Champions Cup. Forfait de Sexton, les monstres Skelton et Atonio : comment l'Irlande se prépare à la demi-finale du Leinster ?
Ross Byrne sera titulaire face à La Rochelle ce dimanche.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
À quelques jours de La Rochelle-Leinster, la presse irlandaise ainsi que Josh Van der Flier et Robin McBryde sont revenus sur cette rencontre ainsi que leur adversaire.

L'attente commence à être pesante et l'excitation palpable. Car oui, nous ne sommes plus qu'à quelques jours des demi-finales de Champions Cup. Ce samedi, le Stade Toulousain accueillera l'Union Bordeaux-Bègles tandis que le lendemain, le Stade Rochelais aura fort à faire en accueillant sûrement celui que l'on pourrait exposer comme l'ogre de la compétition, le Leinster. À coeur vaillant rien d'impossible et les Maritimes ne se présenteront pas dans leur antre de Marcel-Deflandre en victime expiatoire. Et pour cause, dire que les hommes de Jono Gibbes sont dans une forme étincelante relèverait de l'euphémisme. Deuxièmes du Top 14 avec un match en moins, les Rochelais ont surtout épaté l'Europe lors du quart de finale, en écrasant les Requins de Sale qui n'avait de mordant que le nom, en se hissant par la même occasion pour la première fois de l'histoire du club, en demi-finale de la plus prestigieuse compétition européenne. Une orgie de jeu qui nous laisse à penser que l'exploit, (car n'ayons pas peur des mots battre ce Leinster-là relèverait d'une exceptionnelle performance), reste possible pour une équipe qui nous enchante au fil des week-ends. Surtout, face à un Leinster qui sera privé de son maître à jouer Jonathan Sexton, victime d'une énième commotion cérébrale qui aura eu raison de sa présence pour cet affrontement capital.

Champions Cup. Jonathan Sexton (Leinster) privé de demi-finale après sa commotionChampions Cup. Jonathan Sexton (Leinster) privé de demi-finale après sa commotionEn Irlande, ce forfait a forcément fait réagir surtout à l'approche de la tournée des Lions Britanniques et Irlandais. L'Irish Times qui rappelle ''que la demi-finale face à La Rochelle est le plus gros match de la saison pour le Leinster jusqu'à présent'', révèle par la même occasion que l'ouvreur du XV du Trèfle pourrait postuler en cas de qualification de la province irlandaise pour la finale, le 22 mai prochain. Ross Byrne devrait dès lors remplacer Sexton dans le XV de départ pour la demi-finale. Pas sûr que l'absence de ce dernier soit une si bonne nouvelle pour le groupe rochelais. Impérial au moment de sa rentrée sur la pelouse d'Exeter, Ross Byrne reste une valeur sûre de l'effectif irlandais et ses performances furent remarquées. Un avis partagé par Josh Van der Flier en visioconférence de presse, troisième ligne du Leinster : ''Johnny est évidemment l'un des meilleurs joueurs au monde, mais Ross a toujours su prendre le relais avec brio, notamment à Exeter en quart de finale. Il a été incroyable cette saison et a fait ses preuves [...] on sait qu'on ne perd pas trop avec Ross sur le terrain.'' Dans des propos rapportés par le Irish Times, Leo Cullen a de son côté fait un point sur les forces en présence à l'approche de cette demie. James Ryan, Garry Ringrose, Scott Penny, Tommy O'Brien et Ciaran Frawley devraient sauf cataclysme tous être opérationnels. À l'inverse Jamison Gibson-Park, Caelan Doris, Harry Byrne, Jimmy O'Brien et Rowan Osborne -qui vient de s'engager avec le Munster- devraient être trop justes pour figurer dimanche sur la pelouse de Deflandre. Mais au-delà des absences, c'est également la puissance physique du paquet d'avants du Stade Rochelais qui impressionne en Irlande

VIDEO. Champions Cup. Rhule et La Rochelle roulent sur Sale et filent en demie !VIDEO. Champions Cup. Rhule et La Rochelle roulent sur Sale et filent en demie !Josh Van der Flier n'a d'ailleurs pas manqué de relever le gros défi qui attend son équipe : ''Encore une fois, ce sera un gros défi physique pour nos avants''. Si les Rochelais possèdent une troisième-ligne exceptionnelle composée de l'international français Grégory Aldritt, du champion du monde néo-zélandais Victor Vito ou de l'ancien tricolore Kevin Gourdon, que dire de son cinq de devant symbolisé par la puissance de Uini Atonio ou de l'Australien Will Skelton ? Robin McBryde membre du staff du club irlandais n'a d'ailleurs pas manqué de souligner la puissance de ces derniers dans les colonnes de l'Irish Times. L'ancien talonneur gallois a évoqué les deux ''monstres'' du pack français : ''Ils sont si massifs, notre mêlée va être sous pression. Nous devrons donc être très intelligents pour savoir où nous choisirons nos batailles.'' Avant d'accentuer sur la rudesse du huit de devant : ''Ils jouent très bien au rugby devant, et gagnent la ligne d'avantage. Défensivement, nous allons devoir les contrer physiquement et les empêcher de prendre de la vitesse''. Mais se concentrer uniquement sur les ''gros'' de La Rochelle serait une erreur, tant les trois-quarts brillent de mille feux. McBryde poursuit : ''Cependant, ils ont de la qualité partout, à chaque poste''. 

