XV de France - Japon : à quoi faut-il s'attendre face aux Brave Blossoms ?
Le Japon défie le XV de France.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Les Bleus affrontent le Japon ce samedi, mais que faut-il s'attendre de la part des hommes de Jamie Joseph ?

Ce samedi, le XV de France accueille le Japon à l'U Arena de Nanterre. Un match attendu face à un adversaire méconnu, que les Bleus n'ont pas affronté depuis 2011 et le Mondial en Nouvelle-Zélande. Depuis, les Brave Blossoms ont terrassé l'Afrique du Sud en 2015, les Sunwolves ont intégré le Super Rugby... mais difficile de savoir ce qui attend les hommes de Guy Novès.

Yuko Morimoto, journaliste pour Rugby Magazine - qui traite de l'Ovalie au Japon - a répondu à nos questions, quelques jours après la belle victoire des Nippons sur les Tonga à Toulouse.


Où en est l'équipe du Japon à deux ans de la Coupe du Monde ?

Après la Coupe du monde 2015, nous n'avions pas de sélectionneur pendant un an. De ce fait, nous avons pris du retard, mais nous participons au Super Rugby depuis la saison dernière, ce qui nous permet de gagner en expérience. On n'est pas encore au sommet de notre forme, mais l'équipe est dans un état convenable.

Un mot sur le match face aux Tonga, remporté 39 à 6 ?

Le fait de l'emporter à l'extérieur contre un adversaire que nous avions du mal à battre nous montre bien le progrès des joueurs. Cependant, les joueurs japonais savent que l'équipe de Tonga ne pouvait pas aligner ses meilleurs joueurs.

Quel est l'objectif face à la France ?

La victoire ! 

On connaît peu cette équipe japonaise : si vous deviez isoler un joueur à suivre chez les Brave Blossoms, ce serait qui ?

Kazuki Himeno, notre 3ème ligne de 23 ans. Il est capitaine et a joué avec Juan Smith (ex RCT) sous le maillot de Toyota Verblitz. Pour sa première sélection contre les Wallabies le 4 novembre dernier, il a avancé... Il avance même après avoir été plaqué ! Juan Smith a dit de lui : "j'ai l'impression de me voir dans ma jeunesse".

VIDÉO. Avec sa ligne de 3/4... fidjienne, les Wallabies terrassent le Japon et inscrivent 9 essais !S'il joue ce samedi, ce sera son troisième match international. Jamie Joseph voudrait le former pour 2019.

Quelles sont les forces et les faiblesses de l'équipe ?

Du côté des forces, je dirais l'expérience des joueurs qui ont vécu le Mondial 2015. Pour les faiblesses, il n'y a pas beaucoup de réserves dans l'effectif. Et les joueurs du Mondial 2015 semblent un peu fatigués.

En parlant de Mondial, l'édition 2019 aura lieu au pays du soleil levant... L'événement est-il attendu ?

Selon un sondage effectué en juillet dernier, il n'y a que la moitié de Japonais qui savent que le Mondial du rugby va avoir lieu au Japon. Après la présentation du calendrier des matches, toutes les villes hôtes peuvent enfin commencer la promotion plus concrète : d'ici là, ça va monter en crescendo. 

Les stades de la Coupe du monde au Japon vont-ils sonner creux ?Merci à Miyuki Fukumoto pour son aide.


Et du côté des joueurs, comment ce duel face à la France est-il vécu ? Claude Yoshizawa (Club Toulouse Occitanie Pyrénées Japon 2019) est allé à la rencontre de Michael Leitch, 3e-ligne des Chiefs et cadre de la sélection qui prévient d'emblée : "nous avons une stratégie pour le match face à la France ! Elle est au point, on s'entraîne pour cela." Leitch, qui avait affronté les Bleus en 2011, a déjà croisé le fer avec Mathieu Bastareaud chez les U20. Mais son idole est un autre Français : Thierry Dusautoir ! "Ce joueur est tout simplement énorme, incroyable ! Il plaque, il se relève, il plaque, il se relève, il plaque encore, il se relève encore... et ça tout le long du match ! J'adore ! Et de plus, il a été un très grand leader pour les équipes dont il a assuré le capitanat !

Interrogé sur les Bleus, Leitch confie : 

Je crois qu'elle est composée de joueurs qui, individuellement, sont de très grands joueurs. Et l'équipe de France a assurément un énorme potentiel. Je trouve que c'est une très belle équipe.

Quid des qualités de ces Brave Blossoms ? Le n°7 explique : "je dirais que c'est le mental qui a changé. Avant, on jouait bien mais on perdait, puis on rejouait bien mais on perdait encore. Depuis, on appris à gagner. Et maintenant, on sait qu'on peut gagner. Et que donc tout est possible." De là à battre la France ? "Rien n'est impossible en rugby !"

XV de France - Japon : les 8 raisons de croire en une victoire nippone

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Nous avons effectivement des "perles" en France mais pour certaines, ce ne serait pas des perles à rebours ???

  • Iyhel
    23089 points
  • il y a 3 ans
@Amis à Laporte

Magnifique !

  • Jak3192
    58540 points
  • il y a 3 ans

... à une cruelle (nouvelle) désillusion ?

Une chose est sure, il seront bien plus difficiles à battre que les boks... que l'on a pas battu d'ailleurs.
On a intérêt à leur confisquer la gonfle parce que les japonais ne font pas beaucoup de fautes de main et risque de nous pilonner.
C'est le match que j'attends le plus dans cette tournée, car c'est potentiellement le match le plus emballant, si jamais nos bleus se décident à jouer.

@Marc Lièvre Entremont

ce serait "SÛR qu'ils seront BIEN plus difficiles à battre que les boks" ? Hmm. Pas sûr que ce soit si sûr pour tout le monde. En tout cas ce qui est plus ou moins sûr en revanche, c'est que ce ne sera pas une promenade de santé pour le xv de France de Novès (alors que ça devrait).

@Rémi teLamettra

On en reparle après le match.
Même avec une belle équipe de France on aurait galéré.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News