6 Nations - FFR et LNR d'accord pour 37 + 5 joueurs disponibles ?
La FFR et la LNR se sont mis d'accord.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Selon le journal L'Équipe, un accord entre la FFR et la LNR aurait été trouvé pour la mise à disposition de 42 joueurs lors du prochain 6 Nations.

Après l'Autumn Nations Cup et l'accord entre la FFR et la LNR qui a beaucoup fait parler, il faut remettre cette discussion sur la table. Pour rappel, lors des matchs d'automne, les clubs ont permis à Fabien Galthié de disposer de 42 joueurs, mais seulement pendant 3 feuilles de matchs. Cette fois-ci, les choses changent, mais pas le nombre. 

Selon les informations de L'Équipe, un accord a été trouvé entre la FFR et la LNR sur la mise à disposition des joueurs lors du prochain Tournoi des 6 Nations 2021 qui se déroulera du 6 février au 20 mars. Cependant, il semblerait que le nombre de 42 joueurs demandé par Fabien Galthié ne bouge pas, mais les clubs ont eu leur mot à dire. Cet accord prévoit 37 joueurs sélectionnés par le staff et 5 autres joueurs seront considérés comme "partenaires d'entraînement". Ces 5 coéquipiers ne pourront pas être sur la feuille de match normalement, et seront piochés parmi des clubs ayant seulement un joueur sélectionné parmi les 37. Le mercredi avant le match, 28 joueurs resteront à Marcoussis, donc 9 retrouveront leur club pour s'entraîner en vue du championnat. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

au moins cela confirme que le ridicule ne tue pas. La FFR et la ligue n'aurait plus un seul membre sinon

  • Pianto
    41748 points
  • il y a 11 mois

bon ben des palois, agenais, briviste, bayonnais et castrais vont découvrir Marcoussis...

Hounkpatin, Hastoy, Muscarditz pourraient en être...

Et en voiture Simon(e), la dinguerie continue, le train fou aussi.
J'ai bien concocté une solution (non, mauvaises langues, c'était AVANT l'apéro) :
on se fait un top 6 avec 2 matchs aller et kif kif au retour.
Derrière un Topinet des huit qui restent et derrière la Pro D2, avec des passerelles à tous les étages.
Désolé on m'appelle, faut que j'aille prendre mes gouttes et ma douche froide...

@lelinzhou

Trop simple.

On pourrait dire que on fait des matchs aller-retour chez les 6 du haut et les 8 du bas. Pour occuper les joueurs des équipes des 6 pendant les 4 journées vides (les plus balèzes en maths avaient déjà remarqué qu'il fallait plus de journées pour les 8 du bas), on fait un match "all-stars" au meilleur des trois manches avec une sélection des joueurs qui disent "Chocolatine" contre une sélection des joueurs qui disent "Pain au chocolat" (comme le Boxing Day, on pique un truc qui marche à l'étranger et on le réarrange à notre sauce avec un "Chocolatine-Pain-au-chocolat-Allstargame). Pendant ce temps les joueurs qui ne disent ni chocolatine ni pain au chocolat jouent un mini-tournoi à 4 équipes (joueurs nés un jour pair d'un mois pair, joueurs nés un jour impaire d'un mois impair, joueurs nés un jour pair d'un mois impair, joueurs nés d'un jour impaire d'un mois pair). Sur la date libre les joueurs des 6 signent des autographes au supermarché du coin, c'est important pour l'image.
Ça fait 16 journées.

Puis on reprend la compétition et on fait rencontrer les équipes des 6 et les 6 meilleures équipes des 8 en match simple, mais sur le terrain des équipes des 8 pour filer un handicap aux meilleures équipes (hop on pique le concept de handicap à l'équitation, sport de bourrins également). Pendant ce temps les deux plus mauvaises équipes des 8 jouent contre des équipes de ProD2, comme ça ils sont préparés en cas de relégation.
Ça fait 6 journées.

