Comment battre la meilleure nation du monde ? Les clés du ''Brunch'' entre la France et l'Angleterre
France vs Angleterre, le choc de la 2e journée dans cette coupe du monde de rugby féminin.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

La France affronte l'Angleterre ce samedi à la coupe du monde de rugby féminin à 9h. Les Bleues ne sont pas favorites, mais elles ont les armes pour s'imposer.
Le XV de France reste sur un bilan particulièrement négatif face à son prochain adversaire à la Coupe du monde, l'Angleterre. Les Bleues n'ont remporté un seul de ses 14 derniers matchs face aux Anglaises. C'était en 2018 sur le score de 18 à 17. Les affrontements entre ces deux nations sont toujours très serrés. L'écart n'a en effet été supérieur à six longueurs que trois fois depuis cette date.
14
26
L'Angleterre, c'est une véritable machine à gagner. Depuis un revers face aux Blacks Ferns en 2019, les Red Roses n'ont plus perdu un seul match ! Soit une série de 26 tests sans défaite. Un record mondial. Elles restent également sur 28 succès face aux nations européennes depuis ce revers en 2018 face à la France. Au total, les Anglaises ont remporté 56 de leurs 60 derniers tests. Seules les Néo-Zélandaises ont réussi à les faire tomber à trois reprises, en plus de la France. C'est dire la tâche qui attend les Tricolores ce samedi.

Et vous en doutiez encore, sachez aussi que l'Angleterre n'a jamais perdu un match de poules à la Coupe du monde. Elle possède un taux de victoire de 83% de victoires dans cette compétition avec 32 victoires en 39 matchs.
Si les Françaises veulent l'emporter, un seul mot d'ordre : efficacité ! Lors du dernier match perdu 24 à 12, la France avait dominé l'occupation du terrain (60-40%) et le temps passé dans le camp adverse (six minutes et 25 secondes contre quatre minutes et neuf secondes), indique World Rugby. Tout ça pour ne marquer que douze points.

Un manque de réalisme que l'on a revu face à l'Afrique du Sud en ouverture de la compétition. Les Tricolores n'ont marqué que dans 40 % de leurs entrées dans les 22 mètres adverses.
Course
17
Autre point crucial à améliorer pour le XV de France : la maîtrise du ballon. Avec 17 fautes de main contre les Sud-Africaines, les Françaises ont donné trop d'occasion à leurs adversaires. Face à une équipe du calibre de l'Angleterre, ça ne pardonnera pas.
On sait que le combat sera l'une des clés du match. Les Bleus devront être dominatrices devant avant de pouvoir lancer les 3/4. Pénalisés à trois reprises dans les mauls et autant de fois en mêlée lors du premier match de poules, elles savent qu'elles ne doivent pas donner trop de pénalités à une joueuse comme Emily Scarratt. Laquelle a souvent été leur bourreau par le passé.
Joueur-6
CA Brive
La France doit impérativement réussir son entame de match mais aussi être solide après les citrons. Par le passé, les Tricolores étaient en tête à la pause pour ensuite être dominées dans le second acte. En 2019 à San Diego, elles menaient 18 à 5 ou encore 15 à 5 au Twickenham Stoop en 2020.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Si l'attaque avait été à la hauteur de la défense, il y aurait vraiment eu moyen de l'emporter.
Entre les en avant, les coups de pied en touche ratés, et le manque de vitesse dans les 22 adverses derrière les rucks, ça fait des points à travailler.
Les Anglaises ont, elles, été bien bousculées et empêchées en attaque jusqu'au bout.
Plaisant à regarder et encourageant malgré les blessées

  • Labubre
    2639 points
  • il y a 1 mois

Beau match, beau combat! Encourageant pour la suite

@Labubre

Oui, voilà, une défaite encourageante 😀 RDV dans 10 ans quand on sélectionnera enfin les meilleures joueuses et qu'on aura un staff avec une vraie stratégie et un vrai plan de jeu. Dommage que cette CdM ne se soit pas déroulé comme prévu en 2021, l'EDF de cette époque avait alors une chance réelle.
Mais bon oui, elles ont été héroïques |

