ANGLETERRE - Non mais c'est quoi le problème avec Danny Cipriani ?
Danny Cipriani, joueur préféré de ton joueur préféré.
Boudé par Eddie Jones, Danny Cipriani vient d'être élu meilleur joueur du championnat anglais. Mais devrait manquer la Coupe du monde.

Qu'ont en commun Alex Goode et Danny Cipriani ? Respectivement meilleur joueur d'Europe et d'Angleterre, l'arrière et l'ouvreur risquent bien de se croiser à la rentrée prochaine. Mais pas au Japon, où le XV de la Rose tentera d'effacer la piètre performance anglaise lors du Mondial 2015 : Goode, comme Cipriani, vont probablement devoir se contenter de la Premiership.

Pourtant, leur passeport est bien à jour...

Premiership : et le meilleur joueur de la saison s'appelle... Danny Cipriani !Premiership : et le meilleur joueur de la saison s'appelle... Danny Cipriani !Le problème, c'est que ni le n°15 des Saracens - élu dans l'équipe-type de la saison en championnat - ni le n°10 de Gloucester ne font partie des plans du sélectionneur, Eddie Jones. Alors, culot monstre ou vraie stratégie ?

Une saison hors-norme

La saison 2018/2019 de Cipriani est exceptionnelle, tout le monde en conviendra. Arrivé cet été à Gloucester, le demi d'ouverture illumine la rencontre face à Northampton avec une passe sautée fantastique, qui permet à Sharples de marquer. On a connu pire comme baptême dans l'un des stades les plus mythiques du championnat.

Dans son sillage, les Cherry & White ont réalisé une superbe saison, retrouvant (enfin) les phases finales. Ce week-end, Gloucester défie les Saracens en 1/2, et croit toujours à un titre que la formation n'a plus remporté depuis... 2002.

VIDÉO. Premiership - Danny Cipriani a illuminé le Kingsholm Stadium d'une passeVIDÉO. Premiership - Danny Cipriani a illuminé le Kingsholm Stadium d'une passeCipriani est la vedette d'un superbe collectif mené par Johan Ackermann, déjà à l'origine du renouveau des Lions en Super Rugby. Une équipe à son service, qui profite de ses décalages et de ses inspirations pour enfiler les essais (75, soit la 3ème meilleure attaque) et les bonus offensifs (10, soit le 2ème meilleur total à égalité avec les Saracens).

Disons-le tout de suite : quitte à le comparer aux meilleurs ouvreurs du monde - dont il fait assurément partie - Cipriani serait l'anti-Sexton avec un jeu offensif fait d'initiatives, près de la ligne d'avantage. Sa saison hors-norme n'étonne finalement pas, tant le joueur formé aux Wasps a su devenir régulier, loin des clichés entourant son début de carrière. Déjà, son passage avec Sale (2012/2016) l'avait totalement relancé au point de retrouver le XV de la Rose pour la préparation au Mondial 2015. Revenu chez les Guêpes (2016/2018), Cipriani avait continué de mettre tout le monde d'accord... En vain.

La clé de la polyvalence

Alors pourquoi n'a-t-il pas sa chance ? Pourquoi sa 16ème sélection contre les Boks, à l'été 2018 dans un match sans enjeu, pourrait être sa dernière ? La concurrence, d'abord. Comme pour Goode avec Brown, Daly, Watson ou Nowell, le joueur de 31 ans n'est le seul ouvreur de niveau international à disposition d'Eddie Jones. La paire Ford - Farrell a bien fonctionné au début du mandat de l'Australien, avant que ce dernier ne quitte le centre pour l'ouverture, relayant le premier sur le banc. Pourquoi changer une équipe qui gagne, ou des joueurs qui performent ?  

Si Cipriani avait été Français, sans doute aurait-t-il été rappelé une bonne demi-douzaine de fois. Avant d'être écarté dès la première bourde, ou la première défaite...

VIDEO : la magie de Danny Cipriani continue avec une sublime passe aveugle pour l'essai !VIDEO : la magie de Danny Cipriani continue avec une sublime passe aveugle pour l'essai !La polyvalence est un autre argument probablement retenu par le sélectionneur. Ou plutôt son absence, dans le cas de Cips, seulement fixé à l'ouverture. Farrell, Slade voire Lozowski, si on va plus loin, sont capables d'évoluer au centre. Précieux, au moment de composer une feuille de match.

De son côté, Ford est un buteur réputé. Contrairement à Cipriani, qui n'est pas le n°1 en club. Rédhibitoire, donc. 

Le système plus fort que l'homme

Une idée alléchante sur le papier serait de l'associer à Farrell en 12, pour une paire de 5/8e classique. Un système à deux ouvreurs qui permettrait au XV de la Rose de bénéficier de deux ouvreurs... et d'un buteur. Mais depuis le passage de Farrell en 10, Jones a choisi de s'appuyer sur un 12 pénétrant (Te'o, Tuilagi), facilité par l'émergence de Slade en 13. Un système efficace.

Or, le système est plus fort que l'homme, et Cipriani en fait les frais. Jones l'a bien compris, et devrait donc se passer de l'ancien des Rebels, pourtant brillant en juin face à l'Afrique du Sud, lors du seul succès anglais face aux Boks... Le 2 juin, l'Angleterre défiera les Barbarians sans les finalistes de la Premiership. En cas d'élimination ce week-end, Cipriani pourrait tout de même se voir offrir une dernière chance pour bousculer la hiérarchie.

