Ecrit par vous !
Coupe du monde - Après la désillusion, c'est mission quasi-impossible pour l'Argentine
Les Argentins de Nicolas Sanchez n'ont plus le droit à l'erreur dans cette Coupe du monde.
Retour sur le match entre la France et l'Argentine lors de la Coupe du monde via l'analyse de la presse locale.

En Argentine, la défaite des Pumas face aux Bleus (23-21) lors du match d’ouverture de ces deux équipes en Coupe du monde a été vécu comme une cruelle désillusion. Les médias argentins espèrent maintenant un exploit face à l’Angleterre le 5 octobre prochain pour se qualifier en quarts de finale.Belle ou affreuse : comment la presse étrangère juge la performance du XV de France ?Belle ou affreuse : comment la presse étrangère juge la performance du XV de France ?Au lendemain de la défaite sur le fil de l’Argentine contre la France dans ce qui constituait l’un des chocs de la poule C, les journaux argentins partagent leur déception, eux qui voyaient les Pumas favoris de cette rencontre face à une France présentée comme irrégulière et en plein crise existentielle selon le journal « La Nacion ». L’ensemble de la presse dresse le même constat : les Argentins ont « offert » la première mi-temps à la France, encaissant un sévère 20-3 en 40 minutes de jeu, malgré une folle remontée en seconde mi-temps qui a fait s’échouer les Pumas à deux petits points des Bleus. « La Nacion » titre ainsi : « Des Pumas à deux visages compromettent la qualification en quarts » tandis que « Clarin » estime que les Pumas n’ont joué qu’une mi-temps (la deuxième) et ont encore beaucoup de choses à corriger.
La presse pointe notamment du doigt les nombreux plaquages manqués par les Argentins en première mi-temps (17, un nombre bien trop élevé pour un match de Coupe du monde) ainsi que les temps forts non concrétisés juste avant la pause. Aussi, la presse insiste sur les faillites individuelles de certains joueurs comme le demi d’ouverture Nicolas Sanchez ou encore l’ailier Ramiro Moyana, peu à leur avantage durant le match, pour expliquer la défaite. Dans le même temps, les journaux argentins espéraient que le jeune demi d’ouverture Romain Ntamack (20 ans) jouerait sous la pression pour sa première titularisation en Coupe du monde ; en réalité il n’en a rien été. ARGENTINE - Après les critiques, Mario Ledesma présente ses excuses à l'arbitre !ARGENTINE - Après les critiques, Mario Ledesma présente ses excuses à l'arbitre !Des points positifs sont tout de même retirés de ce match, comme la mêlée, pourtant présentée comme le point faible de cette équipe d’Argentine, ou encore ce changement d’attitude au retour des vestiaires qui montre la solidité mentale de cette équipe. Par ailleurs, le journal sportif « Olé » s’attarde un peu sur l’arbitrage controversé de l’Australien Angus Gardner, notamment un hors-jeu présumé de Louis Picamoles à la 17e minute qui aurait pu donner une pénalité à 40m des poteaux en faveur des Argentins. En revanche, on ne trouve aucune référence aux mêlées argentines qui ne respectaient pas toujours les commandements de l’arbitre sans se faire sanctionner.[Désintox] Louis Picamoles était-il vraiment hors jeu sur son interception ?[Désintox] Louis Picamoles était-il vraiment hors jeu sur son interception ?Cette défaite est la dernière d’une série désastreuse de 10 matchs sans victoire pour les Pumas, qui n’ont plus gagné en compétition officielle depuis le 15 septembre 2019 face à l’Australie, soit 372 jours exactement. Les journaux argentins estiment ainsi qu’il faudra engranger de la confiance en stoppant cette série lors du prochain match face aux Tonga, avant d’affronter l’Angleterre dans un match qui sera décisif pour la qualification en quarts de finale. Si les journaux n’ont pas perdu tout espoir, « La Nacion » parle tout de même d’une mission (quasi) impossible face à l’un des favoris de la compétition, d’autant plus que l’Argentine n’a plus battu l’Angleterre depuis plus de 10 ans.

Mathieu Mousset
Mathieu Mousset
Cet article est rédigé par Mathieu Mousset, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Les Argentins ont autant de chance de battre les Anglais que nous. Les Argentins n'ont plus battu les Anglais depuis 2009 (10 confrontations), sur 23 confrontations depuis 1981 les Argentins n'ont gagnés que 3 fois. Les Argentins n'ont pas largement les moyens de battre les Anglais. Bien sûr, sur un match tout peu arriver.

l'argentine a largement les moyens de battre les anglais et les anglais de se trouer sur un match
ce match sera tres interessant, je ne vois pas l'argentine se trouer comme contre nous 2 fois
quant à nous.... on est capable de se trouer contre n importe qui

l'argentine a largement les moyens de battre les anglais et les anglais de se trouer sur un match
ce match sera tres interessant, je ne vois pas l'argentine se trouer comme contre nous 2 fois
quant à nous.... on est capable de se trouer contre n importe qui

Bah je vous avoue ne pas être fan des Pumas donc leur sort ne m’empêche plus de dormir depuis samedi dernier. 😊 😊

ils devraient pas se mettre dans un tel etat

d'abord, l'Angleterre, c'est pas rien quand on est argentin (les malouines, tout ca). Une peu comme les francais, pas besoin de motivation artificielle

et puis ensuite, faudrait pas croire que les francais soient deja en quart

@LaGuiguille

En principe tout le monde a envie de manger du rosbeef.
Personne peut les blairer. Tout le monde devrais avoir envie de leur marcher dessus.