Puis on fait une phase inédite qu'on appellerait "chamboule-tout" (ça sonne vintage, ça marche bien le vintage en ce moment), accrochez-vous ça va être du lourd : le dernier du championnat affronte l'équipe juste au-dessus de lui en commençant le match avec un retard au score équivalent au retard de point au classement, s'il gagne le match quand même le président crie "chamboule tout" au coup de sifflet final et le club pique la place (mais pas les points) au classement de l'équipe de devant. Puis l'équipe 13ème affronte le 12ème sur le même principe, jusqu'au 1er.
Par exemple avec le classement actuel Agen (14ème avec 2 points) affronterait Montpellier (13ème avec 17 points) avec un score de 15-0 au coup d'envoi pour le MHR, si Agen gagne ils deviennent 13ème avec 2 points et affrontent Castres (12ème avec 20 points) avec un score de 18-0 pour le CO au coup d'envoi.
Pendant ce temps pour garder la forme les équipes non concernées jouent contre des équipes de ProD2 et Féd1 dans l'ordre de proximité géographique (pour faire revivre les derbys ancestraux et le rugby de clocher).
Cela fait 13 journées.

Puis on fait des phases finales comme aujourd'hui, avec 1-2 en demies directement et 3-4-5-6 en barrages, mais les demies se font en 3 matchs : un à la maison, un à l'extérieur, et la belle sur terrain neutre avec les 4 équipes dans une même ville pour garder le grand weekend de rugby (et ses recettes). Puis finale au Stade de France.
Cela fait 5 journées.

En bonus si une équipe a réussi à remonter plus de 7 places lors de la phase de chamboule-tout, elle peut dire "contre-uno" entre la fin de la finale et le soulevé du Bouclier pour obtenir le droit de rencontrer le presque champion de France 7 jours plus tard et lui "voler" son titre sur le fil. Mais attention, le presque champion de France peut aligner dans ses rangs des joueurs de l'équipe vaincue en finale (ça fait un peu crossover comme dans les films Marvel, ça ne peut que cartonner).
L'équipe qui a gagné le droit du "contre-uno" peut totalement ne pas s'en servir s'ils ne souhaitent pas se faire humilier
Cela fait potentiellement 1 journée.

Au final cela fait seulement 40 ou 41 journées la saison pour une formule relativement simple qui offre du suspens, des chocs, du rugby de clocher, des liens entre les divisions, des matchs de gala... que demander de plus?

@Team Viscères

rien qu'une chtite aspirine.
j'avais cru comprendre quand j'ai commence a avoir mal aux tempes

@Team Viscères

Ouais, mais tu as largement copié sur les nouvelles règles de l'EPCR.

@lelinzhou

Je n'ai rien copié, j'ai écrit la première version des nouvelles règles de l'EPCR. Mais ils n'ont utilisé que la première page sur les 16 que j'ai envoyé, du coup cela a donné une version trop incomplète et donc incompréhensible. Rien que la page 12 avec les poneys et les moutons aurait tout rendu plus simple...

Donc on avait 42 pour 3, mais là on aura 42 mais à 37 plus 5 seulement là où 1 et 28 qui restent et 9 qui partent.
Ce n'est plus du rugby, c'est le tirage des chiffres dans Des Chiffres et des Lettres.

Sinon un point me chagrine... on aura 42 joueurs à Marcoussis dont 28 qui restent pour le match et 9 qui rentrent en club. Il en manque 5 (je suppose les "partenaires"), s'ils ne restent pas pour le match mais ne rentrent pas en club non plus on en fait quoi?

@Team Viscères

le compte est bon!

Si je veux résumer la situation , on a un accord qui porte sur 5 joueurs..??
Ben oui , avant , Galthié avait 42 sélectionnés , là ,il en a 37 plus 5 "faire valoir" (sans vouloir les dénigrer)...je ne sais si je dois en rire

  • Manu
    15186 points
  • il y a 11 mois

Il faut remercier le Président Laporte, le manager Galthié et leurs lunettes qui ont permis de pacifier les relations entre la fédé et les clubs, que Novès avait dégradé selon les conclusions du rapport d'audit de M. Simon

@Manu

Docteur Simon s'il te plait ! 😁

  • Manu
    15186 points
  • il y a 11 mois
@ChatNoir

oui pardon 😊

  • Yonolan
    126994 points
  • il y a 11 mois
@Manu

Tout à fait
Sans oublier la clairvoyance de ce grand dirigeant de club Mohed Altrad qui n'a pas mis son véto à la nomination du sieur Galthié

  • Manu
    15186 points
  • il y a 11 mois
@Yonolan

oui il est clairvoyant et pourtant il n'a les super-lunettes de Laporte et Galthié

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News