COUPE DU MONDE. En cas d'égalité en phase finale, que se passe-t-il à la fin du match ?
Thomas Ramos aura un rôle majeur face à l'Afrique du Sud dimanche soir à Paris. Crédit photo (TF1)
Ce week-end, les quarts de finale devraient être serrés et sont plus ou moins équilibrés ! Un match nul ne serait pas illusoire, et penchons-nous sur ce cas particulier.

Un match nul, et ensuite ?

Ce week-end, les confrontations entre l'Irlande et la Nouvelle-Zélande et celle entre la France et l'Afrique du Sud sont quasiment à 50/50 dans l'opinion publique, mais également auprès des bookmakers. Si une égalité se produit à la fin du match, nous le savons tous, bon nombre de spéculations en tribune et devant la télé se produiront, c'est pour cela que nous allons vous éclairer.

Pour commencer, si les deux nations se quittent sur un score de parité, une pause de cinq minutes après le temps réglementaire sera mise en place. Les deux équipes devront alors rester sur la pelouse, dans le bruit, en essayant de comprendre les consignes du coach. 

Ensuite, deux petites mi-temps de 10 minutes serviront à départager les équipes à égalité, avec une pause de cinq minutes entre elles !

COUPE DU MONDE. Mais au fait, comment s’en sort le XV de France face aux nations du Sud en phases finales ?COUPE DU MONDE. Mais au fait, comment s’en sort le XV de France face aux nations du Sud en phases finales ?

Égalité jusqu'au bout !

Cependant, si les prolongations n'ont pas permis aux deux équipes de se départager et se trouver un vainqueur, d'autres principes sont mis en place. 

En premier, les 30 acteurs prendront une pause supplémentaire (bien méritée) de cinq minutes, puis une phase de mort subite débutera. Cette dernière se déroulera sur une période de 10 minutes, et la première équipe à marquer le moindre point gagne le match !

Néanmoins, si cette mort subite n'est pas suffisante, la fameuse épreuve des tirs au but fera son apparition. Pour cela, seuls les joueurs qui sont sur le terrain à la fin de la mort subite peuvent y participer. 

Ensuite, cinq joueurs sont nommés par le capitaine d'équipe dans l'ordre de tir, et il y a trois positions, toutes sur la ligne des 22 mètres. 

La première sera face aux poteaux, la seconde sur la ligne des 15 mètres à gauche, et la troisième sur la ligne des 15 mètres à droite. Le buteur numéro 1 tape de la première position, le buteur numéro 2 de la seconde position et le troisième de la dernière position. Ensuite, le quatrième buteur de la première position et le cinquième et dernier de la deuxième position. 

L'ensemble des tireurs butent tour à tour avec leurs adversaires, et à la fin des coups de pied de chaque joueur, si les deux équipes sont encore à égalité, rebelote, la même cérémonie se reproduit. En revanche, le premier joueur à manquer la cible envoie l'autre pays au tour suivant, si le buteur adverse a réussi sa tentative ! La fin du match sera sifflée après cet ultime échec, enfin !

EXCLU. L'incroyable Coupe du monde du Portugal racontée par la révélation Nicolas Martins !EXCLU. L'incroyable Coupe du monde du Portugal racontée par la révélation Nicolas Martins !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • frakc
    21329 points
  • il y a 8 mois

On aurait donc soit Lucu soit Dupont - soit Jaminet soit Ramos - Jalibert - Fickou et.... BB?
A moins que Galthié face re-rentrer les 3/4 qu'il a sorti juste avant le coup de sifflet final.
Ça donnerait Ramos-Dupont-Jalibert-Jaminet-Lucu, 5 butteurs solides (Dupont n'a pas problèmes pour les passer face aux perches et les 4 autres loustics sont plus que confirmés dans cet exercice).

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News