Coupe du monde - XV de France. Jacques Brunel se justifie sur la surprise Romain Ntamack
Coupe du monde - Romain Ntamack sera titulaire face à l'Argentine au Japon.
L'attaque tricolore face à l'Argentine à la Coupe du monde au Japon sera menée par le Toulouse Romain Ntamack et non Camille Lopez.

L'une, si ce n'est LA grosse surprise de la composition de Jacques Brunel pour le match du XV de France contre l'Argentine à la Coupe du monde, c'est la titularisation de Romain Ntamack aux dépens de Camille Lopez. Un choix qui repose sur les qualités du Toulousain mais aussi sur la stratégie employée par le staff face aux Pumas. En mettant le Clermontois sur le banc avec Maxime Machenaud ou encore Louis Picamoles, Brunel souhaite faire entrer de l'expérience en deuxième mi-temps au cas où il faudrait plus de gestion. Alors que Lopez semblait être le choix numéro 1, Ntamack lui a coupé l'herbe sous le pied, allant à l'encontre de la continuité. Ce dernier n'ayant joué que quatre matchs à l'ouverture avec les Bleus et autant avec Toulouse l'an passé.La composition du XV de France pour l'Argentine : Ntamack titulaire, Guitoune en tribunes [En direct]La composition du XV de France pour l'Argentine : Ntamack titulaire, Guitoune en tribunes [En direct]

Romain a plusieurs fois débuté avec nous. On pense que la solution : Romain en début de partie et Camille Lopez à la fin est la plus satisfaisante pour nous. On a l'a pris comme demi d'ouverture. Ce n'est pas une surprise, il est à l'aise à ce poste-là. Pour moi, il n'y a pas d'interrogation sur sa qualité à ce poste-là. Il aura le rôle de buteur également. Il a montré pendant la préparation que ça ne lui faisait pas peur même s'il ne bute pas en club. Il a un taux de réussite qui est probant, donc on lui fait confiance.

A la question de savoir si Lopez avait perdu sa place ou bien si Ntamack l'avait gagné, Jacques Brunel a insisté sur le fait que c'était un choix stratégique. "Ils ont des qualités différentes et des profils différents. Ça ne sert à rien de vouloir juger l'un par rapport à l'autre. Il n'y a pas de déception." Cependant, la pression sera sur les épaules du Toulousain lors de ce match capital pour l'avenir des Tricolores au Mondial. "Il y a un choix d'organisation qui a été fait sur ce match-là. Je maintiens que Romain Ntamack, on l'a pris comme demi d'ouverture et non pas centre. Il a montré qu'il est capable d'avoir un très bon niveau à ce poste-là, même s'il n'y joue pas actuellement en club. Il a fait la plupart de sa jeune carrière à l'ouverture. Ce n'est pas un poste qu'il découvre. Il a toutes les qualités sur les plans technique et physique. On a aucune inquiétude à ce sujet."Regardez France vs Argentine avec les commentaires de Guy Novès  
Son coéquipier Maxime Médard estime qu'il est prêt depuis un petit moment pour faire ce genre de match. Cependant, il sera là pour l'épauler. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    50265 points
  • il y a 1 mois

Moi j'y comprends rien
A croire que l'équipe a été faite en fonction de ce qu'à écrit RR, le Rgbnstr, l'Equipe...

On a la compo dès dimanche ou lundi,
et jeudi on a confirmation.

Ya vraiment des trucs qui m'échappe dans la com'

Je sais pas si c'est pathétique ou comique

  • Jak3192
    50265 points
  • il y a 1 mois

Moi j'y comprends rien
A croire que l'équipe a été faite en fonction de ce qu'à écrit RR, le Rgbnstr, l'Equipe...

On a la compo dès dimanche ou lundi,
et jeudi on a confirmation.

Ya vraiment des trucs qui m'échappe dans la com'

Je sais pas si c'est pathétique ou comique

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois

je trouve ce choix très surprenant.

Autant je suis persuadé du talent du garçon, autant je l'aurais bien vu être titulaire dans d'autres matchs du premier tour voire devenir titulaire au fur et à mesure pour y être en quarts (si on y arrive), autant je l'aurais préservé pour les 30 dernières minutes pour lui enlever cette pression de l'homme providentiel qu'on vient de lui coller. C'est le match le plus important des deux dernières années, celui qui va décider de notre réussite sur cette coupe du monde. Juste ça.



Un 50 minutes Lopez, 30 minutes NTamack m'aurait paru plus judicieux.

