Coupe du monde 2019 : qui pour remplacer Israel Folau chez les Wallabies ?
Dane Haylett-Petty titulaire à l'arrière lors de la prochaine Coupe du monde ?
Si Israel Folau venait à manquer la Coupe du monde, qui Michael Cheika pourrait-il choisir pour le remplacer ?

Un chiffre, d’abord. Israel Folau, c’est onze titularisations sur les treize matchs disputés en 2018 par l’Australie. Autant dire l’importance du joueur chez les Wallabies, seulement sorti de la feuille de match sur blessure. Disons les choses : sportivement, la perte du joueur des Waratahs est énorme pour une équipe australienne à la peine ces derniers mois…

WALLABIES : Israel Folau prêt à arrêter le rugby après son licenciementÉgalement capable de jouer à l’aile (4 titularisations en 2018 avec la sélection), et au centre (1 titularisation), Folau est probablement le meilleur ¾ à disposition du sélectionneur Michael Cheika, qui va devoir se creuser la tête pour trouver un nouvel arrière à emmener au Japon.

Voyons ensemble les pistes à explorer.

L’évidence Haylett-Petty

C’est l’évidence : quand Folau s’est blessé, c’est à lui que Cheika avait fait appel. Et les bonnes prestations de l’ancien Biarrot lui avaient permis d’enchaîner, obligeant Folau à s’exiler sur l’aile lors de son retour. En 2018, Haylett-Petty a ainsi démarré sept rencontres avec le maillot des Wallabies floqué du n°15. Capitaine des Melbourne Rebels, il est actuellement blessé à l’orteil, et n’a joué que quatre fois cette saison.

Hodge l’ultra-polyvalent

Chez les Rebels, c’est Reece Hodge qui en a profité. A l’image de James O’Connor il y a quelques années, le joueur de 24 ans brille par son extrême polyvalence, puisqu’il peut jouer à l’arrière, à l’aile, au centre, et à l’ouverture. Souvent utilisé par Cheika, il compte déjà 24 sélections. Buteur, il enchaîne donc en 15 en Super Rugby. Avec succès : Hodge a déjà inscrit cinq essais.

Banks, le spécialiste

Plus méconnu que les deux joueurs des Rebels, Tom Banks n’a pas non plus leur expérience. Lancé l’an passé, le joueur des Brumbies avait débuté face aux All Blacks à l’Eden Park, sans pouvoir vraiment se mettre en évidence. De la même génération qu’Hodge, il compte trois sélections, sans avoir pu se montrer lors de la dernière tournée de novembre. Son principal avantage ? Sa vitesse, et la faible concurrence à son poste à Canberra (8 matchs, 8 titularisations, 2 essais).

Beale, le joker

Et si la surprise venait de l’énième replacement de Kurtley Beale ? Déjà aligné en 15 par le passé, le coéquipier de Folau chez les Waratahs n’y a pas joué avec les Wallabies en 2018. D’abord brillant au centre, Cheika lui a ensuite fait confiance à l’ouverture face à la mauvaise période traversée par Bernard Foley. Le renouveau de Quade Cooper et le retour en force de Matt Toomua au centre pourrait permettre au sélectionneur de renforcer le poste d’arrière sans trop pénaliser le reste de sa ligne de ¾.

Le malheur de Folau pour le bonheur d’Hunt ?

Karmichael Hunt : voilà un autre ancien Biarrot qui pourrait bien profiter du licenciement d’Israel Folau. Chez les Wallabies ? D’abord chez les Tahs, où il est utilisé au centre. Mais une place va se libérer, à l’arrière… S’il enchaîne les bonnes performances, Cheika pourrait être tenté de lui faire prendre l’avion, comme utility back. Mais Hunt part de loin !

Et à l’aile ?

Quatre, c’est donc le nombre de matchs disputés à l’aile par Folau avec l’Australie, l’an passé. Si Haylett-Petty - titulaire indiscutable - est déplacé à l’arrière, qui pourraient en profiter ? Marika Koroibete est installé. Lui aussi joue aux Rebels, l’équipe en forme de la conférence australienne. L’autre ailier en vue de la franchise de Melbourne, c’est Jack Maddocks (7 sélections). Un crack : 22 ans, 8 essais cette saison… Les deux devraient aller au Japon.

