COUPE DU MONDE : l'équipe-type du premier tour va vous vendre du rêve !
COUPE DU MONDE : l'équipe-type du premier tour va vous vendre du rêve !
Radradra, Kolbe, Lafaele, Furlong, Hagibis... Il a fallu trancher, mais voici le XV Type du premier tour de la Coupe du monde, concocté par l'équipe du Rugbynistère !

15 - Elliot Daly (Angleterre)

Quand on s’appelle Elliot et qu’on est Anglais, la danse semble innée. Avec l’arrière du XV de la Rose, ce sont les défenses adverses qui sont dans le vent...

14 - Cheslin Kolbe (Springboks)

Qui court plus vite que Kolbe ? Personne, et non : même pas Arthur Bonneval après les filles.

13 - Timothy Lafaele (Japon)

Comme son nom ne l’indique pas, Lafaele est Japonais. Le spécialiste de la passe sur un pas, ou après-contact : un régal à voir jouer !

12 - Samu Kerevi (Australie)

Une bombe, l’atout numéro 1 des Wallabies en l’absence d’Israel Folau. On prie pour les défenseurs à chacune de ses prises de balles.

11 - Semi Radradra (Fidji)

Les Treizistes savaient. Les Toulonnais savaient. Les Bordelais savaient. Si vous avez découvert Radradra pendant ce Mondial, il était temps que vous sachiez.

10 - Richie Mo’unga (All Blacks)

Il a poussé Beauden Barrett à l’arrière, ce qui vous classe le bonhomme. Très bon face aux Boks, on aurait aimé le voir contre l’Italie. Yu Tamura (Japon) et George Ford (Angleterre) ne sont pas loin.

9 - Gareth Davies (Pays de Galles)

Son match face à l’Australie ? Une masterclass. Les années passent, et les Gallois continuent de sortir des demis de mêlée hors-normes.

8 - Hagibis (World Rugby)

A éliminé l’Italie a lui tout seul, et nous a surtout évité de se lever a 5h du matin pour regarder Namibie - Canada.

7 - Ardie Savea (All Blacks)

Après Détective Conan, Savea est le plus grand talent à lunettes à avoir fouler le sol japonais.

6 - Pieter-Steph du Toit (Springboks)

De la trempe des plus grands flankers sud-africains. Et quand on connaît la liste des légendes ayant brillé avec les Boks...

5 - Maro Itoje (Angleterre)

Aurait sans doute aimé détruire le pack français, mais devra patienter jusqu’à la finale.

4 - George Kruis (Angleterre)

Avec Itoje à ses côtés, difficile de prendre la lumière. Mais sur le terrain, pas sûr que Kruis soit si éloigné du niveau de son partenaire chez les Saracens...

3 - Tadgh Furlong (Irlande)

Quand le meilleur joueur de ton équipe est un pilier, tu sais qu’a priori tu ne vas pas bander en supportant les tiens.

2 - Germán Kessler (Uruguay)

Le plus beau mulet, et le meilleur joueur de cette Coupe du monde.

1 - Serge Simon (France)

Trois victoires françaises, mais zéro selfie avec les Bleus. Merci pour ce répit.

Remplaçants :

Montoya (Argentine) ou Horie (Japon), Jones (Pays de Galles), Koo Jiwon (Japon), Ryan (Irlande), Hooper (Australie), Nagare (Japon), Ford ou Farrell (Angleterre), Matsushima (Japon) ou Adams (Pays de Galles)

Sélectionneur - Jamie Joseph (Japon)

Les faits sont là : Jamie Joseph aura fait mieux qu'Eddie Jones. Haters gonna hate.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Et si je veux du rugby, je fais quoi ?? parce que le rêve en 2019 ...

Derniers articles

News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News