  • O'Livey
    12679 points
  • il y a 1 mois

Je dirais qu'une bonne piste pour commencer, ce serait de faire jouer les meilleures joueuses. Pour rappel, la compo de ce match, c'est sans Trémoulières ni Bernadou, de loin les meilleures joueuses françaises (pour pas dire du monde) à leur poste respectif. Même remarque concernant Banet et Boujard, même pas dans le groupe.
Jacquet c'est très bien, mais quand même beaucoup moins que Trémoulières. Boulard, plus ça va, plus je me dis qu'à part sa vitesse de pointe, elle a pas grand chose à proposer. Placement offensif, gestuelle technique et défense générale très médiocres, jeu au pied OK. Grisez, la nouvelle venue, m'a pas exactement convaincu sur le dernier match non plus, qualités physiques intéressantes, par contre le placement offensif est très moyen, ce qui est un peu dommage à l'aile. On pourrait aligner un triangle arrière Jacquet-Grisez-Trémoulières qui serait déjà assez supérieur à celui proposé demain. Je parle même pas si on avait embarqué Banet ou Boujard. Notre meilleur triangle arrière c'est Banet-Boujard (ou à la limite Jacquet) - Trémoulière. Aucune des trois ne joue demain.
En pilier droit, Joyeux c'est très bien. Mais Bernadou, l'année dernière c'était une arme de destruction massive, en mêlée ET dans le jeu courant. Je comprend pas pourquoi elle a pas rejoué avec l'EDF depuis.

@O'Livey

Je ne pourrais pas être plus d'accord. Boulard est une athlète mais son rugby est pauvre. Filipon ne m'a jamais convaincu : beaucoup d'erreurs, de fautes de main et j'en passe. Je serais moins sévère sur Jacquet mais bref. Je ne comprends pas comment on a pu laisser Bernadou et Boujard à la maison (Banet semble blessée mais bon...). Quant à Trémoulière sur le banc, c'est un autre mystère.

  • O'Livey
    12679 points
  • il y a 1 mois
@Yoooooooy

Correction, Bernadou est bien dans le groupe, mais n'a pas encore fait de feuille cette année. Et pour ce WE, Trémoulières n'est même pas sur la feuille!
Jacquet, pour le coup elle est loin de Trémoulières, mais c'est parce que Trémoulières est la meilleure du monde à son poste. Mais Jacquet, j'aime beaucoup quand même.
Quand à Filopon, je suis mitigé. On est d'accord qu'elle sort un match dégueulasse contre les sudaf. Quand elle rate un match, elle fait pas semblant. Mais j'ai aussi souvenirs de quelques excellentes performances de sa part. Alors d'accord, c'est pas Scarratt hein, mais elle peut être franchement forte quand elle veut. Et franchement, c'est pas comme si on avait grand monde pour la remplacer. Romane Ménager, dans la catégorie mains en cartons (et pour globalement tout le reste), c'est encore pire, le seul avantage c'est qu'on y gagne un peu en puissance brute. Neissen j'ai jamais été vraiment convaincu non plus. Ca plaque dur, et c'est à peu près tout ce que je peux dire. Jacquet peut dépanner au centre, mais c'est bien du dépannage; ses qualités ne collent pas avec celles d'un centre. Du coup, j'en viens à me demander si notre meilleure ligne de 3/4 serait pas Sansus-Bourdon (qui on le sait peut être très forte en 10, y compris à l'international) - Banet - Vernier - Drouin (repositionnée en 13 du coup, ça peut peut-être même aider à libérer nos ailières) - Boujard ou Jacquet - Trémoulière. C'est un peu plus expérimental que ce que je propose dans mon premier post, mais sur le talent individuel je pense que c'est encore meilleur.

@O'Livey

Je pensais aussi que Bernadou était pas dans le groupe... Il faut dire qu'on est pas habitué à ne pas la voir.
Sur le triangle arrière je suis d'accord, ton équipe est moins expérimentale que celle que l'EDF met sur le terrain. Boulard c'est déjà en soi très expérimentale.
Bon Filopon a fait un meilleur match mais ça reste terne. Les soeurs Ménager à l'aile, c'est risqué comme on l'a vu en fin de match avec l'en avant de Marine...

Bon là elles sont été héroïques en défense au point de faire douter les anglaises dans les dernières 20 minutes (qui sont tellement peu habituées à cela qu'elles ont coulé au niveau tactique) mais dans l'animation offensive c'est très insuffisant. Je trouve qu'on a perdu le liant 9/10, les passes de Bourdon, comme celles de Sansus arrivent en général dans les pieds de Drouin ou alors très haut. Dès cette transmission on a du retard. Je comprends pas, c'était pourtant très fluide en 2021.

j'ai pas trouvé la seule reponse que je cherchais ici: pourquoi le "brunch" ?

(a la limite le flunch pour "female crunch")

  • TPhib
    69054 points
  • il y a 1 mois
@LaGuiguille

Oui, la rencontre a été surnommée « le Brunch » outre-Manche.

@Thibault Perrin

Vu l'heure, c'est bien trouvé.

@LaGuiguille

Parce que c’est à 9h le matin ?

@Bord de l’aube et glais

moi j'ai jamais fait de brunch a 9h (sinon, c'est le ptit dej)

a 10h30 / 11h ok

@LaGuiguille

Je suis d’accord… je cherchais juste une raison…

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
News