Comment la défaite du Stade Toulousain a été perçue par la presse étrangère ?
Huget et Sexton à la fin de la rencontre se sont félicités.
La presse étrangère a été élogieuse avec cette équipe du Leinster bien en place. Les Toulousains et leurs nombreuses fautes n'ont rien pu faire.

Fardy et Lowe sont les deux Leinstermen plébiscités pour leur performance majuscule. Fardy s’est fendu du dernier essai qui a scellé la victoire irlandaise, pendant que James Lowe ouvrait le compteur essai pour son équipe. L’Irish Times déclare qu’ "en Irlande, aucun ailier ne peut finir avec la puissance et l’assurance de James Lowe", avant de soumettre au sélectionneur australien la candidature de Fardy pour la Coupe du monde au Japon. Dans un autre papier, l'Irish Times déclare que malgré les conditions "sur-mesure pour Toulouse", le Leinster "n’a laissé aucune place à la discussion."
Champions Cup : Scott Fardy brise la défense toulousaine pour la qualif' du Leinster [Résumé vidéo]Champions Cup : Scott Fardy brise la défense toulousaine pour la qualif' du Leinster [Résumé vidéo]Côté Toulousains, le journal irlandais estime que les jambes d'Antoine Dupont et de Cheslin Kolbe ont obligé les Irlandais à "se concentrer sur eux pour limiter les dommages". Ils saluent la prestation des vieux de l’équipe, Charlie Faumuina, Jérôme Kaino et Joe Tekori, même si la sortie prématurée de Kaino a étonné le quotidien irlandais. Les remplaçants toulousains ont apporté et donné "plus de forme à l’attaque" des rouge et noir, avec notamment l’entrée de Romain Ntamack et Maxime Médard, forçant Antoine Dupont à revenir à son poste de prédilection. 

Pour le Guardian, les demis-finales étaient des évidences et elles ont été respectées, "les meilleures équipes européennes se dirigent vers Newcastle" et le Leinster a "fait suffoquer" le Stade Toulousain en empêchant son jeu de offloads à se mettre en place.
Champions Cup - Les 5 choses à retenir de la défaite du Stade Toulousain en 1/2Champions Cup - Les 5 choses à retenir de la défaite du Stade Toulousain en 1/2

Mais c’est "la bataille des airs" qui a fauté côté toulousain. Ces derniers ont, pour le périodique anglais, des "difficultés de cohésion collectives, malgré les mérites individuels des stadistes."

Un Toulouse de plus en plus désespéré a rarement menacé de revenir, selon la BBC.

Pour la BBC, le plan de jeu du Leinster était beaucoup trop huilé et "annulait la puissance et la créativité de Toulouse."  Mais ils déclarent qu’il "serait faux de ne reconnaître que la force collective de l’équipe de Leo Cullen", en citant la performance de Sean O’Brien, James Lowe ou James Fardy qui s’est retrouvé que tardivement sur la feuille de match. Côté toulousain, le placement d’Antoine Dupont au poste de numéro 10 pose des questions car le Stade n’a pas réussi "à reproduire les prouesses pyrotechniques qui leur avaient permis de battre le Racing 92" lors du quart.

Mais "Toulouse a également été miné par des erreurs fondamentales", tels que, selon eux, le coup de pied contré de Thomas Ramos, le carton jaune de Richie Gray et surtout "la décision de retirer le All Black Jérôme Kaino et Joe Tekori de leur rang en deuxième mi-temps qui leur a privé d’élan et d’expérience."

Champions Cup - Barnes, Huget, la défaite toulousaine : quelles sont les réactions sur Twitter ?Champions Cup - Barnes, Huget, la défaite toulousaine : quelles sont les réactions sur Twitter ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oli 30
    4975 points
  • il y a 4 semaines

Facile de refaire le monde (et la compo) après coup. Ce match là, si tu le rejoues il est perdu 9x sur 10. L'équipe toulousaine est jeune, va continuer de progresser, ils sont sur la bonne voie. Pas à rougir d'avoir perdu en Irlande en demi.

Toulouse est bien habillé pour l'hiver

Pour moi on a surtout perdu le match tactiquement.
Dans le choix de certains hommes dans le XV de départ. Pas convaincu par la charnière Bézy-Dupont avant, toujours pas convaincu après. Ntamack et Médard ont apporté un vrai plus offensif (mais tardif), les sorties prématurées des grognards, le choix des points au pieds quand on est mené déjà de deux essais. En TOP 14, pour obtenir des bonus etc je veux bien mais en demi de coupe d'europe, tu tentes le tout pour le tout. Le pragmatisme quand t'as déjà un écart de 15 ou 16 points va falloir m'expliquer la logique. Ona mis du temps avant de se resserrer en défense. Et on a rapidement senti une sorte de complexe d'infériorité. Comme si dans leurs têtes, les toulousains avaient plié le match avant même la 40ème.
Déçu par leur prestation et bravo aux Leinster impérial. On savait que ça allait être compliqué, résultat logique.
Enfin réjouissons-nous car dans ce genre de débâcle arrive un moment où, à défaut de pouvoir espérer encore une victoire, je me focalise sur Huget pour voir ce que nous fait le petit yoyo. Et vraiment, on est jamais mais alors jamais déçus ! Il sait tenir son rang !

@FauconMilleniumST

On était pas mal à sentir l'erreur de casting... Dupont, une fois de plus, n'a pas pu s'exprimer à l'ouverture, cherchant à forcer les verrous avec son jeu de 9, au ras des rucks, en appuis courts, mais se trompant souvent de sens, comme sur cette interception sur un renversement inopportun... Akhi a également déçu, coffrant des ballons qui auraient pu en tout cas aller plus loin... Bref, la presse étrangère pointe les mêmes questions, y compris celle de se priver de Ntamack, en 12 ou surtout en 10... La sale cravate de Sexton sur le jeune Romain sembla prouver que Captain Grognon n'avait pas envie de voir le prodige toulousain sur le pré...
Enfin, la titularisation de Ramos-buteur ( un joueur que j'aime bien par ailleurs), s'est avérée perdante, fébrile sur les chandelles, maladroit au pied dans le jeu, passes mal assurées, auteur d'un plaquage raté sur l'essai de Lowe, bref un jour sans, même s'il a assuré question but...
D'accord aussi sur le sentiment de résignation dans les rangs du Stade, seulement balayé par les entrées de banc, Ntamack et Médard notamment, ce dernier étant à deux (un?) doigts de peut-être changer le cours du match...

  • Seyfr
    2813 points
  • il y a 1 mois
@FauconMilleniumST

Et puis bon plus de la moitié de l'effectif joue dans l'équipe d'Irlande aussi. Et son jeu a étouffé le jeu de l'EdF aussi (si ce n'est que le XV jouent moins bien que le Stade)

  • breiz93
    32304 points
  • il y a 1 mois

Ah les Britanniques toujours prompts à donner des leçons...
Le Leinster était plus fort ./

@breiz93

Avant ils font toujours les faux-modeste, après ils font de mauvais gagnants !

@coupdecasque

Des Anglais qui débriefent une opposition franco-irlandaise... No "Good game" dans l'histoire... Et les analyses sont plutôt justes... Sauf le badage du Leinster... C'est bien le Stade qui n'a pas joué à son niveau de vitesse, d'engagement et de précision...

  • spir
    12935 points
  • il y a 3 semaines
@ginobigoudi

Non, c'est l'orga, l'engagement, et la qualité du Leinster qui les en ont empêchés...

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
News
Chroniques
News
News
News
News
Vidéos