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

Pour mémoire, cet été :
Lopez titulaire contre l'Ecosse, on gagne 32-3.
Lopez titulaire en Ecosse, on mène 14-0 quand il se blesse aux côtes et sort remplacé par NTamack. On perd 17-14, il ne joue pas contre l'Italie.

Et hop, plus titulaire...
Comme ça.

Et ca ne choque que moi que notre titulaire ne soit que 4ème choix en club à l'ouverture ? Derrière Holmes, Ramos et Dupont ...

@Aux jambes ca tombe

Non. Tu aurais demandé si ça me choquait que notre titulaire ne soit pas titulaire en club pourquoi pas, sachant qu'on a d'autres jeunes très prometteurs qui eux jouent (Carbonel, Jalibert)

Mais 2ème, 3ème ou 4ème choix ça ne change rien puisque c'est dicté par des facteurs extérieurs au niveau du joueur en lui-même : par exemple quand Ramos est aligné 10 en phases finales ce n'est pas parce qu'il est meilleur ouvreur que Ntamack mais parce qu'il est meilleur buteur combiné au fait de mettre Kolbe à l'arrière pour lui donner plus d'espace, quand Dupont est aligné 10 au Leinster c'est parce qu'avec Dupont et Akhi c'est pour densifier l'équipe parce que Mola voulait affronter le Leinster dans la ligne. Ce n'est pas pour autant que ces joueurs sont devant Ntamack en tant qu'ouvreurs (d'ailleurs Ntamack a été titularisé à l'ouverture plus souvent que Dupont).

J'avoue que je ne serai pas rassuré quand il posera le ballon sur le tie samedi matin... (enfin ça sera déjà pas bien qu'il en ait l'occasion...)

Et si c'était un vrai choix stratégique explique aux joueurs et auquel ils adherent?
Regardons les choses du bon cote les amis et aller les Bleus!

La question n'est pas le choix de Lopez ou de Ntamack mais la gestion à l'arrache comme d'habitude :
- pendant le Tournoi on écarte Lopez pour installer Ntamack, on se dit alors que le staff veut le préparer pour le Mondial.
- pendant la préparation c'est Lopez qui est titulaire pour la double confrontation contre l'Écosse et Ntamack ne joue que l'Italie, on se dit alors que la hiérarchie a été inversée.

Au final perso Ntamack ou Lopez je m'en fous un peu, mais qu'on soit cohérent en arrêtant de changer d'idée toutes les deux semaines. Soit on choisit notre 10 par rapport à ses qualités et on construit l'équipe autour, soit on choisit notre 10 par rapport à sa complémentarité avec l'équipe déjà construite. Mais ce n'est pas en changeant le 10, l'équipe et le plan de jeu (enfin le peu qu'on a) toutes les deux semaines qu'on va progresser. On a fait ça pendant 10 ans et spoiler : ça n'a pas marché.

@Team Viscères

Je me fais l'avocat du diable, mais comme dirait l'autre "la folie c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent".
Sachant qu'il n'y a rien dans cette équipe, les performances des uns sont toujours plus pitoyables que les performances des autres. Combiné au fait que les joueurs ont des positions particulièrement instables en club (concurrences, blessures etc.), il est difficile de ne rien changer alors que ça ne fonctionne pas.

@Vae Victis Brennos

J'aime beaucoup la citation, c'est d'ailleurs elle que j'avais en tête en rédigeant mon message précédent. Pour moi la chose que l'on répète encore et encore en croyant qu'un jour cela va fonctionner par miracle, c'est cette grande instabilité permanente à la recherche du messie.

@Team Viscères

Globalement et théoriquement je suis assez d'accord. Mais il existe un contre exemple parfait à cela : l'équipe de France de foot.
Alors après qu'en conclure ? La question reste encore en suspens

@Vae Victis Brennos

C'est spécifique au rugby et aux 10 dernières années (si Lièvremont avait testé beaucoup de joueurs, il avait imposé de la continuité sur les postes clés notamment la charnière).

Au-delà du foot, c'est réalisé avec brio au hand où l'équipe a des repères tellement forts que les nouveaux se mettent au diapason, que les changements de générations se font en douceur ou encore qu'ils ont remporté succès sur succès malgré des blessés majeurs à quasiment chaque compétition. Le hand c'est l'exemple de ce qu'on devrait viser : c'est l'équipe qui permet aux individualités de progresser et briller et non l'inverse.
On pourrait aussi citer le volley ou le basket où il y a de la continuité.

