Ecrit par vous !
Cooper, Foley, Lealiifano, Beale : qui sera l'ouvreur des Wallabies pour le Mondial 2019 ?
Quade Cooper de retour en Super Rugby. Et bientôt chez les Wallabies ?
Qui portera le maillot floqué du numéro 10 lors de la Coupe du monde au Japon ? On essaie d'y voir un peu plus clair.

Il n'y a pas qu'en France que le débat autour du n°10 pour la Coupe du monde fait rage. Depuis la reprise du Super Rugby, les observateurs australiens scrutent de près les performances des ouvreurs titulaires dans les franchises engagées. Surtout qu'il y a eu du mouvement à la dernière intersaison, avec les retours au pays de certains joueurs expérimentés.

Petit tour d'horizon des options possibles pour Michael Cheika et son staff.

1. Bernard Foley

Je suis certain que vous vous souvenez avec délice de la partition jouée par l'ouvreur des Waratahs contre le XV de la Rose lors de la Coupe du Monde 2015. Deux essais, des pénalités dans toutes les positions possibles : de quoi écœurer nos chers ennemis. A cette période, il était sans conteste l'un des meilleurs à son poste, et le fauteuil lui semblait promis. Seulement, depuis deux saisons le joueur de 29 ans ne parait plus aussi souverain dans son jeu, et cela se ressent en sélection nationale. Lors du dernier Rugby Championship, il a été titulaire a trois reprises (sur six matchs) pour une seule victoire en Argentine sur le score de 34-45. L'un des motifs d'espoir est qu'il a gagné un duel décisif face à son concurrent Quade Cooper lors du match qui opposait sa franchise à celle des Rebels.

Le rugby australien attendait beaucoup de ce match dans le match, et les médias s'accordent à dire que Foley s'est montré sous un meilleur jour, en inscrivant 18 des 23 points de son équipe. Mais l'élément qui fait de lui l'un des candidats les plus probables au poste, c'est sa longévité sous les ordres de Cheika, à la fois sous le maillot des Waratahs et celui des Wallabies. Les deux hommes se connaissent par cœur. Et, avec un Cheika en danger, il se pourrait que dernier recherche de la stabilité avec des hommes de confiance.

Sportivement, cette association fait de Foley le dépositaire avéré du jeu par sa connaissance des plans de jeu de Cheika.

2. Quade Cooper

Un talent rare quand il évolue à son meilleur niveau. Joueur offensif qui attaque la ligne, capable d'aspirations géniales doublé d'une qualité de passe exceptionnelle. Le nœud du problème ? "Quand il évolue à son meilleur niveau" : le manque de régularité de l'ancien ouvreur des Reds est trop dangereux quand on joue des matchs couperets de Coupe du Monde. L'aligner en tant que titulaire s'avère être un pari. Pourtant, vu sa situation, l'Australie peut le tenter.

Finir troisième du dernier Rugby Championship avec deux petites victoires, ce n'est pas signe de bonne santé, surtout au vu des deux corrections subies contre les All Blacks. Pour espérer rivaliser face au meilleur, elle a besoin de joueurs décisifs, capables de renverser un match sur une action. Quade Cooper fait partie de cette catégorie. Pour le moment, il en est à deux essais en dix matchs et quelques actions de classe.

Super Rugby - Quade Cooper décisif avec des passes magiques face aux Brumbies [VIDÉO]Super Rugby - Quade Cooper décisif avec des passes magiques face aux Brumbies [VIDÉO]L'un des autres aspects qui joue en sa faveur est son association à la charnière avec Will Genia, son compère des années folles des Reds, eux qui ont conduits la franchise de Brisbane au titre en 2011. Ils sont réunis au sein des Rebels depuis le début de saison du Super Rugby et l'association fonctionne bien. Etant donné que Genia est déjà le demi de mêlée des Aussies, les réunir est envisageable. Leurs automatismes constitueraient un atout de poids.

3. Christian Lealiifano

Il ne faut pas limiter le débat autour du numéro 10 à deux joueurs seulement. Lealiifano effectue son retour au pays, et quel retour ! Les Brumbies jouaient les seconds rôles depuis bien des années maintenant, ce n'est pas David Pocock qui dira le contraire. S'il n'est pas le seul élément qui explique le retour au premier plan de la franchise de Canberra, il n'y est pas pour rien.