Les Fidjiens d’origine Sefa Naivalu et Henry Speight sont à l’affût, ce dernier n’ayant pas joué en sélection l’an passé. Sans oublier le vétéran Adam Ashley-Cooper, qui a joué contre l’Italie en novembre. Curtis Rona, futur joueur des London Irish, part de beaucoup plus loin.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Folau out, c'est quoi qu'on en dise une perte sportive énorme, même si humainement, il n'aurait probablement pas pu continuer à collaborer avec certains joueurs ouvertement diamétralement opposé à lui (cf. Pocock).
Personne peut le remplacer dans son style de jeu et son éviction va (devrait?) entraîner des bouleversements dans la ligne d'attaque. Déjà, Genia est un partant sûr, de même que Kerevi au centre. Ensuite, est-ce que Cooper, très bon avec les Rebels, va revenir chez les Wallabies? Cela changerait le style de jeu après que Foley ait connu pas mal de mauvaises performances ces derniers temps.
Au centre, une paire Kerevi-Kuridrani apporterait pas mal d'impact physique, chose qui manque cruellement aux australiens ces derniers temps. Les deux sont très bons actuellement avec leur province et Kerevi peut jouer 12 dans un style comme Henshaw ou Parkes.
Aux ailes, beaucoup ont été testés mais peu ont convaincu et on a pas retrouvé la paire Mitchell Ashley-Cooper de 2015. Y a plein de candidats mais aucun ne s'est vraiment rendu indiscutable, un peu comme en France. Je citerais Ashley-Cooper, Rona, Maddocks, Koroibete, Haylett-Petty, Speight, Naivalu, Petaia.
A l'arrière, je pense que Beale ou Hodge sont les meilleurs candidats. Beale a été déplacé en 12 à cause de Folau en 15, mais son meilleur poste est 15, car il manque de puissance et de solidité défensive en 12. Quant à Hodge, il est énorme en 15 avec les Rebels actuellement, il marque essai sur essai, il se propose tout le temps dans le jeu courant. Mais il y a également Haylett-Petty et Banks qui peuvent y évoluer.

Moi je voudrais voir ça: Genia-Cooper à la charnière, Kerevi-Kuridrani au centre, Naivalu et Maddocks aux ailes, Hodge à l'arrière. Sur le banc Powell ou McDermott en 9, Foley ou Beale 10/12/15, Ashley-Cooper en 11/13/14.

Ça va il y a du choix et de qualité. On devrait pouvoir oublier Folau rapidement.

@Droitdevant

Sportivement pas si sûr. Quand tu demandes aux observateurs du rugby quels internationaux australiens seraient titulaires ailleurs, on cite tout le temps Hooper et Folau. Depuis qu'il a débuté en 2013 sous le maillot aussie, Folau c'est 32 essais en 62 sélections, 1 essai tous les 2 matchs c'est énorme pour un arrière!! C'est plus que B.Smith chez les Blacks qui scorent pourtant toutes les 15 secondes, c'est plus que Beale et les autres australiens qui ont récemment occupé le poste.

En voyant un bout du match des Brumbies ce weekend je me disais justement que Tom Banks est un sacré joueur, il a le talent pour faire oublier Folau! En tout cas il twittera pas plus de c*nneries que son prédécesseur.

Donc je vote Tom Banks.

J'espere qu'il arretera pas. Quoi qu'il dise ca restera toujours un joueur incroyable

Bravo à la Fédé australienne en tout cas... Le mec a carrément pété les plombs avec sa croisade anti-LGBTI sur les rézos !.. Pour pareils teubés, l'anagramme de "dieu", c'est "vide"...

@ginobigoudi

Ou "God" "Dog" mais ça ne marche pas non plus, je suis quand même impressionné par la volonté qu'à eu cette homme à se tirer une balle dans le pied !

  • AKA
    43779 points
  • il y a 2 mois

voici un lien pour ouvrir le débat: https://www.nzherald.co.nz/rugby/news/article.cfm?c_id=80&objectid=12222196

@AKA

Je ne suis pas assez le rugby australien pour me faire une idée mais ça donne un peu l'impression de mecs qui tirent sur l'ambulance en chargeant sur son jeu alors que tant que Folau n'était pas en difficulté à cause de ses sorties extra-sportives on n'en parlait pas. En tout cas pas en France 😃

@AKA

C'est exactement ce que je me posais comme question, car aussi talentueux qu'il est/était, j'ai toujours cru comprendre que le système australien avait du mal à exploiter ses capacités aussi grandes soit-elles.
En Australie depuis le début le débat est de savoir s'il faut faire une équipe autour de Folau ou qu'il essaye de s'intégrer de lui-même, maintenant le débat est clos.

Je me demandais aussi si ses valeurs ne l'ont pas exclu du groupe et donc du jeu australien.

  • AKA
    43779 points
  • il y a 2 mois
@coupdecasque

Je pensais qu' ils allaient l' utiliser comme ils font chez les Warataths depuis le début du Super Rugby: un coup de pied "en chandelle" comme le fait (très bien) Foley et lui à la retombée pour cueillir le ballon au dessus des défenseurs ce qu' il fait à merveille (je pense que c' est le meilleur au monde pour çà).

@AKA

Ils ont un peu essayé mais en fait ce n'est valable que si le jeu le permet mais bon comme je le disais : problème réglé...

Un transexuel ?

@lelinzhou

Si seulement...

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
Vidéos
News
News