COUP DE GUEULE. Un formateur de Massy dénonce : ‘’On prend les jeunes pour de la marchandise''
Joffrey Delacour entraîne à Massy depuis sept ans.
Entraîneur des Crabos du RCME, Joffrey Delacour se confie sur le système actuel chez les jeunes et les agissements d'un rival de la région.

Son coup de gueule n'est pas passé inaperçu. Joffrey Delacour y parle de son rugby "qui se meurt". Formateur au Rugby Club Massy Essonne, il s'occupe des Crabos depuis sept ans au sein d'une formation souvent considérée comme l'une des références tricolores chez les jeunesElies El Ansari, William Iraguha ou Gabriel Ngandebe, récemment appelés chez les U20, sont tous passés sous ses ordres.

Pourtant, Joffrey se dit usé par le système et ce "nouveau rugbyoù l'argent coule, même chez les jeunes. Il tire la sonnette d'alarme et dénonce (dans une interview à retrouver p. 2les agissements du Racing 92, club concurrent de la région.

Il y a vingt ans, le rugby pro. Tout allait changer, en bien pour certains, en mal pour d’autres.
On allait arrêter les dessous de table généralisés, on allait enfin avoir un véritable statut de joueurs professionnels, les joueurs ventripotents laisseraient place aux Dieux du Stade et les stratégies de beuveries allaient laisser place aux stratégies marketing. 
On a laissé évoluer notre jeu (oui, c’est un jeu à la base) vers un sport (ben oui, les échecs c’est un sport) où les biscotos suppléent les passes dans le dos, fixer-donner est relayé par des cut-dos, et le French Flair laisse place aux autos tamponneuses. Bref, nous avons évolué.
Place au rugby édulcoré où on parle plus de densité, de stratégie, d’impact physique que de valeurs d’amitiés, de don de soi et de respect… Et pourtant !
Pourtant, nous ne parlons que de ça lorsque nous nous revendiquons rugbyman. Ne véhiculons pas cette image de mecs bien sous tous rapports. Nous nous amusons à dénoncer le foot et ses dérives à longueur de temps sans être capable de regarder notre nombril. C’est normal, nous sommes le sport idéal joué par des élus de Dieu sans doute. Il y a eux et nous, aime-t-on rappeler.
Pourtant, pourtant… Comment en est-on arrivé là ? Est-ce si mal ? N’est-ce pas ça le nouveau rugby ?
Personnellement, je suis convaincu que c’est un savant mélange des deux, et si je suis à Massy, c’est pour moi tout sauf un hasard.
Pourquoi ce débat ? Parce qu’aujourdhui, nous formons les hommes de demain. 
Il serait alors aisé de tout reporter sur des jeunes ados en pleine construction et d’employer la fameuse rengaine moult fois entendue sur tous les bords de stade : « c’est générationnel, à mon époque… ». Mais pour moi ce n’est pas ça.
Il faut savoir et surtout dénoncer !
Quand notre meilleur ennemi vient titiller nos jeunes pépites alors à peine agées de 15 ans pour certains, en leur proposant de beaux contrats juteux que même leurs parents ne touchent pas.
Que ce dernier les fasse venir la veille d’un huitième de finale d’un match de championnat de France pour leur montrer leurs installations luxuriantes. C’est sur, ça fait rêver comparé aux 4 ballons, 4 plots, et la forte odeur de sueur de chez nousMais nous il reste les copains autour du ballon.

Qu’ils soient reçus comme des grandes stars où se succédent les Masoe, Labit, Travers lors d’une journée où se mêlent rencontre des pros, repas, cadeaux… Encore une fois, que leur montre-t-on ?


