Champions Cup - Pourquoi le Leinster est-il un adversaire si redouté ?
Le Leinster va-t-il renverser Toulouse et voguer vers un cinquième titre européen ?
Le champion d'Europe en titre affrontera le Stade Toulousain ce dimanche après-midi en Dublin pour une place en finale.

Saison en cours

Le Leinster est leader de sa conférence en Pro 14. Il ne s'est incliné que 4 fois, a concédé un match nul et a remporté 15 victoires en 20 matchs. En Champions Cup, il a uniquement perdu sur la pelouse du Stade Toulousain et s'est qualifié au forceps face à l'Ulster 21-18 en quarts de finale.

Le staff : Leo Cullen et Stuart Lancaster

Leo Cullen : « Ma foi dans le système a changé »Leo Cullen : « Ma foi dans le système a changé »Il peut paraître étonnant de les voir ensemble. L'un est une véritable idole dans son pays, tandis que l'autre a cherché refuge après avoir plongé les siens dans le néant. Pourtant, associés depuis deux ans, les deux hommes font un travail absolument remarquable avec la province irlandaise. Ce sont notamment eux qui ont ramené pour la première fois un titre au Leinster depuis 2014. Les Leinstermen ont en effet réalisé le doublé Pro 14-Coupe d'Europe la saison dernière. Cette saison, le staff a été renforcé par Felipe Contepomi et John Fogarty et tout à l'air de se dérouler pour le mieux, puisque la province irlandaise est actuellement largement en tête de sa conférence en Pro 14 (16 points d'avance) et à toujours l'occasion de conserver son titre en Champions Cup. 

Le joueur : Jonathan Sexton

Irlande - France : Huget et Fickou se rentrent dedans pour l'essai d'école de Jonathan Sexton [VIDEO]Irlande - France : Huget et Fickou se rentrent dedans pour l'essai d'école de Jonathan Sexton [VIDEO]Le meilleur joueur du monde 2018 a été peu sollicité cette saison par sa province. À 8 reprises seulement, 4 fois en Pro 14 et 4 fois en Champions Cup. En revanche, il s'est toujours montré déterminant avec son équipe puisqu'il a inscrit plus de 10 points dans 6 des 8 matchs qu'il a disputés. Blessé avant, pendant et après le Tournoi des Six Nations, Jonathan Sexton a été laissé au repos et n'a pas disputé la moindre minute de jeu depuis le 16 mars 2019 et un match avec l'Irlande perdu lors du Grand Chelem gallois. Le métronome sera de retour ce week-end face au Stade Toulousain en tant que titulaire et capitaine. Reste à savoir s'il sera en forme après avoir passé un mois hors des terrains.

Les supporters : La Blue Army

Certains se sont étonnés de la ferveur des Rouge et Noir à la Paris la Défense Arena il y a trois semaines, mais cette fois-ci, ce sont les Toulousains qui risquent de prendre un coup sur la tête. Le Leinster possède un véritable avantage sur son concurrent avec la Blue Army. Des supporters qui dégagent une ferveur incroyable, que ça soit à la RDS Arena, comme ce fut le cas durant les phases de poules (victoire du Leinster 29-13), ou à l'Aviva Stadium, stade mythique du rugby irlandais, dans lequel les Toulousains auront rendez-vous dimanche. Un 16ème homme unique en son genre, qui aura à cœur de voir son équipe triompher une nouvelle fois du seul club français encore en lice.

La stat :

288
Comme la différence entre le nombre de points marqués et le nombre de points encaissés par le Leinster en championnat. Soit la plus importante d'Europe devant Clermont (277). Toulouse étant cantonné à 181. Ce qui veut dire que le Leinster a un jeu très porté sur l'offensive (deuxième meilleure attaque d'Europe derrière l'ASM avec deux matchs de moins), mais que c'est également une équipe qui sait défendre. Les Toulousains en avaient d'ailleurs déjà fait les frais au match aller, puisqu'ils n'avaient réussi à franchir la ligne d'en-but de leurs adversaires qu'en toute fin de rencontre par l'intermédiaire de Cheslin Kolbe.

Champions Cup - Une solide composition du Leinster pour la demi-finale face au Stade ToulousainChampions Cup - Une solide composition du Leinster pour la demi-finale face au Stade ToulousainForces :

À l'image du Stade Toulousain, le Leinster est une équipe qui aime jouer (1089 ballons joués à la main en Champions Cup cette saison). Autour de ses numéros 10, que ça soit Jonathan Sexton ou Ross Byrne, elle combine très souvent, derrière notamment, et possède de nombreux joueurs capables de franchir les défenses adverses tels que le centre Robbie Henshaw, qui a effectué son retour le week-end dernier, les terribles ailiers James Lowe, et Jordan Larmour ou le jeune Garry Ringrose (29 défenseurs battus pour ce dernier). 78 franchissements au total cette saison en Coupe d'Europe pour le champion en titre qui marque énormément, tout comme en championnat (29 essais).