C'est son rôle de buteur qui me rend perplexe , il n'a pas le % de réussite de niveau international me semble-t-il...
Espérons que ce match ne se jouera pas sur une ou deux pénalités manquées
A ce niveau ,tous les points compteront...

@pascalbulroland

Rassure toi
Lopez non plus

@sapiac76

C'est vrai...le seul buteur étant Ramos qui est sur le banc...
Lopez comme déjà écrit , depuis sa blessure , est moins performant
On verra bien samedi matin...

  • dusqual
    28160 points
  • il y a 1 mois
@pascalbulroland

serin aussi bute avec un très bon %. et je crois pas que celui de n'tamack soit si dégueu.

@sapiac76

Lopez a été meilleur buteur du 6 nations 2017, mais depuis sa grave blessure il n'a pas retrouvé son niveau.
Ntamack bute très peu en club, mais il a un bon niveau.

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois
@Timmaman

Machenaud bute aussi très bien.

  • Ay74
    14344 points
  • il y a 1 mois

C'est pas une surprise, c'est un aveux d'échec, il y a un problème à l'ouverture.
Les équipes nationales ont 2 modes de fonctionnement avec les 9 et 10, le titulaire est un joueur en forme et au top de son art, le remplaçant est :
- soit un jeune qui doit succéder au titulaire dans les 4 ans à venir, quand il rentre il dynamise et/ou prend de l'expérience
- soit un "vieux" à qui à succédé le titulaire, quand il rentre, il stabilise ou montre son expérience

Ntamack devrait être sur le banc et rentrer en fin de match pour apporter sa jeunesse et son envie. Sauf qu'on a pas de "vrai" titulaire.
Lopez c'est l'ouvreur d'une équipe qui perd une finale de top 14 avec un 8 de devant qui domine.

Ntamack va s'en prendre plein la mouille, les 3ème lignes argentins vont jouer sur lui.
Ntamack c'est avant tout un joueur de rugby, le dernier essai contre l'Italie dans le tournoi est un exemple.
Le 9 tape une chandelle derrière un maul, au lieu de laisser Penaud seul, cette fois, Ntamack vient dans le fermé avec lui, récupère et donne à Penaud, essai. Du rugby comme on l'aime.

@Ay74

Pourquoi ne pas avoir garder Belleau alors ?
Perso, je ne suis pas un grand admirateur de Lopez. Je le trouve trop lent et pas assez incisif. Il est vrai qu'il s'est amélioré mais je préfère Ntamack à ce poste. Mais il n'a pas été formé à ce poste et c'est ça qui pose un problème. Belleau est certes moins bon mais il aurait pu avoir sa place donc l'optique de créer un groupe pour dans 4 ans.
Il y a d'autres 10 français jeunes qui auront éclos d'ici là (enfin je le souhaite) mais c'est vrai que pour le poste de n°10, la ligne de conduite du moustachu est un échec...

@Bastarocket

Mais si il a été formé en 10... De toute façon, il sait tout faire dans la ligne de 3/4... Surtout, il montre par son jeu qu'il a un cerveau : sens du rythme, vista, ruptures, appuis, pied, calme, bref, il a tout pour être à la baguette... Médard, qui le connaît un peu mieux que nous, ne dit pas le contraire...

@Bastarocket

Je ne voudrais pas dire de bêtise, mais il me semble, et je l'ai relu dans certains commentaires, que Ntamack a bien été formé en 10 et a ensuite glissé en 12. Ok pour dire qu'il a peu joué à ce poste avec le stade la saison dernière et qu'avec les U20 il a terminé au centre, mais sa formation c'est bien 10, et en EDF il a toujours joué 10. Si on arrêtait de vouloir toujours faire glisser nos ouvreurs vers d'autres postes aussi... (Dupont qui glisse en 9 pour des questions de gabarit, Ntamack, etc.) Ok c'est peut être pas la plus grande expérience à ce poste, mais n'oublions pas qu'on mise plutôt sur 2023, si on fait un truc bien au Japon tant mieux ! Surtout pour les joueurs, qui intrinsèquement n'ont pas le niveau de leurs résultats des dernières années, mais soyons lucides, ça relèvera de l'exploit et à mon sens ça n'est pas le but.

