Coupe du monde - Le jour où Vasily Artemiev a crucifié Rob Kearney [Vidéo]
Le un contre un de Vasily Artemiev face à Rob Kearney en 2011.
Retour sur un essai de Vasily Artemiev, la sensation de la Coupe du monde 2011 en Nouvelle-Zélande.

En 2011, la Coupe du monde se déroulait en Nouvelle-Zélande et la Russie se retrouvait dans la poule C, l'une des plus relevées avec l'Australie, l'Italie, les États-Unis mais surtout l'Irlande qui s'était hissé à la première place en étant invaincu. Mais un joueur avait marqué les esprits : Vasily Artemiev. Souvent aligné à l'aile, il a été préféré à Igor Kluychnikov pour la rencontre face à l'ogre irlandais. Ne tenons pas compte du score de 62 à 12, mais de la performance de Vasily Artemiev qui suite à une mêlée dépose Rob Kearney pour s'en aller marquer le premier essai russe de la rencontre. 

Que deviens-tu Vasily ?

Vasily a fait ses études de droit en Irlande à l'University College Dublin RFC en Irlande. Mais ce n'est pas là qu'il a débuté son histoire d'amour avec le ballon ovale. Né à Zelenograde, dans la banlieue de Moscou, on pourrait penser que le rugby n'était qu'un mot inconnu là-bas. Et pourtant. La ville qui était "fermée" à l'époque soviétique au point de ne pas apparaître sur les cartes, interdisant aux étrangers d'y accéder, était en réalité un fief du rugby de mineurs. Cette ville s'est construite sur le textile avant d'évoluer vers la microélectronique de pointe. "C'est là que j'ai appris à jouer", a déclaré Vasily Artemiev au Guardian en 2011.

"Mes parents voulaient que je parte à l'étranger et ils ont choisi l'Irlande comme ça. Je pense que c'était probablement moins cher que l'Angleterre", a-t-il déclaré à l'Independent.

À 15 ans, son père décide de l'envoyer apprendre l'anglais pendant une année. Quoi de mieux que l'Irlande et l'University College of Dublin (UCD) pour apprendre la langue ? Sa seule demande était d'intégrer une école qui pratique le rugby : "Je n'étais pas sûr que ce soit possible. Je ne savais pas à quel point le rugby était important en Irlande", déclare-t-il au Guardian. Et c'est au College de Blackrow, qui a vu passer Brian O'Driscoll, qu'il continuera de pratiquer sa passion avec un certain Luke Fitzegerald, son "ami d'école", qui déclarera à l' Independent : "Il était comme un frère. Ma mère lui achetait les mêmes cadeaux que moi pour Noël !" Sa venue à Blackrow, dans une équipe très traditionnelle, a donné lieu à des rumeurs excentriques sur son recrutement, jusqu'à dire que Blacrow était allé le chercher au fin fond de la Russie.

Vasily part ensuite intégrer l'effectif du VVA Podoskoyve à Monino (Russie) de 2008 à 2011 où il évolue en première division. Après la Coupe du monde, il signera à Northampton pour 3 saisons. Aujourd'hui, Vasily Artemiev joue pour la meilleure équipe russe, Krasny Yar, où il est le capitaine depuis 2014. Le Stade Français a d'ailleurs déjà croisé la route de Krasny Yar...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
Cet article ne contient aucun commentaire, soyez le premier à en poster un !

Derniers articles

Transferts
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News