Qu’encourage-t-on ? Où sont les valeurs, est-on encore éducateurs ? Par ailleurs, sommes-nous juste humain quand on considère des joueurs (plutôt adolescents) comme une opération financière ?
L’an dernier déjà, notre plus grand espoir au poste de demi de mêlée s’en est allé vers la puissante équipe des Hauts de Seine. Il n’avait alors que 15 ans. Il allait être en concurrence avec son vis-à-vis en équipe de France -17 ans. Aujourd’hui, l’un des deux n’y est plus. Grande marque de respect pour l’un, beaucoup moins pour l’autre ayant fait ses classes au club.
Alors certains me diront, si c’est pour aller voir plus haut… mais non : même division, même classement, même région !
Moi entraineur, je n’accepterai pas qu’un joueur mineur touche de l’argent (1500 euros c’est rien me direz-vous) pendant que son partenaire qui l’épaule, court, sue, plaque, pleure et souffre pour lui n’en touche pas.

Dans la même veine, des pseudos agents (allez je suis gentil je ne citerai pas M. B…..S) contactent les mômes d'à peine 16 ans par Facebook pour les placer dans d’autres clubs… Le pire me direz-vous, c’est qu’ils ne connaissent même pas leurs caractéristiques, se basant uniquement sur les listes fédérales. Et quand mes joueurs me parlent de ça, ils se font traiter de balances par les autres, triste rugby !


Nous avons une idée sur Massy qui est de structurer l’enfant avec des valeurs de d’être humain et de collectif fort avant tout. Le parcours se fera simplement en allant le plus vite possible vers la case équipe première. Les meilleures s’en iront vers d’autres cieux car si nous sommes des tremplins pour Ris Orangis, Viry, Sarcelles, Terres de France… Massy devient aussi un tremplin pour Toulouse, Clermont, Stade Français… et même le Racing !!!
Les autres porteront fièrement le maillot de la première ou repartiront dans leur club d’origine porter fièrement les valeurs du rugby.
Alors Messieurs les Racingmen, Messieurs les Agents peu scrupuleux, les enfants ne sont pas de la marchandise. Tout ne se vend pas et ne s’achète pas comme vous semblez le penser.
Vous semblez l’avoir oublié, dommage pour vous et tant mieux pour nous.
Ne touchons pas aux enfants, laissons-les le plus longtemps possible rêver, s’éclater, oser. Ils auront bien le temps de se formater aux valeurs du nouveau rugby avec ses défauts… et ses qualités.

Retrouvez l'interview de Joffrey en page 2 !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Il y a moins de 10 ans, le gars du racing était venu démarcher mon fils lors d'un tournoi pour qu'il rejoigne le grand club de la région, juste en l'ayant vu jouer en tournoi ! ( avec des avantages évoqués )
Les jeunes de l'option rugby du collège étaient tous contactés par le racing et le sf, les deux gros clubs de paris pour récupérer tous les bons éléments !
Massy a de plus en plus de mal à garder ses jeunes ( camara, cancoriet, ngandebe ...

  • JC83
    2384 points
  • il y a 2 ans

Bravo Monsieur !

faudrait peut etre reglementer differemment le statut d'agent

c'est gars la ne font ca que pour toucher des commissions, et plus les joueurs changent de club, plus les agents touchent

Ya bien une contradiction claire entre l'interet des joueurs (et des clubs) et celui des agents

  • to7
    14178 points
  • il y a 2 ans

on peut difficilement reprocher à des jeunes, surtout s'ils ont grandi dans une relative pauvreté en banlieue parisienne de céder aux sirènes de l'argent. Ah un moment si tu peux aider ta famille qui galère, tu y vas, même si ton coach est bien, même si tu aimerais rester avec tes potes, même si tu ne te prends pas pour le nouveau dan carter et si je comprends que ce soit rageant pour les clubs qui se font dépouiller, tant qu'il n'y aura pas de lois plus strictes, il ne servira à rien de faire des leçons de morale

@to7

Ça n'a rien à voir avec la morale... Et le clicheton du "gamin de banlieue et ses darons sans le sou", qu'est-ce que tu en sais ?... Tout le monde ne crève pas la dalle en banlieue!... Ça n'a rien à voir avec la morale parce que le pognon, c'est pas seulement un concept, du virtuel... Faire venir des mômes avec une carotte d'euros, c'est influencer leurs choix de vie, de joueur et d'homme... C'est aussi acheter un comportement : tu fais ça, tu prends ça, tu joues comme ça, et tu te tais parce que je te paie... Pas étonnant que ça vire à la fabrique de bourrins écervelés... C'est ça le danger... Et puis le projet d'un môme, c'est pas celui de ses parents... Sinon, c'est de l'importation du pillage des Fidjis en ceinture parisienne...