@Laurine31

Je viens de me renseigner, il a bien été formé en 10 mais il a été révélé en 12 dans le Top 14. Il a un profil à la Owen Farrell et cette idée me plait sur le papier. Car si on regarde, l'Angleterre joue avec deux 10 (un en demi d'ouverture, l'autre en centre) et ils n'ont jamais été aussi fort que comme ça. C'est surement le seul joueur dans le XV de France que je verrais bien changer de poste.
Comme avec les U20, tu mets Carbonnel ou Jalibert à l'ouverture et Ntamack au centre, ça peut faire des dégats.
J'espère qu'il sera replacé au centre car je le trouve diabolique dans sa vision du jeu 🙂
Après je suis fondamentalement d'accord avec toi que les joueurs ne doiventpas trop changer de postes car ils perdent les automatismes. J'espère qu'en 2023 on aura une équipe capable de faire douter les grosses nations.
Pour cette CDM je ne crois ni à l'exploit ni au sursaut d'orgueil français. On va prendre deux branlées face à l'Argentine et face à l'Angleterre. Ca nous permettra peut etre de nous remettre en question et de recommencer à bosser pour 2023.

  • Ay74
    14344 points
  • il y a 1 mois
@Bastarocket

Si Ntamack joue en 12 à Toulouse, à mon avis, c'est pour le protéger physiquement.
Même s'il est costaud et bon plaqueur, il a seulement 20 ans.
En 10 il se prend des charges des 3èmes lignes qui jouent pour lui faire mal.

@Bastarocket
Pourquoi pas Belleau ? Pas mieux.
Tu as raison, une vraie branlée c'est l’électrochoc qu'il nous faut pour tout changer. Quittes à prendre un entraineur étranger qui fera le ménage. Il faudra accepter de perdre lors des tournois pour que les joueurs s’aguerrissent.
Il y a 4 ans les anglais ne sortaient pas des poules chez eux, électrochoc, cette année ils font partie des favoris.

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois
@Ay74

contre nous dans le tournoi, les anglais ont même joué avec 10/12/15 qui étaient des ouvreurs.

Pour le futur, je vois bien un 10 Carbonel, 12 Ntamack, 15 Jalibert.
Après avoir tant galéré sur le poste, c'est incroyable d'avoir autant de talents d'un coup (sans parler de Belleau ou Smaïli ou d'autres que je ne connais pas encore...)

On repassera en termes de gestion humaine. Un mec de trente ans en forme qui est titulaire en 10 dans l'un des meilleurs clubs d'Europe prônant un rugby moderne et complet. Ce mec là se fait passer devant à la dernière minute (mais en fait c'était sûrement plié depuis le début ce qui est encore plus frustrant) par un jeune homme de 20 ans dont ce n'est même pas le poste habituel... Tout ça après trois mois de préparation où on l'a fait jouer 10 pour les matchs d'échauffement. Et alors qu'on annonce partout qu'il s'agit d'une rencontre capitale qu'il va falloir maîtriser. C'est quoi le message qu'on envoie aux joueurs ? Comment va réagir Lopez quand systématiquement quand il croit avoir montrer des preuves on lui refuse la place parce que... bah parce qu'on sait pas trop pourquoi en fait. Mais bon tout va bien : "il n'y a pas de déception".

@Un riz savant scie

Peut être que c'est réellement stratégique et qu'on attend le côté offensif de Ntamack ?

C'est plutôt la paire de centre dont il faudrait connaitre la justification car ils n'ont jamais joué ensemble il me semble d'autant plus que notre rush défense inversée est compliquée à mettre en place donc le poste de centre est d'autant plus important.

@Un riz savant scie

Bah justement, sa seule référence récente c’est 30min contre les Gallois en Février. Depuis - je trouve, il n'apporte pas grand chose. Sa cheville y est sans doute pour quelque chose
Ntamack est un 10 de formation. Au nombre de mois, de matchs joués il a passé’ plus de temps en 10 qu’en 12. Même si dernièrement il a été plus en 12, hormis en EDF où il a plus joué 10.
Tu peux ne pas être d’accord avec ce choix, mais je trouve tes arguments un peu légers

@roro31400

Je suis assez limité intellectuellement donc je n'ai pas des arguments très pertinents. En attendant la question c'est celle de la cohérence et du respect. Que ce soit Ntamack ou Lopez peu importe à la rigueur mais à un moment il faut arrêter de balader les mecs comme des chaussettes. Lopez est porté au pinacle en début d'année puis écarté en cours de Tournoi puis remis titulaire pour les matchs de préparation puis écarté à la dernière minute pour le début de la CDM (mais pas la suite ?). Comment tu veux qu'un mec se mobilise dans ces conditions ? Pas sûr que Lopez soit à fond et pour cause quand tu te prends sans arrêt des camouflets à chaque fois que tu crois être arrivé. Mentalement c'est dur. Et ce sera pareil pour Ntamack s'il se loupe.

