VIDÉO. Japon : la démonstration et les essais des Brave Blossoms face aux Tonga (39-6)
Michael Leitch et le Japon ont terrassé les Tonga.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Découvrez le résumé vidéo de Japon - Tonga, disputé ce samedi à Ernest-Wallon et remporté par les Brave Blossoms.

XV de France - Japon : à quoi faut-il s'attendre face aux Brave Blossoms ?Attention danger pour le XV de France : le Japon s'apprête à défier les Bleus avec des ambitions. Alors bien sûr, ces ambitions pourraient faire sourire ceux qui ne suivent pas forcément le rugby en dehors de quelques matchs des All Blacks ou du Stade Toulousain. Sauf qu'en 2015, les Brave Blossoms ont prouvé qu'ils pouvaient renverser des montagnes - les Springboks en l'occurence - et les Tricolores, qui avouent très peu connaître leurs prochains adversaires, auront de quoi être surpris sur la pelouse de l'U Arena.

Allons plus loin : si les Japonais jouent de la même manière face à la France que face aux Tonga, les hommes de Guy Novès ont du souci à se faire. A Toulouse, du côté d'Ernest Wallon, les coéquipiers de Michael Leitch ont terrassé les Îliens sur un score net et sans bavure : 39-6. Mieux, ils ont inscrit cinq essais sans en encaisser, alternant entre jeu d'avants et vitesse chez les 3/4.

XV de France - Japon : les 8 raisons de croire en une victoire nipponeLes deux premiers essais viennent d'une touche dans les 5m adverses. Celui de Leitch a fait honneur au "jeu de main, jeu de Toulousain" qui a longtemps habité Ernest Wallon. Et difficile de ne pas citer celui de la fusée Kenki Fukuoka après une relance à la main d'une équipe joueuse. Alors certes, les Tongiens étaient privés de nombreux cadres... Mais la France n'est pas vraiment en confiance, au cas où vous l'auriez oublié.

Le résumé vidéo du match : 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Sur la vidéo, on voit quand même de belles feintes de plaquage en un contre un.
En revanche la vitesse de mise en route des ballons portés sur touche est remarquable : si on choisit de contrer et qu'on rate, on peut vite prendre la marée...
Le duel sur l'aile de Lacroix et du 14 japonnais sera intéressant, entre deux profils différents mais capables de créer des brèches ; peut-être qu'il y a par contre des coups à jouer en venant jouer sur la vivacité dans la zone du 10 et dans celle des centres.
Est-ce que quelqu'un a pu voir comment défendent les avants, s'il peut y avoir des espaces au près pour un Dupont ?

  • Iyhel
    23101 points
  • il y a 3 ans

Difficile de juger sur ce match, les Tongiens n’y étaient pas vraiment. Après, il n’y aura pas de surprise : si on les regarde courir, la soirée sera longue.

Bon et puis je remarque qu’on enfin retrouvé le joli bleu de France du maillot français : sur celui des Japonais.

@Iyhel

Des ailiers qui vont vite, notamment le 14 avec des bons appuis.. On sait que les Japonais misent sur beaucoup de vitesse.. Si j'étais eux je jouerais dans le dos du rideau défensif français, avec notre sprinter national en couverture...

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans

Cette franchise mi-japonaise mi-néo zélandaise est plutôt correcte

@Sissa

Merci de cette superbe intervention.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@crazyrugby

Et je ferai les mêmes interventions à chaque fois qu'on sera face à un cas similaire.

@Sissa

Sauf que tu te trompes en faite, tu répétes bêtement ce que t'as entendu par ci par là.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@crazyrugby

Je ne me trompe pas, maintenant si tu comptes me dire qu'il n'y a pas 40% d'étranger comme on a pu le lire je ne sais où mais seulement 21%, je vais te rire au nez.

@Sissa

C'est vrai que 40% c'est comme 21%, il n'y a pas d'exagération ni de caricature.
Par contre je me demande un truc : si les Japonais marquent 3 essais transformés, on compte 40 points au score? Parce que si tu me dis que ça ne fait pas 40 mais seulement 21, je vais te rire au nez.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Sérieusement?