@to7

oui et non.
le principe est le meme dans beaucoup domaines comme le travail (car etre rugbyman est devenu un metier) tu peux succomber a une offre allechante puis partir une vrille, te faire lourder et plus rien avoir derriere.

ou bien tu peux essayer de te construire doucement mais surement, et bien sur prendre des fois des offres et des risques quand elles se presentent c'est normal, mais en evitant les pieges

si les agents font ca, c'est ni par amour du rugby ni par amour de ces jeunes qu'ils ne connaissent pas, c'est juste parce qu'ils touchent une commission

@LaGuiguille

On parle de mômes de 15 ans !...

@ginobigoudi

On ne parle pas assez du licenciement et du chômage des adolescents!

@to7

d'accord avec toi mais alors, si ensuite tu es jeté comme une m****, il ne faut pas s'étonner. Il y a tellement d'obstacles : blessures, mauvaises performances, dopages, etc pour survivre. Il n'y a pas de leçon de morale, juste avoir à l'esprit d'une porte de sortie au cas où. Et je le vois avec ma petite expérience, il y a beaucoup de retour de joueurs qui reviennent à un niveau inférieur, avec un peu de monnaie et un job. Mais c'est difficile de prendre cette décision, c'est une petite mort pour certains, ils ont été montés au pinacle puis descendus comme des moins que rien.

  • TwanKL
    23 points
  • il y a 2 ans

Même si je suis d'accord avec le propos, je le trouve un peu facile. Et je ne suis pas un fan du Racing, loin de là. Mais je me souviens de matches contre Massy où il y avait ce type monstrueux sur le près. Jimmy. et on etait pas forcément sûr qu'il était dans la bonne catégorie d'âge. Mais apparemment, la gagne était plus importante que tout le reste.

  • dusqual
    31329 points
  • il y a 2 ans
@TwanKL

entre pas etre sûr qu il est de la bonne categorie d age et etre sûr qu il n en est pas, y a une différence...
si t es sûr, ta conclusion est juste, sinon, c est toi qui craches sans savoir...

les cas de puberté précoce sont de plus en plus courants avec les résidus médicamenteux qu on trouve dans l eau du robinet et les perturbateurs endocriniens. tu ajoutes a ca une hérédité génétique généreuse et un centre de formation performant, ca te fait un monstre pour les autres de sa catégories sans avoir a tricher.

@TwanKL

Ça, c'est le choix des catégories d'âge et pas de poids... Problème fédéral...

  • ankou
    32032 points
  • il y a 2 ans

Une âme, une passion. Intégrer de très jeunes joueurs dans les grands clubs ? Et donc y assimiler le style qui existe ? Comment retrouver la technique de base, des passes, etc...

Je trouve sa prise de parole intéressante. Les jeunes sont effectivement pris pour du bétail. on leur fait miroiter un avenir en pros et on les laisse sur le bord du chemin si ensuite ils ne font plus la maille. Un article dans "l'équipe" précisait récemment la fin des joueurs-ingénieurs ou des joueurs-étudiants. J'ai été entraineur d'une équipe Crabos et j'ai pu constater que vous avez beau faire comprendre à des jeunes qu'ils ne feront pas une carrière pro, mais qu'ils s'éclateront certainement en fédérale 1, 2 ou 3, ils ne veulent rien entendre, bien soutenus par les parents, qui vous prennent pour une cloche ( et je suis poli).
le rugby pro a besoin de qualité mais aussi de quantité sans réel accompagnement ensuite.......