C'est super de faire confiance à un jeune mais on ne parle pas de Goldorak, on parle d'un petit gars de 20 ans, certes très fort mentalement et techniquement mais qui joue un premier match de CDM où il va devoir guider le jeu sans avoir été titulaire à ce poste dans aucune phase finale de compétition majeure (sauf erreur), où il aura en plus la responsabilité du but. Imagine la pression. C'est un cadeau empoisonné. Même Barrett a eu du temps pour grandir en doublure de Carter et Cruden. Pareil pour Farrell avec Wilkinson et Goode. On balance pas un jeune comme ça surtout si c'est une pépite en devenir.

@Un riz savant scie

J'ai pas dit que t'étais pas intelligent, c'est juste qu'il n'y avait pas d'argument construit et épais dans ton commentaire précédent.
Petite précision pour Farrell, ses 5 premières capes : VI Nations 2012, ni Goode ni Wilkinson. C'était Hogson le titu en 10 pour les 2 premiers matchs (Farrell en 12). Et dès le 3e contre la France il est passé en 10. Comme Ntamack.
Tu as raison, il faut avoir de la cohérence, mais c'est justement cette cohérence qui me fait dire que NTK doit être à la place de Lopez. Comme tu dis on le balade de titu à nul. La cohérence serait, pour moi, en partant de mon postulat que Lopez n'est pas assez bon, de le laisser en remplaçant. Et pas de dire un coup il est nul, un coup c'est NOTRE 10.
Je pars du principe qu'on a aucune chance dans cette compétition, que l'objectif est de prépaprer la suite. Même au prochain VI Nations, je nous vois pas avec Lopez dans l'effectif. Au contraire de NTK avec peut être Jalibert ou Carbonel

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@roro31400

N'tamack à la charnière c'est surtout 0 points marqués par l'EDF ormis contre l'Italie. Je trouve que Lopez animé et alterne bien mieux le jeu. Avec N'tamack le jeu francais a tendance à se déliter. Déjà que notre jeu n'est pas terrible à la base...

@Caesar

Ntamack titulaire à la charnière c’est 4 matchs : Italie x2, Irlande, Écosse. (Je me trompe peut être pour l’Irlande). On a marqué des points sur tout ces matchs. Faut revoir tes chiffres 😉
C’est ton analyse, j’ai celle inverse. On aura peut être un début de réponse samedi! 🙂

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@roro31400

Non les points on les marques quand il n'est plus sur le terrain. En tout cas quand ce n'est plus la paire Dupont N'tamack

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois
@Caesar

Contre l'Ecosse au tournoi, il y a 20 points quand il est sur le terrain (3 essais)

Contre l'Irlande. on est à zéro quand il sort à la 75 ème, les irlandais vont au pub, Huget et Chat en profitent pour mettre deux essais, transformés par Serin.

Ensuite contre l'Italie, il joue tout le match, on met 25 points, il en met 10 au pied.

Cet été, Il ne joue pas contre l'Ecosse à Nice, quand on gagne 32-3.
Il entre à Murrayfield quand on mène 14-0, on ne met plus un point et on perd 17-14.

Contre l'Italie, il joue les 80 minutes, il fait 5/5 au pied.

Tout ceci pour dire qu'effectivement, il y a deux matchs (3 mi-temps) où on ne met pas un point quand il joue ouverture. Mais on en met dans les 3 autres.

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

Merci beaucoup pour ces analyses. J'ajouterai que pour moi l'Ecosse et l'Italie ne font pas partie des grosses équipes. Et il me semble que contre l'Ecosse on marque la majorité des points quand il ne fait plus la paire avec Dupont. Je trouve vraiment leur association pas fofolle.

@Caesar

Perso j'aurais préféré Lopez à l'ouverture (ou alors il fallait lancer Ntamack à l'ouverture dès l'automne dernier et l'aligner sur les 3 matchs de préparation), mais pourquoi affirmer des trucs faux avec autant d'insistance? Ça prend 5 secondes sur Google pour vérifier : contre l'Écosse c'est 3 essais et 20 des 27 points marqués avec Ntamack en 10 (dont un par lui-même, ce qui laisse peu de doute sur sa présence sur le terrain au moment où l'essai est marqué).

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Oui tu as raison c'est surtout la paire Dupont N'tamack qui est très peu prolifique niveau points. Après la vérité d'hier n'est pas celle de demain. Mais faudra que je me penche sur les stat de la paire de demi. Pendant le tournoi je me souviens qu'on marquait beaucoup plus quand ils n'étaient pas associés. En plus les points marqués contre l'Ecosse et l'Italie n'ont quand même pas la même valeur que contre Galles, Irlande ou Angleterre.