Une équipe aligne un joueur suspendu lors d'un match qu'elle gagne 40-20. Que le joueur marque 3 ou 38pts la sanction qui suivra sera la même : match perdu (je suppose).

Que l'ont soit à 5 sélectionnés etrangers ou à 25, le fond du problème est le même, si les 5 joueurs sont les 5 meilleurs, ou s'ils comblent un déficit énorme à un poste donné parce que dans le pays on est pas capable de former à ce poste là, l'impact est énorme. Et même si c'est un remplaçant du remplaçant, ça reste innacceptable et ça prive un autre pays d'un joueur potentiellement important. On ne peut pas s'offusquer pour l'équipe de hand du Qatar et accepter sans problème ce que fait le XV de France, voilà.

  • straits
    19379 points
  • il y a 3 ans
@Sissa

Comprends rien...
Déjà c'est quoi un étranger ?
Pour les japonais, Leitch n'est pas un étranger car il a la culture du pays...
Je sens qu'on va repartir dans des discussions sur le droit du sol, le droit du sang etc...
Ça sent pas très bon dès le départ.

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@straits

Chaque pays détermine qui est étranger et qui ne l'est pas, ça ne me regarde pas en dehors de mon vote.

@Sissa

C'est bien ce que te dis Straits : garde ton vote pour toi...

  • Sissa
    713 points
  • il y a 3 ans
@ginobigoudi

C'est quoi cette insinuation débile encore?

@crazyrugby

Dommage de ne pas pouvoir l'épingler pour les générations futures.

Mince, ils jouent avec structure et organisation. Nous sommes perdus.
Paraît que leurs 2è lignes font 1m70.
Nan c'est pas vrai, jdéconne (tjrs mieux que Yoann Maestri).

@Rémi teLamettra

Je me demande comment ils font pour avoir un jeu structuré, ils doivent probablement avoir des joueurs exceptionnels comme Retallick, Smith, Read ou Barrett (sauf qu'il est japonais donc il s'appelle Bagett, elle est pour toi @Ahma ).

@Team Viscères

Est-il possible que les japonais aient de meilleurs joueurs que nous ?
Je pense pour ma part que oui. Ils ne sont peut-être pas plus aptes à faire des chisteras ou des pas de l'oie (stechschritt, pour notre amis prussien) en saluant leur grand-mère en tribune, mais ils ne degueulent pas le ballon, savent faire des passes et sont toujours au soutien (en autres).
Si en plus on rajoute la dimension psychologique, ils nous sont probablement supérieurs.

En France on s'appuie sur nos qualités individuelles en étant persuadés que c'est grâce à cela que nous deviendront champion du monde. Et qu'il faut seulement travailler un peu autours d'un projet de jeu ambitieux que nos stars devront assimiler pour être au top.
Hors, lors du récent reportage du préparateur physique en Nouvelle-Zélande, il est bien expliqué que la force première des Blacks est l'incroyable cohésion du projet de jeu, du plus petit échelon jusqu'à l'équipe des tout noirs. Ils se trouvent les yeux fermés même sans avoir jamais joué ensembles.
À celà ils ont ajouté l'amour du maillot et la connaissance du lourd passé (le fameux coquelicot), qu'ils leur faut honorer, chérir, et enfin dépasser pour apporter chacun une pierre à l'édifice.
Rokocoko a rappelé récemment l'importance de cette cohésion "nationale".
Évidemment, en plus de cela, ils sont individuellement énormes.

@Marc Lièvre Entremont

Donc tu penses que si on prenait un Japonais et qu'on le mettait dans le XV tricolore il surnagerait, et que si on mettait un Français dans le XV nippon il coulerait leur équipe?
Ou bien le Japonais serait perdu dans notre équipe au collectif bancal pendant que notre Français s'épanouirait dans le collectif rôdé japonais?
De ce que je lis tu sembles persuadé que c'est le premier cas, je n'y crois pas une seconde.