  • AKA
    47633 points
  • il y a 2 ans
@passelamain

D' accord avec toi, les gosses et surtout leur entourage (par orgueil ou méconnaissance du "milieu") se perdent dans la nature! De plus même dans leur préparation ils sont mal accompagnés: il y a peu de temps j' ai vu un cadet première ligne de F2 avec des bras comme C Johnston et un cou comme C Chat et vu son rendement sur le terrain j' ai eu envie de lui demander: "a quoi servent tous tes muscles"???

Attendez que le rugby fasse comme d'autres sports pour sélectionner les jeunes....
Par exemple au basket, dans mon département, les sélections des U12 portent sur le skill de l'enfant, la morphologie (taille/pointure), puberté, MAIS également sur les mensurations des parents.... vous savez comme pour le bétail.
Et là je parle de gamines nées en 2005 !!! j'ai un peu de mal à cautionner ce genre de mentalité.
Comme disait Cabrel "c'était bien mieux avant"

Par contre c'est ok quand massy fait son marché dans toute l'idf dès la sortie de l'école de rugby, dans des clubs plus petits. Et meme historique comme le PUC.
Le système est ok aussi longtemps qu'on ne tombe pas sur plus gros que soit même.
Hypocrisie.

Par contre je peux comprendre que l'exemple de secou macoulou est prometteur.
Aplus

@LeSinge

Et ils leur font visiter les trop cool instal', leur présentent les stars du Sud, et leur montrent les carottes d'euros ?... Nan, je crois pas...

@LeSinge

"si on est un tremplin pour Ris, Orsay, Trembley ou Viry-Châtillon, on se doit aussi d’être un tremplin pour les meilleurs afin qu’ils aillent à Clermont, au Racing ou au Stade"

C'est dommage de ne pas tout lire...

@LeSinge

C'est pas vraiment comparable. Je doute que Massy aille les chercher avec la promesse d'un salaire.

@LeSinge

Cet article t'as fait sortir du bois ?

@CantaLove

Qu'est-ce que Jeff vient faire là-dedans ?

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Voilà, c'est fait, tu ne glisseras plus maintenant.

c'est vraiment nouveaux ce genre de pratiques ? Les histoires de méchants clubs riches qui viennent piquer les pépites des gentils clubs pauvres, je les entends depuis 40 ans.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Ils leurs filaient peut être pas 1500E y a 40 ans d'autant que c'était en franc

@CantaLove

certes, et alors ? Ce qu'il dénonce, ce ne sont pas les 1500 euros, c'est la perte des valeurs, le professionnalisme qui a tout tué etc.

Il y a 40 ans, le rugby n'était pas pro mais les grands clubs pillaient déjà les petits à coup de primes de match (ou de beaux survetements pour les plus jeunes). Et finalement, qu'est-ce qui est le plus moralement condamnable : quitter ses potes pour 1500 euros ou les quitter pour un survêt ?

@Grand Sachem aux sages commentaires

Qui a dit qu'il fallait choisir ?... Toute façon, c'est pas comparable... Aujourd'hui c'est la taille et l'ampleur du système qui interroge vraiment.. Et le fait que les agents poussent le curseur de la puberté...

@Grand Sachem aux sages commentaires

Un survêtement à 1500 euros ?

  • dusqual
    31329 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

un survet de politicien ça, celui pour quand il fait des trois foulées de jogging avec gardes du corps pour les photos dans le figaro...

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Oui, celui de Paul Goze, le sur mesure en survêt c'est hors de prix.

@Grand Sachem aux sages commentaires

Sinon je choisi le survet

@CantaLove

quelle élégance !

@Grand Sachem aux sages commentaires

Je suis sur qu'on parlait de la perte des valeurs avant même de les avoir inventé

@CantaLove

Fais un copyright de celle-ci.

