrait y avoir 100% d'étrangers dans le XV japonais actuellement, si on en avait déjà 100% en 2015 alors l'affirmation de départ était fausse. Ce n'est ni vous, ni moi, ni le Rugbynistère qui fixe la date de 2015 mais Salviac. Il affirme "depuis 2015", donc pour vérifier son affirmation on boucle par rapport à 2015. Ce n'est pas du parti pris mais de la logique. Sauf si vous trouvez logique de dire "Salviac affirme que depuis 2015 le nombre d'étrangers a augmenté et il a raison parce qu'il y en a plus aujourd'hui qu'en 2003".

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je n'ai pas lu dans le tweet de Salviac de mention faite à 2015? Je suis aveugle? Il y a un autre tweet qui m'aurait échappé?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

la coupe du monde a été décernée au japon en le mardi 22 septembre 2015 pour être précis. donc si c'est en vue de leur mondial, ça fait deux ans, deux mois et deux jours (c'est beau quand même...). que salviac le mette dans son tweet ou pas ne changera rien à ce fait.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Non, c'était le 29 juillet 2009... je vais finir par me vexer si vous continuez à vouloir me faire passer pour un abruti.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

pas officiellement. ça c'était l'attribution de la 2015 en angleterre.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Non non ça a été annoncé conjointement d'après mes modestes sources, d'ailleurs 2015 pour 2019 ça serait vachement court

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

ça a été annoncé comme tu dis mais l officialisation n'est arrivée qu en 2015.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Donc les Japonais étaient au courant en 2009 (et avaient même préparé leur candidature avant).

Donc s'ils avaient du lancer un programme de recrutement d'étrangers, ils auraient bien commencé en 2009.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

je vois où tu veux en venir mais ça reste caduque. leur participation ayant été remise en cause à plusieurs reprises entre les deux dates. pour moi, seule l officialisation fait date en ce sens. jusque là, c'était une volonté de world rugby, sans certitude.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

Pfff il n'y a jamais eu le moindre doute sérieux sur le fait que cette CDM serait au Japon, ils sont se chamaillés parce que le Japon a repoussé la livraison du stade olympique, c'est tout et ça arrive fréquemment.

Si tu vois du conditionnel là-dedans, t'es fort:
http://www.lemonde.fr/sport/article/2009/07/31/le-rugby-sourit-au-japon_1224805_3242.html

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

ouais j'avais lu des articles moins catégoriques à l'époque et depuis j'en avait lu pas mal qui remettait en doute l' aboutissement de la candidature, c'est pour ça. mais bon on va arrêter de chipoter là dessus, ça n'a pas vraiment un intérêt si phénoménal pour qu on y accorde tant d'importance.

@Sissa

La désintox est sur l'affirmation de Salviac qui avance qu'il y a de moins en moins de noms nippons

@Maxime Rouquié

On commence comme ça puis on finit par comptabiliser le nombre de patronyme à consonance" bien Française" chez les bleus !!!! Bouhhh y'a qu'un Dupont... et encore il est remplaçant....

@MARCFANXV

Et ça fait bien longtemps que Durand n’a pas représenté la France!

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Maxime Rouquié

Sur une période de temps un peu plus appropriée que 2ans, Salviac a raison.

@Sissa

Sauf que ce n'est pas ce qu'il a dit, donc il a tort.

Et ? Ca sert à quoi ce genre de calcul ? Ils sont autorisés à jouer, ils jouent épicétou..

@MARCFANXV

La loi ne remplace pas la morale ! 😉

@MARCFANXV

Ça sert à démontrer que Salviac raconte des conneries. Mais avait-on vraiment besoin d'une démonstration pour cela?

  • vevere
    53553 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

@Clément Suman Le mieux aurait été de "simplement" ne pas relayer son tweet, non?

@vevere

@Vevere on le relaie pour en faire une accroche à l'article, mais le sujet ici est de voir si oui ou non, le nombre d'étrangers est en hausse ! 🙂

Il me semble par ailleurs que Jamie Joseph a joué quelques années au Japon à la fin de sa carrière.

Salviac est un *on, c'est une évidence, d'autant plus que s'il connaissait un minimum l'histoire et la géographie du Pacifique, il ne dirait pas autant de bêtises.

Ma tendre moitié, qui est Japonaise, tique régulièrement sur les patronymes des îliens qui pourraient totalement être Japonais. De plus, ces îliens ont un lien certain avec le Japon.

Par ailleurs, les frères Ioane, all blacks, sont tous les deux nés au Japon, et aurait pu jouer pour le pays du soleil levant, s'ils n'avaient pas été si forts.

Et pour continuer, le capitaine Mickael Leitch vit au Japon depuis ses 15 ans, et parle couramment le japonais. On doit le compter comme étranger ?
Parce que croyez moi, apprendre le japonais n'est pas une sinécure !

Et ne vous inquiétez pas non plus pour le public japonais, au moment de la coupe du monde, ce sera une ambiance comme on a jamais vu !