Dans ton argumentaire, je lis "soutien", "cohésion du projet de jeu", "apporter chacun une pierre à l'édifice". Pour moi tous ces mots s'accordent avec "collectif", pas avec "valeur intrinsèque du joueur". Notre équipe n'est pas dégueulasse parce que nos joueurs sont dégueulasses (nous n'avons aucun joueur de top niveau international, mais pas de là à les qualifier de dégueulasses) mais parce qu'actuellement notre équipe n'est que 15 individualités sans aucune synergie. Les mêmes joueurs (avec le même calendrier, la même formation, bref tous les défauts de notre rugby) alignés ensemble en novembre dernier et évoluant en équipe avaient montré des choses. On restait inférieur aux sudistes, mais on montrait quelque chose. Tu nous mets les Japonais dans la tournée d'automne 2016, on les pliait. Cette année, ce sera déjà bien si on les bats sans flipper pendant 80 minutes.

@Team Viscères

j'ai l'image de Basta au milieu des japonais... bref.

@Marc Lièvre Entremont

J'imagine Basta utilisé suivant ses qualités atypiques au sein d'un collectif rôdé...

Bref on ne s'entendra jamais sur le sujet, je n'arriverai jamais à te convaincre que la France dispose de joueurs qui s'ils ne sont pas des cracks ne sont pas des joueurs de 5ème division mondiale, et qu'au sein d'un collectif rôdé ils sont capables de briller comme ils peuvent le faire en club pour ceux qui sont alignés dans des clubs qui jouent au rugby (Doumayrou arrive à briller en étant aligné avec Sinzelle, Aguillon et Lacroix mais ne pourrait pas briller aligné avec Huget, Basta et Thomas parce qu'ils sont trop faibles intrinsèquement?).

@Team Viscères

Le soucis en top14, c'est que ces joueurs sont "huilés" par des mecs comme Vito, Botia et Eaton qui les mettent dans des conditions idéales. Enlève ces trois monstres de l'effectif rochelais, ce n'est plus DU TOUT la même limonade.
Chaque équipe en Top14, ou presque, a été chercher ce genre de joueur pour bonifier, lier son effectif.
Les sudistes masquent nos lacunes.
On ne sera pas d'accord comme tu le dis, même si on a la même vision du rugby in fine.
Il serait surement mieux de se retrouver au bar, on se comprendrait bien mieux ! (c'est le problème du net...)

@Marc Lièvre Entremont

Je suis d'accord sur l'apport des joueurs étrangers en Top14, mais tu ne peux pas tout mettre dessus. Quand La Rochelle passe 40 pions à l'Ulster avec une ligne de 3/4 Balès-Lamb-Sinzelle-Aguillon-Dumayrou-Lacroix-Rattez, ce n'est pas seulement parce que leurs avants sont énormes. Peu importe le niveau d'une troisième ligne Botia-Vito-Gourdon, si Dumayrou a les cannes pour se proposer au soutien quand l'un deux perce, la technique et la vision du jeu pour récupérer le ballon et le faire vivre alors il n'y a pas de raison qu'il n'ait pas les cannes, la technique et la vision du jeu pour être au relais de Dupont. Et s'il arrive à combiner avec Rattez et Sinzelle, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas combiner avec Ducuing et Thomas. Si Lacroix sait où se proposer quand Gourdon perce en club, il n'y a pas de raison qu'il n'ait pas la qualité pour faire pareil quand Gourdon perce en sélection. Sauf si le plan de jeu ne le met pas en position de le faire (parce qu'on lui impose une place ailleurs à ce moment-là, parce que la percée de Gourdon ne fait justement pas partie de la partition jouée mais juste d'une initiative isolée qui sort du plan de jeu, parce qu'il n'y pas de plan de jeu, parce qu'il est trop strict, parce qu'il est trop laxiste... je n'en sais rien, mais j'aimerais justement savoir).

Je ne demande même pas la même réussite ou la même fluidité. Juste voir sur une phase de jeu un mouvement se dessiner assez clairement pour que je puisse me dire qu'on a essayé de mettre en place une combinaison travaillée parce qu'elle correspondait à la situation sur le terrain à l'instant T ou à une tactique globale de match. Comme je te le disais sur un article précédent, après 3 des 4 matchs de la tournée je suis incapable de te dire quel est le plan de jeu, que ce soit globalement ou match par match.
On ne peut pas s'en sortir en espérant qu'un Dupont va marcher sur l'eau et que sur ce match-là on aura un Thomas ou un Lacroix qui marche lui aussi sur l'eau et que peut-être cela suffira. Par contre si on arrive à trouver une fluidité collective (sans avoir besoin d'avoir celle des Blacks), alors on aura les conditions pour qu'un Fofana, un Penaud, un Dupont, un Gourdon, un Lacroix se mette en valeur. On n'aura pas besoin qu'ils jouent comme Sonnibi, Read ou Savea pour jouer au rugby. Cela restera trop juste pour être champion du monde, mais suffisant pour arrêter de passer pour des cons.