Alors quelles solutions pour battre une équipe en pleine confiance ? Toujours pour l'Irish Times, McBryde s'est livré et pense avoir sa petite idée : ''Il est notoire que le jeu en France est saccadé, plutôt lent, allant de pénalités en pénalités, avec de fortes rafales d'intensité et ils ont les joueurs pour le faire. Toute balle perdue dans le turn-over, ils s'y accrochent tout de suite et ont de multiples menaces derrière. Ils aiment jouer le match à leur rythme, alors nous devons essayer de leur imposer des séquences plus longues que d'habitudesNous devons tenter de les sortir de cette zone de confort et essayer de mettre le maximum de séquences avec le ballon en jeu. Exeter, et nous-mêmes, sommes entrés dans le même genre de match, ce qui était vraiment super à regarder. C'était bien de l'emporter, mais la menace va être un peu différente cette semaine. Ce ne sera pas sur des multi-phases, je pense que ce sera plus un jeu basé sur la puissance. Plus il y a de pénalités et plus le temps de jeu est bas, plus il conviendra à La Rochelle. J'espère que nous pourrons garder le ballon en vie, être précis, être à l'aise de jouer avec le ballon et leur poser différents problèmes. Attendons-nous donc ce dimanche, à voir dans la plus pure tradition du jeu irlandais, le Leinster multiplier les séquences pour faire sauter le verrou rochelais. Les coéquipiers de Romain Sazy sont prévenus, mais nul doute qu'ils sauront relever le défi. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • mic4619
    2806 points
  • il y a 1 semaine

''Il est notoire que le jeu en France est saccadé, plutôt lent, allant de pénalités en pénalités, avec de fortes rafales d'intensité et ils ont les joueurs pour le faire"
Ils n'ont pas du regarder beaucoup de matchs du ST ou de LR cette année !!!!
Car les matchs de CE entre français cette année ce sont joués, comme des matchs de phase finale du TOP 14, avec des équipes qui se connaissent par cœur, on ne peut pas en tirer des certitudes à partir de ces derniers ...
Surtout quand on voit comment LR balaye Sale, qui est quand même 3eme de son championnat domestique.....
Je rajouterai que la finale la CDM de 2019 était plus proche d'un match de très très haut niveau des phase finale du TOP 14 !

  • mic4619
    2806 points
  • il y a 1 semaine

Nous sommes beaucoup à souhaiter une victoire de La Rochelle afin que ayons enfin une finale franco Française, car ces dernières années les équipes Francaise le méritaient ......La faute à pas de chance, mais aussi à "quelques arrangements anglo saxon quand même..."

Quel scoop dans ce titre d article, Skelton et Atonio sont irlandais et rejoignent le Leinster.

Je suis surpris de la fessée à domicile du Leinster contre leur grand rival du Munster, 3-27. On ne peut pas dire qu'ils on fait jouer l'équipe B, il y avait tout de même Larmour, Kearney, Ringrose, Lowe, Byrne, Porter, Baird, Doris, Cronin, Ryan ou Fardy sur le terrain...

Déplacement et replacement et on recommence, etc ... Attention les rochelais, le message est clair...

Allez La Rochelle !

@Jacques-Tati-en-EDF

Enfin attention, pas plus de 10 km de déplacement.

Et voici Le plus gros défi de son histoire pour mon équipe de coeur (quoique les matchs face au très grand Béziers il y a plusieurs dizaine d’année étaient aussi un gros défi, je n’ai malheureusement pas pu vivre ces moments) supporter depuis 30 ans quel magnifique moment je vais vivre ce dimanche. Quoiqu’il arrive merci à tous les joueurs de me faire vibrer comme ca. J’espère qu’on sera tous jaunes et noirs dimanche. Amitiés rochelaises à tous et toutes

  • Yonolan
    114985 points
  • il y a 1 semaine
@Yellowblack

Bien sur qu'on sera tous des bagnards ce dimanche
Et pas seulement pour supporter une équipe française mais un rugby qui nous enchante bien souvent
Et La Rochelle a de belles chances

@Yonolan

Oui c'est pas un hasard si ils se partage le haut du tableau avec le ST

@Yellowblack

On sera derrière les maritimes dimanche peu importe le résultat de samedi, même si ce serait encore plus plaisant si c'est pour vous retrouver en finale.
Le seul regret c'est que Deflandre soit vide car cela aurait boosté l'équipe et surtout ces moments doivent se vivre en communion avec l'équipe et les supporters.

@Yellowblack

J'espère de tout cœur que votre épopée va continuer au moins 1 matches de plus 😄
Que d'émotions ces fases finale de Hcup quand nos clubs fétiches sont présents! Bon il est vrai que ce PU**** de covide gâche la fête a Delfandre, mais en tout cas allez la rochelle pour une coupe ramener en france 🇨🇵

@PilouPilouDu40

Merci pour votre soutien

Bon match en perspective...

Derniers articles

Arbitrage
Ecrit par vous !
News
Sponsorisé News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
Vidéos
News