  • Juanma
    362 points
  • il y a 1 mois

Et pour quoi pas tous les deux en quarts !!!!????????

Impossible n'est pas français. Un petit excès de confiance contre les Tonga pourrait remettre les pendules à l'heure

Mission impossible, pas tant que ça.

La France a actuellement 4pts, l'Argentine 1.

En admettant que la France batte les USA et les Tonga sans bonus, ce que nous sommes tout à fait capables de faire, avant de perdre sans bonus contre l'Angleterre, alors nous aurons 12pts en tout.

Si l'Argentine gagne avec bonus contre les USA et les Tonga avant de s'incliner avec bonus contre l'Angleterre, alors ils auront aussi 12pts.

Donc non, ce n'est pas mission impossible pour l'Argentine, qui plus est si elle gagne contre l'Angleterre.
Quant à nous, il va falloir glaner des bonus sous peine d'avoir les mains moites pendant la dernière journée.

@Imanol votre idole

Sauf que dans ton scénario déjà compliqué la France est toujours qualifiée et l'Argentine éliminée : en cas d'égalité en nombre de points avec eux on passe parce qu'on les a battu en confrontation directe. Si nous terminons à 12 points, il leur en faudra 13 pour passer.

Donc si les Argentins ne battent pas les Anglais il leur faut un parcours parfait (victoire bonifiée contre USA, victoire bonifiée contre Tonga, défaite double bonifiée contre les Anglais) pendant qu'on ne prend aucun bonus en trois match ou alors espérer qu'on ne remporte qu'un de nos trois derniers matchs.
Ou alors il leur "suffit" de battre les Anglais pour rebattre les cartes. Pas sûr que ce soit plus simple...

@Team Viscères

Merci pour la précision en cas d'égalité, je ne savais pas si c'était la différence de points ou les confrontrations directes qui décidaient du classement.

Pour revenir à mon scénario, évidemment c'est un exemple parmi des dizaines mais il n'est pas si improbable et n'oblige même pas l'Argentine à battre l'Angleterre.
Dans tous les cas, nous avons les cartes en main donc à nous de ne pas merder. Il nous faut deux victoires bonifiées et on sera à l'abri, ne cherchons pas plus loin.

@Imanol votre idole

Merci d'avoir fait l'exercice, à vrai dire je me posais la question des scénarii possibles qui amèneraient notre élimination avec les bonus.

On peut aussi imaginer un scénario ou l'Argentine fait l'exploit contre l'Angleterre et nous non (et qu'on sortirait parce qu'on aurait moins de bonus).

Ou même pire encore, un scénario où l'on se plante face aux USA ou aux Tonga et où on sort face à l'Angleterre.



Bref j'espère que l'EdF ne se croit pas déjà qualifiée.

  • Ahma
    82243 points
  • il y a 1 mois
@Glas.Wegian

Il faut être clair : si les Français gagnent deux matchs et que les Argentins ne battent pas les Anglais, le scénario où l'Argentine se qualifie à coups de bonus (comme Team le précise, il leur en faudrait en fait 4 sur 3 matchs) n'a pas une chance sur cent de se produire. Chacune des conditions prise isolément peut se produire, qu'elles se réalisent toutes (4 bonus pour les uns, zéro pour les autres) aboutit à une probabilité quasi nulle.
Conclusion : avec des victoires contre les Etats-Unis et les Tonga il n'y a aucune inquiétude à avoir.

@Imanol votre idole

Pour nous c'est obligatoire depuis que l'Angleterre a pris le BO à la 76e face aux Tonga.

Ce n'est pas mission quasi-impossible puisque vous dites vous mêmes qu'ils peuvent y arriver en battant les Anglais. Ce sera très difficile mais ils en sont capables et en ayant pris un point de bonus défensif ils ne sont pas largués. Si les Argentins battent l'Angleterre et que les Français perdent sans bonus, ces premiers sont qualifiés. De plus les Français sont capables de perdre contre les EU ou les Tonga donc on n'est jamais à l'abri d'une surprise qui replacerait les Argentins dans la course en ballotage favorable.

C'est gênant, c'est quasiment un copié-collé d'un article que vous avez déjà publié ce WE avec la photo du journal argentin en plus. Vous vous moquez de nous ?

@Un riz savant scie

La photo avec la tête de Urda vaut le coup quand même !

@coupdecasque

Z'avions pas vu. Méconnaissable l'Urdapilleta, il a abusé sur le mouton braisé. L'oeil au beurre noir du 2e latte derrière aussi.

@Un riz savant scie

L'homme de la pampa est rugueux.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News