6 Nations 2017 - Les 5 points à retenir de la victoire de l'Ecosse sur le Pays de Galles
L'Ecosse a battu le Pays de Galles pour la première fois depuis 10 ans.

🔥 Black Friday 🔥

6 mois offerts ! (30 € / an)
Ce qu'il faut retenir du match entre l'Ecosse et le Pays de Galles (29-13) comptant pour la troisième journée du Tournoi des 6 Nations 2017.

Première victoire depuis 10 ans

10 février 2007. C'était la date de la dernière victoire de l'Ecosse sur le Pays de Galles (21-9) dans le 6 Nations.  Depuis, Murrayfield n'avait connu que des défaites. Le compteur est désormais remis à zéro grâce à cette victoire acquise principalement en deuxième mi-temps grâce à des essais de Seymour (44e) et Visser (67e). Vainqueurs de l'Irlande lors de la première journée, les Ecossais ont une nouvelle fois montré beaucoup de coeur pour dominer des Gallois qui restaient sur 9 victoires de rang.

Une mêlée écossaise à deux visages

S'il y a du mieux dans ce domaine depuis quelques années, la mêlée n'est toujours pas le point fort de l'Écosse. Déjà en difficulté face à l'Irlande puis à Paris, les avants du Chardon ont à nouveau subi face au Poireau. C'est notamment du côté du jeune Fagerson que la mêlée écossaise a été pénalisée. Ce dont a profité le Pays de Galles en jouant notamment rapidement à la 23e par Webb avec un ballon écarté au large pour l'essai de Liam Williams en bord de touche. Les choses se sont arrangées en deuxième mi-temps dans ce domaine, ce qui a permis au Chardon de récupérer des ballons ou de lancer son jeu.

La défense galloise n'a pas tenu la distance

Le Chardon a tenté d'envoyer du jeu comme il l'avait fait face à l'Irlande dès l'entame. Et si cela a fonctionné un temps, et permis de scorer rapidement, les Gallois étaient prévenus et ils ont rapidement mis les barbelés. Grâce à une défense dure sur l'homme mais surtout très rapide sur le porteur du ballon, les visiteurs ont coupé les lignes de passe et poussé les locaux à la faute ou bien à se séparer du ballon. Une stratégie qui n'a pas fonctionné pendant toute la rencontre. Dès que les avants écossais ont pris le dessus sur leurs homologues, les 3/4 ont pris de vitesse la défense galloise et trouvé des espaces.

Le réveil écossais

Dans le match aux citrons (9-13), grâce aux trois pénalités de Finn Russell (7e, 30e, 42e) et à un échec de Leigh Halfpenny, les Écossais ont pris les commandes de la rencontre en seconde mi-temps (99 % de possession après 7 minutes de jeu). Une fois n'est pas coutume dans ce match, Ali Price a bénéficié d'une sortie de balle rapide, immédiatement exploitée au large par Russell qui a servi Visser pour l'essai de Seymour (44e). Quelques minutes plus tard, Russell a donné de l'air aux siens avec une nouvelle pénalité (19-16). On le retrouvera avant l'heure de jeu avec une superbe passe sautée pour Hogg, qui a lui servi sur un pas Visser pour l'essai.Crédit vidéo : France TV Sport

Des occasions manquées côté gallois

Le réalisme a clairement été écossais lors de la deuxième mi-temps - ils ont inscrit 20 points sans en encaisser un seul - les Gallois ont plusieurs fois raté le coche. Ils ont manqué l'occasion d'enfoncer le clou à la 49e lorsque Jonathan Davies a percé avant d'être repris à 5m de la ligne de craie. Dix minutes plus tard, Rhys Webb s'est échappé petit côté pour marquer mais il a été poussé en touche. On retiendra également son obstruction à la 21e sur une action qui aurait pu déboucher sur un essai. Mais aussi ces nombreux ballons perdus au contact en seconde mi-temps qui, combinés à une indiscipline, n'ont pas permis aux Gallois d'espérer l'emporter.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Bagnar
    7002 points
  • il y a 3 ans

Je vais sans doute aller à contre courant de vos analyses, mais je ne trouve pas (outre la victoire qui à le mérite d'être exceptionnel), ce match aussi emballant que cela.

Pour ma part, j'avais vu les Gallois tellement plus dans l'offensive, plus engagés et engageants les J1 & J2.
La quantité de fautes "bêtes" Galloises a vraiment permis aux écossais de l'emporter.

Si je peux forcer le trait pour me faire comprendre, je dirai plus que le Pays de Galles à perdu la rencontre plus que l'Ecosse n'a su la gagner.

Félicitations aux écossais tout de même, l'Histoire ne retiendra que la victoire. Mais au vue du superbe, que dis-je, magnifique Tournoi, que nous avons cette année, je trouve ce match d'un niveau plus décevant. Fatigue peut-être ? Ou les autres matchs étaient si exceptionnels que j'en perds la notion de beauté.

  • mimi12
    79528 points
  • il y a 3 ans

Excusez-moi, je me suis trompé,il n'y a pas de Tournoi la semaine prochaine !

  • mimi12
    79528 points
  • il y a 3 ans

Bravo au XV du Chardon ! Je suis content qu'il il est gagné car cela a fait les pieds aux donneurs de leçons que sont Galthie et Ibañez ! La semaine prochaine, cela va être la guerre en Angleterre ! Pour la der de Cotter, j'espère qu'ils vont créer la surprise !

Je suis très content pour l écosse, ça félicite leur efforts depuis quelques temps et leur promet un classement final dans le 6 nations plus que correct ! Le deuxième essai est un bijou et le match dans son ensemble était plus que agréable à regarder. Chapeau à eux !

  • Spagg
    20786 points
  • il y a 3 ans

Avec Laidlaw absent, je n'y croyais pas... Gros, très gros match des écossais 🙂

Je me suis bien planté dans mon pari. Ils ont de sacrés ressources ces Ecossais. Vue leur transformation ces derniers mois, on devrait nommer Vern Cotter coach de l'année.
Ils réalisent les bons gestes quand il faut les réaliser. Ils ont plus d'intelligence et de variété qu'avant. Ils ne sont plus embarrassés par leur manque de puissance. Aujourd'hui, la vitesse écossaise l'a emporté sur la puissance galloise. C'est bien pour le rugby.
A noter quand même quelques partis pris de Lacey pour les Ecossais. Ca a souvent sifflé en leur faveur.

@artillon

Pas vraiment d'accord avec l'arbitrage. Lacey est plutot nul en general, et la qualite de son arbitrage va en baissant avec ce match, generalement en faveur de l'equipe qui domine.

  • straits
    19323 points
  • il y a 3 ans

Le côté démonstratif de Cotter m'étonnera toujours...

et dire qu'on a fait un match de "merde" contre eux pour les battre parait-il... 😀

@pascalbulroland

Il y a egalement 4 KO et quelques blessures qui vous ont bien assiste 😛

  • epa
    36992 points
  • il y a 3 ans
@pascalbulroland

J'aurais pas dit mieux. Chaque fois que l'EDF gagne les autres sont forcément mauvais

Derniers articles

Vidéos
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News