  • Pianto
    31626 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Lopez, c'est comme Machenaud, Lauret ou Le Roux.
Ils peuvent faire le match qu'ils veulent, ils seront considérés mauvais.
Il y a des mecs comme ça, quand ils font un bon match, c'est que l'adversaire est nul et d'autres, c'est grâce à leur talent.

à Murrayfield il y a un mois, Dupont fait un match transparent, rien à mettre dans le côté positif. Ben personne ne le relève "le naufrage est collectif". Mais quand Lauret est bon la semaine suivante, il ne mérite pas sa place dans les 31, l'opposition est trop faible. En revanche la troisième ligne contre les écossais à Nice doit avoir joué contre un pack énorme pour justifier les éloges qu'on a lus sur eux.

Machenaud, quand il fait 100% au pied, ne perd pas un ballon et dégomme tout en défense, c'est un mauvais, trop lent.

Serin c'est en train de devenir pareil. Quelle que soit sa performance, il y a toujours des gens pour le trouver lent dans les sorties de balle (alors que c'est peut-être le meilleur éjecteur du top14), même quand il accélère très nettement le jeu après la sortie de Dupont en Ecosse...

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

Rien à ajouter je te rejoins complètement sur ces visions étranges qu'on a sur certains joueurs. Moi aussi je l'ai par exemple je trouve toujours Huget mauvais même si je sais bien qu'il faut pas être nul pour être finisseur et savoir lire et suivre une attaque. Je me dis toujours il a juste du bol d'être là pour applatir.

Alors j'ai pris le temps avec mon café ce matin de regarder la conférence de presse.
Et j'ai trouvé l'attitude de certains journalistes - et je ne suis pas un fan de Moustache loin de là, déplorable.
Pendant tout le 6 Nations et durant les mois qui ont suivi, on a mis en avant le besoin de rajeunir l'effectif, de mettre de la vitesse. Et là, quelle est la question qui est revenue le plus souvent : "Ntamack nia nia nia, il est jeune, il joue pas 10 nia nia, au Stade il a fini remplaçant, en U20 il a fini 12 --> pourquoi vous le mettez en 10?".
D'abord, et je ne suis probablement pas objectif, mais mis à part "l'expérience", je ne vois pas bien ce que Lopez a de plus. Ntamack a un très bon jeu au pied, il est rapide, a une excellente vision du jeu (ce qui m'impressionne le plus chez lui) et il ne s'échappe jamais en défense. Quand on passe son temps à louer Gallois et Anglais (pour ne citer qu'eux) sur leur capacité à lancer et à responsabiliser vite des jeunes, pour chier ensuite sur la gueule d'un jeunot de 20 ans avec un gros potentiel et déjà quelques références, alors que son concurrent de 30 ans n'a jamais montré grand chose en bleu, personnellement ça m'agace.
Quant à sa "faible expérience" en 10, c'est son poste de formation. S'il est passé en 12 pendant la CDM U20 c'est parce que le poste de 12 lui permet d'utiliser aussi ses capacités, et il aurait été stupide de se priver de deux énormes joueurs (lui et Carbonel). Les Anglais associent bien Farrell avec Ford ou Slade. Ntamack a été formé en 10 et a souvent fait des bons matchs à ce poste, surtout en bleu.
Personnellement je vais suivre cette CDM avec beaucoup plus d'intérêt que la précédente, pas parce qu'on a nos chances, mais parce qu'on a des jeunes joueurs qui seront amenés à être présent dans 4 ans. Et c'est ces joueurs là que je veux voir. C'est pour ça que les absences de Cros, Macalou et Lambey m'a saoulé.
Faites les mentir, et montrez que vous êtes le futur (brillant) de ce XV de France.
PS : pensée à Falgoux, je suis dég de voir qu'il est opérationnel mais pas avec les Bleus :/

  • Nico09
    32 points
  • il y a 1 mois
@roro31400

La gestion du jeux de Lopez on la vue en finale contre le stade ....

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@Nico09

Par contre on a pas eu l'occasion de voir celle de N'tamack...

@roro31400

Il me semble que tu surinterprète un peu. L'interrogation est plus sur le pourquoi si Ntamack a toujours été vu en 10 il n'a pas plus joué à ce poste en Edf ? Et surtout pourquoi il est préféré à Lopez qui semblait pourtant avoir l'étoffe du titulaire.

