Les affluences du Top 14 rattrapent celles de la Ligue 1

Les affluences du Top 14 rattrapent celles de la Ligue 1
L'écart se réduit entre les affluences du Top 14 et de L1

Dans un entretien accordé à l'Express, le président de la LNR Pierre-Yves Revol a indiqué que, petit à petit, l'écart entre les affluences moyennes du Top 14 et de la Ligue 1 se réduisait significativement.

Dans un entretien accordé à l'Express, le président de la LNR Pierre-Yves Revol a indiqué que, petit à petit, l'écart entre les affluences moyennes du Top 14 et de la Ligue 1 se réduisait significativement, chiffres à l'appui :

"Depuis 2007/2008, on est passé en moyenne de 11.000 à 14.000 spectateurs. A contrario, durant la même période, le foot est passé de 22.000 à 19.000 spectateurs. Notre différentiel se réduit chaque année."

Plusieurs raisons expliquent ce phénomène :

- Le nombre de matchs du meilleur championnat de l'Univers visible délocalisés dans des grands stades augmente d'année en année : ils seront au nombre de 30 à la fin de cette saison.
Les enceintes concernées sont le Stade de France (80000 places) cinq fois, le Stade Vélodrome (48000 places au moment des matchs, à cause de sa rénovation) deux fois, le Stadium (35600 places), la Beaujoire (37500 places) deux fois, le Grand Stade de Lille (50200 places), le Stade des Alpes (20100 places) trois fois, Anoeta (32100 places), l'Estadi Olímpic Lluís Companys (55100 places) et le Stade Chaban-Delmas (34700 places) huit fois.
Rappelons qu'une affluence de 14000 personnes correspond à un taux de remplissage moyen de 90,6% des stades du Top 14 (qui en moyenne ont une capacité de 15453 places).

- Les clubs de Ligue 1 jouant dans des "grands" stades ont été relégués. On pense notamment au RC Lens et son Stade Félix Bollaert (49000 places), au FC Nantes et son Stade de la Beaujoire, au FC Metz et son Stade St-Symphorien (27000 places) et au RC Strasbourg et son Stade de la Meinau (30000 places). D'autres équipes ont depuis fait leur trou en L1, qui ne disposent pas de grandes d'installation. L'AC Ajaccio et son Stade Ferdinand Coty (10700 places), l'AS Nancy Lorraine et son Stade Marcel Picot (20000 places), le FC Lorient et son Stade du Moustoir (18900 places) ainsi que l'OGC Nice et son Stade du Ray (18700 places).

- La popularité grandissante du Rugby en France, par rapport à celle de la Ligue 1, qui souffre depuis quelques années d'un niveau de jeu en constante baisse et d'un désamour avec le grand public.

Au final, c'est une bien bonne nouvelle pour le rugby français, qui confirme que son attractivité est en constante hausse (malgré un manque de spectacle sur les terrains, ça c'est fait).

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
PHOTOS. INSOLITE : quand Dimitri Szarzewski se prend des câbles en plein visage à son entrée sur la pelouse du Camp Nou
Brèves PHOTOS. INSOLITE : quand Dimitri Szarzewski se prend des câbles en plein visage à son entrée sur la pelouse du Camp Nou 29 juin 2016 à 20:30
PRO D2 - RCNM : accord trouvé entre Rocky Elsom et les entrepreneurs narbonnais
Brèves PRO D2 - RCNM : accord trouvé entre Rocky Elsom et les entrepreneurs narbonnais 29 juin 2016 à 18:30
TOP 14 - RCT : Mourad Boudjellal fait le bilan de la saison... et se tourne vers l'avenir
Brèves TOP 14 - RCT : Mourad Boudjellal fait le bilan de la saison... et se tourne vers l'avenir 29 juin 2016 à 16:30
Champions Cup : les poules pour la saison 2016/2017
Brèves Champions Cup : les poules pour la saison 2016/2017 29 juin 2016 à 14:40

Réagissez à cet article
0 commentaires sur cet article

Vous devez être connecté pour participer aux commentaires