Après l’échec australien en Coupe du Monde, Eddie Jones à la tête d’une nouvelle sélection ?
Eddie Jones et l'Australie, c'est peut-être déjà la fin ! Crédit image : World Rugby
Selon plusieurs médias étrangers, le sélectionneur de l’Australie Eddie Jones pourrait bien quitter les Wallabies pour se lancer dans une nouvelle aventure.

Même s’il est un sélectionneur reconnu mondialement, Eddie Jones n’a pas tellement la cote en ce moment. En effet, l’homme de 63 ans n’a pas réussi à qualifier l’Australie pour les phases finales de la Coupe du Monde, une première dans l’histoire de ce pays. Un cataclysme qui n’a en revanche pas remis en cause la place de l’ancien coach des Brave Blossoms, du moins du côté de la fédération australienne.

Car si supporters et médias n’ont pas manqué Eddie Jones, la fédération ne s’est, quant à elle, pas encore exprimée sur le sujet. D’autant que contractuellement, Jones est lié aux Wallabies jusqu’en 2027. Mais voilà, depuis plusieurs mois maintenant, certaines rumeurs s'accentuent...

RUGBY. Eddie Jones et les Wallabies, déjà la séparation ?RUGBY. Eddie Jones et les Wallabies, déjà la séparation ?L’appel du Japon ?

Mais voilà, s’il est toujours le sélectionneur de l’Australie, Eddie Jones aurait, selon plusieurs médias japonais et australiens, des envies d’ailleurs. Et en particulier le quotidien sportif Sponichi, qui avance cette semaine qu’Eddie Jones devrait être le successeur de Jamie Joseph à la tête du Japon, qui a lui aussi échoué en poule de ce Mondial.

Une énorme nouvelle, étant donné qu’Eddie Jones fut sélectionneur du pays du Soleil Levant de 2012 à 2015. D’ailleurs, ce fut lors de son mandat que le Japon remporta ce match historique face à l’Afrique du Sud, en phase de poule de la Coupe du Monde en Angleterre.

Une rumeur qui, si elle s’avère exacte (ce qui ne serait pas étonnant au vu des nombreuses sources concordantes), enverrait donc Eddie Jones à la tête du Japon, qui sort de quelques années compliquées. En effet, le Mondial japonais n’a vraiment pas été une réussite, tant au niveau du résultat que du jeu proposé.

D’ailleurs, la fédération nippone aurait fait de Jones son choix numéro 1, et serait prête à tout pour le reprendre, selon les dires du président de la fédération australienne Hamish McLeenan pour The Telegraph : « Je crois comprendre qu’où qu’il soit dans le monde, le Japon est prêt à le reprendre en un clin d’oeil, il y a une offre pour lui ».

RUGBY. Le Pays de Galles détruit Eddie Jones et l'Australie, les Réseaux Sociaux exultentRUGBY. Le Pays de Galles détruit Eddie Jones et l'Australie, les Réseaux Sociaux exultentPour rappel, Eddie Jones a une histoire particulière avec le Japon, étant donné qu’il a entraîné pendant presque 9 ans là-bas, que ce soit la sélection nationale ou plusieurs clubs comme le Tokyo Sungoliath

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La sélection Portugaise a, d'ores et déjà, annoncé qu'elle ne souhaitait absolument pas lui faire signer un contrat.

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News