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@CantaLove

On ne saurait mieux dire, je vais la retenir celle-là.

et oui...se peler la "ouèouère" pour former,éduquer ,accompagner des gamins dans l'apprentissage du JEU de rugby,avec tous les travers que cela induit(travers sans T majuscule).....voilà le lot de pas mal d' éducateurs de France et de Navarre!!!cher ami "Massicois" t'es pas tout seul ...
*ouèouère",orifice par lequel la poule pond ses oeufs.

  • Horlov
    5056 points
  • il y a 2 ans

Faut pas vouloir garder un jeune pour le garder aussi....C'est égoïste, je suis désolé mais pourquoi empêcher quelqu'un d'accéder à de meilleur équipement, de meilleurs moyens et une meilleur formation? Exemple: Massy aussi à débauché un pilier dans mon ancien club et déjà à l'époque c'était pour jouer en concurrence avec des Géorigiens..en F2...

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans

Question annexe : le site allrugby.com indiquait hier que William Iraguha, international moins de 20 ans cité dans l'article, arrêtait sa carrière professionnelle, quelqu'un a-t-il des informations à ce sujet ?

@Ahma

Iraguhracroche les crampons.

@Marc Lièvre Entremont

La fin de saison est vraiment dure, le Top14 nous a laissé sur les rotules...

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Pour le coup ça ressemble même plus à une fin de carrière, là aussi.

@Ahma

Comme pour les phases finales, ça commence à jouer dur. Plaquage à la gorge et sans les bras là... on va dire plaquage "îlien" et protocole commotion pour Marc.

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Faut dire que je suis un peu comme Camara, j'ai raté une grande partie de la saison, je suis encore frais.

@Ahma

As-tu une Rolex ? Sinon c'est pas seulement la saison que tu as raté.
Moi j'ai un Solex, sur un malentendu, ça peut passer.

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

C'est bien plus lourd, tu vas finir par te choper une tendinite au poignet.

@Ahma

Ahah! Tu admets que sur ton plaquage y a coup bas?
Allez hop jaune et 10 minute au frais.

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Team Viscères

Sachez que je suis prêt à assumer les conséquences de mon geste.
Quelle que soit la décision de la commission, je l'accepte par avance.

Tu remarqueras toutefois qu'un coup bas sur un plaquage haut dénote au moins une bonne coordination.

@Ahma

Ou un beau strabisme divergent.

@Team Viscères

Et on parle de moi... Carton bleu !

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Et avec tout ça on a complètement oublié le jeune Iraguha.

@Ahma

Il n'avait qu'à signer au Racing. Il aurait eu un avenir.

Bernard Laporte à commenté ce message indiquant que si la formation des jeunes se mourraient c'était uniquement à cause des joueurs Rochelais qui avaient ratés leurs trains...

Nouvelle bonne com pour le Racing, grande saison pour Jacky !

@CantaLove

En même temps, rien de bien ne sort jamais de ce club. C'est le vrai cancer du Top 14, bien avant le RCT. Et en plus je suis sûr qu'on n'est même pas au courant de la moitié de leurs agissements.

@Ali-Papé Ratini

Que leur président soit peu sympathique je le conçois, que ses entraîneurs manquent parfois de retenue je le conçois, mais dire que le club est un cancer du Top14 c'est un peu trop.
T'as quand-même une belle équipe sur le terrain, qui a pratiqué un beau rugby lors des phases finales 2016 pour leur sacre, et beaucoup de jeunes deviennent de très bons joueurs. Malheureusement c'est souvent dans d'autres clubs qu'ils deviennent titulaires.
Ce club à une belle histoire, et ce n'est pas l'ere Lorenzetti qui va nous le faire oublier.

@Marc Lièvre Entremont

C'est de l'humour le "beau rugby" lors du sacre 2016, ou tu es sérieux ?

@Ali-Papé Ratini

Même pas, souviens-toi des phases finales, ils ont envoyé du jeu.
Je ne les compare pas aux kiwis, mais on était loin de la bouillie que nous propose la plupart du temps les clubs de Top14.
Je me souviens de certains beaux matchs avec les Laulala, Carter, Rokocoko et Imhoff, c'etait plaisant à voir.

@Marc Lièvre Entremont

Il s'y emploie en tout cas

@Ali-Papé Ratini

On est d'accord et je me met à la place des supporters ça doit foutre les boules. Quelle honte leur dernier titre.. Merci Rado

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 ans
@CantaLove

Du supporter. C'est pas parce qu'il porte un chandail jaune fluo noué sur les épaules et qu'il demande à être vouvoyé qu'il faut parler de lui au pluriel.

  • oZbeck
    26125 points
  • il y a 2 ans

Article vraiment très intéressant, se serait d'ailleurs bien d'en avoir d'autres sur le sujet, toujours par des personnes concernées et impliquées à fond dans la formation.
Un petit sujet aussi sur les agents de joueurs dans le rugby serait pas de refus!
Il faut absolument protéger nos minots de cet état d'esprit de "marchandise" et ces clubs formateur qui mettent l'humain et la technique avant le "bankable".
C'est aussi hallucinant de filer 1.500 balles à un minot de 15 ans et que l'éduc ne vive pas de sa passion, la formation
Bref, le chantier est vaste mais ce qui est intéressant c'est que justement il y a tout à construire! Allez Bernard mets ces vrais gens du rugby autour de la table, écoute, et fais ton boulot bordel

  • bernie
    14639 points
  • il y a 2 ans

Outre la marchandisation du joueur, il y a aussi un problème d'avidité et de cupidité qui peut survenir chez les ados. A leur faire miroiter le pactole, ils ne vont penser qu'argent et se déconnecter de tous les sentiments humains du rugby. Vive l'individualisme !!
Des profils comme Roberts, Jauzion, Dusautoir,... vont se raréfier (des rugbymans pro qui ont fait des études et qui sont diplômés).

@bernie

Sans oublier Zirakashvili ! Le docteur fou des carpates

  • Kad Deb
    29661 points
  • il y a 2 ans
@bernie

Très juste. Il est surtout là, le problème. Des gamins qui vont négliger leurs études et se retrouver sans rien si, au final, ils ne percent pas en pro.
Le professionnalisme est trop souvent confondu avec le sport-business. À la base, il s'agit de permettre aux meilleurs joueurs de se consacrer entièrement à leur passion sans être obligés de travailler ou d'avoir des faux contrats à côté. Mais il y a de plus en plus de dérives avec le Top 14 et certains mécènes à l'état d'esprit dévoyé.
Voilà pourquoi je suis convaincu que c'est surtout la fédé qui doit gérer le rugby pro, avec un vrai accompagnement de carrière et d'après-carrière des joueurs. Actuellement, les clubs pro traitent les joueurs comme des kleenex qu'on prend puis qu'on jette en fin de contrat. Et ça induit des comportements irresponsables aussi chez certains joueurs : Goosen, par exemple.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 ans
@Kad Deb

Goosen, c'est le juste retour de bâton.

Complétement d'accord avec le problème des études, surtout qu'une carrière de Rugby, c'est très court.

@Chams

Et pas encore aussi rentable que le foot.

  • Chams
    7093 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Ca couvre probablement même pas le prix de toutes les crèmes anti-douleur dont t'auras besoin dès 45 ans.
"Le voltaren, vous le faites pas en bidon 5L?"

  • Ahma
    90697 points
  • il y a 2 ans

Si Joffrey postule à la présidence de la FFR, je le soutiens.
Mais il n'a sûrement pas le profil pour le poste ... heureusement pour lui.

@Ahma

Le profil je ne sais pas, l'estomac c'est sûr que non.

@Ahma

Il n'a pas un profil assez frauduleux pour être élu... Malheureusement

Derniers articles

Vidéos
News
News
Transferts
Transferts
News
News
News
Amateur
Ecrit par vous !
News
News