Champions Cup. VIDEO. Grâce à un pack XXL, le Leinster remporte le duel des mastodontes à Exeter
En conquête directe et notamment en mêlée, le Leinster a fait vivre l'enfer au pack d'Exeter.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Au terme d'un match d'une intensité digne d'une finale, le Leinster est allé s'imposer ce samedi sur la pelouse du champion en titre Exeter, en quart (22 à 34).

En ce week-end européen où 5 clubs encore engagés sur 8 sont des représentants tricolores, il est naturel que tous les regards s'agglutinent vers France 2 et ses confrontations franco-françaises. Pourtant, on jurait dans la semaine que LA rencontre du week-end aurait probablement lieu outre-Manche, dans le Devon, du côté d'Exeter pour être précis. Les Chiefs champions d'Europe en titre recevaient en effet l'ogre du Leinster, quadruple tenant du titre, dans son antre de Sandy Park pour le compte du deuxième quart de finale du week-end. Et honnêtement ? On ne s'était pas trompé. 

Car dans ce duel de mastodontes, les deux formations étaient bien décidées à montrer qui avait la plus grosse. Et avec quelle intensité ! Dès l'entame, les partenaires de Sam Simmonds exposaient de plein fouet les talents monstres dont ils disposent sur les extérieurs en allant rapidement chercher la folie de leurs trois-quarts après chaque point de fixation de leurs avants. Ainsi, le feu-follet Tom O'Flaherty se régalait à chaque fois qu'il touchait le ballon avec de la vitesse, traversant par deux fois la défense du Leinster lors du premier 1/4 d'heure grâce à ses qualités athlétiques (3ème, 8ème). Forts de leur entrain exceptionnel, on pensait même les Chiefs être capables d'enfoncer le clou jusqu'à enterrer définitivement le Leinster, alors qu'ils menaient 14 à 0.

Oui mais voilà, ce pack dublinois c'est tout simplement le 8 de devant du XV du Trèfle à quelques choses près, Scott Fardy (39 sélections avec les Wallabies) en plus. En un mot : COLOSSAL. D'autant que derrière, les coéquipiers de Jonathan Sexton ne sont pas en reste non plus, à l'image de Robbie Henshaw ou encore de leurs fantastiques ailiers Larmour et Lowe. C'est d'ailleurs ce dernier qui sonnait la révolte au quart d'heure de jeu, après un énorme travail de Keenan. Son homologue qui doublait la mise en suivant dans le couloir opposé.

Bref, on ne comptera pas là tous temps forts de cette rencontre - à moins que vous vouliez y passer la nuit -, mais vous aurez compris qu'elle fut magnifique et d'une intensité folle en tout points. D'ailleurs, pas de jaloux : les amourachés du jeu d'avant en avaient également pour leur argent en seconde période, lorsque Ewers (43ème) pointait en but sur maul ou que les gros bras du Leinster montraient leur supériorité en conquête directe pour offrir des pénalités cruciales à leur buteur. Au bout du scénario, c'est le numéro 14 irlandais qui venait encore faire Larmour (pardon mais Matthieu Lartot est dans toutes les têtes en ce week-end de CE) à la défense des locaux. Et crucifier un Exeter que seul le Leinster pouvait dominer à ce point dans le jeu au près, qui s'inclinait finalement 22 à 34. Oui, ces Irish nous font peur, même pour les clubs français, pourtant irrésistibles cette année. Alors cocorico !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • O'Livey
    4280 points
  • il y a 1 mois

Première fois que je vois Exeter développer un jeu aussi ouvert. Ça leur a bien réussi au départ, avec O'Flaherty qui s'en est donné à cœur joie. Bien aidé par une défense absolument atroce du Leinster par moment, son 1er essai est quand même assez ridicule, et il a sorti plusieurs percées assez incompréhensibles. Mais finalement, le Leinster a dominé le centre du terrain. Et si Exeter est peut-être la meilleure équipe du monde une fois qu'ils sont rentrés dans les 22 adverses, je trouve qu'ils ont beaucoup de mal à y rentrer par eux même. Lors des matchs qu'ils ont eu à jouer contre les clubs français cette année et la dernière, ils ont marqué un nombre d'essais assez affolant (4 contre Toulouse et le Racing, 7 contre Lyon je crois). Sauf que sur tous ces essais, doit pas y en avoir plus de 2 ou 3 qui aient pour origine l'extérieur des 22. A chaque fois, c'est une pénalité dans les 50m, pénaltouche qui leur permet de rentrer dans 22, et ça déroule en maul puis pick and go.
Honnêtement, plutôt content de les voir perdre avec ce jeu aussi restrictif et stéréotypé, même si le Leinster c'est pas beaucoup mieux dans le domaine.

Je n'ai pas pu voir le match, mais j'ai cru comprendre que Sexton était - encore - sorti sur commotion !
La fédération irlandaise n'est pas inquiète ?

@Theo Fondacci
"qui avait la plus grosse"... sérieusement?

Arnold aurai du prendre un rouge pour sa décapitation de Lopez à la quatrième minute

  • Labubre
    1536 points
  • il y a 1 mois
@julien t bonnaire

Hors- jeu!!!
Une pénalité de plus!
A 10m monsieur

@julien t bonnaire

Rouge plus essai de pénalité plus pénalité au coup d'envoi plus rouge supplémentaire sur un joueur toulousain tiré au hasard.

@Team Viscères

et encore on se demande dans les milieux autorisés à se demander s'il ne faudrait pas rétablir la peine capitale...

@Team Viscères

Moi j'dis qu'ils se ressemblent tellement les Arnold's que dans le doute il convenait d'expulser les deux.

@MARCFANXV

Ou 5 mn chacun ?

quel match!! quelle force de caractère du Leinster!!
Exeter a pourtant montré la voie à suivre :
- éviter à tout prix l’affrontement direct (leurs avants sont trop forts) (même pour Hill, Gray, Simmonds et compagnie)
-privilégier le jeux rapide vers le large, à une passe, (leur arrières sont largement prenables, sujets à se faire feinter)

et s'y tenir!!
curieusement à chaque mi-temps, et pourtant après avoir dominé largement par cette stratégie Exeter a fini à chaque fois par retomber dans le piège de la guerre des tranchées
mais est-ce seulement possible? (de s'y tenir)

la ligne de 3/4 bordelais est peut être encore supérieure à celle d'Exeter,
la qualif n'est pas impossible mais quel exploit tonitruant ce serait

Félicitations aux Bordelais pour leur victoire, mais vu que j'avais prévu que le Racing devrait s'occuper du vainqueur du quart entre les mastodontes c'est dorénavant votre responsabilité d'éliminer le Leinster.

@Team Viscères

Je prefere prendre clermont

Derniers articles

Arbitrage
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Vidéos
News