L'Immonde du rugby N°19
L'Immonde du rugby et Ovale Masqué imaginent le futur de Marc Lièvremont, désormais ex-sélectionneur du XV de France...
L'Immonde du rugby N°19
La Coupe du Monde, c'est fini. Encore une fois, la technologie de pointe développée par Ovale Masqué s'est révélée foireuse : si quelques éléments de l'Immonde du Rugby N° 18 (comme la blessure du jeune ouvreur All Blacks, le nervous breakdown de Piri Weepu et le score final de tennis) se sont révélés exacts, malheureusement, la France n'est toujours pas championne du monde. Nous avons donc jeté à la casse notre machine à remonter dans le temps (nous vous rappelons qu'elle était montée à partir d'une Fuego, le salaire offert par le Rugbynistère ne nous permettant pas mieux). Pour ce nouveau numéro, nous vous proposons donc d'utiliser une machine bien plus puissante : l'imagination.

Comme vous le savez, c'est la fin du mandat de Marc Lièvremont à la tête de l'Equipe de France. Marco avait ses qualités et ses défauts, mais il était un mec attachant, spontané, dont l'absence de langue de bois et la répartie en conférence de presse auront fait notre bonheur pendant 4 ans. Alors qu'il est temps pour lui de nous quitter, nous nous posons tous une question... quelle reconversion Marc pourrait-il envisager ? Voici quelques pistes. N'hésitez pas à poster les vôtres dans les commentaires...

Ministre de la Défense
Si Bernard Laporte a réussi à devenir secrétaire d'Etat au sport (il met ministre pour se la jouer sur son CV, mais c'est bien l'intitulé exact) en terminant deux fois 4ème de Coupe du Monde, Marc Lièvremont peut bien espérer décrocher un ministère régalien pour avoir réussi à emmener le XV de France à un petit point d'un titre Mondial. Instinctivement, on le verrait au Ministère de la Défense, sachant que c'est la seule chose qui a à peu près fonctionné chez les Bleus durant son mandat. Ok, sauf contre l'Australie. Et l'Argentine. Et l'Afrique du Sud. On peut aussi l'imaginer en porte parole du gouvernement : qui n'a jamais rêvé d'entendre « tu m'emmerdes avec ta question ? » en plein point presse de l'Elysée ?

Organisateur d'Apéro Facebook
Généralement, quand un mec se pointe avec deux packs de bière sous le bras, il se fait très facilement des amis. Ce n'est pas le cas de Marc Lièvremont qui a pris un lapin monumental au soir de la défaite contre les Iles Tonga. Pour conjurer le sort, Marc pourrait donc tenter d'organiser un apéro facebook géant chez lui, à Dax. Malheureusement, personne ne possédant internet à Dax, ça risque de pas très bien marcher non plus...

Entraîneur du Biarritz Olympique
Si le départ de Patrice Lagisquet pour l'Equipe de France se confirmait, Marc Lièvremont serait l'homme idéal pour le remplacer au Biarritz Olympique. Il pourrait à nouveau coacher une équipe à la dérive se reposant uniquement sur son pack et sur un bon buteur, et surtout il aurait l'occasion de retrouver son doudou Damien Traille, qu'il nous aura même imposé sur la feuille de match de la finale du Mondial. L'image est tellement belle que Raphaël Lakafia est déjà en train de chialer.

Sosie de Freddy Mercury
Une chance pour Marc : en France, il n'y a que des sosies de Claude François et Johnny Hallyday. Il y a donc une place à prendre. A condition de ne pas fondre en larmes à chaque interprétation de « We are the champions »...

Entraîneur de l'Equipe d'Italie
Il y a déjà eu Bertrand Fourcade, Georges Coste, Pierre Berbizier... mais l'entraîneur français qui a le plus fait pour le rugby italien, c'est quand même bien Marc Lièvremont. Il ne serait que justice qu'il prenne la tête de la Squadra Azzura à la fin du mandat d'un autre français moustachu, Jacques Brunel.

Technicien de surface à Thalès avec Didier Retière
Personne n'en parle, mais Thalès a investi des millions dans le simulateur de mêlées de Didier Retière. Tout ça pour qu'on perde notre troisième finale de Coupe du Monde. Maintenant les gars, il va falloir rentabiliser d'une façon ou d'une autre...

Consultant fielleux à mémoire sélective
Durant presque tout son mandat, Marco a essuyé les critiques de tout le gratin journalistique français : Richard Escot, Philippe Kallenbrunn, Alain Penaud... fort de son statut de presque champion du monde (parce que tout le monde sait qu'en vrai on l'a gagnée cette finale), Marc va pouvoir prendre sa revanche sur le milieu médiatique et critiquer allégrement son successeur dans la presse. On imagine déjà ce qu'il pourrait dire sur le plateau des Spécialistes rugby, armé de son légendaire sourire en coin « Non mais, si au bout d'un moment on définit pas un XV type, comment peut-on créer des automatismes ? ». « Faire jouer ce joueur à l'ouverture ? Mais c'est n'importe quoi, ce n'est pas son poste ! On va droit dans le mur ». Presque aussi jouissif que Christophe Dugarry vociférant contre un attaquant qui vient de rater pour la 3ème fois le cadre.

Pascal le Grand Frère
Marc Lièvremont a vite compris au cours de son mandat que cela ne servait à rien d'essayer d'éduquer ces ânes de français. Pourquoi se fatiguer à éditer un livre de jeu alors que les seuls joueurs du groupe à avoir réussi à terminer un livre en entier une fois dans leur vie sont Thierry Dusautoir et Julien Bonnaire ? Trop branleurs, trop inconstants, on n'obtient rien du Français sans insulter un peu son intelligence. Pour parvenir en finale de Coupe du Monde, Marco est donc revenu à des méthodes de coaching simples : humilier ses joueurs devant la presse, les punir après leurs mauvaises performances, et même après les bonnes d'ailleurs, histoire de bien leur faire péter les plombs. Résultat : on a une bande de Français enragés, prêts à casser de l'anglais et du All Black. Gageons que Marc Lièvremont pourra user des mêmes méthodes de management pour corriger les adolescents à problèmes, et reprendre le flambeau de Pascal le grand frère, ce programme culturel de TF1 quelque peu en perte de vitesse depuis quelques années.

Acteur de film pornographique
Vous l'ignoriez peut être, mais Marc Lièvremont est un sex symbol. Vous aurez par contre tous noté qu'avec sa moustache, Marco avait des allures d'acteur porno des années 70, du genre à venir réparer la machine à laver d'une jeune célibataire délurée et affectionnant se promener en porte-jarretelles dans sa cuisine. Voilà donc un job tout trouvé pour le beau Lapinou. On peut facilement imaginer une de ses répliques sur le plateau de tournage : « Je m'en fous complètement que la baise n'ait pas été géniale, y'a eu orgasme a la fin et c'est tout ce qui compte. Si on doit faire la prochaine scène de la même manière, on fera la prochaine scène de la même manière ».

Remerciements éternels à LaFiguePourrite pour m'avoir inspiré le concept et la dernière phrase de cet épisode.
Et vous, vous avez des idées de reconversion pour notre Lapinou national ?
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • yacin
  • il y a 12 ans

entraineur de Biarritz!

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News