Brunel dit que c'est simplement tactique et qu'il attend de Ntamack le côté imprévisible, ok, mais attention à ne pas faire de Lopez un remplaçant car il pourrait ne plus se sentir concerné.

Concernant leurs qualités, Lopez dirige une équipe depuis longtemps et qui est à haut niveau, jouer 12 en club n'est donc pas la même chose, Ntamack n'a pas dirigé le Stade durant toute la saison dernière et en finale de coupe d'Europe etc. C'est ça qu'a Lopez de plus que Ntamack, ça ne veut pas dire qu'il sera meilleur, simplement ce n'est pas que leurs qualités "physiques" au plus haut de leur niveau qu'il faut prendre en compte.

@coupdecasque

Tu as raison, tu devrais dire ça aux journalistes, ils étaient loin de la qualité de ta réponse 🙂
C’est possible que je surinterprète, après c’est aussi que les mêmes journalistes qui l’encensaient en Janvier le critique alors qu’il n’a clairement pas fait de la merde loin de là’ depuis. C’est surtout ça la raison de mon commentaire au-dessus
Concernant la gestion NTK/Lopez, sachant que je suis pour préparer 2023, je préfère faire engranger aux jeunots de l'expérience plutôt que de se contenter de limiter la casse avec des anciens

  • Caesar
    682 points
  • il y a 1 mois
@roro31400

N'tamack avait largement la possibilité d'acquérir du temps de jeu pendant la coupe du monde sans pour autant jouer le tout pour le tout dès le premier match avec des paris risqué dans chaque ligne (Slimani, Iturria, N'tamack, Vakatawa)

@coupdecasque

Ben si Lopez ne se sent plus concerné d être remplaçant en équipe de France pour une coupe du monde au Japon qu il dégage
Sans déconner

  • OVALE63
    30296 points
  • il y a 1 mois
@sapiac76

Super on veut bien le récupérer si ça gène personne. NTK fera l'affaire pour tout le monde comme ça.

@roro31400

Moi aussi prend mon café vois tu la et ton gamins qui surfais sur le bout de bois alors qui l est mémé pas entrée sur le terrain na que le nom de son père pour l instant pour justifier sa présence , être remplaçant a Toulouse fait de toi un titulaire en EDF ,ta été bon sur un entrainement au Japon !! ouah titulaire , que du Pipo et dit moi en bleu quel match ou il a amuser la galerie , et Carbonel est bien meilleurs que lui a l ouverture et pourtant pas pris , et tu argument sa place en critiquant Lopez , mais lui ne s echappe pas et derniere chose Ntamack c est pas Farell ,

@pascal.lamauve

Ah tiens, un éconduis de Rugbyrama. Bienvenu sur le forum de Rugbynistère.
Maintenant la sortie c'est au fond à droite

  • Cap200
    9935 points
  • il y a 1 mois
@roro31400

Yep. Si NTamack joue, je pense qu’il aurait été bon de former un groupe entier pour 2023. Tant pis. Bonne CdM à ceux-là et j’espère qu’on verra l’avenir pendant le Tournoi

@Cap200

Je suis d'accord avec toi (d'où mon "coup de gueule" sur les non-sélectionnés comme Cros ou Macalou.
Je trouve qu'on a tellement de joueurs de potentiels à moins de 26, je comprends toujours pas qu'on s'obstine avec des "vieux" joueurs qui n'ont jamais réussi à montrer grand chose au niveau de l'EDF et qui clairement ne seront pas là en 2023.. Mais bon les choix sont faits, maintenant on va revenir à l'essentiel : regarder une CDM de rugby en buvant de la Guinness

Si ça se passe mal contre l'Argentine, il est possible que Lopez rentre à la 79 ème minute !

Finalement c'est dans la continuité des précédents choix. Reste à savoir si c'est un génie incompris.

C'est marrant quand même. Vu la physionomie de la poule, on peut dire que l'Argentine est le match clé pour nous où l'on pourrait se dire qu'il faut se rapprocher de ses certitudes et de l'équipe type. Pourtant ça donne (encore) le sentiment qu'on expérimente.
Je suis vraiment curieux du processus de décision par lequel le staff passe pour arriver à ces conclusions.

@Bro que j'aime

Comme dit par un de ce site, "le bingo".

Ce n'est pas la plus grosse surprise ni la plus grosse injustice de cette composition

le plus incroyable dans l'histoire c'est la présence de Machenaud sur le banc !!!
avec pour mobile "on a voulu mettre de l'expérience sur le bac "

mais wtf ?? Machenaud n'a jamais disputé de coupe du monde non plus et il n'a a peine que 10 sélections de plus que Serin.

je commence a me demander si la présence de Labit dans le staff n'est pas un sacré problème pour le prochain mandat en vue de 2023 s'il compte imposé les joueurs-purge du Racing.