@Team Viscères

Oui le plan de jeu est obscure aujourd'hui, mais comment cela est-il possible alors qu'il était clair il y a 6 mois ? C'est quand-même fou ça non ?
Et si simplement les titulaires, nombreusement absents, sont bien meilleurs que les remplaçants que l'on a vu depuis 3 semaine ?
Je me rends compte qu'un Lopez par exemple me semble aujourd'hui indispensable à l'EDF.
J'avoue que je ne comprend pas comment on peut être aussi ridicule d'un seul coup...
Et la belle victoire de l'Ecosse contre l'Australie nous enfonce encore un peu plus.

@Marc Lièvre Entremont

Les absents sont pour la plupart largement au-dessus (Lopez, Fofana, Lamerat par exemple). Mais cela n'explique pas la disparition du fond de jeu. On devrait voir le même fond de jeu, probablement mal maîtrisé, imprécis, plus lent, plus prévisible mais toujours présent.
D'où mes interrogations sur ce plan de jeu. S'il disparaît quand on enlève 4-5 joueurs alors il n'est peut-être pas adapté à nos joueurs, au rugby moderne, à nos adversaires. Ou alors il y a des joueurs qui ne font pas les efforts nécessaires, un parasitage dans le groupe ou entre le groupe et le staff. Ou peut-être que notre préparation et nos stages à Marcoussis ne correspondent pas aux besoins du plan de jeu. Mais il y a un hic quelque part, autre que notre problème de formation et de valeur technico-tactique des joueurs (d'ailleurs c'est plus les lacunes tactiques individuelles qui m'inquiètent). C'est impossible de mettre le doigt précisément dessus parce qu'on n'a aucune vue sur ce qu'il se passe en interne, mais ce hic est suffisamment gros et pesant pour ne pas savoir qu'il est présent.

@Team Viscères

On en saura peut-être plus dans quelques semaines s'il y a un problème.

@Team Viscères

Oui, c'est étrange. Peut-être parce qu'ils ont un entraîneur néozélandais ?? Euhm non non, c'est bête, c'est bête...

@Rémi teLamettra

Mannix est néo-zélandais, à même porté la tunique à la fougère et n'emmène pas Pau en phases finales.
En ayant de plus un entraîneur des avants néo-zélandais champion du monde.
Les chichay ont la vie dure...

@Marc Lièvre Entremont

Clichay* sorry ^ ^

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

Je me sens un peu comme si Russell Banks m'avait dédicacé son dernier roman.
Ou peut-être plus Michel Leeb.

@Ahma

Tu as mal lu l'article, c'est Michel Leitch.

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 3 ans
@Team Viscères

A propos de Litchi, lu une interview où il explique pourquoi il a adoré le Japon quand il s'y est installé à quinze ans, tu connais peut-être l'histoire : il pouvait y jouer au rugby tous les jours de l'année, alors qu'en NZ ce n'était que deux fois par semaine et six mois par an. Une vraie gifle aux clichés, ce type qui décide de quitter la NZ pour le Japon pour jouer davantage au rugby.

  • straits
    19379 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

Tu parles de Leitch ? Il ne jouera aux Sunwolves qu'en 2019. Il est encore lié aux Chiefs d'ici là.

  • Ahma
    95233 points
  • il y a 3 ans
@straits

Je parlais de la première période où il a vécu au Japon, où comme je l'indiquais il s'est installé à quinze ans et est resté quelques années.

  • straits
    19379 points
  • il y a 3 ans
@Ahma

OK, il est ensuite quand même revenu chez les Chiefs où il a pas mal brillé même s'il n'a pas été aidé par les blessures

  • dusqual
    31803 points
  • il y a 3 ans

ouais beh clairement, il va falloir etre tres tres vigilant sur les plaquages.

Derniers articles

Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News