Pourquoi Germán Kessler doit être LA coqueluche de la Coupe du monde 2019 ?
On l'aime déjà beaucoup trop.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
On est tombé amoureux. Et on est tombé amoureux d'un joueur qui fera parler de lui durant toute la Coupe du monde.

La Coupe du monde, ce n'est pas que des Chelsin Kolbe. Des Savea. Des Penaud ou encore des Teddy Thomas. Non, pas ce coup-ci. C'est aussi des petites nations avec des joueurs qui méritent tout autant d'être dans la lumière qu'une plante verte en pleine photosynthèse. Fini les grandes stars, les essais du bout du monde, les offloads, les plaquages à répétitions. Place au rugby, le vrai, celui du pilier qui tente une passe de 30 mètres, de l'ailier qui tente aussi un cadrage débordement qui finit en touche, du talonneur qui tente un lancé en troisième bloc ou de l'entraîneur qui oublie d'envoyer son soigneur pour son joueur blessé. Nous avons donc décidé de vous dévoiler notre idole, à l'image de Sofiane Guitoune il y a quelques temps ou d'N'golo Kanté pour les marathoniens du monde entier, on a choisit Germán Kessler. 

Mais c'est qui ?

C'est qui ? Tu rigoles ? Tu me demandes vraiment qui est Germán Kessler ? Je t'avoue que je ne savais pas qui il était jusqu'à la composition de l'Uruguay face au Fidji. Talonneur de l'équipe uruguayenne, il est méconnu du grand public...hormis pour son look. Pourtant, il a été convoqué en 2014 par l'équipe nationale pour disputer le Trophée mondial junior des moins de 20 ans. Son équipe termine tout de même 4e en perdant d'un point (26 à 25) face aux USA. Les champions étaient alors les Japonais qui s'étaient défaits des Tongiens en finale. Durant ce tournoi, Germán Kessler a terminé meilleur marqueur en inscrivant 4 essais pour l'Uruguay. L'année d'après, il était appelé par l'équipe phare du pays pour disputer la Coupe du monde en Angleterre. Il évolue aujourd'hui dans le championnat américain, la Major League, chez les Utah Warriors. Kessler est considéré comme l'un des meilleurs joueurs à son poste sur son continent. Rien que ça !

Et alors ?

Et alors quoi ? Germán Kessler est déjà notre idole au Rugbynistère. Vous n'avez qu'à voir son mulet qui défie les années, sa moustache qui te rappelle le mois de novembre tout le long de l'année et son physique de poupon qui pourrait faire trembler tous les talonneurs du Quercy. Je ne parle même pas de son double menton. RÉPONDEZ À ÇA LES BOKS ! Kessler n'en a que faire des modes, il assume son mulet à l'image des All Blacks comme Goodhue ou Retallick. N'est-ce pas une forme de qualité ? Il veut pas que la caméra du réalisateur se tourne vers lui, et si elle le fait, il ne se recoiffera pas parce que c'et tout simplement impossible à coiffer un mulet. il ne s'essuie pas l'eau sur la moustache parce que tout simplement, il n'a pas le temps de se mettre en trapèze en mêlée et d'essuyer les quelques gouttes de Powerade.

On écrit souvent à contre-courant au Rugbynistère, mais pourtant, les joueurs comme Kessler sont ceux qui nous font aimer le rugby. Grâce à lui, on est capable de se lever le dimanche 29 septembre à 7h pour voir un Uruguay-Géorgie, et c'est ce qui fait le charme de ce joueur. 

Même si on a jamais vu Germán Kessler et Yohan Beheregaray dans la même pièce, on l'aime déjà. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    48784 points
  • il y a 9 mois

"La Coupe du monde, ce n'est pas que des Chelsin Kolbe. Des Savea. Des Penaud ou encore des Teddy Thomas" Il y en a un dans cette liste qui n' a pas laissé de trace en CDM!!! Pour ma part il n' a pas laissé grand chose non plus en carrière internationale...

Il doit être heureux, enfin, il est à l'honneur !

Ça vaut pas la mullet de Cowan-Dickies ! https://images.app.goo.gl/HpfTf8AvuVsss7ed7

Eh ben je ne pense pas avoir jamais entendu le nom de ce joueur ni avoir vu sa trogne et ça je ne l'aurais pas oublié. Il a son look à lui.
Bon promis je regarderai ce match pour voir s'il est à la hauteur de l'article.

@Droitdevant

Oui il a la pression désormais

En voyant sa photo, j'ai cru que c'était un joueur des années 80...
Y a le mulet, d'accord, mais faut pas sous-estimer la petite mèche sur le front non plus. Ça fait son petit effet.

  • Ahma
    93285 points
  • il y a 9 mois
@Paulo Quenelle

C'est peut-être même un peu trop. Quand on connaît la réputation des Allemands en Amérique du Sud, plus le prénom, la mèche rappelle des souvenirs mitigés.

Aller l'Uruguay! Je suis derriere vous!

  • Jak3192
    56659 points
  • il y a 9 mois

Article surprenant ...

On dirait un Allemand de l'Est trop heureux de franchir le mur en 1989

Après la purge de ce matin, pas sur que ça me motive à le lever tout ça ! Même si sa dégaine est épique 😉

J'espère pour l'Uruguay qu'il est meilleur avec le ballon qu'avec le bon goût.

Derniers articles

News
News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News