@Nougaro

En fait, tout dépend du scénario. Mais ça on ne peut pas le prévoir à l'avance.

Si nous sommes en tête à la 70e, je préfère mille fois Machenaud à Serin. Il gère beaucoup mieux les phases de jeu, prend des décisions intelligentes et est un excellent buteur sous pression. Serin a montré à plusieurs reprises qu'il ne savait pas gérer un avantage: il se précipite, tape n'importe où, prend des risques inutiles.

En revanche, si nous sommes menés à la 70e, alors là je prends Serin. Il est plus joueur, plus dynamique et permettra la création de décalages grâce à sa vitesse d'execution et ses prises de risque que je lui reproche dans le scenario précédent. A l'inverse, Machenaud est trop structuré, trop gestionnaire pour espérer renverser le score dans les dernières minutes, à moins d'une pénalité dans le camp adverse.

Le staff prend le pari que nous mènerons à la 70e, il n'y a plus qu'à espérer qu'ils aient raison.

@Nougaro

Sauf si tu pars du postulat que Vakatawa compense à lui tout seul les Lauret + Leroux + Machenaud (ces 3 là ayant un impact négatif pour moi)

@roro31400

Pas mieux

j'aime bien Ntamak mais la strategie a aucun sens.
1. il n'a que peu joué a ce poste en club ou en EDF
2. on mets Lopez en remplaceant pour "gerer" la fin du match

ok, mais gerer une defaite, il sait faire?

Vila. Cela dit, je souhaite a Romain de faire un bon match et de s'imposer en 10 pour la suite

  • cahues
    106973 points
  • il y a 1 mois

La grosse information, c'est la présence de Laporte en survet. au dernier entrainement. Et là ça change tout !

  • mimi12
    67547 points
  • il y a 1 mois

On verra demain si cette stratégie paye !

  • Nico09
    32 points
  • il y a 1 mois

Tu parles d'une surprise....
C est quoi les qualités rugbystiques de Camille Lopez que n'aurait pas romain...
Eh oui ,une fois répondu à cette question ,vive la jeunesse talentueuse à louve

@Nico09

Lopez gère une des meilleures équipes européenne depuis plusieurs saison et avec laquelle il est ultra constant. Face à un jeune prometteur la titularisation de Ntamack n'a pas vraiment de sens. Soit il fallait le mettre titulaire à partir du 6 nations en faisant de Lopez le remplaçant, soit il faut mettre Lopez titulaire pour gérer le match et faire rentrer Ntamack si on a un Lopez des mauvais jour ou que l'on manque de solution.

@Nico09

le nombre de capes

(tu peux le lire au 1er, 2nd voire 3eme degré si tu aimes superman)

  • WebDiv
    15952 points
  • il y a 1 mois
@LaGuiguille

Ah tu vois @Ahma que d'autres que moi ont trouvé le troisième degré !

  • bernie
    10673 points
  • il y a 1 mois

"Je maintiens que Romain Ntamack, on l'a pris comme demi d'ouverture et non pas centre. Il a montré qu'il est capable d'avoir un très bon niveau à ce poste-là, même s'il n'y joue pas actuellement en club. Il a fait la plupart de sa jeune carrière à l'ouverture."
Il joue tellement à l'ouverture qu'il a fini 12 à la Coupe du monde U20 et qu'il a joué la quasi intégralité de la saison de Top 14 en 12 également avec la réussite que l'on connait.
Sacrée pression sur ses épaules car c'est lui aussi qui prend le but.

@bernie

Il a fini la coupe du monde U20 en 12 parce qu'il y avait un problème au centre mais il avait dominé la compétition en 10

@Rchyères

Exactement... Il a pas joué centre par défaut de son niveau mais bien parce que les carences à ce poste étaient compensées par son talent

  • gjc
    3753 points
  • il y a 1 mois

donc la stratégie c'est de leur mettre 3 essais en première mi-temps en faisant sprinter Vakatawa et Fickou sur chaque attaque adverse, et en laissant faire la magie toulousaine sur le ballon de récupération?

ensuite on tient le score en les fait reculer avec des box kicks de Machenaud, des charges de Pica et des plaquages offensifs de Le Roux?

ça ne peut pas rater...

@gjc

Tu as oublié les charges dévastatrices de Lauret et ses prises de balle dans les intervalles toujours sereines.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News