@quentin2dakar

Un lien entre les iliens et les japonais....... Et moi qui suis plongé dans la bataille du Pacifique ! 😀

Pour Leitch, ok, un japonais dans l'âme sans aucun doute. Mais quand les consignes d'une équipe nationale ne sont pas données dans la langue du pays, il y'a un ENORME problème.


(PS : première partie du commentaire à lire au 10e degré !!!!)

@quentin2dakar

Un gars comme Leitch est tout ce qu'il y a de plus légitime pour représenter le Japon. Quand on a passé autant de temps dans un pays, on peut se sentir comme étant de ce pays. Je me sens moi même sur certains sujets plus Néerlandais que Français même si ça fait deux ans que j’ai quitté ce plat (mais beau) pays

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Le Haut Landais

Je suis d'accord sur Leitch.

Un avis sur Mafi?

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@quentin2dakar

Cool pour nous, on peut recruter tous les Le Roux, Rousseu, Du Plessis et De Villiers d'Afrique du Sud vu qu'ils ont des noms français. Sans compter les éventuels talents quebecois et wallons qui de toute façon ne trouveraient pas une équipe nationale à leur mesure et qu'il vaut mieux garder avec nous plutôt que de les laisser construire quelque chose dans leur pays.

Pitain même le foot est moins cynique sur ce sujet.

  • WebDiv
    17537 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

Les organisateurs du championnat du monde de la mauvaise foi ont appelé, ils vous attendent pour la finale...

@Sissa

On ne t'a pas attendu pour recruter Le Roux, Vakatawa, Debaty et tous les autres. Tu veux vraiment faire la liste des joueurs évoluant ou ayant évolué en Bleu et qui ne sont pas nés en France?

Mais bon les Japonais abusent, ils devraient rester à leur place de petite nation. La naturalisation de joueurs étrangers c'est réservé aux grands.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Ce n'est pas du tout ce que je dis.

La France est aussi fautive que le Japon. Alors elle suit la règle en vigueur, super... quelle assemblée écrit ces règles? Dans cette assemblée, combien de représentants de pays qui profitent globalement de la règle? Et qui finance cette assemblée?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

je vois pas l intérêt de ta réflexion. la règle est telle, ils la respectent. et quand tu dis que la france ou le japon sont fautifs, eh beh non. pour etre dans la faute il faut sortir de la règle ce qui n'est pas le cas.
donc au lieu de dire n imp pour essayer d'imposer ton point de vue a plein de gens qui ont bien vu ou tu voulais en venir mais qui sont pas aussi betes que le bétail rugbyramesque, tu ferais mieux de te trouver un vrai argumentaire sans contradiction et avec des sources autre que "les trucs qu on peut lire partout"

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

C'est assez gonflé de me reprocher de manquer d'argument alors que le seul que tu m'opposes est "tu dis nimp". Par ailleurs, si tu estimes qu'il y a des contradictions dans mon argumentaire, la moindre des choses serait de les mettre en évidence, sinon il s'agit simplement d'une tentative assez basse de me faire passer pour un idiot sans raison, un peu comme les mecs qui supposent depuis le début que je rabâche des "trucs qu'on peut lire partout" alors que je suis assez grand pour me faire un avis tout seul.

Je ne trouve pas que les commentateurs de rugbyrama soient bêtes, par contre si tu parles de bétail, il y a une belle bande de moutons sur cet article pour reprendre en choeur cet argumentaire complètement bidon sur la non augmentation des étrangers entre 2015 et 2017.

La France est fautive moralement, elle exploite à son avantage une règle inadaptée, comme le fait le Qatar en hand. Et je fais cette remarque parce que la seule explication que je trouve à la persistance de cette règle, c'est qu'elle avantage des nations puissantes. J'ai tort?

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

c'est en ça que tu dis n'imp. la règle est telle, ces deux pays la suivent, mais ils sont fautifs. et du coup tu remarqueras que maintenant, c est "moralement" qu'ils le sont... j'ai pas besoin d'argumenter je te démontre ton incohérence.
bref je veux pas te faire passer pour un idiot, je te montre juste que ce que tu dis n'a pas lieu d'être, ou sous une autre forme, sans cette contradiction dans le cas présent.
après, les commentateurs de RR sont ce qu ils sont, j'en fais partie parfois, et je sais pertinemment que la plupart vaut pas tripette. même si on peut en sortir un paquet qui valent le coup du lot, ceux qui restent sont bien plus nombreux, c'est eux le bétail.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@dusqual

C'est pas une contradiction, c'est une précision. Tu as très bien compris ce que je voulais dire: je pense que ce que fait la France n'est pas bien.

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

sans toutes les précisions d'après, c'était le cas. et si je t ai répondu à la base, c était que dans ton premier com, tu te contredisais.

@Team Viscères

Nous sommes un des grands pays colons de cette Terre et méritons une attention particulière! Vivent nous! Et à bas les autres!

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News