VIDEO. Angleterre : le duo Cipriani - May régale pour le superbe essai face aux SpringboksVIDEO. Angleterre : le duo Cipriani - May régale pour le superbe essai face aux Springboks


Et aussi :

Pourquoi le XV d’Angleterre boude-t-il Alex Goode, meilleur joueur d’Europe en 2019 ?Pourquoi le XV d’Angleterre boude-t-il Alex Goode, meilleur joueur d’Europe en 2019 ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    11555 points
  • il y a 3 mois

les anglais sont aussi moins cons que nous, ils savent qu'il vaut mieux se priver d'un joueur un peu meilleur et avoir un buteur fiable et en confiance
la dernière fois que le Xv de france a a gagné quelque chose et eu un ratio victoire/défaite positif, c'était avec un para près de 100/100 et un jeu pourtant pas bien flamboyant à coté

  • to7
    11555 points
  • il y a 3 mois

il n'est pas tellement meilleur que farrel ou slade, en revanche il est clairement devant for maintenant

Un CipFarr confinerait au génie. Mais l'Anglais ne gôute au génie qu'à l'unité...Il préfère gagner..

  • Dich67
    18477 points
  • il y a 3 mois

Ça me rappel en 2015 quand Steffon Armitage et Abendanon marchait sur l'eau

Son comportement lui coûte certainement très cher mais je pense qu'un joueur qui peut faire basculer un match sur un coup de génie peut être très utile dans une coupe du monde

@Rchyères

Ce genre de joueur peut clairement te faire basculer un match. Mais juste un match, et la bascule peut-être dans les deux sens.
Si tu regardes, les équipes qui vont au bout de la compétition le font grâce à la constance. Les Anglais en 2003, les Sudafs en 2007, les Blacks depuis, à chaque fois ce sont des équipes de talent mais surtout des monstres de régularité. Les équipes géniales et fantasques font des coups mais ne vont pas au bout.

Se passer d'un mec comme Cipriani si tu n'as pas de talent à disposition c'est ridicule. Se passer d'un talent irrégulier parce que tu as des talents réguliers à disposition, c'est dommage pour le spectacle mais c'est parfaitement logique.
Et ça c'est juste sur le sportif, ensuite tu as la construction de ton groupe et de l'aspect extra-sportif où un mec instable comme Cipriani peut foutre en l'air ton groupe. Si tu fais la balance entre ce qu'il peut éventuellement apporter de positif et de négatif, c'est compliqué de le prendre. Encore plus quand il n'a pas été intégré à la construction de ton groupe en amont...

@Rchyères

Comme l'Angleterre avec Wilinson ? Ou l'Afrique du Sud avec Stein ? Je crois que c'est surtout la constance dans la performance qui permet une bonne connaissance du système de jeu et donc une confiance en soit et dans ses partenaires.

Le convoquer n'aurait aucun sens à part pour avoir un troisième ouvreur en cas de blessure et dans ce cas je pense que le staff préférerait un ouvreur peut être plus gestionnaire.

@coupdecasque

Quand tu as un Farell titulaire indiscutable je pense juste qu'un Cirpriani sur le banc peut te permettre de renverser le sort d'un match si des fois ce match est sclérosé

@Rchyères

Justement je pense le contraire car Cipriani brille parce qu'il est dans un contexte "sans pression" ou du moins c'est ce que constate E.Jones. Le jour où tu es en manque d'inspiration je pense que justement il faut se contenter d'un jeu minimaliste et buter donc Ford fait mieux le taff, surtout qu'il connait mieux le système et avec Farrel en 12 c'est ça la vrai polyvalence voir Slade.

Je crois pas qu'on puisse "miser" sur un joueur dans une coupe du monde comem un coup de poker 🙂

@coupdecasque

ça se défend ....mais je ne suis pas d'accord

@Rchyères

Ah ah heureusement que nous ne sommes pas tout le temps tous d'accord mais que justement nous pouvons en discuter !

Nous verrons durant le mondial si durant un match primordial l'Angleterre a besoin de la folie d'un Ciprianni et que la constance de Ford ne suffit pas à gagner !

  • epa
    33839 points
  • il y a 3 mois

Parce que les anglais sont des pipasses qui n'ont jamais rien compris au ruby. Pas un pour rattraper l'autre. Vont prendre trois branlées pendant les poules épicétou

@epa

Pour le coup je pense que tu peux remplacer anglais par français et ton pronostic est tout de suite plus réaliste.

  • epa
    33839 points
  • il y a 3 mois
@HookAHooker

Certes mais c'est moins drôle du coup

  • Seyfr
    4447 points
  • il y a 3 mois
@epa

Remarque avec un sursaut d'orgueil on gagne contre les Anglais, ils se font démonter par l'Argentine et hop ! Éliminés les Rosistes !
Bon ça risque d'être l'inverse avec un match serré France Argentine... Tznt qu'on perd pas face aux US.

  • spir
    16593 points
  • il y a 3 mois
@Seyfr

...face aux Géorgiens ?

  • Seyfr
    4447 points
  • il y a 3 mois
@spir

Quels géorgiens ? On a pas Angleterre Argentine, États Unis et Tonga ?

Pitêt aussi que les patrons de l'équipe nationale en ont un peu marre de son autostarisation permanente et de son comportement de diva, genre Gavin Henson à une époque chez les Gallois...

@lelinzhou

le mec avait mis hartley capitaine quand même...

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
Vidéos
News
News
Vidéos