Coupe du monde. XV de France. Uini Atonio : « Sur un terrain, tu peux t'oublier deux minutes, sur une scène, c'est impossible »
Coupe du monde. XV de France. Uini Atonio se confie.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Ce mercredi, Uini Atonio a honoré sa première titularisation avec le XV de France et qui plus à la Coupe du monde. Retour sur son parcours singulier.
Uini Atonio a beau être le joueur le plus épais de cette Coupe du monde avec ses 142 kilos sur la balance (pour 1m 97), il n'en est pourtant pas l'une des attractions à l'image d'Israel Folau ou encore de Sonny Bill Williams. Pourtant, le pilier français est loin d'avoir deux mains gauches lorsqu'il s'agit de faire vivre le ballon pour ses coéquipiers. On se souvient notamment de sa bonne entrée en jeu face à l'Irlande en février dernier où il avait régalé avec quelques belles passes. C'est d'ailleurs ce paradoxe entre la gestuelle et la puissance du joueur d'origine samoane qui avait séduit Patrice Collazo lors d'un tournoi à dix du côté de Hong Kong. Atonio s'y était présenté sans avenir, "pour [se] faire un peu de sous", il en était reparti avec une nouvelle vie, sans pour autant le savoir.

De chauffeur livreur à titulaire à la Coupe du monde

Dans L'Équipe Magazine, celui qui deviendra l'entraîneur de la Rochelle peu de temps après, se souvient de ce "gamin qui avait une technique individuelle ballon en main exceptionnelle, le sens du timing, du dynamisme, et tout cela avec un physique de colosse", se promettant de le recruter aussitôt qu'il aurait les rênes d'une équipe. Promesse tenue. De simple chauffeur livreur qui aimait prendre des bières le vendredi soir avec les copains, Uini est devenu capitaine d'une équipe de Top 14 puis titulaire en équipe de France à la Coupe du monde (face à la Roumanie ce mercredi). Pas mal pour un "garçon n'a que quatre ans de rugby professionnel et huit mois de Top 14", lance son mentor à ceux qui doute de sa légitimité au sein du XV de France.

"Franchement, le théâtre, c'est le pied absolu"

Une sacrée aventure pour celui qui a débarqué en France puis à la Rochelle, sans trop savoir où situer la ville sur la carte, et avec 20 dollars en poche, mais qui se sent à l'ASR comme chez lui. Il n'hésite d'ailleurs pas à dire que le Stade Rochelais "est devenu sa famille." Ce qui explique notamment sa fidélité au club, alors que les offres de grosses écuries ont rapidement fleuri, mais aussi son tatouage en son honneur. Mais il n'y a pas que le rugby qu'Uini a dans la peau. Le théâtre fait également partie de sa vie.

C'est à 17 ans au sein du célèbre Wesley College qu'il s'est pris de passion pour cet art. "J'ai adoré cette période, franchement, le théâtre, c'est le pied absolu", enchaînant des comédies comme Aladin et les drames comme Othello de Shakespeare". Il considère ainsi qu'il est beaucoup dur de monter sur les planches que de jouer au rugby. "Sur un terrain, tu peux t'oublier deux minutes, sur une scène, c'est impossible." Mais si on y pense, le rugby c'est aussi du spectacle. Il y a des acteurs, un peu rugueux, de l'improvisation, du suspense, des drames, des rires, des pleurs, des retournements de situation, des cascades parfois. Il n'est donc pas étonnant qu'Uini Atonio y trouve son compte.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans L'Equipe Magazine de samedi.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • CALT
    3274 points
  • il y a 6 ans

Oui, un chic type qui n'hésite pas dans les rues de La Rochelle à prendre le temps avec les enfants. Nul doute qu'après la Coupe du Monde il restera toujours aussi disponible. j'ai hâte de voir l'accueil du peuple de DEFLANDRE lorsqu'il pénètrera sur le terrain après son retour d'Angleterre...

Othello avec Atonio en role principal et Raymond Domenech en Lago! Oui mesdames et messieurs c'est possible!
Il ne manque plus que le metteur en scene... Pierre Mondy serait interesse...

Ok... Après au risque de m'attirer les foudres de toute le monde, je trouve pas qu'il casse 3 pattes à un canard en EDF. Mais vous me direz c'est pas le seul. Peut etre qu'en perdant une 15 de kils ?

Rugby et théatre ne sont pas incompatibles, sauf peut-être en terme de disponibilité. Je trouve intéressant de connaître ce genre de choses sur les joueurs, c'est d'ailleurs souvent surprenant.

  • Fanch
    20719 points
  • il y a 6 ans

Un des rares acteurs qui peut permettre à Depardieu de passer pour un hobbit.

"Ceux qui doutent"

J'aimerais bien le voir faire du théatre il doit être extremement comique

  • ciolito
    20472 points
  • il y a 6 ans
@gratteur de ballons

Oui j'aimerais aussi le voir sur scène. Le théâtre c'est génial pour décompresser après des journées difficiles.

  • sha1966
    65196 points
  • il y a 6 ans

et quand il charge....

  • ced
    100483 points
  • il y a 6 ans

vaut mieux vérifier les planches avant qu'il monte sur scène

  • amos
    6409 points
  • il y a 6 ans

un personnage vraiment très attachant ... et fidèle à son club révélateur, chose TRES rare avec le rugby moderne (friqué)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News