L'ancien de l'Ulster est celui qui parait le plus complet, et surtout celui qui alterne le mieux le jeu. Un jeu au pied rassurant, une vision du jeu pertinente, une défense correcte pour un ouvreur. Un point faible ? Son inexpérience des rencontres internationales, avec 14 sélections dont la dernière remonte à 2016 (il a ensuite été coupé dans son élan suite à une leucémie).

4. Kurtley Beale

Le trois-quart est d'une polyvalence rare en étant capable d'évoluer en premier centre, de couvrir le fond du terrain, et donc d'évoluer ouvreur. Avec les Waratahs, il est habituellement premier centre, et c'est à ce poste qu'on le retrouve en équipe nationale. Seulement, depuis l'affaire Folau, le poste d'arrière est libre et la tâche de le remplacer incombe à Beale. Il est probable que Cheika choisisse la même option, faute de mieux. Alors qu'il l'avait propulsé ouvreur titulaire lors de trois des six matchs de Rugby Championship.

5. Matt Giteau

C'est bon je vous charrie. En revanche, Bryce Hegarty (Reds) pourrait être une belle surprise de la liste de Cheika. L'ancien des Waratahs s'est imposé à Brisbane (10 matchs ; 10 titularisations.


Et aussi : 

Coupe du monde 2019 : qui pour remplacer Israel Folau chez les Wallabies ?Coupe du monde 2019 : qui pour remplacer Israel Folau chez les Wallabies ?

Sacha Harleux
Sacha Harleux
Cet article est rédigé par Sacha Harleux, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La place est à Foley et ce à 99% sûr. Si Cheika essaye d'autres ouvreurs c'est pour savoir ce qu'il fait si Foley se blesse. Le mec est tellement stable dans son niveau depuis des années qu'il est improbable de ne pas le mettre titulaire.

Ensuite arrêtez avec Beale en 15 il sera centre jamais arrière titulaire ce sera Halett-Petty ou Hodge mais certainement pas Beale.

Cheika devrait prendre les deux, Foley et Cooper. Foley présente un profil classique, il a été énorme de 2014 à 2016, mais depuis 2 ans il est sur courant alternatif et dans ce cas l'apport de Cooper pourrait être un détonateur pour l'attaque australienne. Cooper est très bon cette année dans l'animation aux côtés de Genia et les Rebels sont la meilleure équipe australienne cette saison. En plus les deux ouvreurs peuvent être associés sur le terrain car ils ont une polyvalence 10/12.
Malgré Folau écarté, les Wallabies disposent de joueurs de talent derrière. Ils ont Beale, Kerevi, Kuridrani, Hodge, Ashley Cooper, Naivalu, Koroibete, Banks, Haylett-Petty, Petaia.

@unquartdecentre

Tu as oublié Maddocks 😉

Ne vous faite pas de Beale. Cooper est un artiste irrégulier au possible il ne fera pas la coupe du monde
Foley fera l'affaire en 10 avec Beale en 12 ou 15 pour l'épauler dans le jeu. Et si Foley n'est pas titulaire Lealiifano occupera le poste d'ouvreur
Et pour que Beale joue a l'ouverture faut aussi un centre et un arrière compétitif, mais vu que c'est lui le plus a même a évolué a ces deux postes, on devrait pas le voir titulaire en tant qu'ouvreur
Je dis patience attendons de voir ce qui Cheika va sélectionner dans son squad pour le mondial avant de se prononcer

je vois bien
Genia Foley
Cooper en 12 et Beale en 15

Lealiifano sur le banc.

@Chronicoeur31

Hodge et Haylett-Petty tu les met où ? Et Maddocks ?

Moi je vote pour que Christian Califano soit numéro 10 de l'Australie. Qu'on se marre un peu.

  • AKA
    43369 points
  • il y a 2 semaines

Vu la partition défensive que nous joue Cooper à chaque match de Super Rugby je pense qu' il peut prendre une licence de pétanque! 😉 Beale au centre comme signale un collègue plus bas, la liste se dégage d' elle même...

C'est un sacré joueur mais a-t-il encore des jambes de feu Foley ?