VIDÉO. Irlande : Jordan Larmour ridiculise la défense de l'Italie avec ses crochets de folieVIDÉO. Irlande : Jordan Larmour ridiculise la défense de l'Italie avec ses crochets de folieL'autre force du Leinster, c'est son pack. Sa troisième-ligne tout d'abord, avec le successeur de Jamie Heaslip, Jack Conan, qui fait sensation en Irlande depuis le début de la saison, mais également l'expérimenté Sean O'Brien (56 sélections), ainsi que Rhys Ruddock qui sera également aligné dimanche, membre de la province irlandaise depuis plusieurs saisons déjà. Et que dire de la deuxième ligne avec les deux internationaux Irlandais que sont Devin Toner, l'un des meilleurs preneurs en touche en Champions Cup (25 ballons gagnés) et James Ryan, le troisième meilleur plaqueur de cette compétition (107 plaquages).

Si ça ne suffisait pas, l'expérience de Scott Fardy (39 sélections avec les Wallabies) vient également donner un supplément d'âme à la « cage ». Un 5 de devant porté par une première ligne liée comme nul part ailleurs, que ça soit en sélection ou avec la province. Cian Healy, Sean Cronin et Tadhg Furlong cumulent à eux trois 189 sélections et forment sûrement le meilleur attelage du monde à l'heure actuelle.

Conan se fait la malle, résiste puis passe pour l'essai du Leinster [VIDÉO]Conan se fait la malle, résiste puis passe pour l'essai du Leinster [VIDÉO]Résultat, le Leinster est également une équipe très à l'aise sur les ballons portés. Il n'est d'ailleurs pas étonnant de voir que son meilleur marqueur en Coupe d'Europe cette saison n'est autre que...Sean Cronin ! Son talonneur ! C'est une arme qu'ils utilisent souvent et qui sera testée à coup sûr ce dimanche à l'Aviva Stadium. Les Toulousains sont prévenus...

Faiblesses :

Peu de choses à reprocher dans le jeu à cette équipe, aussi présente en qualité derrière que devant. En revanche, la gestion du groupe ces dernières semaines peut poser quelques questions. De nombreux joueurs ont été laissés au repos suite au quart de finale contre l'Ulster et peu d'entre eux ont joué les semaines qui ont précédé. Face à l'Ulster, seuls Luke McGrath et Scott Fardy ont été reconduits. Tandis que la semaine dernière contre Glasgow (défaite 24-39), Leo Cullen a fait le choix de titulariser seulement six de ses « cadres » en la personne des frères Kearney, de Jordan Larmour, de Sean O'Brien, mais également de Devin Toner et de Robbie Henshaw, qui de leur côté n'avaient plus joué depuis le Tournoi des Six Nations.

Résultat, ces joueurs-là manquent sûrement de temps de jeu aujourd'hui, même si le staff du Leinster a expliqué miser sur la carte de la fraîcheur pour cette rencontre face à Toulouse. C'est également le cas pour Jonathan Sexton, de retour dans le groupe alors qu'il n'a toujours pas porté le maillot de la province irlandaise en 2019...

Pro 14 - La performance stratosphérique au plaquage de Jonny Gray contre le Leinster [VIDEO]Pro 14 - La performance stratosphérique au plaquage de Jonny Gray contre le Leinster [VIDEO]Au final, le Leinster ne s'est pas vraiment mis en confiance ses dernières semaines. Pire encore, il n'a pas gagné le moindre match en Pro 14 depuis la fin du Tournoi des Six Nations (2 défaites, 1 nul), là où le Stade Toulousain a continué à surfer sur la vague du succès, malgré une défaite à Toulon où le staff avait décidé de faire tourner. La force du groupe au complet face à Clermont la semaine dernière (victoire à l'arraché 47-47) laisse également présager de bons auspices pour dimanche, là où le Leinster a reçu un coup sur la tête face à Glasgow en guise de préparation, en s'inclinant à domicile 24 à 39.


Et aussi : 

Champions Cup - On a revu Leinster vs Toulouse, voilà ce qu'il faut retenirChampions Cup - On a revu Leinster vs Toulouse, voilà ce qu'il faut retenir

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Parce qu'ils ne lâchent jamais la balle et qu'en défense ils sont stratosphériques sur rucks et mauls?

C'est quand même un match à 8 étoiles. Ce Stade peut le faire.

euh...peut-être parce qu'ils sont les champions en titre

Parce que c’est l’equipe d’Irlande à peu de choses pres

“l'autre a cherché refuge après avoir plongé les siens dans le néant“, vous y allez forts les gars quand même

Parce qu'ils sont super forts.

Parceque l'arbitrage européen n'a rien a voir l'arbitrage national?

Derniers articles

Vidéos
News
Vidéos
News
News
Chroniques
News
News
News
News
Vidéos