COUPE DU MONDE : la rédac' s'est-elle plantée dans ses pronos ? Voici les résultats !
COUPE DU MONDE : la rédac' s'est-elle plantée dans ses pronos ? Voici les résultats !
Avant le coup d'envoi de la Coupe du monde, la rédac' avait donné ses pronostics sur la compétition à venir.

"Rendez-vous le 2 novembre prochain pour voir si nous sommes des rugbyx, ou aussi bons qu'on le prétend en 3e mi-temps..." On y est les amis ! Autant vous le dire tout de suite, on est visiblement dans la première catégorie. Mais tant pis, on assume tout !

Le vainqueur, la surprise, le meilleur joueur : on se mouille avec nos pronos pour la Coupe du monde !Le vainqueur, la surprise, le meilleur joueur : on se mouille avec nos pronos pour la Coupe du monde !

Le vainqueur

  • Notre prono : l'Angleterre
  • Le vainqueur : l'Afrique du Sud

Bon, sur celle-ci, on n'est pas si mauvais ! "Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé de l'Afrique du Sud, victorieuse du Rugby Championship," disait-on il y a un mois et demi. Mais pour nous, c'est l'équipe d'Eddie Jones qui devait aller au bout. Première de poule, impériale en quart de finale face à l'Australie, exceptionnelle en demi-finale face aux All Blacks, l'Angleterre a finalement craqué.

Face à meilleur qu'elle !

La surprise 

  • Notre prono : les Fidji en 1/4 de finale
  • La surprise : le Japon en 1/4 de finale, la victoire de l'Uruguay

Sur le fond, là aussi notre pronostic n'était pas ridicule. Les Fidjiens ont roulé sur l'Australie pendant près d'une heure, et ont lutté jusqu'au bout contre le Pays de Galles. Semi Radradra a été l'un des meilleurs joueurs de ce Mondial. Las, les Fidji n'ont pas vu les 1/4, comme en 2007. En cause, notamment ? Cette défaite improbable face à... l'Uruguay, l'une des belles surprises de la compétition.

Mais la plus grosse, c'est bien sûr la qualification historique du Japon, qui a battu l'Irlande et l'Ecosse.

La déception

  • Notre prono : l'Irlande ne verra toujours pas les demi-finales
  • La déception : l'Irlande n'a pas vu les demi-finales !

N°1 mondial, l'Irlande était considérée comme l'un des meilleurs XV du Trèfle de l'histoire. Pour ne pas dire le meilleur... Mais la malédiction est trop forte, et les Verts se sont révélés incapables de se qualifier pour le dernier carré de la compétition. Perdant même face au Japon, pour tomber sur les Blacks en 1/4...

Bon, en cas de première place, les hommes de Joe Schmidt seraient tombés sur les Boks, futurs champions du monde !

Le XV de France

  • Notre prono : les Bleus en 1/4, mais éliminés de la compétition
  • Le XV de France : les Bleus en 1/4, mais éliminés de la compétition

Voilà ce qu'on écrivait : "on a envie d'y croire : les Bleus vont battre le bande de Mario Ledesma, et enchaîner face aux Tonga et aux USA." Ce qu'on n'avait pas prévu, c'est l'annulation du Crunch, et l'élimination précipitée à cause... d'un coup de coude.

Allez, on se mouille déjà, et on pronostique au moins une demi-finale pour 2023 !

Le meilleur joueur

  • Notre prono : Owen Farrell
  • Le meilleur joueur : Pieter-Steph du Toit

Allez, on vous l'accorde : on s'est carrément trompé puisque Farrell ne figurait même pas dans la liste des nommés. Ce choix était logique puisqu'on présidait une victoire anglaise. Pieter-Steph du Toit a quand même été incroyable, bravo à lui !

Le meilleur jeune

  • Notre prono : Damian Penaud
  • Le meilleur jeune : Romain Ntamack

"Si les Bleus vont en 1/4, Antoine DupontRomain NtamackGrégory Alldritt et Damian Penaud devront se montrer décisif." Allez, on a cité Ntamack, vous nous l'accordez ? En faisant ce prono, on n'avait pas pris en compte le règlement de World Rugby : pour qu'un joueur soit élu révélation, il doit avoir débuté sur la scène internationale lors de la même année civile. Or, Damian Penaud a connu sa première sélection en 2017.

Dont acte.

Le plus beau look

Aveuglés par notre amour pour Sofiane, nous n'avions pas encore pris connaissance du phénomène Germàn Kessler. Mais avant l'entrée en lice de l'Uruguay dans la Coupe du monde, on l'a vu. D'abord en photo. Puis en vidéo. Et on a su, essayant de montrer pourquoi le joueur au mulet devait devenir la coqueluche du tournoi... La #KesslerMania a pris durant les premières semaines de compétition, et même Infosport+ en a parlé ! La victoire face aux Fidji est venu couronner le tout !

On est persuadés qu'on retrouvera le talonneur de Los Teros en France dans les années à venir !

La fausse interview de Germán Kessler, nouvelle star de la Coupe du monde 2019 !La fausse interview de Germán Kessler, nouvelle star de la Coupe du monde 2019 !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

"Mais la malédiction est trop forte"

Vous vous êtes surtout emballé sur le niveau réel de cette équipe d'Irlande, aucun rapport avec la magie ou la malchance. Ils étaient en fin de cycle, avec des joueurs plus performant depuis longtemps, aucun rapport avec l'équipe qui a gagé contre les blacks.

La vrai surprise c'est le PdG qui a été sur les rotules durant tout le mondial et qui a réussi à tenir tête aux Boks alors que je pensais qu'ils se feraient marcher dessus.

Commandez donc une boule de cristal 3.0 au père Noël...

  • breiz93
    45382 points
  • il y a 2 semaines

Comme Benazzi contre l'Afrique du Sud, le ballon avait presque touché la ligne...

On dirait du Prunelle dans le texte : "On a perdu mais on est tout près des meilleurs". 😄

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
News