@Garou-gorille

S'il le fallait, il ferait ces matchs sans ça, Foley.

  • CofCof
    14843 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Foley oser!

  • Rupeni
    1810 points
  • il y a 2 semaines

Une fois n'est pas coutume, il n'est vraiment pas terrible cet article. Parler de Beale comme une option à l'ouverture alors qu'il est indiscutable (et essentiel) en 12, c'est n'importe quoi. En plus, vous ne parlez même pas de vraie alternatives à Foley que sont Toomua et Hodge, mais vous mentionnez le très limité Hegarty.
Pour résummer : le numéro 1 reste Foley, et de très loin. En 2 Toomua, joueur sobre et fiable. En 3 la polyvalence de Hodge voire de Beale pour faire 10 min en fin de match ou pour jouer contre l'Uruguay ou la Géorgie. Cooper revient à un niveau correct mais part peut être de trop pour jouer la CDM. Je ne considère comme une surprise possible.

  • gjc
    1820 points
  • il y a 1 semaine
@Rupeni

Toomua revient d'une grosse blessure, a connu une saison pourrie avec Leicester et risque de manquer de compétition au moment crucial du mini Rugby Championship... Il y a déjà des clients en 12 avec Beale, Kerevi voire Hodge et même si on veut un 10/12 Leali'ifano qui fait de bons matches avec les Brumbies me semble mieux placé.

C'est vrai que Beale en 12 est très complice avec Foley, mais Cooper est très complémentaire avec Genia. Maintenant que ce n'est plus Cheika seul mais un comité qui sélectionne je pense que Cooper a toutes ses chances de partir au Japon.

  • SachaSua
    1566 points
  • il y a 2 semaines
@Rupeni

Bonjour Rupeni ! Merci pour votre retour.
Si vous voyez Beale en titulaire à part entière en 12, alors il faut en faire de même pour Hodge, lors du dernier Rugby Championship il a démarré à chaque fois au centre, c'est donc un 13 à part entière. Donc à l'ouverture, il ne me semble pas être une alternative (mais chacun son avis 😊). Quand à Beale c'est lui qui était aligné en 10 lorsque Foley ne l'était pas, preuve qu'il a peut-être une carte à jouer, et sa polyvalence ne date pas d'hier, d'où sa "nomination" dans l'article 😉



Quand à Toomua, il ne constitue pas un titulaire à part entière en 10, le plus souvent il est remplaçant. Mais bien entendu on est pas à l'abri d'une surprise, je ne suis pas dans le staff 😉

@SachaSua

D'accord sur Tomua mais sûr le reste je suis d'accord avec lui sur les ailes Korobete et Helett-petty voir Maddocks, en 15 Helett-Petty ou Hodge avec Beale et Hodge ou un autre au centre et Foley en 10.

Le fait d'avoir essayer d'autres joueurs en 10 c'était pour voir s'ils avaient le niveau et pour savoir quelle alternative il y avait si Foley se blesse, je pense que Foley sera 10 titulaire à 99%.

@Sacha Harleux
Merci pour cet article. Il n'y a aucun jeune ouvreur susceptible d'arriver en équipe nationale ?

  • SachaSua
    1566 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Merci ! Pour le mondial qui arrive il n'y a pas de jeune ouvreur qui semble avoir une chance, il faudra voir après le mondial si certains se font une place. Quand au jeune Hamish Stewart que mentionne Rupeni (avec raison), je me garderais bien de donner un avis ferme car je ne l'ai pas trop vu jouer, néanmoins il est certain qu'il n'est pas prêt pour le mondial.

  • Rupeni
    1810 points
  • il y a 2 semaines
@lelinzhou

Il n'y a pas grand monde à ce poste en Australie. Le plus gros espoir actuel est Hamish Stewart (21 ans) qui joue chez les Red. Je ne lui trouve encore rien d'exceptionnel mais c'est difficile de juger son niveau réel au sein de cette faible franchise. Sinon on parle régulièrement d'un repositionnement de l'excellent arrière-ailier Jack Maddocks à l'ouverture. Le jouer est demandeur et il aurait le bagage technique nécessaire selon Stephen Larkham.

@Rupeni

OK, merci.

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos