Point Transferts. Top 14 - Juan Smith va quitter le RCT, Jacques Brunel ne prolonge pas, Mathew Tait à l'Aviron Bayonnais

Point Transferts. Top 14 - Juan Smith va quitter le RCT, Jacques Brunel ne prolonge pas, Mathew Tait à l'Aviron Bayonnais
Transfert - Top 14 : Juan Smith va quitter le RCT.
Le marché des transferts continue de bouger avec de nombreux mouvements chez les piliers droits et les finalistes de la coupe du monde 2007.
  • Jacques Brunel ne prolongera pas son aventure à la tête de la sélection italienne. Sous contrat jusqu'en juin 2016 avec la Squadra Azzurra, le Français déclare au Midol : « Je crois que cinq ans à la tête d'une sélection nationale est une durée suffisante, surtout que j'avais déjà passé six ans dans l'encadrement du XV de France. » Le nom de Jake White revient déjà pour lui succéder. Quid de Brunel ? Son nom revient avec insistance pour succéder à Bernard Laporte au RCT à l'horizon 2016. Champion de France avec l'USAP, Brunel a « envie de revenir dans un club français. »

  • Le RCT en a-t-il (bientôt) fini avec les Springboks ? Dans quelques mois, on sait que Bakkies Botha raccrochera les crampons. Voilà qu'un autre international sud-africain devrait quitter le Var. L'Equipe annonçait en milieu de semaine le départ de Juan Smith, excellent depuis son arrivée en 2013. Handicapé par de nombreuses blessures, Smith s'était totalement relancé à Toulon, au point d'être un acteur majeur du doublé H Cup / Top 14. Le Bok souhaite rentrer au pays et ne prolongera pas.

  • Toujours au RCT, on apprend via le Midi Olympique que le champion d'Europe pourrait perdre... trois piliers droits. D'abord, Martin Castrogiovanni et Karim Bougherara, en fin de contrat, ne devraient pas être conservés. Ensuite, le cas de Carl Hayman pose question. Le All Black envisage la retraite à cause d'un mal de dos persistant... mais le RCT a fait de sa prolongation une priorité. Pour les remplacer en cas de départ, le club varois songerait aux internationaux Kepu (Australie), Faumuina (All Blacks) et Malherbe (Springboks) voir Atonio (France). Encore sous contrat la saison prochaine avec le Stade Rochelais, l'avenir du néo-international dépend de la relégation (ou non) de son club en Pro D2. Il est aussi suivi par l'ASM. Le marché des piliers droits est animé puisque le Stade Français a fait signer pour trois saisons l'Australien Paul Alo-Emile (22 ans) en provenance des Melbourne Rebels.

  • On connaît le remplaçant de Scott Spedding à l'Aviron Bayonnais. Selon RMC Sports, c'est Mathew Tait qui succédera au futur joueur de Montpellier. Capable de jouer au centre, à l'aile et surtout à l'arrière, Tait joue depuis 2011 aux Tigers de Leicester. International à 18 ans, titulaire en finale de la Coupe du monde 2007, Tait n'a plus porté le maillot du XV de la Rose depuis 2010 et dit donc adieu à l'équipe nationale en signant en France.

  • Rupeni Caucaunibuca avait annoncé un retour fracassant en France, à Agen, là où tout a commencé. Mais le Fidjien (34 ans) n'aura finalement disputé que trois matchs pour une seule titularisation. A la demande du joueur, le SUA libère Rup's de ses engagements et ne fait donc plus partie de l'effectif du club, comme l'annonce un communiqué officiel. L'ancien meilleur marqueur d'essais du Top 14 (deux saisons d'affilée) pourrait rebondir... au Sri Lanka, tenté par une expérience à 7 dans l'optique des JO.

  • Jacque Fourie ne rejoindra pas les Sharks et, de fait, prend sa retraite internationale. Sollicité pour un retour au pays afin de disputer la Coupe du monde, le Springbok préfère poursuivre son aventure japonaise aux Kobelco Steelers. Champion du monde en 2007, Fourie s'arrête donc à 72 sélections.

  • Oyonnax vient de perdre l'un de ses joueurs, blessé de longue date. Le talonneur Neil Clark (34 ans) met un terme à sa carrière. Opéré des cervicales cet été, l'Anglais n'a pas été autorisé à reprendre le rugby. Il n'a disputé aucun match cette saison. Selon le Midi Olympique, l'USO n'envisage pas de transformer le contrat de son joker médical – Paula Nguauamo – en contrat de joueur supplémentaire.

  • En Fédérale 1, le mauvais début de saison de Lannemazan aura eu raison des entraîneurs Stéphane Ducros et Rémi Doucet. Ils ont été tous les deux démis de leur fonction. Le CAL est avant-dernier de sa poule.